Capture d'écran jeux video

Dans les années 80, de nombreux jeux de strip poker ont été développés sur Atari, Amiga ou encore Commodore. Toute une génération a ainsi disputé ses premières parties de 5-Card Draw face à une bimbo pixellisée et pas toujours très sexy, laquelle se révélait parfois dans un twist final être robot ! Cruel...

Strip Poker : A Sizzling Game of Chance (1982)

Strip Poker : a sizzling game of chance

Développé par Artworx sur Apple II, Amiga, Atari et Commodore, ce premier jeu avait été commercialisé en France sous un titre alléchant : "Strip Poker : un jeu de hasard exaltant". En se replongeant sur les captures d'écran de l'époque (voir ci-dessous), et même sans faire la fine bouche sur la qualité des graphismes, on constate bien vite que l'adjectif est un tantinet excessif.

 

Limité par les contraintes techniques de l'époque, Strip Poker : A sizzling game of chance était finalement trop en avance sur son temps. Il a d'ailleurs posé les bases de dizaines de titres qui, lors de la décennie suivante, vont directement s'inspirer de son modèle :

  • une adversaire qui se sépare d'un vêtement dès qu'elle perd 100 $, mais le récupère si d'aventure elle regagne cette somme ensuite ;
  • un total de cinq vêtements à ôter avant de perdre la partie.

 

À cette époque, il n'était possible d'affronter que deux adversaires : Suzi et Melissa. Un peu comme si l'ofre vidéo de Youporn se limitait à deux pornstars, de surcroît représentées façon Minecraft. Ce jeu pionnier avait malgré tout ses adeptes, comme le confirme le succès des disquettes additionnelles qui permettaient de faire la connaissance de Marlena, Candi et toutes leurs amies.

Suzi en version Apple II
La version Commodore 64
La version DOS
Melissa en version Atari 8 bit

Samantha Fox Strip Poker (1986)

Samantha Fox
Sans les pixels, c'est mieux.

Comment se démarquer de la concurrence et assurer à un jeu de strip poker un grand succès indépendamment de sa qualité ? En l'associant à la plus grande figure sexy de la décennie, en l'occurrence dans les années 80 Samantha Fox.

 

Cette riche idée du petit studio React a abouti en 1986 au développement de l'un des jeux les plus populaires du Commodore 64. C'est dire que l'interprète inoubliable de Touch Me, par ailleurs bimbo n° 1 de la page 3 du Sun durant plusieurs années, avait ses inconditionnels.

 

Car à grand nom tout petit jeu ! Samantha Fox Strip Poker n'avait ainsi les moyens de satisfaire ni les passionnés de poker, ni les chasseurs de boobs , ni les gens qui comme Piercy cumulent ces deux attributs :

  • côté poker, malgré la possibilité inédite de s'adonner à deux variantes (à 5 ou 7 cartes), le jeu s'essoufflait rapidement en raison de son niveau de difficulté bien trop faible. Il faut dire que le temps de chargement au démarrage se limitait à deux minutes, ce qui n'était clairement pas bon signe.
  • côté rinçage d'œil, les clichés "habillés" étaient assez fidèlement retranscrits mais la qualité se détériorait au fil du jeu pour finalement se refermer sur des photocopies de piètre qualité. Le plus beau décolleté de sa génération méritait mieux !
Samantha 1
Samantha 2
Samantha 3
Jaquette Samantha

Strip Poker II (1988)

Verso jaquette Strip Poker II

Simple suite du titre paru six ans plus tôt, Strip Poker II se contente de surfer sur les améliorations technologiques de l'époque pour proposer des clichés de meilleure facture. Il sera même suivi d'une version légèrement améliorée l'année suivante : Strip Poker II Plus.

 

Jetez donc un œil ci-dessous à la présentation des règles du jeu ! L'occasion de constater que les traducteurs n'étaient pas toujours en grande forme, à l'image de la transformation de "check / parole" en "séjourner".

