Aller au contenu
Statuts

Chercher dans la communauté

Affichage des résultats pour les tags 'Autour d'une main'.



Plus d'options de recherche

  • Rechercher par tags

    Saisir les tags en les séparant par une virgule.
  • Rechercher par auteur

Type du contenu


Forum poker

  • Le Club Poker
    • Informations pratiques
    • Club Poker Radio
    • Le Bar
    • Le Bar des Sports
  • Le monde du poker
    • Actualité du poker
    • Le circuit professionnel & coverages
    • Poker télévisé
  • Poker en ligne
    • Tournois Club Poker
    • Sites de poker en ligne .fr
    • Sites de poker en ligne .com et autres
    • Kit de survie du joueur en ligne
    • Outils et logiciels
    • La communauté NoLife
  • Poker en live
    • Destination poker !
    • Le poker dans les casinos et cercles
    • Le poker amateur
  • Stratégie au poker
    • Espace débutants
    • Concepts fondamentaux
    • Poker de tournoi
    • Stratégie en Live
    • Texas Hold'em NL/PL
    • Texas Hold'em Limit
    • Omaha
    • Autres variantes
    • Bad & Good Beat
  • Poker Stuff
    • Vidéos de poker
    • Les livres
    • Matériel de poker
    • Petites annonces
  • Calendrier Saison 11 de AllinOuest Poker A Nantes
  • CHampionnat online PS 1100€ de Club_PMT

Blogs

Aucun résultat à afficher.

Aucun résultat à afficher.

Calendriers

  • Calendrier des membres
  • Calendrier Club Poker
  • Événements de Pays de Morlaix Poker Club
  • Calendrier de Azur Team Poker
  • Calendrier de Hyères Poker Club

