Aller au contenu
Ce sujet
Pyker

[Article] La nictation au poker

Messages recommandés

News

Vous avez remarqué une augmentation de la fréquence de clignement des paupières de votre adversaire. Ses yeux trahissent-ils un sentiment d'angoisse ou d'excitation ? Pyker vous propose un article passionnant sur ce sujet original qui, bientôt, n'aura plus de secrets pour vous.

[...] Lire la suite…




Non Liv, Pyker ne peut rien pour toi.

Modifié par SuperCaddy

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Excellent exposé, Pyker ! Agréable à lire en plus d'être utile.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Merci, super intéressant.

Pour être casse-pieds (mais ça m'a aussi fait marrer) :

Étalonner une fréquence de clignement

Premièrement ça va être d'étalonner une fréquence de clignement des yeux, en dehors des coups, lorsqu'il est dans un coup sans importance, avec importance. À la vue des cartes on n'est pas tous affecté émotionnellement de la même manière et on réagira donc différemment. Le travail en amont est donc facétieux mais croyez moi une fois qu'on a bien cerné les AFC d'un joueur, selon les différents spots, c'est un vrai régal.

Je pense que tu veux dire "fastidieux". Petit facétieux va :)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

monstrueusement bon !!

bon perso au niveau de la vidéo je valide quand c'est Kara a l'image par contre les plans sur Johnasson on s'en tamponne !!

sérieux excellent !!

congrats

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Merci Pyker, très bon article et bonne recherche.

Question: j'ai souvent remarqué que je clignais des yeux quand je suivais un cours ou une leçon (sport, musique etc), particulièrement au moment où je me concentre pour assimiler ce qui vient d'être dit ou montré. le clignement est-il aussi un side effect de la fonction apprentissage de notre cerveau?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Tu dis généralement te concentrer pour ce tell sur une ou deux personne, généralement le joueur le plus tough de la table. Ce tell n'est-il pas pourtant plus fiable sur les joueurs récréatifs / faibles?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

waouw sick

j'avais remarqué que de temps en temps je rentrais en sorte de transe en clignant frénétiquement des yeux lors de coups intenses où par exemple je 3bet preflop et subis un floating quand je n'ai pas touché.

grâce à ton excellent article l'origine est à présent claire.

bigre

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Question: j'ai souvent remarqué que je clignais des yeux quand je suivais un cours ou une leçon (sport, musique etc), particulièrement au moment où je me concentre pour assimiler ce qui vient d'être dit ou montré. le clignement est-il aussi un side effect de la fonction apprentissage de notre cerveau?

Comme je l'ai précisé le fait de cligner des yeux permet d’intégrer l'information dans son cerveau. Donc je ne dirais pas que c'est un effet secondaire mais au contraire la cause de l'apprentissage. Plus l'information est importante plus nous allons cligner pour l'assimiler.

C'est d'ailleurs comme ça, quand je donnais des cours particuliers, que je vérifiais que l'élève a bien assimilé ou non ce que je venais d'expliquer. Parce que sinon ils répondent toujours "oui oui j'ai compris". Je me fiais plus à leur nictation qu'à leur réponse.

Tu dis généralement te concentrer pour ce tell sur une ou deux personne, généralement le joueur le plus tough de la table. Ce tell n'est-il pas pourtant plus fiable sur les joueurs récréatifs / faibles?

La fiabilité n'est pas liée au niveau du joueur. Après ce qui varie c'est le seuil d'AFC. Les joueurs débutants seront plus facilement excités et soumis à une forte nictation à la vue d'une quinte plutôt qu'un joueur expérimenté (qui réagira seulement pour full+ par exemple).

Après il faut voir sur qui l'observation va être la plus Ev+, si un joueur est très bon mais reste très nit, elle n'a peu d’intérêt par rapport à un autre joueur plus faible mais qui rentre dans tous les coups.

Le problème vient aussi de l'investissement en temps: un joueur faible/récréatif aura tendance à vite se faire destacker. Donc on est peu dégouté quand on a passer 1 heure à l'analyser, quand à coté un régulier va jouer la même session que toi pendant 5-6 heures et revenir le lendemain à ta même table.

Par contre:

Le sport automobile est bien plus violent, apres je vois pas quel qutre sport se joue assis...

En fait c'est juste une citation de je ne sais plus qui à propos du poker (Doyle ?), je l'ai simplement reprise mais en effet il existe plein de contre-exemples.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Comment fait on, si le joueur que l'on observe n'est pas focalisé sur son jeu ou le flop mais plutot à observer ses adversaires ?

On peut penser qu'un pro live va lui aussi s’intéresser à ce genre de detail et que par consequent il sera plus difficile à lire s'il se concentre lui aussi à lire les autres joueurs et qu'il n'est pas focalisé sur son jeu.

Est ce que tu fais des "counter tell" à cligner des yeux comme un épileptique pour fausser les reads adverses ?

BTW, tu m'as convaincu pour l'achat de lunettes de soleil styler !

GG pour l'article en tout cas

Modifié par Billousevitch

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

on en a que deux comme même !

COMME MEME CA VEUT RIEN DIRE !

mais omg le nombre de personne qui font cette faute truc de ouf

T'énerves pas comme même!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant


  • En ligne récemment   0 membre

    Aucun utilisateur enregistré regarde cette page.

English
Retour en haut de page
×