mercredi 4 janvier 2017 à 11:12

À la fin de l'été, Phil Galfond faisait part de son intention de créer sa propre poker room. A l'époque, le patron de Run It Once avançait l'objectif d'un lancement dès le premier trimestre 2017. Un long billet publié sur son blog confirme qu'il faudra patienter un peu plus longtemps que prévu, mais distille également quelques anecdotes intéressantes sur les coulisses de la création de la plateforme.

Phil Galfond

Une salle de poker aux idées neuves, proche des joueurs et parfaitement consciente de leurs attentes en matière de justice et de transparence : telle était la promesse formulée par Phil Galfond début septembre, dans une tribune source d'un vif engouement au sein de la communauté.

 

Ces nobles ambitions, l'intéressé ne les renie pas aujourd'hui. Il confirme en revanche qu'elles se heurtent au réel, au moins en ce qui concerne les délais de réalisation du projet. Exit les velléités de lancement dès le premier trimestre : Run It Once Poker verra probablement le jour en 2017, mais son fondateur se garde désormais bien d'avancer une date.

 

Histoire de se faire pardonner, le principal intéressé détaille en revanche sur son blog l'état d'avancement du projet. Riche en enseignements, son billet s'étend également sur sa confiance en ses équipes, ses angoisses de patron ou encore les difficultés inhérentes aux milliers de kilomètres qui le séparent d'un staff pour l'essentiel implanté à Malte. Morceaux choisis.

Même si notre site de coaching est un grand succès en termes de renommée et de revenus, je n'ai jamais gagné un centime dans cette aventure. Pour commencer, nous avons dépensé plus que n'importe quelle autre plateforme dans nos coachs et nos équipes, mais aussi dans nos opérations promotionnelles. Ensuite, une fois mon investissement initial récupéré, nous avons réinjecté la totalité de nos profits dans le développement du site.

Il y a quatre mois, j'ai annoncé que Run It Once allait lancer sa propre poker room. Nous planchions bien entendu sur le projet depuis quelque temps, mais nous sommes vraiment montés en puissance depuis.

En fait, la principale raison qui m'a conduit à faire cette annonce si tôt, c'est que nous avions besoin d'accélérer notre recrutement. La plupart des gens veulent savoir dans quel but ils vont travailler avant de signer leur contrat.

Il était acquis que l'information allait filtrer d'une manière ou d'une autre, alors je voulais être le premier à en parler. Si vous étiez dans les parages lorsque nous avons lancé Run It Once, alors vous vous souvenez peut-être que nous avions gardé le projet secret jusqu'au bout. Plusieurs pros et beta-testeurs étaient au courant, mais ils s'étaient tous tenus à notre requête de ne pas piper mot. Ce mode de fonctionnement avait ma préférence : pas d'attentes démesurées en termes de délai ou de qualité, pas de hype avant de découvrir le produit, pas de questions anticipées...

J'ai longtemps hésité à parler de notre projet de poker room si tôt, mais avec le recul je suis convaincu qu'il s'agissait de la meilleure option. L'énorme soutien qui nous a été témoigné nous a tous inspirés. Les interrogations, inquiétudes, idées et commentaires nous ont souvent été d'un grand secours. De nombreuses candidatures nous ont été adressées, et nous sommes passés d'une petite équipe de 15 personnes début 2016 à plus de 40 aujourd'hui (dont une petite quinzaine qui reste focalisée sur nos autres projets). Au final, tout s'est passé aussi bien que je pouvais l'espérer.

Alors que l'équipe d'origine de 10 à 15 membres a grandi avec le temps, celle de RIO Poker est quasiment sortie de nulle part. Nous avons choisi le CEO, qui nous a ensuite aidé à engager le COO. Nous avons sélectionné notre CTO dans notre équipe d'origine, ainsi que quelques développeurs. Puis nous avons engagé quelques autres visages familiers, mais qui au final ne représentent qu'une infime partie des 30 employés travaillant aujourd'hui chez RIO Poker.

L'équipe en place gère désormais directement le recrutement, mais même si nous les avons tous choisis pour de bonnes raisons, ce n'est pas tout à fait la même chose que de travailler en lien direct avec chacun.

Les réactions à mon annonce de septembre m'ont fait réaliser à quel point la communauté poker nous soutient et nous fait confiance, ce qui est terriblement motivant. Néanmoins, cet engouement couplé à la transformation d'une petite famille en une grande entreprise représente beaucoup de pression.

J'ai passé pas mal de temps à essayer de surmonter cette anxiété. Mon cerveau allait à 2 000 à l'heure pour envisager tous les scénarios catastrophes possibles en dehors de tout contrôle de ma part.