4 résultats trouvés

  1. Session du matin, chagrin ...

    Salut à tous, Bon, comme vous l'avez sûrement remarqué c'est lundi. Je hais les lundis. Pourquoi ? Oh ben c'est plutôt clair : Comme la semaine dernière, donc, passé la journée à remonter mes suckouts réguliers (average loss avec AA : 8$. Ben put**n j'aurais mieux fait d'avoir des 72.), tout comme lundi dernier. Bon petit avantage je suis revenu positif aujourd'hui (60 cents, mazette !), contrairement à mon -120 de lundi dernier. Et je suis malgré tout content de mon résultat, puisque j'ai quand même 3 BI de disluck dans la tronche. Cf le graph. Si après tout c'est à ce prix là que je peux avoir les mêmes résultats que la semaine dernière, eh bien pourquoi pas . Bon j'ai pas trop de temps pour le développement de mes réflexions actuelles aux blindes que j'ai déjà promis deux fois. Je vous propose néanmoins une main à mon avis typique de l'exploitation de base qu'on peut faire des stats de son adversaire. POKERSTARS GAME #22319495619: HOLD'EM NO LIMIT ($0.25/$0.50) - 2008/11/24 8:10:43 ET Table 'Gismonda' 6-max Seat #5 is the button Seat 1: XyrisMax ($58.95 in chips) Seat 3: unicario ($46.75 in chips) Seat 4: tuig ($54.40 in chips) Seat 5: ArtPlay ($80.10 in chips) Seat 6: miguesu ($67.40 in chips) miguesu: posts small blind $0.25 XyrisMax: posts big blind $0.50 *** HOLE CARDS *** Dealt to ArtPlay [] unicario: calls $0.50 tuig: raises $2.50 to $3 ArtPlay: calls $3 miguesu: folds XyrisMax: folds unicario: calls $2.50 *** FLOP *** [] unicario: checks tuig: bets $9 ArtPlay: raises $15 to $24 unicario: folds tuig: raises $27.40 to $51.40 and is all-in ArtPlay: calls $27.40 *** TURN *** [] [Jh] *** RIVER *** [] [] *** SHOW DOWN *** tuig: shows [] (a pair of Queens) ArtPlay: shows [] (three of a kind, Tens) ArtPlay collected $110.55 from pot *** SUMMARY *** Total pot $112.55 | Rake $2 Board [] Seat 4: tuig showed [] and lost with a pair of Queens Seat 5: ArtPlay (button) showed [] and won ($110.55) with three of a kind, Tens Suite à quoi mon adversaire m'a insulté dans le chat "you should have reraised with this hand in this position". Phrase avec laquelle je suis en général assez d'accord. Bouton vs Cutoff, j'ai en plus tendance à 3bet en pur bluff avec 38o, donc ça peut sembler être la meilleure solution. Seulement mon adversaire si prompt à s'énerver comme un âne jouait 13/8/1.5. 3better ici serait à mon avis une très grosse erreur, car en supposant qu'il me call avec la moitié de sa range, cela transforme ma main en bluff. Concrètement il va call 99+ AQ+, et encore, pas sûr qu'il call 99 ... Je ne sais pas si c'est très clair pour tout le monde. En gros si je 3bet TT ici, autant 3bet 27. Car si mon 3bet est payé, je suis sûr d'être contre JJ/QQ plus de 50% du temps. Je préfère donc jouer mon TT piano ici. Si il est dans la partie overpair de sa range, j'ai laaaaaaaaargement la cote pour setminer* (vu qu'en plus j'ai une piètre opinion de mon adversaire, je suis à peu près certain de lui prendre tout son stack quel que soit le board s'il est sur JJ+) S'il est dans la partie AQ/AK de sa range, je suis bien avec mon TT, et je suis près à caller un tour de mise même sur un board avec une overcard. Typiquement si le flop est Q25, je vais call une fois, pas deux. De même sur un tableau 5842, je ne vais pas call deux barrels. Je vois souvent des joueurs s'enflammer là-dessus avec TT. Seulement contre un adversaire de ce type, avec un AF* de 1,5 et un PFR de 8 qui mise deux fois de suite, vous pouvez être sûr que 80% du temps il a JJ+, et folder le coeur serein. L'autre erreur commune serait de raise un flop 584. Vous ne serez jamais call que par une paire supérieure. Autant se contenter de call et laisser à AK l'occasion de miser une seconde fois, ça vous coûtera aussi cher. (mais bon, ce serait sûrement idiot aussi dans cette situation précise ) Enfin bon j'espère que ça en aidera quelques uns à améliorer leurs décisions preflop, et bien comprendre qu'il est important d'avoir un plan prévu pour rentrer dans une main (déjà ça fera moins chi*er vos potes IRL quand vous prendrez 3 plombes à jouer). Bon dans l'ensemble après avoir écrit ce billet j'le trouve un peu nul, il apporte pas grand chose. Tant pis, je le publie quand même, mais j'ai presque honte. Presque. *Setminer : caller preflop avec une pocket pair dans l'espoir d'aller trouver un "set" (brelan) et ainsi pouvoir prendre le stack de son adversaires avec une main somme toute bien camouflée. Petit précis : Concrètement, on aura un brelan au flop 1 fois sur 8. Ceci étant donné, on aura généralement 90% de chances de gagner. Grosso modo, si on est sûr que notre adversaire va nous donner tout son stack à chaque fois qu'on aura touché notre brelan, il nous faut en gros pouvoir gagner 10 fois ce qu'on investira preflop. Seulement en pratique il ne nous le donnera pas systématiquement, loin s'en faut. Pour être sûr de vous, autant compter 15 fois le montant à investir preflop, pour y aller sereinement. *AF : Aggression factor : en dessous de 1 on a un adversaire qui ne sait faire que caller, au dessus de 3 un adversaire agressif dont il faudra se méfier. Note importante, plus le joueur est tight preflop, plus il est légitime que son AF soit élevé, puisqu'il rentre avec des mains plus fortes. Ici donc, notre adversaire joue 13/8. Un AF de 1,5 est ainsi très bas pour des stats si tight. Attention, donc, à ne pas call plus d'une mise avec TT si on ne touche pas notre set.
  2. Main du jour : K8s contre semi-short