Melissa version Atari ST
Les deux adversaires version DOS
Règles Strip Poker II
Strip Poker II Plus

Playhouse Strip Poker (1988)

Playhouse Strip Poker est l'œuvre d'un studio concurrent à Artworx, mais la recette reste globalement la même que les précédentes productions.

 

La seule véritable nuance tient dans le design des deux adversaires, Judy et Kim. Les développeurs ont en effet opéré un choix "cartoonesque" en abandonnant les photos digitalisées au profit de dessins.

Playhouse DOS
Playhouse ST 1
Playhouse ST 2

Peek A Boo Poker (1991)

Jaquette Peek-A-Boo Poker

Attention, OVNI ! Contrairement à ses prédécesseurs, Peek-A-Boo Poker n'était pas disponible sur Atari ou Amiga mais sur la NES de Nintendo. Cette production signée Hacker International / Panesian est d'ailleurs l'un des trois seuls jeux dits "For Adults Only" jamais sortis sur la machine.

 

Le titre n'a bien entendu jamais fait l'objet d'une licence Nintendo et sa commercialisation est en conséquence restée limitée. Aujourd'hui, les cartouches du jeu demeurent quasiment introuvables et s'échangent pour des montants sans commune mesure avec la qualité du produit.

 

Car au-delà de sa petite notoriété dans la communauté des gamers, Peek-A-Boo Poker n'a rien d'un grand jeu. Le principe est le même que d'habitude : trois adversaires potentielles (Full House Francine, Double Dealing Debby et Pok-er Penny ; du five-card draw ; et bien sûr une photo dénudée en récompense de chaque millier de dollars encaissés jusqu'à un maximum de 5 000 $.

 

Comme dans Playhouse Strip Poker, le design a un côté "cartoonesque", ici accentué par quelques notes de musique et de petites animations. Mais surtout, il se distingue des jeux qui l'ont précédé en dessinant une frontière entre l'écran poker et l'écran bimbo. La partie se déroule donc dans un cadre épuré, lequel laisse place aux moments opportuns à l'apparition de votre adversaire dans une tenue légère.

 

Tâchez toutefois de prendre garde dans votre quête effrénée de petites culottes, les probabilités ne sont ici pas souvent respectées. Une simple paire emportera bien souvent la mise, mais un full house se heurtera à l'inverse fréquemment à un carré ou un quinte flush.

Peek-A-Boo Poker 1
Peek-A-Boo Poker 2
Peek-A-Boo Poker 3

Strip Poker III (1991)

Jaquette strip poker 3

Encouragés par le succès de Strip Poker et Strip Poker II, les p'tits gars d'Artworx récidivent avec un troisième opus sur Amiga et qui s'appuient allègrement sur les innovations technologiques. Jugez plutôt :

 

- possibilité d'affronter trois joueuses simultanément. Wow !

- petit discours introductif façon Robocop des trois demoiselles. Wow wow !

- et pour couronner le tout, le retour des bonnes vieilles photos mais avec une qualité sans comparaison avec les précédents épisodes. Triple wow.

Strip Poker 3-1
Strip Poker 3-2

Strip Poker Professional (1994)

Strip Poker Professional

Strip Poker Professional, c'est la preuve par l'image que les jeux vidéo de strip poker n'ont jamais souffert de la mauvaise qualité des photos, mais plutôt de la piètre qualité des modèles. Les clichés sont ici plus soignés que jamais, mais on en vient presque à regretter les pixels.

 

Sorti en 1994, le jeu fait l'objet dès l'année suivante d'une mise à jour sous la forme d'une version "Rev B". Il s'agit en réalité d'une version totalement remaniée et fonctionnelle sur tous les ordinateurs sans exception.

 

Pour la première fois, il n'est plus seulement possible d'affronter trois jeunes femmes mais aussi trois éphèbes. Si cette précision aiguise votre appétit, sachez que le jeu est disponible en abandonware via diverses plateformes.

