mardi 5 septembre 2017 à 14:30

PokerStars fait un pas de plus en direction des joueurs récréatifs en limitant les possibilités de cumul de gains sur ses satellites live. Les qualifications pour le PokerStars Festival de Dublin ouvrent le bal avec l'impossibilité pour un même joueur de gagner plus d'un package et un siège.

Manspreading

Du 25 septembre au 1er octobre prochains, le PokerStars Festival posera ses valises à Dublin avec au programme un Main Event à 1 100 €, mais aussi un Megastack à 170 €, une Cup à 330 € ou encore un High Roller à 2 200 €. Si vous avez déjà coché les dates du Winamax Poker Open dans votre agenda, voici une bonne raison de prolonger votre séjour irlandais, d'autant que la room au pique rouge prendra ses quartiers dans le même établissement qui jusqu'à l'an dernier accueillait les rois du beer pong, à savoir le Regency.

 

En toute logique, le festival de PokerStars s'appuiera sur une proportion de qualifiés un poil plus élevée qu'à l'accoutumée. L'opérateur a en effet décidé de revoir sa politique en matière de satellites live. Désormais, il ne sera plus possible pour un même joueur de multiplier les qualifications puis de les rétrocéder moyennant espèces sonnantes et trébuchantes. Les habitués de l'exercice devront se contenter au maximum d'un package et un siège, laissant théoriquement un peu plus de place à leurs petits camarades.

 

Pour motiver cette mesure anti-manspreading, PokerStars ressort un argument souvent brandi en appui de ses décisions ces dernières années : celui de l'intérêt du joueur récréatif. Une motivation parfois taxée de fallacieuse, mais qui dans le cas présent ne semble vraiment pas de nature à provoquer une levée de boucliers.

Extrait du communiqué de PokerStars

Alors que les joueurs récréatifs rêvent d'accéder à l'expérience poker d'une vie grâce à PokerStars, une poignée de joueurs aguerris ont pour habitude de remporter en grand nombre des packages et des sièges pour nos rendez-vous live, et ce malgré la possibilité de n'en utiliser qu'un seul. Ces joueurs n'ont pas contrevenu à nos règles, mais ont tiré avantage d'un système qui ne favorisait pas la meilleure expérience pour les joueurs récréatifs ou moins expérimentés. Au fil du temps, cette pratique a d'ailleurs exclu bon nombre de joueurs de notre mécanique qualificative, certains choisissant tout simplement de ne plus tenter leur chance.

Vos commentaires sur cette news dans le forum :
PokerStars et les satellites : la fin des collectionneurs de sièges
Cette news a suscité 2 commentaires :
News

PokerStars fait un pas de plus en direction des joueurs récréatifs en limitant les possibilités de cumul de gains sur ses satellites live. Les qualifications pour le PokerStars Festival de Dublin ouvrent le bal avec l'impossibilité pour un même joueur de gagner plus d'un package et un siège.

[...] Lire la suite…



Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Lire les 2 commentaires sur le forum
Les news à la Une
lundi 22 janvier 2018 à 9:55
Télex

Ses apparitions sur le Twitch du lundi sont extrêmement rares. Sylvain Loosli, le divin chauve du Team au W rouge, fera ses débuts sur la Winamax TV à partir de 20h. Ne ratez pas les 30 premières minutes de l'émission : elles seront consacrées à l'analyse de quelques spots soigneusement sélectionnés.

jeudi 18 janvier 2018 à 15:24
Télex

Force motrice du partage de liquidités entre la France et l'Espagne, Charles Coppolani sera l'invité du RMC Poker Show dans la nuit de dimanche à lundi. Le président de l'ARJEL répondra aux questions de Daniel Riolo et apportera un éclairage sur l'évolution du marché français des jeux en ligne.

jeudi 18 janvier 2018 à 13:15
Télex

Du 15 février au 6 mars, le cœur de la France du poker battra une fois de plus au rythme des jetons du Cercle Clichy-Montmartre. L'établissement parisien accueillera les 21 tournois figurant au programme de la finale du Winamax Poker Tour. Colossus, PLO, Monster Stack... Chaque soir à partir du 22 janvier, Winamax vous propose de vous qualifier à moindre coût pour l'un de ces tournois.

mercredi 17 janvier 2018 à 13:51
Télex

Un an après avoir fermé les tables françaises aux joueurs domiciliés au-delà de nos frontières, PokerStars indique aujourd'hui que "les joueurs non résidents en France ou en Espagne pourront jouer sur le pool", mais uniquement "en s'inscrivant sur la licence .es". L'opérateur apporte également des réponses à quelques-unes des questions soulevées depuis hier.

Tournois gratuits et prix ajoutés

Le Club Poker organise des freerolls avec bonus et des tournois spéciaux avec ajouts de prix.
Pour en bénéficier gratuitement, inscrivez-vous sur nos sites de poker partenaires :

Tournois Club Poker
Aucun Tournoi de poker en ligne n'est actuellement prévu.