    Salut Cpistes ! En avant propos un petit graph à ce jour de mon évolution en NL100, comme on me l'a demandé. Pour le contenu intéressant on verra après, quand j'aurai fini de me la péter ( ) Pour info, le niveau me semble toujours pas beaucoup plus élevé. Enfin disons qu'il y a quelques joueurs de plus qui sont chiants à jouer, mais toujours autant de fish à pêcher pour compenser. Et donc pour la main qui nous intéresse (même si elle est pas passionnante non plus, me faites pas dire ce que je n'ai pas dit), commençons par quelques informations : 1/ Les blindes sont tight. Ce qui fait que je n'hésite pas une seule seconde à raise cette main (K8s) au cutoff. 2/ Mon adversaire a joué pour l'instant aux alentours de 18/14/4, sur une cinquantaine de mains. Etant donné qu'il est en plus SNE (SuperNova Elite, le plus haut statut VIP de Pokerstars), j'ai tendance à le considérer comme un joueur décent malgré son semi-shortstacking. 3/ J'ai des stats apparentes sûrement autour de 30/30/5 sur la session, car on vient de jouer 20 tours en 3-handed où je jouais 50/50. PokerStars Game #23854744127: Hold'em No Limit ($0.50/$1.00) - 2009/01/13 4:25:59 ET Table 'Syrma VIII' 6-max Seat #3 is the button Seat 1: ArtPlay ($161.35 in chips) Seat 3: Highpothead ($49.50 in chips) Seat 4: frajason ($160.25 in chips) Seat 5: cwirek1982 ($111.75 in chips) frajason: posts small blind $0.50 cwirek1982: posts big blind $1 martiniikid: sits out *** HOLE CARDS *** Dealt to ArtPlay [] ArtPlay: raises $3 to $4 Highpothead: calls $4 frajason: folds cwirek1982: folds *** FLOP *** [] - POT = 9$ ArtPlay: bets $6 Highpothead: calls $6 Deux choses. Le board est extrêmement dry, et mon CBet est de 6$ dans 9$. Il y a déjà beaucoup à dire ici, et je pense que je commets une erreur. J'ai pour habitude de CBet moins fort sur les board très dry, car par la force des choses la plupart du temps je vais CBet ces boards avec air et ça me permet d'investir moins contre des adversaires qui ne sont pas forcément très prompts à raise mes CBets. Je pense que c'est souvent une bonne chose à faire. Cependant, je joue là contre un joueur que j'estime bon, en première approximation, et je pense que le montant de mon CBet est une invitation à me faire raise très souvent par un bon joueur. Donc même pour s'il s'agit là d'équilibrer le montant de mes CBets pour ne pas être exploitable, je pense que dévier d'une stratégie inexploitable sporadiquement est correct. Là, mettre 7 ou 8 m'a l'air meilleur contre un joueur que j'estime bon. Mon adversaire flat call mon CBet. Pour moi ici sa range est davantage composée de floatings* avec air et des mains médiocres que de mains fortes (puisque j'estime qu'il est bon, c'est là un spot idéal pour float). En l'absence d'amélioration de ma main au turn, son floating risque bien de fonctionner, d'ailleurs. *** TURN *** [] [] - POT = 24$ Très bon turn pour moi. Deux options s'offrent à moi maintenant qu'il reste 40$ à mon adversaire et 24$ au pot : check ou bet. Sur le coup je cale mon bet à 15$, avant de décider de check, dans l'optique de checkraise. ArtPlay: checks Highpothead: bets $11 ArtPlay: raises $72 to $83 En clair, je suis mon read (et le sizing me conforte encore, car il ressemble à un bluff faible). J'estime que bien souvent il va bet derrière moi avec air et même avec ses mains médiocres pour les protéger. S'il ne le fait pas, je suis également bien heureux de prendre la freecard (j'ai 15 outs contre la majeure partie de sa range). Peut-être même ai-je ainsi une chance de lui faire fold des mains comme JT/QJ/J9 (même si là j'en doute un peu), mais de manière certaines tous ses floats avec des pocket pairs ou air vont fold. Noter que même s'il call, je pense avoir en moyenne 10-12 outs contre sa range, et n'être donc finalement pas si