Méditation
(page 1)

Peut-on appliquer la culture bouddhiste au monde du poker ?

Pourquoi le poker zen ?

Beaucoup comparent le poker au golf ou encore au billard. Si l'on y regarde de plus près on s'aperçoit que ces disciplines demandent à leurs adeptes une parfaite maîtrise de leur être, de leurs émotions et une grande analyse du monde qui les entoure : la disposition des billes au billard, le terrain et la force du vent au golf... Une manière d'exceller au poker est d'apprendre à rester zen, à se placer au-dessus du lot, bref à affirmer sa domination par une attitude, un comportement, une discipline sans faille.

 

La tradition bouddhiste prône la réalisation de l'existant , elle ne crée rien et ne recherche rien : tout est déjà en nous. La maîtrise de soi ne change en rien les choses extérieures, si vous êtes un loser , vous continuerez à perdre : autant vous consacrer d'abord à la compréhension du jeu et de ses bases. En revanche, l'attitude zen peut vous aider à contrôler vos émotions, à ne miser ni ne relancer au plus mauvais moment, à ne pas jouer de mauvaises mains.

La grande majorité des joueurs, s'ils sont capables de contrôler leurs émotions à une table, n'ont pas pour autant un style de vie tranquille, calme... La plupart manifestent de manière impulsive leurs émotions, parlent beaucoup, aiment faire du cinéma, se mettre en avant, ils sont généralement libertins et aiment trop la vie pour entrer dans une logique d'austérité et d'effacement.

Les finales de grands tournois de poker ressemblent étrangement à une cérémonie appliquant le rituel zen. C'est l'attitude zen qui vous permet d'atteindre la perfection au poker.

Parlons un peu du zen...

Qu'est-ce que le zen ?

Être zen, c'est être conscient du moment présent. La méditation est la base du zen. Le zen prône en particulier l'indivisibilité des éléments de notre milieu et leur constante évolution.

Dans la tradition bouddhiste, on voit beaucoup d'histoires où l'élève demande au maître : "quel est le secret de la vie ?" La réponse est toujours la même : vague et énigmatique.

Si le confusianisme est orienté vers la pensée dorée, le zen rejette passivité et agressivité, le zen prône l'harmonie. Nous verrons dans cet article apparaître des préceptes fondamentaux du zen mais soulignons quand même les divergences marquantes entre zen et poker. D'abord le zen rejette la culture de l'ego au contraire du poker. Le zen veut stopper la course de l'esprit alors que le poker réclame une série de réflexions empiriques. Le zen cherche à dérouter les cœurs impurs, au poker certains joueurs ont un cœur pur, les autres non. Le zen se méfie du désir et de l'égoïsme, pas le poker.

Passer

Le thème de cet article est la patience. Au poker, être patient, c'est savoir jeter ses cartes. Vous ne pourrez jamais maîtriser le jeu tant que vous ne serez pas en paix avec vos émotions. La difficulté de se coucher est simplement que l'esprit s'y oppose : la tentation d'un tirage et l'envie d'aller voir les cartes sont parfois plus forte que la raison.

Imaginez-vous jouer au poker en cercle et vous coucher pendant 4 heures de suite ? Pourtant l'un des secrets d'une stratégie gagnante et de se coucher très souvent. Le zen peut vous y aider.

Vous devez d'abord apprendre à utiliser l'inaction comme une arme, le bon joueur est patient, attentif et opportuniste. Quand il voit une bonne occasion, il explose.

Ne vous agacez pas d'une longue période de couchage car cela vous arrivera souvent, préparez-vous à ça. Si vous pensez que vous avez assez passé et qu'il est temps de jouer des cartes hasardeuses, oubliez cette idée et continuez à vous coucher. Vous devez aussi garder une attitude neutre en période de couchage , ne pas passer pour le martyr. Vous devez vous habituer à l'idée que quelques fois vous resterez assis pendant des heures et rien ne se passera. Vous devez pouvoir vous sentir à l'aise lorsque tout le fun est pour les autres joueurs ; vous devez l'accepter.

La patience doit être un pilier de votre stratégie et vous ne devez pas succomber au piège du carpe diem.

Les bons joueurs sont assez intelligents pour savoir qu'ils gagneront sur une longue session de jeu, mais beaucoup ne se doutent pas que celle-ci peut être très longue. De plus, jouer uniquement les bonnes mains peut se révéler très frustrant.

Si le fait de vous coucher vous énerve peu à peu, certains savent attendre le jeu mais se lamente intérieurement : "pourquoi est-ce si long pour recevoir de bonnes cartes ?"

Vous devez vous occuper quand vous n'êtes pas dans le coup, vous pouvez aider à la lecture des mains finales, au partage du pot, regarder comment les autres jouent, détecter les tells.

Vous devez aussi apprendre à jouer contre d'autres joueurs patients. Il est beaucoup plus facile de commencer à jouer serré que de le rester par la suite. Vous devez bien connaître les bonnes mains de départ. Vous devez aussi apprendre à contrôler le phénomène physique du chaos.

Les guerres mettent en action des forces qui deviennent rapidement imprévisibles, de petits problèmes de bases peuvent prendre une spirale infernale par la suite. Vous devez donc contrôler les événements depuis le début, c'est-à-dire depuis vos cartes de départ. Il vous appartient de sélectionner vos mains de départ pour éviter un désastre futur.

