Aller au contenu
Statuts

Don_Revie

CPiste
  • Messages

    415
  • Inscrit(e) le

  • Dernière visite

  • Jours gagnés

    39

Le dernier jour que Don_Revie a gagné est le 11 Septembre

Don_Revie a obtenu le plus de messages aimés !

À propos de Don_Revie

Informations générales

  • Prénom
    /
  • Sexe
    Homme

Visiteurs récents du profil

9 622 vues du profil
  1. SO POKER : ta came trimestrielle légale

    J'y ai réfléchi mais les passionnés qui donneraient seraient à peu près les mêmes que ceux qui se sont abonnés et cela reviendrait à les faire participer deux fois. Et si je dois faire un crowdfunding à chaque numéro, ce n'est pas viable sur le long-terme. Et puis, faut pas se mentir, si le crowdfunding avait été autant un succès sur le numero 1, c'est parce que deux cpistes avaient contribué à eux seuls à 25% de ma cagnotte finale (merci à eux encore btw). Avec notre tirage, un numéro me coûte 5,5K€. Wina nous avait filé la moitié de cette somme pour la 4eme de couverture sur les N°1 et 2. Grâce au crowdfunding, on avait fait un petit bénéfice sur le numero 1 avant de perdre un peu d'argent sur le numéro 2. Le truc, c'est qu'il y a aussi plein de dépenses annexes (graphisme, boutique internet, publicité etc...) donc sans un seul annonceur, c'est dur de s'en tirer. Il fallait que j'avance 11k€ de ma poche pour sortir les 3 et 4, et avec les dépenses annexes, on atteignait les 12-13k€. Au final, la politique de deux annonceurs max par numéro s'est un peu retournée contre moi car j'ai négligé le commercial (enfin, pas poussé autant que j'aurais dû je pense), pensant avoir le soutien inconditionnel du N°1. Le business model pour un projet de ce genre est simple : un mécène qui claque des thunes numéro après numéro (perso, je pensais équilibrer assez rapidement entre les abonnés et les deux annonceurs). Malheureusement, je ne peux pas investir massivement sur le long-terme comme Bruno Benveniste avec poker 52 par exemple. J'aimerais partager du contenu inédit et sympa ici car, au final, vous êtes les premiers lésés. @salettele pognon des abonnés, ça fait effectivement longtemps qu'il a été utilisé pour les frais inhérents aux numéros 1 et 2
  2. SO POKER : ta came trimestrielle légale

    Dommage que tu ne saches pas lire et que tu te contentes de bondir en mode "j'avais raison et j'étais pas le seul" à la moindre news lâchée ici sans même attendre les explications.
  3. SO POKER : ta came trimestrielle légale