J'avais à l'origine l'intention d'être le Monsieur Idées de Run It Once Poker. Je me voyais très impliqué, bien sûr, mais surtout focalisé sur le projet dans son ensemble et pas sur chacun de ses petits rouages. C'est comme ça que ça se passait pour le site de coaching. Après mon annonce, j'ai pleinement pris conscience que je n'aurais pas le temps de m'occuper de tout.

Le principal obstacle qui se dresse entre nous et le lancement du site, c'est le développement du logiciel. Même si les développeurs ont déjà commencé à travailler depuis un bout de temps, ils ne peuvent pas plancher sur certains détails tant qu'ils ne disposent pas d'une feuille de route plus précise. Même topo pour l'équipe en charge du design, qui ne peut pas se mettre à l'œuvre sans grandes lignes directrices. Tout cela nécessite des décisions à propos de l'offre de jeu, de notre politique etc. Notre équipe dirigeante prend la majorité de ces décisions, mais bon sang qu'elles sont nombreuses à prendre !

Chaque détail est pesé et discuté avant de faire l'objet d'un accord, puis les décisions sont couchées noir sur blanc, réexaminées et éditées à de nombreuses reprises, puis complètement réécrites dans des termes techniques par un autre département. L'équipe dirigeante approuve ensuite chacun des amendements avant de transférer le document aux développeurs.

Ce travail nécessitait toute mon attention. C'est à ça que j'ai consacré l'essentiel de mon temps depuis septembre.

[Récemment je suis allé à Malte rendre visite à nos équipes pendant plus de deux semaines.] J'ai été amené à y passer pas mal de temps avec notre équipe marketing. Ils m'ont présenté leurs idées, nous avons passé des après-midis entières à réfléchir ensemble, et j'ai aussi pris part à de nombreuses réunions entre l'équipe marketing et les autres départements.

J'ai beaucoup travaillé avec notre CTO sur tous les sujets relatifs au développement, et j'ai même passé du temps avec un développeur pour l'aider à résoudre un problème de code lié au poker, lui-même n'étant pas encore un joueur expérimenté.

J'ai aussi passé un peu de temps avec le département des opérations. Pour l'essentiel, il s'agissait de me sensibiliser aux rôles de chacun à propos du service client, des paiements, de la détection des fraudes...

Bref, j'ai participé à plus de réunions que je ne peux m'en souvenir. À vrai dire, près de la moitié de mon temps était consacré à des réunions lors des premiers jours. J'ai même eu la chance de prendre part à deux entretiens d'embauche, lesquels se sont avérés fructueux.

Nous avons aussi eu quelques dîners entre collègues. Ce sont des moments que j'apprécie à leur juste valeur car ils me permettent de faire mieux connaissance avec l'équipe en mettant le travail de côté.

Au fil de mes deux semaines et demi à Malte, j'ai été très impressionné par notre équipe. Je suis très reconnaissant envers les chefs d'équipe que nous avons choisis pour avoir construit cette bande talentueuse et passionnée. Ce sont des gens géniaux avec lesquels il fait bon passer du temps, tout comme l'équipe de Run It Once en dépit d'une genèse très différente. Je ne suis plus anxieux à l'idée de ne pas être en mesure de tout superviser. De nombreuses personnes exceptionnelles œuvrent désormais à la réalisation du projet.

Nous avons organisé un dernier dîner juste avant mon départ. En regardant de part et d'autre de la table tous ces visages, j'ai eu une espèce de flashback. J'ai repensé aux tout premiers pas de l'entreprise, et en particulier à mes premières réunions avec les quelques gars transférés de l'équipe du site de coaching aux bureaux maltais de la room. Je me suis remémoré les moments douloureux, les erreurs que nous avons commises et dont nous avons retenu des leçons, et bien entendu toutes les petites victoires.

Lors de ce repas, nous avons eu des conversations à propos des circonstances qui nous avaient tous amenés autour de cette table. Toutes ces petites coïncidences à l'origine de la constitution de l'équipe.

J'ai vécu plusieurs moments mémorables dans ma carrière de joueur de poker, et j'en souhaite bien d'autres à l'avenir, mais rien n'est comparable à celui-ci. Rien ne m'a jamais inspiré autant de fierté que ce séjour de travail à Malte.

L'année qui s'annonce sera synonyme de grande aventure. Je m'attends à beaucoup d'enthousiasme, de frustration, de fierté... À des défis, de longues journées de travail et à des nuits courtes. J'en apprendrai encore plus sur la gestion d'une entreprise, et surtout sur moi-même.

Je ne me fais aucune illusion sur les difficultés liées à ce projet. Certaines se sont déjà dressées sur notre route, et d'autres viendront.

J'espérais être aujourd'hui en mesure de vous donner une date de lancement, mais c'est impossible. Même si je suis très satisfait du déroulement des événements, notre objectif initial d'un lancement au premier trimestre est irréalisable.