mal. A contrario si je bet 1/ Je ne récupère jamais de bluff 2/ S'il raise allin je n'ai plus qu'à fold. Alors qu'aller allin en checkraise me permet de jouer un coup totalement ev+, la fold equity prise en compte. Highpothead: calls $28.50 and is all-in => Oups *** RIVER *** [] [] - SKILL = MAX *** SHOW DOWN *** ArtPlay: shows [] (a flush, Ace high) Highpothead: mucks [] (three of a kind, Jacks) => Bwahahaha le charlot Bon. Le résultat me donne pas forcément raison a priori sur mon raisonnement, mais je pense que par rapport à son range apparent c'est la meilleure chose à faire. En gros l'important à retirer de cette main c'est à mon sens le range reading d'une part (là jsuis mal tombé, ok ), mais ça c'est TOUJOURS le cas, et surtout de l'importance du sizing des mises et du stack qu'il y a derrière. Trop souvent je commets de grosses erreurs en ne prêtant pas attention à la taille du stack de mon adversaire "je CBet, je 2d barrel, oups je suis commit :( " (variante : Je steal avec JT, SB me 3bet, AHA !!! JE 4Bet bluff !! Oups SB était 50 BB deep je suis commit :(). Là pour une fois je trouve que j'ai pas trop mal joué, et ça me satisfait (Bon je réalise que la fin du billet fait un peu Mamie Nova donneuse de leçons de morale à la con, mais j'assume à 120%) *Floating : call au flop avec pas forcément grand chose dans l'espoir que notre adversaire check le turn et qu'on puisse voler le coup à ce moment là.
  3. Salut à tous (et à toutes bien sûr, même si quelque part je commence à désespérer), J'ai récemment expérimenté puis officiellement ajouté un nouveau move dans ma panoplie de weak-tight, le stop & go (prononcez stoppengaud). Kézako ? En gros ça consiste à flat call un bet ou un raise hors de position, puis à aller lead la street suivante comme un gros abruti. Les joueurs de tournoi sont sûrement plus familiers avec le concept. Vous avez :8h preflop en tournoi, 10BB deep, une espèce de LAG* fou vous raise, vous callez en vous disant que vous ferez tapis en ouverture sur n'importe quel safe flop (je dis pas que c'est bon, c'est une illustration). C'est un stop & go. Vous stoppez preflop, vous avancez flop. Violemment encore. (ah, on me fait signe que la prochaine fois que j'ai :8h en tournoi, j'appelle le floor*. Ok my bad, erreur de saisie, vous aurez tous compris . C'est rouge. Je confonds.) Là pour le coup deux différences, je voudrais vous parler d'un stop & go 1/ En cashgame 2/ Flop et turn. Illustration. Seat 1,4,5,6; plein de fumiers Seat 2: ArtPlay ($51 in chips) Seat 3: Kobrakai27 ($60.50 in chips) *** HOLE CARDS *** Dealt to ArtPlay [] 4 gars foldent ArtPlay: raises $1.50 to $2 Kobrakai27: calls $1.50 *** FLOP *** [] ArtPlay: bets $2.50 Kobrakai27: raises $4 to $6.50 ArtPlay: calls $4 *** TURN *** [] [] ArtPlay: bets $8.50 Kobrakai27: folds Uncalled bet ($8.50) returned to ArtPlay ArtPlay collected $16.20 from pot ArtPlay: doesn't show hand Voili voilà. Ca c'est un stop & go. Maintenant, explication de pourquoi je fais un play de ce genre. Tout d'abord il faut préciser l'historique avec Kobrakai27. Déjà il a eu tendance à pas mal me 3bet (enfin ... Bon, sûrement une seule fois quoi, mais je suis du genre rancunier), d'autre part sur 4 fois où je l'ai vu flat call preflop, il a fold sur CBet 2 fois, raise CBet 2 fois. Dont une fois le mien, et ça ... Bref j'suis rancunier. Là je récupère une bonne petite main. Top pair (ok, top pair de m**de, mais whatever) + bon gutshot*. Autant dire que j'ai envie de la jouer comme il faut. Mais que pour autant j'ai pas envie que le pot s'emballe trop. Donc je CBet. Ma main est trop fragile pour la jouer en induce bluff, trop fragile pour check/raise (ok, je le fais jamais de toute façon), donc je CBet, à la fois pour value et protection. Bien sûr je me dis fish de pute (pardon, âmes sensibles s'abstenir tout ça), t'as pas intérêt à me raise. Ben tiens, ça rate pas, il me raise. A ce moment là il me reste trois actions possibles : 1/ Fold Eh. Après tout c'est sûrement pas le pire envisageable. Mais bon j'ai quand même une main qui bat 90% de la range de mon adversaire, un redraw (pourri, ok), et un mec visiblement qui n'aime pas fold sur CBet. Je vais pas me laisser emm**der par la petite brute de la grande section. 