Strip Poker Professional 1
Strip Poker Professional 2

Sexy Poker (2004)

Sexy Poker

Produit par Gameloft à destination du marché mobile, Sexy Poker a cinq ans plus tard eu les honneurs d'une sortie sur le WiiWare de Nintendo. Inutile de préciser que toutes les photographies (ou dessins) dénudées ont à cette occasion été supprimées ou édulcorées.

 

L'une des spécificités de Sexy Poker était de proposer diverses variantes de jeu : du 5-card draw, du hold'em, mais également du video poker et du blackjack. Une recette qui a eu son petit succès puisque le jeu a connu plusieurs suites : Sexy Poker 2006, Sexy Poker Manga, Sexy Poker Top Models et Sexy Poker Pixel.

Video Strip Poker Supreme (2006)

Paru sur PC en 2006 sous l'égide de Torquemada Games, Video Strip Poker Supreme n'a finalement d'intérêt que sa modernité et, par voie de conséquence, la possibilité d'étalonner la qualité des clichés du passé à nos standards actuels.

 

Là encore, il est aisé de trouver le jeu en téléchargement sur la Toile. Si vous n'êtes pas spécialement motivé, offrez le à votre fils ou votre filleul : en dépit de la série de photos sexy jalonnant la partie, la limite d'âge n'était en effet que de "3 ans et plus".

Video Strip Poker 1
Video Strip Poker 2
Video Strip Poker 3
Video Strip Poker 3

L'instant parité : Strip Poker Boys

Strip Poker Boys
Sommaire des articles : Strip Poker

Les règles de base et les variantes du strip poker

Triplette de bimbos

Le strip poker n'est rien de plus qu'une déclinaison des parties traditionnelles de Hold'em ou de 5-Card Draw. Son principe de base : un joueur ne possédant plus de jetons doit se séparer d'un vêtement. Mais des variantes sont tout de même possibles...

Le strip poker dans la publicité

M and M's

Si ces spots sont loin d'être tous drôles ou bien ficelés, ils ont le mérite d'illustrer la popularité du strip poker parmi les publicitaires. Il faut dire que le thème concorde bien souvent avec une cible jeune et masculine.

Les jeux vidéo de strip poker

Capture d'écran jeux video

Dans les années 80, de nombreux jeux de strip poker ont été développés sur Atari, Amiga ou encore Commodore. Toute une génération a ainsi disputé ses premières parties de 5-Card Draw face à une bimbo pixellisée et pas toujours très sexy, laquelle se révélait parfois dans un twist final être robot ! Cruel...

Le strip poker dans les médias

Paddy Power WC

L'intérêt des médias pour le strip poker n'a aucun lien direct avec la mode du poker, qu'il a d'ailleurs très nettement précédée. La discipline offre en effet un prétexte idéal à la nudité et donc à la quête facile d'un large public, souvent masculin.

Dans la même rubrique
Dernières news Fun et poker
mercredi 15 novembre 2017 à 14:06
Télex

Vous vous morfondez en PLS en attendant les derniers récits du road trip d' Introl sur la cote Ouest américaine ? Bonne nouvelle : le célèbre road tripot de dominique75, qui a d'ailleurs inspiré notre exilé canadien préféré, a repris la route il y a quelques jours. Embarquez dans sa superbe Camaro jaune et direction Los Angeles, Vegas, Sedona, Phoenix et San Diego !

Tournois États-Unis
55 $
mer. 17 janv. 2018 - 19:00
60 $
mer. 17 janv. 2018 - 16:00
500 $ garantis
50 $
mer. 17 janv. 2018 - 19:15
40 $
mer. 17 janv. 2018 - 17:00
3 000 $ garantis
Le chat joue au poker en ligne. Sisi.
Nouveau au poker ? Voici toutes les infos et réponses pratiques pour bien débuter et comprendre le poker en ligne.

Des tests complets et les bonus des poker rooms pour mieux choisir votre préférée.

Nos tournois, pour jouer entre nous, avec des prix et des cadeaux ajoutés chaque semaine.

Trouvez des infos pratiques et discutez sur le poker en ligne.

Pour les joueurs confirmés, apprenez à analyser vos mains au poker.