mardi 16 janvier 2018 à 15:12
HOT !

Conformément à l'engagement pris par l'Autorité de Régulation des Jeux En Ligne (ARJEL) en début d'année, les joueurs français et espagnols ont désormais la possibilité de se retrouver autour des mêmes tables de poker en ligne sur PokerStars. Winamax emboîtera prochainement le pas de son principal concurrent.

PokerStars France Espagne

Ce n'est pas une révolution, mais n'en déplaise aux esprits chagrins il s'agit bien d'un grand pas en avant pour l'Europe du poker en ligne. Surtout, on est en droit d'y voir la fin d'un long et fastidieux combat pour tous les passionnés qui, ces sept dernières années, se sont mobilisés pour faire entendre raison à l'ARJEL, puis à la représentation nationale : oui, nos voisins européens avaient bien toute leur place à nos côtés autour des tables de poker en ligne.

 

Ces retrouvailles, le Parlement les avaient scellées dès la fin du mois de septembre en adoptant, au cœur du projet de loi sur le numérique, une disposition ouvrant la voie au partage des liquidités entre voisins du Vieux Continent. Restait à régler les derniers détails, et dans ce registre ce sont les Français et les Espagnols qui se sont montrés les plus prompts. Italiens et Portugais, eux, restent provisoirement à quai en attendant de surmonter les obstacles administratifs qui subsistent sur leur route. De leur réussite dépendra sans doute celle de ce marché européen encore balbutiant.

 

Dès le début de l'année, l'ARJEL avait confirmé l'imminence d'une collaboration franco-espagnole. De l'autre côté des Pyrénées, la situation s'est décantée hier avec la publication au Journal Officiel d'une résolution réglant les derniers détails de cette liquidité partagée. La voie était dès lors ouverte au seul opérateur disposant pour l'heure du feu vert officiel de l'ARJEL, à savoir le leader du marché mondial PokerStars.

 

Durant toute la journée les équipes de la room se sont activées en coulisse, des deux côtés de la frontière, avec l'ambition de dégainer rapidement. Objectif atteint puisque depuis 16h, les tables de jeux ouvertes aux joueurs des deux pays sont connues. Et si les réels effets de ce rapprochement ne pourront être mesurés qu'avec le temps, dans l'immédiat les fidèles de la room auront le bonheur de bénéficier de tournois aux dotations garanties un poil plus généreuses. Premier rendez-vous majeur du 28 janvier au 11 février : des Fresh Series dotés de cinq millions d'euros, dont un million pour le Main Event.

 

À l'aube de cette nouvelle ère, il convient de noter que le pool espagnol de PokerStars est à peine supérieur à celui du marché français. Mais sur le papier, ce capital semble suffisant pour se porter (au moins provisoirement) à hauteur de Winamax. Le leader français, qui prépare le terrain de la liquidité partagée de longue date, ne devrait toutefois pas se faire désirer bien longtemps. Du côté de la concurrence en revanche, tous les acteurs n'entendent pas sauter le pas. Plus que jamais, c'est donc à un match à deux que les joueurs des deux pays doivent s'attendre.

Quelques-uns des nouveaux rendez-vous de PS

  • le 50 € Afternoon on Stars 8-max chaque jour à 15h (10 000 € garantis)
  • le 20 € Uppercut Progressive KO chaque jour à 20h (20 000 € garantis)
  • le 100 € Night On Stars chaque jour à 21h (25 000 € garantis)
  • le 10 € Le Sixième Sens 6-max chaque jour à 22h (15 000 € garantis)
  • le 10 € Classico chaque dimanche à 20h (75 000 € garantis)
  • le 100 € Sunday Special chaque dimanche à 21h (150 000 € garantis)

Un aperçu du programme des Fresh Series

Fresh Series
Vos commentaires sur cette news dans le forum :
Liquidité partagée : PokerStars dévoile ses tables franco-espagnoles
Cette news a suscité 442 commentaires, et seuls les 15 derniers sont affichés.
il y a 7 minutes, soxav a écrit :

Mais quand vous parlez des recreatifs qui débarqueront sur Wina, vous pensez à des joueurs existants ou à des nouveaux joueurs ?