2/ Raise Ah ouais. Pourquoi pas raise, si j'avais eu . Là je me vois mal aller me commit* au flop avec paire de 6 + gutshot. Ya un moment où faut savoir être raisonnable. 3/ Call Call. Call. Hmmm, ouais, et aller jouer un pot hors de position avec une main qui se fait détruire par 50% des cartes du paquet. Bon ben pourquoi pas après tout (même si je sais que bon ... dit comme ça ... C'est pas très enthousiasmant. CERTES). Mais si je call, il va me falloir un plan de bataille solide. D'où ... TADAM ! Le stop & go. Bon, autant vous le dire tout de suite, j'ai pas bien réfléchi à savoir si j'aurais joué pareil sur un turn A ou K (là j'y réfléchis en speed, et hmmm, sûrement). Enfin quoi qu'il en soit là la carte est parfaite, puisqu'elle ne change strictement rien à la situation du flop, donc que je suis toujours devant 90% de sa range. Donc turn, on se retrouve avec un pot de 17$. Et là, que faire. Pour commencer, mettre l'adversaire sur un range de mains. Hmmm, pas facile, vu que c'est sûrement un abruti (Théorème fondamental du poker : votre adversaire est un con jusqu'à preuve du contraire. Présomption de connerie >>>>> Sklansky* imo). Allez on va dire que l'adversaire a un range constitué de draws pour moitié (gutshots et/ou OESD), d'overcards pour moitié numéro 2. A mon avis il n'a que rarement une main à showdown value faible (car intérêt de la raise = 0. Mais certes, faudrait qu'il soit au courant. Qu'importe). Et pour moitié numéro 3, des sets et random double pair. La moitié numéro 3 est une toute, toute petite moitié. A priori donc, les puristes diront que je dois checker ici, pour aller chercher des bluffs, vu que je suis quasiment jamais payé par moins bien. Alors ouais, c'est pas faux. Seulement si je check-call ici, il va m'envoyer 13$, et river je vais me retrouver à jouer pour quasiment tout mon stack avec une main totalement pourrie, et qui risque très fort d'être contrefaite (car il y a fort à parier que l'adversaire a quand même des outs) Alors, pourquoi je bet. Eh bien tout d'abord, je voudrais pas que mon adversaire ait un draw et aille prendre sa freecard. Ca ça me ferait très mal. En misant je protège ma main contre tous les tirages faibles qui vont très vraisemblablement être obligés de fold. Et même s'il a un tirage fort (par exemple pour un OESD* + overcard) il va tout de même devoir payer un petit coût pour voir la river. Ensuite, et c'est également très très important, s'il a un monstre (suite floppée, set, DP), il va être obligé de me raise ici s'il veut maximiser son ev contre ma range. Et là j'aurai un fold facile qui ne m'aura coûté que 8$. S'il ne raise pas, on se retrouve river avec un pot de 34$ et des stack effectifs environ à la même hauteur. Et 1/ Ya pas trop moyen que j'aille payer une mise potsizée si j'ai pas amélioré river 2/ De son point de vue il a pas mal de cartes qui lui tuent l'action. Moralité ici, je le force à jouer sa main face up. Bien sûr occasionnellement il va m'envoyer allin avec un OESD tout pourri. Enfin l'avantage c'est que s'il fait ça ici, la majeure partie de mon range jouera de la même façon et va le laminer tranquillou (en gros, les sets) Alors j'entends d'ici deux objections. J'ai l'ouïe fine. 1/ Mais alors, si tu mises pour le forcer à jouer sa main face up, tu mises pour info ??? (oulala, miser pour info c'est pas bien ! C'est