Je vous tiendrai informé en temps voulu, mais que chacun sache que le projet de Run It Once Poker se porte bien. Nous avons l'équipe idoine, nous sommes affamés et nous nous dépenserons sans compter jusqu'à la ligne d'arrivée.

Vos commentaires sur cette news dans le forum :
La poker room de Phil Galfond verra le jour plus tard que prévu
Cette news a suscité 24 commentaires, et seuls les 15 derniers sont affichés.

Je trouve toujours intéressant d'avoir des mecs qui se bougent les fesses pour faire avancer les choses et essayer d'innover en trouvant de nouvelles alternatives , une autre vison du poker etc... Mais Aprés on va pas se mentir il a beau être amoureux de ce jeu mais il ne fait pas que ça pour les beaux yeux de la communauté poker !!! Dans la vie , Le but pour tout le monde  c'est de reussir un projet pour qu'il se transforme en business juteux !! GL quand même à lui de prendre un tel risque quand on connaît toute les room qui se sont cassé les dents !!!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
News

À la fin de l'été, Phil Galfond faisait part de son intention de créer sa propre poker room. A l'époque, le patron de Run It Once avançait l'objectif d'un lancement dès le premier trimestre 2017. Un long billet publié sur son blog confirme qu'il faudra patienter un peu plus longtemps que prévu, mais distille également quelques anecdotes intéressantes sur les coulisses de la création de la plateforme.

[...] Lire la suite…



Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Il semblerait que le retard soit plus du au dev/mise en place d'orga from scratch , plutôt qu'à des problèmes légaux/licences/droits qu'on aurait pu penser + importants.

 

Des français dans son équipe à Malte ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 6 heures, Sou33 a écrit :

Quel est le problème avec le fait que ça se passe à Malte?

Probablement une remarque par rapport à la fiscalité accueillante de l'île. Mais Galfond va avoir les mêmes problématiques que les autres opérateurs, malgré tout l'engouement et l'espoir qu'il a provoqué sur des voeux pieux.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

La fiscalité accueillante, la facilité de recrutement à coût relativement bas pour un pays de l'UE et vu le nombre de compagnies de poker/jeu en ligne sur place, ce n'est pas particulièrement compliqué de recruter (on ne peut pas parler de paradis fiscal ou de manque de transparence à Malte, c'est clairement plus transparent que l'ile de Man de PS...)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 2 heures, soxav a écrit :

Probablement une remarque par rapport à la fiscalité accueillante de l'île. 

Très bien mais je vois toujours pas en quoi réduire ses coûts  serait en contradiction avec son idée de base.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Le 06/01/2017 à 12:20, gerard47 a écrit :

La fiscalité accueillante, la facilité de recrutement à coût relativement bas pour un pays de l'UE et vu le nombre de compagnies de poker/jeu en ligne sur place, ce n'est pas particulièrement compliqué de recruter (on ne peut pas parler de paradis fiscal ou de manque de transparence à Malte, c'est clairement plus transparent que l'ile de Man de PS...)

Je croyais effectivement que c'était peu ou prou la même chose qu'avec l'île de Man (qui est britannique il me semble). Autant pour moi. 

Je pense cependant que tout les paradis fiscaux devraient être rayés de la carte, comme tous les pavillons de complaisance  au passage, et que l'UE devraient limiter les disparités économiques à défaut de se doter d'une uniformisation fiscale.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

L'ile de Man est sous protectorat UK, et les relations internationales en gros, masi il y a un gouvernement indépendant pour les affaires domestiques, qui fixe les règles fisales sans avoir à respecter les conditions de l'UE. C'est bien plus un paradis fiscal que la Suisse ou Monaco, sans doute très légèrement moins que les iles vierges britanniques par exemple. Quand Malte est un membre de l'UE depuis plus de 10 ans.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Posté (modifié)

A poker site should ... not put the cart before the horse... :)

Modifié par soxav

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Lire les 24 commentaires sur le forum
Les news à la Une
lundi 20 novembre 2017 à 10:02
Clubs de jeux à Paris : le projet de loi de finances rectificative précise le futur régime fiscal

Le gouvernement a présenté il y a quelques jours un projet de loi de finances rectificative qui, en son article 18, se propose d'instituer le régime fiscal applicable aux clubs de jeux. Ces établissements d'un nouveau genre feront pour rappel l'objet d'une expérimentation dans la capitale durant les trois prochaines années.

vendredi 17 novembre 2017 à 16:12
HOT !
Club Poker Radio S11E12 avec Guillaume Diaz, Alexis Fleur et Jennifer Shahade

L'équipe de Club Poker Radio recevait ce jeudi deux fines lames de la jeune garde tricolore : Guillaume Diaz, le volatile du Team Winamax, et Alexis Fleur, que les membres du forum connaissent sous le pseudonyme de Dunke. Durant la deuxième partie de l'émission, l'ambassadrice PokerStars Jennifer Shahade s'est quant à elle prêtée au jeu de l'interview via Skype.

vendredi 17 novembre 2017 à 9:42
Breaking News
Club Poker Radio au Badaboum : venez fêter les dix ans avec nous !

