clinty

PenelopeGate #Fillon

2 135 messages dans ce sujet

il y a 2 minutes, AssKicker496 a écrit :

Vu ce matin, un "rentier" surement: :D

405988IMG0018.jpg

Les soutien de Fillon n'ont pas l'air décider à laisser voler l'élection. Banzai!

Il doit manger un paquet d'insultes ce mongol.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Posté (modifié)

il y a 24 minutes, CallDude a écrit :

Il doit manger un paquet d'insultes ce mongol.

Euh, ici les gens sont à peu près civilisés donc non jpense pas. Mais oui faudrait le sortir de sa caisse et le défoncer ce petit vieux, c'est abject d'avoir des idées différentes des votres, et en plus d'oser l'afficher. Horrible

perso jlui ai témoigné mon soutien en tt cas.8^

Modifié (le) par AssKicker496

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 21 minutes, AssKicker496 a écrit :

Les soutien de Fillon n'ont pas l'air décider à se laisser voler l'élection. Banzai!

Pour se faire voler quelque chose encore faut-il le posséder.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Posté (modifié)

Il y a 2 heures, Loulouy a écrit :

Ce qui me fait peur c'est que justement je commence à penser qu'un second tour Fillon/Le Pen sera loin d'être du tout cuit pour Fillon. J'ai l'impression qu'il a réussi l'exploit de susciter encore plus de rejet que Sarkozy chez les électeurs de gauche, et que par conséquent beaucoup s'abstiendront et voteront blanc dans le cas d'un tel second tour. Je ne serais pas étonné qu'il ne parvienne même pas à 55% des voix.

Je pensais à ca même avant cette affaire qui ne va certainement pas arranger les choses. C'est qu'un ressenti basé sur les retours de mon entourage (famille, amis, amis d'amis majoritairement de type bobo gauchiste selon la nomenclature du forum) avant ce "Penelopegate" et donc je dis peut-être de la m**de, mais pas mal de gens de gauche iront voter Macron au 2nd tour sans envie mais sans trop d'état d'âmes non plus, mais ne voteront pas Fillon face à MLP.

J'étais d'ailleurs étonné que la presse étrangère voit la "chute" de Fillon suite à cette affaire comme un boulevard pour le FN, alors qu'à priori un 2nd tour Macron-Le Pen sera beaucoup moins serré que Fillon-Le Pen.

Modifié (le) par fold'dirty bastard

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Les miens de retours sont que tous les favoris sont pourris jusqu'à l'os et qu'on ne se déplacera plus pour faire barrage au front national comme avant.

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Fillon/Le Pen au 2nd tour serait plus serré que Macron/Le Pen sans aucun doute, beaucoup de gens n'iraient pas voter ou voteraient blanc. Avec Chirac/Le Pen on avait dit que c'était choisir entre escroc et facho, là ça serait choisir entre deux escrocs fachos.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 4 heures, AlexonURanus a écrit :

Là où on voit que ce sont des put**** de carriéristes qui n'en ont rien à carrer de l'intérêt général, c'est qu'il le sait lui même que ce sera ingouvernable, mais plutôt que de laisser la main à un autre qui serait mieux placé pour mettre en route ses idées et ses réformes, il s'accroche coûte que coûte comme une moule à son rocher (ou un élu à son siège...).

qui à sa place?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 15 minutes, N!co a écrit :

Les miens de retours sont que tous les favoris sont pourris jusqu'à l'os et qu'on ne se déplacera plus pour faire barrage au front national comme avant.

 

Oui,j'ai ce genre de retour aussi.

Tant pis,je ferais le sale boulot à leur place.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

L'idée principale sur laquelle s'appuie jou0eur et quelques autres, c'est que la France est en faillite, qu'il n'y a plus assez de ressources/énergie pour tout le monde et que par conséquent seul un régime strict s'impose.

mais ne pourrait-on pas plutôt miser sur le progrès ou l'innovation comme on dit maintenant pour continuer à réussir à faire plus avec moins, voir à trouver de nouvelles sources d'énergie ? C'est impensable ? Que sait-on des prochaines découvertes ? Et alors, plutôt investir en ce sens : éducation, enseignement superieur, prime à l'innovation, etc... Facilitons tout ce qui permettra de développer notre capacité à innover.

c'est quand même plus positif de croire en l'avenir que de penser que c'est foutu, que chacun  arrache la part de gâteau qu'il peut.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Posté (modifié)

Il y a 2 heures, AlexonURanus a écrit :

Ca serait quand même bien sick d'avoir a choisir entre Fillon et Le Pen... Sachant que le vote blanc n'est pas une option pour moi, je m'en voudrais trop si le FN passe...