Cuts qui l'a dit d'abord !) Eh bien, oui et non. Je mise avant tout pour la protection dirais-je. L'info c'est bonus. Enfin un bonus loin d'être négligeable si vous avez suivi mon raisonnement, mais un bonus quand même. 2/ Mais alors, si un OESD te suit, quel est ton plan river ? Aaah. Cette question là, je l'aime mieux. Enfin pas vraiment en fait, ma réponse me satisfait moins, mais au moins la question est réfléchie ! Concrètement je pense qu'avec la ligne pourrie que j'ai, je vais check river, et j'attends rarement de bluffs. Enfin cependant je pense aller call une mise 1/2 pot quand les tirages vont miss. Si mon adversaire fait un potsized bet en pur bluff sur cette river GG à lui. Mais je suis tellement dans le bas, le tout-tout bas de ma range que je peux me permettre de folder sereinement sur son bluff (un concept important à retenir, sur lequel je reviendrai sûrement un jour ou l'autre : sachez dans quelle partie de votre range vous vous situez) Allez, en conclusion, pour le plaisir et pour pas que vous pensiez que je suis une espèce de taré qui réfléchit à 2 pages de blog à chaque fois qu'il fait un move, voilà une illustration de pourquoi on peut aussi appeler ça un spew : POKERSTARS GAME #22729603016: HOLD'EM NO LIMIT ($0.25/$0.50) - 2008/12/08 8:55:12 ET Table 'Nicolaia' 6-max Seat #3 is the button Seat 1: Lamberticus ($61 in chips) Seat 2: melodrama3 ($66.10 in chips) Seat 3: Backslash ($45.95 in chips) Seat 4: PLSBadbeatme ($47.10 in chips) Seat 5: ArtPlay ($50.75 in chips) PLSBadbeatme: posts small blind $0.25 ArtPlay: posts big blind $0.50 *** HOLE CARDS *** Dealt to ArtPlay [] Lamberticus: raises $1.50 to $2 ===> Semi-nit raise UTG. melodrama3: folds Backslash: calls $2 PLSBadbeatme: calls $1.75 ArtPlay: calls $1.50 ===> 3bet serait du suicide vu sa range de raise UTG. A la réflexion fold serait pas trop moche, mais j'ai une position relativement à l'OR qui est pas mauvaise. Comprendre qu'une fois qu'il va jouer au flop, je vois ce que va faire l'autre caller avant de jouer moi-même. *** FLOP *** [] PLSBadbeatme: checks ArtPlay: checks Lamberticus: bets $4.50 Backslash: folds PLSBadbeatme: folds ArtPlay: calls $4.50 ===> NUTS GUTSHOT : I HAZ IT. *** TURN *** [] [] ArtPlay: bets $8.50 ===> SUPER BLUFF EN STOP & GO. Lamberticus: calls $8.50 ===> Ok t'as une overpair je me tais *** RIVER *** [] [] ArtPlay: checks Lamberticus: checks *** SHOW DOWN *** ArtPlay: shows [] (a pair of Fives) Lamberticus: shows [] (two pair, Kings and Fives) Lamberticus collected $32.35 from pot Bon vous me direz contre un nit aggro, ça pourrait être bon. Enfin ce à quoi j'ai pas réfléchi c'est que ce nit là est pas mal aggro, mais que pour autant jamais il va CBet ce board s'il a AQ/AK. Donc c'est nul. Flagellez-moi. En résumé le stop & go : 1/ Pot control par rapport à un couteux reraise au flop 2/ Protection 3/ Prise d'informations Gros bisous à tous (?! wtf ?), à bientôt ! ** LAG : Loose-AGressif. Un joueur qui joue beaucoup de mains de manière agressive Floor : L'espèce de commissaire arbitre dans les tournois / casinos Gutshot : Un tirage de suite qui n'offre qu'une seule possibilité d'amélioration. Exemple vous avez 45 et le board est 378, vous ne tirez que les 6 pour améliorer. OESD : A contrario, tirage de suite qui offre 2 possibilités d'amélioration. 