vendredi 23 décembre 2016 à 13:07

Faut-il autoriser le short-stack d'un heads up à acheter la victoire de son tournoi dans le cadre du deal ? Cette question, le directeur de tournoi du 10 000 € High Roller de l'EPT Prague y a répondu par l'affirmative le week-end dernier. Max Silver, présent lors des négociations entre Will Kassouf et Patrick Serda, apporte un éclairage intéressant sur son blog.

Will Kassouf

De temps en temps, les circonstances d'un deal éclipsent le déroulement d'un heads up dans les conversations. C'est d'autant plus vrai dans le cas du 10 000 € High Roller de l'EPT Prague que le duel en question n'a tout simplement pas eu lieu. Les protagonistes, Patrick Serda et le déjà légendaire Will Kassouf, se sont en effet accordés pour attribuer le titre au second.

 

La pratique est courante, mais un peu moins lorsque c'est un joueur en fâcheuse posture qui se voit ainsi couronné sur tapis vert. En l'occurrence, Will Kassouf ne détenait qu'une vingtaine de blindes et son adversaire quatre fois plus. Quant à l'échelle des gains, elle réservait des prix de 765 900 au vainqueur et de 485 600 € à son dauphin, ce qui sur le papier posait les bases du deal suivant : 709 427 € pour le chipleader et 542 073 € au bénéfice de son partenaire de jeu, le cas échéant avec un petit rabot destiné à conserver un bonus pour le futur champion.

 

Après une bonne demi-heure de négociations, les duellistes ont finalement décidé de mettre un terme à la partie et d'envoyer le November Nine devant les photographes. Un privilège accordé en contrepartie d'un pécule additionnel de 10 000 € (par rapport au deal ICM) pour Patrick Serda, soit un magot de 719 000 € synonyme d'un chèque de 532 500 € pour le champion désigné.

 

Présent lors des négociations, le joueur professionnel britannique Max Silver en dévoile les coulisses sur son blog. Son billet, intitulé The Art of the Deal, explique notamment comment c'est lui qui a fait germer l'idée d'un deal mettant en jeu le trophée. Une solution qui, à ses yeux, présentait des avantages pour les deux finalistes.

Traduction du billet de Max Silver

La victoire de Will Kassouf au terme du 10 000 € High Roller de l'EPT Prague a suscité pas mal de discussions ces derniers jours. Un deal entre Patrick Serda et Will Kassouf a pour rappel offert un peu plus d'argent au premier en échange de la garantie du titre et du trophée pour le second. J'aimerais donner ma version des faits.

Pour commencer, comment me suis-je retrouvé impliqué dans ces négociations ? J'avais la chance d'avoir une petite partie de l'action de Patrick sur ce tournoi. J'étais donc dans le rail pour le soutenir et le conseiller lors de la seconde partie de la table finale. Un premier deal a fait l'objet de discussions entre les trois derniers joueurs en lice, mais il a capoté car Patrick et Hansen voulaient chacun davantage d'argent. Patrick, qui était chipleader, a ensuite demandé le tapis d'Hansen avec Q7 vs AJ en bataille de blindes. Ce dernier a perdu le coup et une pause a été organisée afin que Patrick et Will puissent négocier un deal. À cet instant Patrick possédait un tapis quatre fois supérieur.

Mon objectif était que Patrick obtienne le meilleur deal possible. Il me semble que sa position était très avantageuse : il avait davantage d'expérience du jeu heads up, que ce soit en tant que short-stack ou avec une belle profondeur de tapis, et surtout possédait un net avantage en jetons.

Les négociations se sont avérées lentes et compliquées. Patrick voulait davantage d'argent mais Will n'était pas prêt à lâcher grand chose. Tout indiquait que le jeu allait reprendre sans le moindre accord. C'est à cet instant que j'ai eu une idée.

J'ai demandé à Patrick à quel point le titre était important pour lui. Il m'a répondu que remporter le trophée serait sympa, mais pas autant que de maximiser son EV. J'ai donc proposé à Will, sous réserve que les organisateurs soient d'accord, que le trophée et le titre lui soient attribués en échange d'un bonus de 10 000 $ par rapport au deal ICM.

