jeudi 3 août 2017 à 13:25

Tomber à moins de 10 % de graisse corporelle, perdre 45 kilos, apprendre à nager dans un laps de temps réduit... Bill Perkins ne manque pas d'idées lorsqu'il s'agit de faire transpirer les joueurs de poker. Un an après son pari cycliste ultra médiatisé avec Dan Bilzerian, l'homme d'affaires continue de multiplier les prop bets.

Walter Fisher : le bodybuilder qui ne se reconnaissait plus

William Fisher

Walter Fisher n'est pas le joueur de poker le plus connu du circuit, mais le New-Yorkais a pourtant eu droit en juillet aux gros titres du Mirror et de ABCNews. La faute à un pari qui l'a conduit à perdre une bonne trentaine de kilos en l'espace de six mois.

 

Fin 2016, le trentenaire est au fond du trou. Une mauvaise passe au blackjack le prive de l'ensemble de ses gains des semaines précédentes, et surtout creuse le montant de ses dettes à hauteur de 100 000 $. Par dessus le marché, après plusieurs mois d'un régime alimentaire désastreux dans les casinos, sa balance affiche plus de 110 kilos.

 

L'ancien bodybuilder croise alors la route d'une connaissance issue de la sphère poker, laquelle lui propose un pari de 100 000 $ sur sa capacité à redescendre son indice de masse grasse (qui avoisine à l'époque les 33 %) sous la barre des 10 %. Fisher accepte, non sans s'être d'abord assuré du soutien financier de ses amis Dan Bilzerian et Bill Perkins. Jeff Gross, Antonio Esfandiari et d'autres finissent à leur tour par s'intéresser au dossier, si bien que le montant total des enjeux flirte bientôt avec le million de dollars.

 

Motivé par la perspective de mettre la main sur plus de 500 000 $ (la part qui lui est réservée), mais aussi par la possibilité de retrouver un mode de vie plus sain, Fisher s'offre les services d'un coach et s'enferme dans une salle de sport à raison de dix heures d'entraînement intensif par jour. Une stratégie gagnante puisqu'au terme du délai imparti, il affiche un indice de masse grasse de 8,8 % seulement.

Un reportage sur ce premier pari

Jaime Staples : une autre histoire de poids

Jaime Staples

Dans une récente interview accordée à PokerNews Canada, Jaime Staples revient sur les circonstances d'un pari en cours qui l'oppose à Bill Perkins. Dans son cas, tout part d'une session Twitch durant laquelle un internaute formule un commentaire sur la différence de poids entre les deux frères Staples : 138 kilos pour Jaime, 61 pour Matt.

 

Il n'en faut pas davantage pour voir Perkins sauter sur l'occasion et proposer au "Friend of PokerStars" un défi : ramener sa différence de poids avec son frère (de 77 kilos à l'époque) sous les 500 grammes avant le mois de mars 2018. L'enjeu ? 3 000 $ en cas d'échec, 150 000 $ dans l'hypothèse d'un succès.

 

L'intéressé n'hésite pas une seule seconde avant de donner son accord. Cinq mois plus tard, il ne regrette toujours pas sa décision et estime même ses chances de succès à 90 %. Il faut dire qu'entre temps, Jaime a perdu 23 kilos tandis que son frère en a lui pris 16. L'écart entre les deux hommes n'est donc déjà plus que de 41 kilos. Leur objectif commun : un poids de forme de 84 kilos.

Joe Ingram, le dernier à se jeter à l'eau

Joe Ingram

Joe Ingram ne sait pas nager, en tout cas aux dernières nouvelles. Le boss du Poker Life Podcast vient en effet de se trouver une bonne raison d'apprendre : Bill Perkins, toujours lui, lui offre 15 000 $ (contre 5 000 $ en cas d'échec) pour parcourir 1,6 kilomètre dans la mer des Caraïbes d'ici la fin du mois de septembre.

 

Ce n'est pas la première fois que "ChicagoJoey" relève le gant dans le cadre d'un pari. En début d'année, la rédaction d'un essai stratégique de 40 000 mots dans un délai de onze jours lui avait permis de remporter un prop bet de 2 000 $. L'ouvrage, intitulé Chasing the Poker Dream, est d'ailleurs toujours en vente sur Amazon pour une dizaine de dollars.

Les news à la Une
mercredi 16 août 2017 à 14:43
EXCLU
Alexandre Luneau : interview d'un jeune retraité des tables de poker

Alexandre Luneau n'est plus un joueur de poker professionnel. Après dix ans d'une irrésistible ascension jusqu'aux plus belles tables de cash game en ligne, le jeune trentenaire a décidé de se lancer dans une nouvelle aventure. Ses projets, ses envies, les années Winamax, la quête avortée du bracelet WSOP, son regard sur son parcours : Alex nous dit tout dans un long entretien réalisé à Paris il y a dix jours. Une lecture à compléter avec celle de ses adieux au Team Pro.

mardi 15 août 2017 à 18:57
Molly's Game : la bande-annonce du film avec Jessica Chastain

L'adaptation sur grand écran des mémoires de Molly Bloom se dévoile à travers une première bande-annonce. Passée en quelques années du statut de serveuse à celui d'organisatrice multimillionnaire de parties de poker clandestines, la jeune femme y sera interprétée par Jessica Chastain. Idris Elba, Kevin Costner et Michael Cera figurent également au casting.

jeudi 10 août 2017 à 8:31
Télex

Sans surprise, notre championnat estival par équipe se referme sur la victoire des After Eight. Grands habitués de l'exercice, zebezt, goulgoul, Tom Larson et SHARKDURRR décrochent chacun un package d'une valeur de 850 € pour le Winamax Poker Open de Dublin. Un cinquième larron aura la chance de se joindre à eux : le vainqueur de la petite finale individuelle programmée ce jeudi à 21h.

vendredi 4 août 2017 à 14:44
France, Espagne, Italie, Portugal : des marchés aux trajectoires comparables

S'ils n'affichent pas la même ancienneté, ni la même fiscalité ou le même périmètre, les marchés espagnol, français, italien et portugais du poker en ligne souffrent aujourd'hui tous de maux semblables. En attendant une prochaine redistribution des cartes, chacun d'entre eux enregistre une irrémédiable baisse de son activité cash game.

Tournois gratuits et prix ajoutés

Le Club Poker organise des freerolls avec bonus et des tournois spéciaux avec ajouts de prix.
Pour en bénéficier gratuitement, inscrivez-vous sur nos sites de poker partenaires :

Tournois Club Poker
6-MAX
$2.20
mercredi 23 août 2017 à 19:04
$125 ajoutés
6-MAX
$2.20
mercredi 30 août 2017 à 19:04
$125 ajoutés