45, board 36T, vous tirez les 2 et les 7. Sklansky : Une espèce de mathématicien idiot qui a énoncé le théorème totalement inapplicable suivant : Chaque fois que vous jouez votre main différemment de ce que vous l'auriez jouée en connaissant les cartes adverses, vos adversaires gagnent de l'espérance; et chaque fois que vous jouez votre main de façon identique à la façon dont vous l'auriez jouée en connaissant les cartes adverses, vos adversaires perdent de l'espérance. De même, à chaque fois que vos adversaires jouent leur main différemment de la façon dont ils l'auraient jouée en connaissant vos cartes, vous gagnez de l'espérance; et chaque fois qu'ils jouent leur main de façon identique à la façon dont ils l'auraient jouée en connaissant votre main, vous perdez de l'espérance. Mon mien est mieux. Commit : Se dit quand dans une main, le pot est devenu tellement grand qu'il ne vous est plus possible de fold. Exemple extrême vous avez 22 preflop, votre adversaire a AA. Le pot fait 90BB, vous devez en ajouter 5 pour jouer. Même si votre adversaire vous montre sa main, vous DEVEZ payer car vous avez toujours 18% de chance de gagner.
  4. Salut à tous. Tout d'abord pour une introduction lire le billet ci-dessous (loin en dessous ). Puis précison pour les débutants qui vont me lire : dans chaque billet, les termes suivis d'une astérisque seront repris à la fin dans un lexique. Pour l'instant (faut au moins comprendre le titre quoi) : oop = out of position, se dit lorsqu'on parle en premier dans le coup overbet shove = overbet c'est le fait de miser plus que le pot, shove un synonyme de tapis, allin, ce que vous voulez. Ceci étant précisé, voyons un peu la main en question. Mon adversaire joue 28/13/1* POKERSTARS GAME #22027932725: HOLD'EM NO LIMIT ($0.25/$0.50) - 2008/11/14 7:56:45 ET Table 'Botein IV' 6-max Seat #1 is the button Seat 1: aFuYo ($56.10 in chips) Seat 2: ArtPlay ($65.35 in chips) Seat 3: TaRzAnOnAcId ($50 in chips) Seat 4: PerkeoX ($52.70 in chips) Seat 5: geezerlfc ($82.50 in chips) ArtPlay: posts small blind $0.25 TaRzAnOnAcId: posts big blind $0.50 *** HOLE CARDS *** Dealt to ArtPlay [] PerkeoX: folds geezerlfc: raises $1 to $1.50 aFuYo: folds ArtPlay: raises $4 to $5.50 TaRzAnOnAcId: folds geezerlfc: calls $4 Bon pour l'instant tout est plutôt clair, je reçois les rois en SB (small blind), je fais une surrelance classique, payée. Automatiquement dans un coin de ma tête, pour payer un 3bet* oop, je mets mon adversaire sur une range* très orientée 88=>JJ, avec quelques Ax aléatoires s'il est nul, et quelques XX totalement aléatoires s'il est très nul. Mais vu qu'il semble peu relancer preflop ça me surprendrait. A noter que nous sommes 130BB deep* *** FLOP *** [] ArtPlay: bets $7 geezerlfc: calls $7 Un flop plutôt décent, même s'il donne des brelans à une petite partie du range de mon adversaire (8 et T). Je suis disons content de ne pas voir d'as, la journée ayant été difficile pour mes paires de rois. Je mise 7 dans le pot de 11,5$, un continuation bet* un peu plus léger que si le pot n'avait été relancé qu'une fois, en particulier parce que le flop n'est pas extrêmement drawy*. Il est important ici de noter que sans le roi de pique j'aurais sûrement miser plus, mais celui-ci constitue un bon blocker contre les tirages couleur : il élimine AK à pique, et enlève des outs aux autres tirages couleur bancals. Je suis callé. Généralement dans ce genre de situation ça sent pas mal la paire de valets qui n'a pas envie de se broke directement contre une paire de Q, K ou A. Mais l'adversaire étant passif, je n'élimine pas qu'il ait déjà touché un truc énorme genre 888 ou TTT. *** TURN *** [] [] ArtPlay: checks Là par contre le turn est assez catastrophique pour ma main, si mon read sur sa range est bon. JJ trouve son brelan, le reste de sa range trouve énormément d'outs pour s'améliorer avec un tirage de suite. Donc plutôt que de miser et de fold sur une relance, je choisis de check pour induire des bluffs, en me mettant comme plan dans la tête "s'il mise turn et river, je fold river". En effet beaucoup de joueurs à ces limites assez faibles vont aller miser le turn en bluff/semibluff* mais abandonner à la river. Sans compter qu'en plus j'ai 5% de chance de toucher mon brelan de rois river. Autant