Dans un premier temps, le directeur de tournoi a insisté sur le fait que le deal ne pourrait pas attribuer le titre au joueur possédant le moins de jetons. Mais quelques minutes plus tard, il a finalement donné son accord. L'affaire était en bonne voie.

Will a consulté ses amis et requis l'expertise du pro britannique Adam Owen. Adam a fait un super boulot de présentation des avantages de ce deal pour Will, le tout sans le moindre intérêt financier.

Mais même si la plupart de ses amis l'encourageaient à accepter l'accord, Will voulait continuer à se battre. Il avait peur d'avoir des regrets, de ne pas avoir tout donné. Personnellement, j'avais vraiment le sentiment que ce deal était profitable aux deux joueurs. Patrick obtenait davantage d'argent et Will gravait son nom dans l'histoire du poker, confirmant au passage que sa perf' du Main Event n'était pas destinée à rester isolée. Je pense sincèrement que si Will fait ce qu'il faut à l'avenir, ce titre contribuera à lui offrir des opportunités de carrière bien plus avantageuses que ce petit sacrifice financier.

Il y a eu quelques tentatives pour convaincre Patrick d'obtenir un peu moins que ces 10 000 $, mais aucune n'a fonctionné. Thomas Lamatsch, le patron du tournoi, a été appelé et au bout d'une trentaine de minutes de négociations un compte à rebours a été déclenché. Au final, Will a serré la main de Patrick et le deal a été validé.

J'aimerais voir plus de couverture des deals dans les médias spécialisés. J'ai le sentiment qu'il s'agit d'une extension du heads up, avec les deux adversaires essayant de prendre le dessus l'un sur l'autre.

Même si je ne suis pas fan de tout ce que fait Will Kassouf à une table, et en particulier du temps qu'il prend pour jouer, en dehors de la table c'est l'un des gars les plus sympas du circuit. Il a commencé avec des petits tournois et des petites parties de cash game au Royaume-Uni, et il a fini en table finale du Main Event des World Series. Aujourd'hui il gagne l'un des plus gros high rollers de l'histoire de l'EPT. Il est la preuve vivante que le rêve du poker n'est pas mort.

Vos commentaires sur cette news dans le forum :
Max Silver : "Offrir le titre à Will Kassouf était mon idée"
Cette news a suscité 50 commentaires, et seuls les 15 derniers sont affichés.
Il y a 7 heures, Sou33 a écrit :

David Peters était pas chipleader c'était Meijer.  Tout le monde a retenu le "let's play " de David Peters. Mais  j'ai l'impression que c'est surtout le hongrois Cuzczor qui a tout fait capoter a demander bcp trop d'argent. 

Autant pour moi j'étais pas sur le stream j'ai vu les mecs sur le livechat en parler et je pensais qu'il était encore CL à ce moment!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Moi, je trouve ça strange de les voir se "chipoter" quelques k€ qd il sont en train de dealer des montants de l'ordre de 500K.

à 3 left, ils se voient tous plus fort les uns que les autres avec des ego sur dimensionnés.... sans avoir un once de lucidité pour reprendre la valeur de l argent et de deal à 3.

 A trop vouloir en prendre, Peters a eu le lot de consolation théorique promis au 3ème (397K€), et puis après le deal à 2 pour se départager 1.6Millions d'euros... c'est bon ca!

Sinon, GG à Meijer qui a bien poser les c**** sur la tables à plusieurs reprises, surtout en début de TF il il a 3 bet shove 2 fois et heureusement pas de premium en face...

le stack goufflant, ça grind bien avec ses sizing patates et il a montré une fois de plus que pour chip, il faut de l agressivité associée à un bon timing.

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 21 heures, ZadiG a écrit :

C'est moi qui capte rien à l'anglais ou bien ce n'est pas du tout ça qui c'est passé ? Moi j'ai compris un truc : Peter avait le boulard du "lolilol j'ai crush en live cette année c'est sûr que je vous défonce donnez moi des sous" sans même être le chip leader, le hollandais (qui était chip) à bien voulu lui laisser 8k mais le hongrois à dit non pour laisser autant de sous.

(Peter voulait il me semble 35k de plus que ce que l'icm lui donnait)

 

Perso toujours content de voir ça, faut arrêter de croire que parce qu'on est bon et qu'on a chatté quelques mtt ça veut dire qu'on un edge de ouf. Bien joué au hongrois de pas s'être fait marché dessus.

