mercredi 16 mai 2012 à 9:00

Alors que les premières licences devraient être délivrées dans les deux prochains mois, l'ouverture effective du marché du poker en ligne du Nevada prendra un peu plus de temps. Mark Lipparelli, Président du Gaming Control Board, l'a confirmé hier.

Nevada
Le Nevada aujourd'hui, en attendant le New Jersey et le Delaware demain.

En décembre dernier, les membres de la Commission des Jeux du Nevada se prononçaient à l'unanimité en faveur de la régulation. L'État devenait par la même occasion le premier à s'engouffrer dans la brèche du poker en ligne.

 

Depuis, une vingtaine de sociétés se sont positionnées dans la course à la licence : 888, Bally Technologies, Caesars Entertainment, MGM Resorts... La Commission des Jeux se réunit quant à elle régulièrement pour déterminer les obligations qui pèseront sur ces opérateurs.

 

C'est lors d'une de ces réunions que Mark Lipparelli avait indiqué, en mars, que les premières licences seraient attribuées dans le courant de l'été. Hier, à l'occasion d'une nouvelle conférence, le Président du Gaming Control Board a confirmé son estimation en évoquant un délai maximum "d'un mois ou deux".

 

Cependant, il a aussi rappelé que les premières tables de poker en ligne ne seraient vraisemblablement pas ouvertes avant une dizaine de mois. Un laps de temps jugé nécessaire pour examiner à la loupe les logiciels de jeu et les moyens techniques mis en œuvre par les rooms.

 

Présent lors de conciliabule, Jim Ryan, le co-CEO de Bwin.Party, a quant à lui tenu à rassurer le régulateur sur les efforts qui seraient déployés en matière de sécurité et de protection du consommateur. Il a également eu l'occasion d'apporter quelques précisions sur l'épineuse question de la géolocalisation des joueurs.

 

Pour rappel, les salles de poker en ligne devront en effet être en mesure de n'autoriser à leurs tables que les résidents et visiteurs du Nevada. Une perspective qui n'effraie toutefois pas Jim Ryan, qui a rappelé que le processus de géolocalisation était aujourd'hui "efficace à 99,8 %".

 

Car au-delà des frontières du Nevada, le blackout reste de mise, en dépit de l'ouverture de discussions dans plusieurs autres États : Californie, New Jersey, Delaware, Virginie Occidentale...

 

Dans l'ensemble, ces projets demeurent néanmoins à un stade embryonnaire, si bien que le Nevada devrait dans quelques mois être en mesure de capitaliser sur son statut de pionnier.

Vos commentaires sur cette news dans le forum :
Nevada : ouverture des premières tables de poker en ligne d'ici dix mois
Cette news a suscité 17 commentaires, et seuls les 15 derniers sont affichés.

Posté (modifié)

News

En décembre dernier, les membres de la Commission des Jeux du Nevada validaient à l'unanimité le principe d'une régulation du poker en ligne sur le plan étatique. Depuis, une vingtaine d'opérateurs ont postulé en vue d'une licence. Leurs candidatures seront examinées en juin.

[...] Lire la suite…




Ultimate Poker se sentira bientôt moins seul.

Modifié (le) par SuperCaddy

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Posté (modifié)

News

Le processus de régulation vient de franchir une nouvelle étape dans le Nevada avec les premières audiences des candidats à la licence. Examen de passage réussi pour Bally Technologies et International Game Technologies.

[...] Lire la suite…




Dans une dizaine de mois, le Nevada sera le premier État américain à ouvrir officiellement ses portes au poker en ligne.

Modifié (le) par SuperCaddy

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Posté (modifié)

Nevada : Bally Technologies et International Game Technology décrochent les premières licences

Comme attendu, les deux opérateurs sont les premiers à avoir obtenu, hier, le précieux sésame permettant de proposer du poker en ligne dans le Nevada.

Leurs logiciels vont désormais faire l'objet d'un examen technique durant les prochains mois. Les premières tables pourraient ensuite être ouvertes avant la fin de l'année.

Une trentaine d'opérateurs ont fait acte de candidature en vue d'une licence dans le Nevada. Les autres demandes seront étudiées dans les prochaines semaines.

Source : Card Player et d'autres Modifié (le) par SuperCaddy

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
News

Deux nouveaux opérateurs ont obtenu, jeudi dernier, l'aval de la Commission des Jeux du Nevada en vue de l'ouverture de plateformes de poker en ligne : WMS Gaming Inc. et ACEP. Ces sociétés rejoignent Shuffle Master, IGT, South Point Poker, Bally Technologies, Monarch Interactive et Global Cash Access Holdings.

[...] Lire la suite…




Ultimate Poker se sentira bientôt moins seul.