Putain, dix ans ! À l'occasion de son dixième anniversaire et de sa 400e émission, Club Poker Radio vous convie au Badaboum le vendredi 8 décembre. Cette soirée de débauche (voire plus si affinités) vous permettra de faire mieux connaissance avec l'équipe du podcast et du site, mais aussi avec la crème du forum. À ne manquer sous aucun prétexte !

jeudi 16 novembre 2017 à 13:36
Télex

Le Main Event du Winamax Circus tient son champion ! Victorieux d'un field de 9 446 unités (soit un prize pool de 425 000 € alors que la garantie plafonnait à 250 000 €), TITAZ4WINA met la main sur un magot flirtant avec les 70 000 €. En attendant d'interviewer le héros du jour, PonceP vous propose de découvrir les circonstances de son sacre à travers un replay de la table finale.

jeudi 16 novembre 2017 à 12:58
Télex

Molly's Game, qui en France sortira le 3 janvier sous le titre Le Grand Jeu, s'offre une nouvelle bande-annonce rythmée. Le film d'Aaron Sorkin mettra pour rappel en scène Jessica Chastain, Idris Elba ou encore Kevin Costner. Et si le poker ne constituera pas son sujet central, le récit sur grand écran du parcours de Molly Bloom s'annonce passionnant.

mercredi 15 novembre 2017 à 14:06
Télex

Vous vous morfondez en PLS en attendant les derniers récits du road trip d' Introl sur la cote Ouest américaine ? Bonne nouvelle : le célèbre road tripot de dominique75, qui a d'ailleurs inspiré notre exilé canadien préféré, a repris la route il y a quelques jours. Embarquez dans sa superbe Camaro jaune et direction Los Angeles, Vegas, Sedona, Phoenix et San Diego !

mardi 14 novembre 2017 à 11:20
Régulation du poker en ligne en Pennsylvanie : PokerStars affiche ses ambitions

Deux semaines après l'annonce de la légalisation des jeux en ligne en Pennsylvanie, les dirigeants de PokerStars confirment leur intention de "faire partie des premiers opérateurs à ouvrir leurs tables" aux joueurs de l'État. D'une manière plus générale, cette régulation pourrait contribuer à rebattre les cartes de l'autre côté de l'Atlantique.

lundi 13 novembre 2017 à 14:32
ARJEL (T3 2017) : le marché français du poker en ligne s'offre un petit sursaut

C'est une première depuis 2011 : les trois secteurs du marché français des jeux en ligne ont enregistré une progression au troisième trimestre, tant en termes de nombre de joueurs que de montant des mises. S'agissant du poker, cette embellie intervient comme le note l'Autorité de Régulation des Jeux En Ligne (ARJEL) après "quasiment six ans de baisse continue".

lundi 13 novembre 2017 à 10:30
HOT !
WPT Deepstacks Bruxelles : et de cinq pour Laurent Polito !

Pour la cinquième fois en l'espace de trois ans, Laurent Polito s'impose sur une épreuve du circuit annexe du World Poker Tour : le WPT Deepstacks Bruxelles. Cette régularité impressionnante permet au serial perfeur d'empocher 90 000 €, tandis que Jérôme Sgorrano et Michel Abécassis se classent respectivement 4e et 12e du tournoi.

Tournois gratuits et prix ajoutés

Le Club Poker organise des freerolls avec bonus et des tournois spéciaux avec ajouts de prix.
Pour en bénéficier gratuitement, inscrivez-vous sur nos sites de poker partenaires :

Tournois Club Poker
6-MAX
$2.20
Big Poker League
mercredi 22 novembre 2017 à 20:04
$125 ajoutés
6-MAX
$2.20
Big Poker League
mercredi 29 novembre 2017 à 20:04
$125 ajoutés
6-MAX
$2.20
Big Poker League
mercredi 6 décembre 2017 à 20:04
$125 ajoutés
6-MAX
$2.20
Big Poker League
mercredi 13 décembre 2017 à 20:04
$125 ajoutés
6-MAX
$2.20
Big Poker League
mercredi 20 décembre 2017 à 20:04
$125 ajoutés
Le chat joue au poker en ligne. Sisi.
Nouveau au poker ? Voici toutes les infos et réponses pratiques pour bien débuter et comprendre le poker en ligne.

Des tests complets et les bonus des poker rooms pour mieux choisir votre préférée.

Nos tournois, pour jouer entre nous, avec des prix et des cadeaux ajoutés chaque semaine.

Trouvez des infos pratiques et discutez sur le poker en ligne.

Pour les joueurs confirmés, apprenez à analyser vos mains au poker.