 

(Le débat du hu cash game était entre le hollandais et le hongrois au sujet de qui devait lacher du blé à "boulard peter")

Merci pour l'explication:)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Patrick Serda, l'amateur canadien qui a dealé le High Roller avec Kassouf (et récupéré 719.000 euros), a droit à un petit article de Radio-Canada: 

http://ici.radio-canada.ca/nouvelle/1007278/serveur-pizza-winnipeg-gagne-un-million-dollars-poker-prague

 

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
News

Faut-il autoriser le short-stack d'un heads up à acheter la victoire de son tournoi dans le cadre du deal ? Cette question, le directeur de tournoi du 10 000 € High Roller de l'EPT Prague y a répondu par l'affirmative le week-end dernier. Max Silver, présent lors des négociations entre Will Kassouf et Patrick Serda, apporte un éclairage intéressant sur son blog.

[...] Lire la suite…



Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Imaginez un instant que ça ait eu lieu sur le main event. Enfin comment quand t'es directeur de tournoi tu peux accepter ça,  ça dévalorise totalement ton produit. Tout idée de palmarès et de competition perd son sens, de premier joueur à remporter deux titres ept etc bha ça ne vaut plus rien. Enfin c'est juste tellement nimp que ce soit autorisé  

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Les HR ont du prestige pour les pros (pratiquement que des pros qui les font, field plus resserré donc moins de variance), mais pas pour le tournoi ou le grand publique qui "rêve" d'avantage du Main Event.

Sur ce dernier je suis pas du tout persuadé que ça aurait été accepté, il faut au moins laissé quelque chose à gagner pour le vainqueur du HU.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

J'ai eu peur. J'ai cru lire une news où Kassouf acheté un trophé, dans un tournoi de poker où le but est de finir premier... Le poker de tournoi, le poker de compétition. Jouez le trophée pour 10k mais jouez bordel, c est çà le poker de tournoi... on va où là ? Dans pas longtemps un mec sortira de l argent de sa poche pour se payer tous les titres ? Une honte que cela soit accepté par le TD

Modifié par TimeToRaise

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 23 heures, catlover a écrit :

Les HR ont du prestige pour les pros (pratiquement que des pros qui les font, field plus resserré donc moins de variance), mais pas pour le tournoi ou le grand publique qui "rêve" d'avantage du Main Event.

Sur ce dernier je suis pas du tout persuadé que ça aurait été accepté, il faut au moins laissé quelque chose à gagner pour le vainqueur du HU.

Pas d'accord , j'ai le sentiment que pour le grand public ce qui compte avant tout c'est l'argent : + c'est cher + ça les excite.

Là on est dans la gamme de tournoi les + chers au monde. Jouer régulierement par les mêmes joueurs . Du coup les mêmes noms reviennent. Imo c'est + excitant pour le grand public de voir " Fedor Holz remporte le Super high roller 50000€ de Barcelone pour 1,3 million ; Il a accumulé  16millions cette année ! "

que " Random35 remportel'EPT Prague un tournoi à 5300€ , il empoche 700 000€ " 

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Lire les 50 commentaires sur le forum
Les news à la Une
vendredi 17 novembre 2017 à 16:12
HOT !
Club Poker Radio S11E12 avec Guillaume Diaz, Alexis Fleur et Jennifer Shahade

L'équipe de Club Poker Radio recevait ce jeudi deux fines lames de la jeune garde tricolore : Guillaume Diaz, le volatile du Team Winamax, et Alexis Fleur, que les membres du forum connaissent sous le pseudonyme de Dunke. Durant la deuxième partie de l'émission, l'ambassadrice PokerStars Jennifer Shahade s'est quant à elle prêtée au jeu de l'interview via Skype.

vendredi 17 novembre 2017 à 9:42
Breaking News
Club Poker Radio au Badaboum : venez fêter les dix ans avec nous !