dire que je suis énormissime. Ici beaucoup de joueurs je pense iraient bet/fold sur raise (beaucoup iraient sûrement bet/call allin d'ailleurs, je peux pas trop les en blâmer) en se disant "là je peux pas jouer il me faut de l'info sur sa main". Le fait est qu'en misant, si l'adversaire n'a rien, il va toujours se coucher. S'il a un monstre il va toujours raise. En revanche en checkant, certes il va miser pareil quand il aura un monstre, la différence étant que quand il n'a rien, ou peu, il va parfois bluffer. Et c'est là-dessus qu'on récupère de la value. Bref, c'était le plan. geezerlfc: bets $70 and is all-in Ok. Allin. Cool. Le "plan" vient de voler en éclat. J'ai un pote qui me dit souvent "quand un fish overbet, c'est quasi toujours un bluff". Mouaaaais. J'ai déjà testé, c'était quasi toujours les nuts (la meilleure main), surtout chez les fishs tight*. Ceci dit, si je reste sur mon read : je pense que son call au flop me confirme que sa range est effectivement 88 => JJ. Et j'inclus même QQ on sait jamais. En admettant qu'il fasse allin avec TOUTE sa range sur cette turn, ses monstres comme ses mains faibles (99 et QQ), la simulation PokerStove me donne perdant à 48%. Alors certes par rapport à l'argent déjà dans le pot je serais gagnant. Cependant vu le profil du joueur, je doute fortement qu'il joue ainsi 99 et QQ, et son overbet ressemble énormément à la fois à une mise de protection* et à une simulation d'arrachage. Je pense typiquement que si j'avais JJ dans sa position je ferais à peu près la même chose. Bon je ferais peut-être pas tapis direct, mais je n'exclurais pas un léger overbet, car le board est devenu TRES drawy. En conséquence, la fin du coup : ArtPlay said, "i hope you'll show" ArtPlay said, "" ArtPlay: folds Uncalled bet ($70) returned to geezerlfc geezerlfc collected $24.30 from pot geezerlfc: doesn't show hand Bon, il a pas show ce bâtard (ce qui m'amène à penser qu'il avait effectivement une main). Mais je pense pas avoir fait un mauvais fold. Thoughts anyone ? PS : ce premier billet est très touffu pour être bien clair avec d'éventuels débutants absolus. J'essaierai d'être plus concis à l'avenir. Petit lexique : 28/13/1 : trois chiffres obscurs essentiels qui représentent 1/ Le % du temps où l'adversaire investi de l'argent dans un pot, que ce soit en se contentant de compléter la grosse blinde, en raisant ou en payant un raise. 2/ Le % du temps où l'adversaire rentre dans un pot en relançant 3/ Un chiffre que-personne-sait-comment-qu'on-l'obtient-mais-qu'il-représente-l'agressivité-du-joueur. Concrètement au dessus de 3 c'est généralement un joueur agressif, en dessous de 1-1,5 c'est un joueur passif. 3bet : surrelance, que ce soit preflop ou postflop. Range : l'ensemble des mains que peut avoir un adversaire à un instant donné. Exemple extrême, si on sait qu'un adversaire ne relance qu'1% de ses mains, sa range est exactement AA/KK. #BB deep : exprime combien de Big Blinds vont au maximum être investies dans le coup. En clair c'est la taille du plus petit tapis investi dans le coup. C'est souvent très important, typiquement ici avec seulement 100BB dans mon tapis j'aurais peut-être bien payé. Continuation bet : mise effectuée après avoir relancé preflop, souvent en bluff afin d'emporter le coup sans avoir touché le flop. Drawy : se dit d'un board/tableau sur lequel de nombreux tirages (suite/couleur) sont possibles Semibluff : un bluff effectué avec un tirage. A savoir que si vous êtes payé vous avez encore une bonne chance d'améliorer votre main avec les cartes qui suivent. Tight : se dit d'un joueur qui joue peu de mains Protection : miser afin d'empêcher un adversaire de jouer ses tirages gratuitement.
English
Retour en haut de page
×
Unibet : Calendrier de l'Avent
Unibet : Calendrier de l'Avent