Pour les premiers, en quoi l’arrivée de win a max va-t-elle les faire migrer ? Ils ont déjà une offre au moins égal avec Gaspard.

 Pour les premiers, en quoi l’arrivée de Winamax va-t-elle les faire migrer ? Ils ont déjà une offre au moins égale avec PS,  

.

Pour les seconds, pourquoi vont ils découvrir le poker avec l’arrivée de Wina alors que le marché existe depuis plusieurs années avec des opérateurs déjà très actifs ?

Pas faux, Winamax va quand même récupérer quelques joueurs qui ne jouent pas encore sur les marchés Espagnols/Italiens/Portugais à l'avenir.

 

Winamax peut attirer du récréatif avec des bonus deposit, avec des promos (king5/freeroll jsais pas quoi/top shark...).

Des Winamax Series, le Sunday Surprise, Dans la tête d'un pro ES/IT. Une communication sur un jackpot à 1M en expresso (qui tombe bien plus souvent que sur PS).

Ils ont aussi un rake plus avantageux, les récréatifs ne sont pas tous débiles, certains prennent en compte la hauteur du prélèvement.

Le programme VIP Winamax est d'ailleurs assez addictif.

 

Je suis pas dans la tête du récréatif qui s'est arrêté de jouer, mais certains peuvent recommencer à joueur sur Winamax, parce qu'ils étaient noirot sur PS.es par exemple ^_^

Si ils commencent à passer des pubs à la télé ES/IT/PT ça va forcement en rameuter quelques uns.

 

Je suis peut être trop optimiste, mais je vois Winamax devenir un poil plus soft à l'avenir, dans tout les formats.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Posté (modifié)

Obv qu’ils ont des arguments de poids. Je crois juste qu’on idéalise un peu le poker partagé comme on aimerait qu’il soit pour nous, notre jeu et nos formats favoris. Mais que ce n’est pas le reflet de la grande majorité des clients, ni de ce qu’une room aimerait que ce soit. 

Le tout dans une perspective 100% poker, ce qui est clairement plus du tout la tendance des rooms et du marché. Cf le joli barbu en habillage de cette page, les donnes de l'Arjel, les PDM dans les paris sportifs, ...

Modifié par soxav

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 17 minutes, docky666 a écrit :

Quand on voit la fréquentation en CG du fres pokerstars qui reste bien en deça du trafic de Wina.fr,on se dit quand même que cette dernière a un bel avenir.

Encore faut-il s'entendre non pas sur la fréquentation, mais sur les profils de cette fréquentation. Le Cash Game c'est aujourd'hui une affaire de puristes, de spécialistes. Le produit poker, c'est une activité ludique. Les deux peuvent-ils encore aller de pair, au-delà de la légende de la baleine venu spew en début de mois ? 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 3 heures, JAX a écrit :

Winamax peut attirer du récréatif avec des bonus deposit, avec des promos (king5/freeroll jsais pas quoi/top shark...).

Des Winamax Series, le Sunday Surprise, Dans la tête d'un pro ES/IT. Une communication sur un jackpot à 1M en expresso (qui tombe bien plus souvent que sur PS).

Ils ont aussi un rake plus avantageux, les récréatifs ne sont pas tous débiles, certains prennent en compte la hauteur du prélèvement.

Le programme VIP Winamax est d'ailleurs assez addictif.

A mon sens, tu oublies un autre élément principal c'est l'implication de la room auprès des clubs qui est loin devant tout les autres à ce niveaux là et ça mine de rien ça ramène un paquet de monde vu que quasi tout les clubs ont des manches de championnat online désormais.