Putain, dix ans ! À l'occasion de son dixième anniversaire et de sa 400e émission, Club Poker Radio vous convie au Badaboum le vendredi 8 décembre. Cette soirée de débauche (voire plus si affinités) vous permettra de faire mieux connaissance avec l'équipe du podcast et du site, mais aussi avec la crème du forum. À ne manquer sous aucun prétexte !

jeudi 16 novembre 2017 à 13:36
Télex

Le Main Event du Winamax Circus tient son champion ! Victorieux d'un field de 9 446 unités (soit un prize pool de 425 000 € alors que la garantie plafonnait à 250 000 €), TITAZ4WINA met la main sur un magot flirtant avec les 70 000 €. En attendant d'interviewer le héros du jour, PonceP vous propose de découvrir les circonstances de son sacre à travers un replay de la table finale.

jeudi 16 novembre 2017 à 12:58
Télex

Molly's Game, qui en France sortira le 3 janvier sous le titre Le Grand Jeu, s'offre une nouvelle bande-annonce rythmée. Le film d'Aaron Sorkin mettra pour rappel en scène Jessica Chastain, Idris Elba ou encore Kevin Costner. Et si le poker ne constituera pas son sujet central, le récit sur grand écran du parcours de Molly Bloom s'annonce passionnant.

mercredi 15 novembre 2017 à 14:06
Télex

Vous vous morfondez en PLS en attendant les derniers récits du road trip d' Introl sur la cote Ouest américaine ? Bonne nouvelle : le célèbre road tripot de dominique75, qui a d'ailleurs inspiré notre exilé canadien préféré, a repris la route il y a quelques jours. Embarquez dans sa superbe Camaro jaune et direction Los Angeles, Vegas, Sedona, Phoenix et San Diego !

mardi 14 novembre 2017 à 11:20
Régulation du poker en ligne en Pennsylvanie : PokerStars affiche ses ambitions

Deux semaines après l'annonce de la légalisation des jeux en ligne en Pennsylvanie, les dirigeants de PokerStars confirment leur intention de "faire partie des premiers opérateurs à ouvrir leurs tables" aux joueurs de l'État. D'une manière plus générale, cette régulation pourrait contribuer à rebattre les cartes de l'autre côté de l'Atlantique.

lundi 13 novembre 2017 à 14:32
ARJEL (T3 2017) : le marché français du poker en ligne s'offre un petit sursaut

C'est une première depuis 2011 : les trois secteurs du marché français des jeux en ligne ont enregistré une progression au troisième trimestre, tant en termes de nombre de joueurs que de montant des mises. S'agissant du poker, cette embellie intervient comme le note l'Autorité de Régulation des Jeux En Ligne (ARJEL) après "quasiment six ans de baisse continue".

lundi 13 novembre 2017 à 10:30
HOT !
WPT Deepstacks Bruxelles : et de cinq pour Laurent Polito !

Pour la cinquième fois en l'espace de trois ans, Laurent Polito s'impose sur une épreuve du circuit annexe du World Poker Tour : le WPT Deepstacks Bruxelles. Cette régularité impressionnante permet au serial perfeur d'empocher 90 000 €, tandis que Jérôme Sgorrano et Michel Abécassis se classent respectivement 4e et 12e du tournoi.

Tournois gratuits et prix ajoutés

Le Club Poker organise des freerolls avec bonus et des tournois spéciaux avec ajouts de prix.
Pour en bénéficier gratuitement, inscrivez-vous sur nos sites de poker partenaires :

Tournois Club Poker
6-MAX
$2.20
Big Poker League
mercredi 22 novembre 2017 à 20:04
$125 ajoutés
6-MAX
$2.20
Big Poker League
mercredi 29 novembre 2017 à 20:04
$125 ajoutés
6-MAX
$2.20
Big Poker League
mercredi 6 décembre 2017 à 20:04
$125 ajoutés
6-MAX
$2.20
Big Poker League
mercredi 13 décembre 2017 à 20:04
$125 ajoutés
6-MAX
$2.20
Big Poker League
mercredi 20 décembre 2017 à 20:04
$125 ajoutés
Le chat joue au poker en ligne. Sisi.
Nouveau au poker ? Voici toutes les infos et réponses pratiques pour bien débuter et comprendre le poker en ligne.

Des tests complets et les bonus des poker rooms pour mieux choisir votre préférée.

Nos tournois, pour jouer entre nous, avec des prix et des cadeaux ajoutés chaque semaine.

Trouvez des infos pratiques et discutez sur le poker en ligne.

Pour les joueurs confirmés, apprenez à analyser vos mains au poker.