Fillon sait très bien qu'il sera élu uniquement la dessus, mais il faut avoir conscience que gonfler à la fois le score de Fillon et la participation du 2è tour lui donnera des arguments supplémentaires pour nous chi** à la gueule.

 

Citation

C'est qu'un ressenti basé sur les retours de mon entourage (famille, amis, amis d'amis majoritairement de type bobo gauchiste selon la nomenclature du forum) avant ce "Penelopegate" et donc je dis peut-être de la m**de, mais pas mal de gens de gauche iront voter Macron au 2nd tour sans envie mais sans trop d'état d'âmes non plus, mais ne voteront pas Fillon face à MLP.

 

Je ne me considère pas de gauche, je n'avais aucunement l'intention d'aller voter à la présidentielle, mais l'élection de fillon à la primaire et toutes ces conneries qui prouvent que ce mec est un pourri font que j'irais me déplacer au 1er tour mais au 2è, jamais je n'irais voter fillon.

Jamais

Modifié (le) par Elrix

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 28 minutes, ylm a écrit :

Fillon/Le Pen au 2nd tour serait plus serré que Macron/Le Pen sans aucun doute, beaucoup de gens n'iraient pas voter ou voteraient blanc. Avec Chirac/Le Pen on avait dit que c'était choisir entre escroc et facho, là ça serait choisir entre deux escrocs fachos.

Boule de cristal.

2007-2012 : il ne m'a pas semblé que la France était un pays avec un gouvernement fasciste.

Avant de voter pour Emmanuel Macron, ce serait bien qu'il publie un programme à lui, plutôt que de faire le buzz en reprenant ce qui marche chez les autres (Mélenchon, Hamon, Fillon). Pour l'instant, les seules intentions politiques avérées d'Emmanuel Macron sont les éléments qu'il a inscrits dans la loi travail, portée par Myriam El Khomri et votée grâce au 49-3 par Emmanuel Valls.

 

il y a 1 minute, Brissiaud a écrit :

L'idée principale sur laquelle s'appuie jou0eur et quelques autres, c'est que la France est en faillite, qu'il n'y a plus assez de ressources/énergie pour tout le monde et que par conséquent seul un régime strict s'impose.

mais ne pourrait-on pas plutôt miser sur le progrès ou l'innovation comme on dit maintenant pour continuer à réussir à faire plus avec moins, voir à trouver de nouvelles sources d'énergie ? C'est impensable ? Que sait-on des prochaines découvertes ? Et alors, plutôt investir en ce sens : éducation, enseignement superieur, prime à l'innovation, etc... Facilitons tout ce qui permettra de développer notre capacité à innover.

c'est quand même plus positif de croire en l'avenir que de penser que c'est foutu, que chacun  arrache la part de gâteau qu'il peut.

Il faut miser sur les deux - mais trop souvent, la droite ne met en avant que le régime strict qui mènera à une meilleure gestion; et la gauche ne met en avant que les nouvelles dépenses d'investissement en faveur de l'innovation.

Très souvent, la droite obtient de bons résultats en termes de gestion, au prix d'une grogne difficile au moment de faire passer la réforme - exemple simple : l'autonomie budgétaire des universités.

Très souvent, la gauche obtient de bons résultats en termes d'innovation, au prix de subventions distribuées parfois en rasant gratis - exemple simple : le crédit impôt recherche CIR - et qui, malheureusement, ne se transforment pas assez souvent en sociétés viables une fois que la phase recherche et innovation est passée.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 34 minutes, docky666 a écrit :

qui à sa place?

Si ce parti n'arrive pas à présenter un candidat à cette élection alors qu'ils ont eu 5 ans pour se préparer (et des conditions extrêmement favorables), c'est peut être pas si grave qu'il ne présente personne.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 2 minutes, taamer a écrit :

.