Modifié (le) par SuperCaddy

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Pour ceux qui s'étonneraient de l'absence de PokerStars dans la liste, deux infos :

- Le projet de loi fédérale dévoilé la semaine d'avant, et passé bien inaperçu, prévoit que les opérateurs en infraction avec la loi de 2006 seront interdits de 5 ans sauf si ils arrivaient à démontrer qu'ils n'ont pas enfreint la loi (dur dur)

http://fr.pokernews.com/news/2012/09/poker-usa-les-grandes-lignes-du-projet-de-loi-federale-12356.htm

Certains états ont même déjà inscrit cette interdiction dans leur loi.

- PokerStars est attaqué au Nevada, état emblématique, pour avoir versé plus de 275 000$ au titre du lobbying à des politiciens pour leur campagne.

Or PokerStars est basé à l'ile de Man et de tels versements sont légalement interdits aux sociétés non US.

http://www.lvrj.com/news/lawmaker-criticizes-pokerstars-for-political-role-in-nevada-119982789.html

Le retour aux USA reste problématique, pour le moins.

Les casinotiers et les tribus ont de solides arguments à faire-valoir contre : préservation d'emplois, concurrence faussée par un quasi monopole relevant d'une fraude de 6 ans.

Dure bataille en perspective à l'issue très incertaine.

On comprend que par les remboursements de FT, PokerStars fasse tout pour se racheter une virginité et jette tous le poids des joueurs qu'il finance pour tresser des couronnes de louanges.

Même l'association des joueurs US s'y colle.

A suivre ...

Modifié (le) par Fronk13

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

On sait si Winamax a postulé ? J'avais entendu dire qu'ils essaieraient de s'implanter là bas

Il me semblait pourtant qu'un accord a été passé avec winamax pour qu'il loue (enfin je pense) leur technologie..

Bally tecnhnologies qui a eut une licence opère, corrigez moi si je me trompe: https://www.goldennuggetpoker.com/english/#

et utilise le logiciel de winamax, vous pouvez verifier sur le site .

Modifié (le) par BiGStaCK

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
News

Le Las Vegas Review Journal annonce l'obtention par Caesars Entertainment de sa licence de poker en ligne devant la Commission des Jeux du Nevada. Le propriétaire des WSOP est le 17e acteur à franchir cette étape importante.

[...] Lire la suite…




Caesars à la conquête du Nevada.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Lire les 17 commentaires sur le forum
Les news à la Une
jeudi 16 février 2017 à 8:33
Télex

Les joueuses ont beau avoir pris le pouvoir de l'autre côté de l'Atlantique, un petit Frenchie est aussi parvenu à tirer son épingle du jeu à Montréal. Quelques jours après avoir remporté un petit tournoi de Pot Limit Omaha pour 6 100 €, Nicolas Le Floch a récidivé en fin de festival lors d'un Second Chance avec à la clé un gain de 45 000 .

lundi 13 février 2017 à 9:15
Télex

Michel Abécassis semble chaud bouillant, mais Davidi Kitai est lui en petite forme : malade, le Belge du Team Winamax a peu dormi et se présente au jour 3 du WSOP 10 000 $ Short-Handed les traits tirés. Son jeu s'en trouvera-t-il affecté face à la vingtaine d'adversaires qui se dressent encore sur sa route ? Réponse après 32 minutes de visionnage !

vendredi 10 février 2017 à 14:15
Un rapport parlementaire préconise de taxer le PBJ plutôt que les mises

Dans un rapport publié mercredi, les députés Jacques Myard et Régis Juanico formulent plusieurs propositions de réforme du marché français des jeux d'argent. Si les médias généralistes ont surtout retenu la piste du contrôle d'identité des joueurs dans les débits de tabac, d'autres recommandations concernent plus spécifiquement les jeux en ligne.

vendredi 10 février 2017 à 10:43
Télex

Une petite vidéo d'Alexandre Luneau pour refermer la semaine, ça ne se refuse pas ! Durant une trentaine de minutes, Monsieur GTO se la joue incognito pour affronter un habitué des tables 5/10 de Winamax. Avec à la clé le survol de quelques thèmes clés du jeu en heads up, comme les spots de 4bet ou l'utilisation des blockers pour définir une range de call ou de bluff.

Tournois gratuits et prix ajoutés

Le Club Poker organise des freerolls avec bonus et des tournois spéciaux avec ajouts de prix.
Pour en bénéficier gratuitement, inscrivez-vous sur nos sites de poker partenaires :

Tournois Club Poker
aujourd'hui à 20:04
demain à 20:04
mercredi 22 février 2017 à 20:04
jeudi 23 février 2017 à 20:04
6-MAX
$2.20
vendredi 24 février 2017 à 20:04
$125 ajoutés
Le chat joue au poker en ligne. Sisi.
Nouveau au poker ? Voici toutes les infos et réponses pratiques pour bien débuter et comprendre le poker en ligne.

Des tests complets et les bonus des poker rooms pour mieux choisir votre préférée.

Nos tournois, pour jouer entre nous, avec des prix et des cadeaux ajoutés chaque semaine.

Trouvez des infos pratiques et discutez sur le poker en ligne.

Pour les joueurs confirmés, apprenez à analyser vos mains au poker.