Sans oublier le machin des gangs qui est vachement bien foutu (des mecs se ruinent juste pour un classement fictif qui ne leur rapporte rien), les challenges, les différents events live, la web tv qui sera sans doute étendue aux autres pays du marché, le Winamax poker tour et je dois encore oublier d'autres trucs.

 

Bref si W s'investit dans ces pays comme elle le fait en France (et ils vont sans doute le faire vu leurs récents recrutements) je pense qu'ils vont grailler la concurrence dans les 4/5 années à venir. 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Posté (modifié)
il y a 10 minutes, Kelevra a écrit :

Sans oublier le machin des gangs qui est vachement bien foutu (des mecs se ruinent juste pour un classement fictif qui ne leur rapporte rien)

Ouai enfin faut pas oublier quand même les giga promo PS.



5a8060cfdab50_CaptureraymondCP.jpg.7b98a277fe537ddc9f305b542d437e72.jpg

 

 

 

5a8061a01411a_coffrevide.thumb.jpg.a23640c47e895aea9d5f519ac778c0f4.jpg

 

Modifié par survival66

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

https://pokerpt.com/noticias/agora-sim-liquidez-partilhada-tem-pernas-para-andar

Trad (Google) :

Spoiler

 

Maintenant oui, la liquidité partagée a des jambes pour marcher!

Après un faux départ le 16 février 2018 a vu la publication du règlement qui approuve les exigences techniques du système de jeu technique lorsque les jeux et paris en ligne sont exploités en liquidité partagée.

                                                Règlement n ° 115/2018

Règlement qui approuve les exigences techniques du système de jeu technique lorsque les jeux en ligne et les paris sont exploités en liquidité partagée

La même chose peut être consultée ici et maintenant l'attente tourne autour de l'octroi / l'autorisation de la première licence qui peut permettre aux salles de poker en ligne d'offrir du poker en ligne avec une liquidité partagée entre le portugais, le français et l'espagnol.

 

 

Le règlement approuvant les exigences techniques inhérentes aux jeux en ligne dans la liquidité partagée a été aujourd'hui publiée dans le Diário da República Electronico (littéralement, l'agenda électronique de la république).

A priori, les portugais sur le fres fresp du pique rouge, ce n'est plus qu'une question de jours (une pièce sur le prochain server restart du mercredi ?)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Party Poker is planning to shake up Europe´s shared liquidity market by launching in Portugal, re-launching in Italy and revitalising its poker product in France and Spain. For players in France and Spain, a competitor to PokerStars can´t come soon enough.

http://www.pokernewsreport.com/party-poker-planning-to-take-on-pokerstars-in-europe-22183

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

"Stewart(PP rep) implies that a pan-European Party Poker platform will be limited to only residents of the four countries and not to players from the rest of the world."

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Lire les 442 commentaires sur le forum
Les news à la Une
mercredi 14 février 2018 à 11:45
WPT Fallsview Poker Classic : un titre et une polémique pour Mike Leah

Ces quatre dernières années, Mike Leah avait remporté à trois reprises le side event à 1 100 $ du WPT Fallsview Poker Classic. Éliminé de son tournoi favori, le Canadien s'est cette année consolé dans la foulée avec la victoire du Main Event et son premier titre sur le World Poker Tour. Les circonstances du duel final ont toutefois beaucoup fait réagir outre-Atlantique.

lundi 12 février 2018 à 13:31
Télex

Si vous n'avez pas encore bloqué votre soirée pour vous poser tranquillement devant Le Monde de Jamy sur France 3, PonceP et Guillaume Diaz vous attendent dès 20h pour une nouvelle session de tournois commentés en direct. Le jour 2 du Million Event constituera l'un des fils rouges de la soirée.

Tournois gratuits et prix ajoutés

Le Club Poker organise des freerolls avec bonus et des tournois spéciaux avec ajouts de prix.
Pour en bénéficier gratuitement, inscrivez-vous sur nos sites de poker partenaires :

Tournois Club Poker
Aucun Tournoi de poker en ligne n'est actuellement prévu.