Très souvent, la droite obtient de bons résultats en termes de gestion, au prix d'une grogne difficile au moment de faire passer la réforme - exemple simple : l'autonomie budgétaire des universités.

 

Tu aurais du choisir un autre exemple, parce que depuis l'autonomie des universités, c'est un peu la cata au niveau de la gestion...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Citation

L'idée principale sur laquelle s'appuie jou0eur et quelques autres, c'est que la France est en faillite, qu'il n'y a plus assez de ressources/énergie pour tout le monde et que par conséquent seul un régime strict s'impose.

Mais si la crise actuelle avait comme origine un manque de ressources/énergie, on serait en inflation sur tous les produits dépendants beaucoup de l'énergie. Ce n'est absolument pas le cas depuis 10 ans que la crise s'est manifestée.

Pour moi il y a une une grosse erreur de diagnostic dans le résonnement de joueur, même si je suis conscient que la question du manque de ressources se posera un jour prochain.

 

 

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Sur que c'est plus positif @Brissiaud. Je ne sais pas quel âge tu as mais plus on vieillit et moins on a d'énergie et de confiance à donner à cette idée.

Pour la réaliser il faudrait une "révolution", de nouvelles règles que personne n'envisage comme exonérer complètement les petits patrons qui se lancent, les financer même et les pomper une fois qu'ils ont explosé, les obliger à mieux rémunérer leurs ouvriers, installer un salaire plafond, une fiscalité universelle ou encore stopper certains développements qui polluent une tonne, l’intelligence artificielle qui va tous nous remplacer, stopper la conso de pétrole aka rééduquer la planète. put**n ma meilleure pote est prof et elle arrive déjà pas à éduquer tous ces petits fdp d'élèves que les parents "éduquent" à base de pizza marie et de cyrile hanouna.... Tiens d'ailleurs, on pourrait aussi instaurer un permis de se reproduire pour éviter que les cassos se multiplient et que seuls les gens aptes à élever un être humain soient autorisés à le faire, ça régulerait la surpopulation, la débilité et le chômage. On pourrait aussi démanteler le système politique entier et procéder à un tirage au sort. On en a des choses qui n'arriveront jamais à imaginer... 

Mais voilà, passées la 15m bière et les heures à réinventer le monde en regardant tomber la pluie, on se rend compte que  ceux qui ont l'argent édictent les règles depuis des décennies et nos dirigeants politiques sont leurs marionnettes, sont redevables même auprès d'eux. Rien n'a changé ces 3 dernières élections et l'histoire est une éternelle enc**erie, un éternel recommencement.

La politique actuelle est une oligarchie qui n'a aucun intérêt à évoluer et y a encore des gens qui soutiennent leur candidat qui droit dans les yeux répète "c'était légal, je suis debout la campagne peut reprendre". C'est à gerber. Perso j'en peux plus de tout ça.  

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Posté (modifié)

il y a 10 minutes, Elrix a écrit :

'Tu aurais du choisir un autre exemple, parce que depuis l'autonomie des universités, c'est un peu la cata au niveau de la gestion...

Sans parler de la patate chaude de l'éco-taxe ,perte de de 1 milliard d'euros (selon la cour des comptes) qu'ils ont laissés au gouvernement suivant.

et ça aussi:http://www.lexpress.fr/actualite/societe/sante/la-france-detruit-ses-vaccins-contre-la-grippe-a_1029142.html

Pas grave,juste 400 millions d'euros partie en fumée.

Enfin l'argent n'est jamais perdu pour tout le monde,je me comprends...

Modifié (le) par Fuck Bill2

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 9 minutes, taamer a écrit :

 

Très souvent, la droite obtient de bons résultats en termes de gestion, au prix d'une grogne difficile au moment de faire passer la réforme - exemple simple : l'autonomie budgétaire des universités.

 

LOL

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 3 minutes, Elrix a écrit :

Tu aurais du choisir un autre exemple, parce que depuis l'autonomie des universités, c'est un peu la cata au niveau de la gestion...

Il y a eu des universités mises sous tutelle lors de la transition, et il y a eu des universités qui ont pris leur gestion en main. Toute la difficulté est de passer d'une gestion open bar ("l'Etat absorbera la dette supplémentaire") à une gestion où il faut valoriser des recettes pour couvrir des dépenses. Innover pour générer des recettes, contrôler les dépenses : une dualité nécessaire.