D'un coup vous allez voir un joueur jouer presque toutes les mains qu'il reçoit... Ce n'est pas forcément parce qu'il a décidé de flamber en participant plus ; il reçoit certainement à ce moment d'excellentes cartes et, croyez-le, cela peut durer et ne vous autorise pas pour autant à abaisser votre sélectivité pour aller le défier.

Vous devez apprendre à discipliner votre jeu, à vous détacher de celui-ci. L'une des grandes erreurs étant de se marier à une main fétiche. Idéalement vous devez vous montrer aussi discret que possible quand vous vous couchez et un peu plus parlant quand vous suivez. De cette manière vous apparaissez être un joueur plus loose, ce qui peut s'avérer payant.

Jouer sur le long terme

On ne peut juger de la valeur d'un joueur que sur ses résultats à l'année (et pas sur une journée). L'une des idées est de rester jouer suffisamment longtemps pour prouver que votre théorie est meilleure que celle des autres, pour cela vous devez avoir touché les même cartes et eu la même part de chance... ce n'est envisageable que sur le long terme.

Pratiquer le poker zen

Vous ne pouvez pas appliquer les principes du zen au poker tant que vous ne maîtrisez pas le jeu parfaitement. La chose la plus importante est de savoir comment jouer, pas comment se comporter.

Pour être bon, vous devez pratiquer, il n'y a pas de secret. Partie après partie, les automatismes commencent à faire leur apparition et vous jouez mieux, les erreurs de jeu se raréfient, les erreurs de lectures deviennent plus rares.

Vous devez avoir un système de jeu et n'en devier qu'occasionnellement et pour de bonnes raisons. Vous devez lire, étudier le jeu et apprendre non seulement de vos erreurs mais aussi de celles de vos adversaires (c'est plus économique) !

Le chemins des maîtres

Apprendre de ses erreurs, c'est savoir se remettre en question. Bbeaucoup de joueurs ne savent pas le faire : pour eux, c'est toujours un pigeon qui est venu les voir avec une poubelle, ou la malchance qui a fait que leur tirage n'est pas rentré... Ils ne se remettent jamais en cause. Pourtant, une défaite a toujours son côté positif, c'est par son analyse profonde que vous pouvez éviter les impairs futurs.

Essayez de comprendre les causes profondes de votre défaite, avez-vous été impatient, intimidé, trop agressif, trop passif, etc. ?

La pratique du bouddhisme est dans la prise de conscience que le succès présent est dû aux centaines d'erreurs passées au jeu.

Sommaire des articles : Stratégie avancée

Poker zen

Méditation

Peut-on appliquer la culture bouddhiste au monde du poker ?

Apprenez-moi à voler le voleur

E.T. dans le ciel

J'ai récolté ces dernières semaines pas mal d'informations sur le « re-steal » et je me suis dit qu'il était temps de les mettre en forme en écrivant un article. Je me suis inspiré largement de plusieurs sources pour écrire ce texte et plus particulièrement d'une discussion initiée par Ansky sur le forum 2 +2.

Jouer au poker sérieusement

Schtroumpf à lunettes

Contrairement à ce qu'on pourrait croire, le poker ne se résume à une suite de décisions. Ne pas jouer trop d'argent, respecter sa forme physique, évoluer un gain horaire, avoir une bonne idée de l'influence de la chance... Beaucoup de paramètres qu'il vaut mieux ne pas négliger.

La créativité au poker

Créativité

Créez, inventez, prenez des risques ! Comme l'explique dans cet article Cyril "DonLimit" Andre, joueur de cash game high stakes reconnu, la théorie du poker est née et s'est améliorée grâce à des joueurs qui se trouvaient face à une page blanche. Parfois, il peut donc être salutaire d'oublier un peu les conventions établies et de sortir des sentiers battus.

Dans la même rubrique
Dernières news Stratégie et technique poker
Inscription Club Poker
Tournois gratuits et prix ajoutés

Le Club Poker organise des freerolls avec bonus et des tournois spéciaux avec ajouts de prix.
Pour en bénéficier gratuitement, inscrivez-vous sur nos sites de poker partenaires :

Prochains Tournois Club Poker
Venez jouer des tournois à l'ambiance détendue, avec la communauté Club Poker :
Aucun Tournoi de poker en ligne n'est actuellement prévu.
Tournois États-Unis
65 $
mer. 2 sept. 2015 - 12:00
2 500 $ garantis
65 $
mer. 2 sept. 2015 - 18:00
2 500 $ garantis
65 $
jeu. 3 sept. 2015 - 12:00
2 500 $ garantis
65 $
jeu. 3 sept. 2015 - 18:00
2 500 $ garantis
Le chat joue au poker en ligne. Sisi.
Nouveau au poker ? Voici toutes les infos et réponses pratiques pour bien débuter et comprendre le poker en ligne.

Des tests complets et les bonus des poker rooms pour mieux choisir votre préférée.

Nos tournois, pour jouer entre nous, avec des prix et des cadeaux ajoutés chaque semaine.

Trouvez des infos pratiques et discutez sur le poker en ligne.

Pour les joueurs confirmés, apprenez à analyser vos mains au poker.