Je répète ce que j'ai dit au-dessus : la droite insiste trop sur contrôler les dépenses, et la gauche insiste trop sur l'innovation sans vérifier qu'on donne aussi les moyens aux entrepreneurs de transformer l'innovation en résultat économique.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 11 minutes, taamer a écrit :

Très souvent, la gauche obtient de bons résultats en termes d'innovation, au prix de subventions distribuées parfois en rasant gratis - exemple simple : le crédit impôt recherche CIR - et qui, malheureusement, ne se transforment pas assez souvent en sociétés viables une fois que la phase recherche et innovation est passée.

Les politiques mises en place doivent être toute évaluées et dégagées si ca ne fonctionne pas. Il y a eu des évaluations du CIR qui ont été rendus, il me semble, qui montraient que ca ne marchait pas mais le gouvernement n'a pas réagi et c'est un grand tort. Il faut vraiment évaluer et agir en conséquence pour toutes les politiques publiques. 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Posté (modifié)

il y a 53 minutes, N!co a écrit :

 

La politique actuelle est une PLOUTOCRATIE qui n'a aucun intérêt à évoluer et y a encore des gens qui soutiennent leur candidat qui droit dans les yeux répète "c'était légal, je suis debout la campagne peut reprendre". C'est à gerber. Perso j'en peux plus de tout ça.  

 

FYP....(petite précision)pour le reste,on est d'accord.

Modifié (le) par Fuck Bill2

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 9 minutes, f*ck Bill2 a écrit :

Sans parler de la patate chaude de l'éco-taxe ,perte de de 1 milliard d'euros (selon la cour des comptes) qu'ils ont laissés au gouvernement suivant.

L'écotaxe est une mesure générale favorable, mais ni Sarkozy ni Hollande n'ont eu les tripes pour la faire passer. Y a-t-il un candidat qui remet cette mesure dans son programme en 2017, et qui l'imposera aux camionneurs de toute l'Europe qui circulent en France (principe du pollueur-payeur), et aux bonnets rouges bretons?

Cela illustre ce que je disais : améliorer la gestion implique de faire passer le moment de sa mise en application, et trop de gouvernements ont reculé alors que la mesure était favorable au bien commun.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Posté (modifié)

il y a 22 minutes, taamer a écrit :

Il y a eu des universités mises sous tutelle lors de la transition, et il y a eu des universités qui ont pris leur gestion en main. Toute la difficulté est de passer d'une gestion open bar ("l'Etat absorbera la dette supplémentaire") à une gestion où il faut valoriser des recettes pour couvrir des dépenses. Innover pour générer des recettes, contrôler les dépenses : une dualité nécessaire.

Je répète ce que j'ai dit au-dessus : la droite insiste trop sur contrôler les dépenses, et la gauche insiste trop sur l'innovation sans vérifier qu'on donne aussi les moyens aux entrepreneurs de transformer l'innovation en résultat économique.

Et l'eau ça mouille....en France , la droit a systématiquement en fin de mandat laissé le pays  ac une dette publique supérieur à son  entré (on ne peut en tirer des cc  sur le plan économique) on a vu mieux côté contrôle des dépenses...sur ce plan, les gvt de gauche ont quasi tjr fait mieux.  Qt à ta réfléxion sur la gauche et sur le manque de mesure prise pr favoriser la rentabilité économique de l'innovation, la question est bien plus vaste et de nombreux gvants (qq soit leur orientation politique ) tente encore ojd d'apporter les meilleurs réponses ss qu'on puisse le simplifier et le systématiser comme tu le fais.

 

 

Modifié (le) par Holalahola

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 2 minutes, coltrane007 a écrit :

en France , la droit a systématiquement en fin de mandat laissé le pays  ac une dette publique supérieur à son  entré

Si tu veux dénigrer la droite, pas besoin d'utiliser un argument erroné.

Depuis 1974, la droite comme le centre comme la gauche ont systématiquement laissé le pays en fin de mandat avec une dette publique supérieure à son entrée...

... la seule exception, c'est le gouvernement de Lionel Jospin (1997-2002). Avec le résultat politique que l'on sait.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !


Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.


Connectez-vous maintenant

  • En ligne récemment   0 membre

    Aucun utilisateur enregistré regarde cette page.