    @Loorent: si y'a un envoi par mail depuis une adresse mail créée spécialement pour l'occasion, c'est sans doute pour que le contenu ne se retrouve pas sur un forum public Je vais tenter de résumer au mieux la situation depuis la sortie du numéro 2, coïncidant avec le début des WSOP. On est alors fin mai, très fiers du contenu proposé dans la revue et nous décidons de nous bouger sur les réseaux sociaux (Facebook surtout avec le relais Twitter) pour conquérir de nouveaux lecteurs pour nos deux numéros prévus pour la rentrée (et pour nous faire connaître du plus grand nombre obv). Avec des rubriques « humoristiques » on arrive à passer de 1,5k à 2,3k likes sur Facebook et à être, assez largement, la page la plus suivie sur cette période en comparaison avec les autres « magazines ». J’ai alors l’impression qu’on commence vraiment à se faire une petite place sur la scène poker, qu’il y a un « esprit so poker » qui se crée. On est régulièrement repris sur les diverses pages consacrées au poker sur Facebook et j’ai largement confiance en la suite. Je suis même extrêmement excité puisque les WSOP se passent très bien pour les français et que je m’imagine pouvoir « surfer sur la vague ». Par ailleurs, le soutien financier assuré par Winamax nous permet de financer plus de la moitié du tirage du magazine. Problème : nous sommes en pleine période de vacances et je ne m’inquiète pas outre-mesure que mes mails restent sans réponse. Après tout, on avait signé les contrats pour les numéros 1et 2 à la dernière minute. Et Winamax m’a assuré de son soutien pourvu qu’on continue sur notre lancée du numéro 1 avec le même tirage. Surtout que cet investissement ne représente « rien » pour eux. Ce serait donc en pleine confiance que j’aurais dû me rendre à Londres pour interviewer Ben Pollak le 12 août. Problème : j’ai reçu la veille au soir une mise en demeure de l’avocate de So Press qui souhaite que je change le nom de mon magazine et que je n’utilise plus jamais celui-ci. Un coup dur évidemment puisque j’avais attendu six mois entre le dépôt de la marque et l’exploitation de celle-ci (alors que le délai pour faire opposition à l’INPI n’est normalement que de deux mois). Tant pis, s’il faut se plier aux exigences du géant de la presse, je m’y plierai et je suis tout à fait prêt à changer de nom même si le délai est dépassé et que certains des avocats que j’ai contacté entre temps me conseillent de négocier un accord de coexistence. Je rentre donc en France plein d’espoir : le numéro est bouclé avec l’interview de Pollak et les articles que j’ai déjà reçus sont excellents. Mais Winamax ne m’a toujours pas répondu malgré mes relances et nous sommes à neuf jours de l’envoie des fichiers à l’imprimeur. J’obtiens finalement mon rdv et on me demande de venir avec des chiffres. Évidemment, les chiffres de vente ne sont pas extraordinaires. Notre diffusion gratuite en casino représente plus de 10 fois notre diffusion payante aux particuliers. Néanmoins, on a réussi à doubler notre nombre d’abonnés entre le numéro 1 et le numéro 2 et, pour un annonceur, il me semble que c’est la diffusion globale qui compte. Rome ne s’est pas faite en un jour et il est évident que c’est un travail de longue haleine pour arriver à séduire la communauté poker dans son ensemble. Mais je comprends rapidement que c’est mort. Nos chiffres sont « trop faibles » et quand je rétorque qu’ils sont les mêmes que ceux de Poker52 et LivePoker, on ne me contredit pas mais on m’explique que ceux-ci sont distribués en kiosque et font des campagnes de publicité qui mettent en avant Winamax. Soit… Notre revue est tout de même la seule distribuée dans tous les casinos francophones proposant du poker (à l’exception des casinos Barrière) mais cet argument pèse peu. Pour Winamax, cet investissement qui n’était « rien » il y a six mois est devenu trop important : « Comment va-t-on justifier à notre boss cette ligne sur notre compta ? » En plus de la faible diffusion, les raisons invoquées sont multiples. Premièrement, nous avons « perdu notre côté communautaire ». Le crowdfunding, c’était bien, mais, depuis la fin de celui-ci, nous avons apparemment perdu cet aspect communautaire qui nous caractérisait. Je tente bien d’expliquer que c’est un avis de l’extérieur et que, moi, de l’intérieur, je ne le partage pas. Mais ce thread aux 40K vues, ces échanges qu’on a depuis l’annonce du lancement, ceux quotidiens que j’ai sur les réseaux avec les lecteurs etc… non, ce n’est pas communautaire. Et quand bien même on demanderait l’avis de nos lecteurs sur nos prochaines interviews, sur les questions etc… eh bien Poker52 et LivePoker font la même chose (même si je n’ai jamais vu ça sur aucun forum ni sur leurs réseaux). Ce projet avait vu le jour grâce au crowdfunding de départ mais pour tenir sur la durée, il avait besoin du numéro 1 sur le marché français. Je suis reconnaissant à Winamax d’avoir participé aux numéros 1 et 2. Je suis déçu qu’ils préfèrent continuer à financer les deux autres « magazines » plutôt que le mien. Certaines raisons sont logiques : ceux-ci sont présents depuis le début sur chacun des événements Winamax et en assurent les coverages. Ils sont également les premiers à reprendre la moindre news annonçant le mariage de Davidi ou le dépucelage d’Ivan Deyra. Ce n’est pas comme ça que je voyais mon magazine (même si j’étais prêt à de larges concessions pour assurer un suivi des events W sur nos réseaux et dans le magazine, à commencer avec le WPO). Je pensais naïvement que Winamax encourageait les initiatives liées au poker et qui pouvaient en faire la promotion car il s’agit (s’agissait ?) de son cœur d’activité. Au sortir du rdv, je suis surtout enragé d’apprendre que Winamax se retire alors que je demande un rdv depuis 3 mois. Je n’aurais jamais dû considérer leur soutien comme étant acquis. Je me laisse alors une semaine pour trouver une solution => un autre annonceur principal. Le problème, c’est que quand vous avez déjà envoyé une centaine de mails en un an (sans doute pas aux bons interlocuteurs) et qu’on vous a toujours envoyé bouler, ce n’est pas facile de trouver en une semaine. Bref, j’ai écrit ça d’une traite et de manière un peu brouillonne. Mais c’est sous le coup de la déception évidemment. Au final, je suis très heureux des deux numéros qu’on a pu sortir mais je garderai du milieu du poker une image très contrastée. Je ne garde néanmoins aucune rancœur contre Winamax : la seule boîte qui aura cru au projet et grâce à laquelle nous avons pu éditer deux numéros. J'ai des dizaines d'anecdotes sur d'autres acteurs du marché qui se sont comportés honteusement (salut PokerStars..) ... au point de menacer la survie du magazine bien avant. Un grand merci à tous ceux qui ont collaboré de près ou de loin et notamment @Marsou@MrSneeze Un mec comme @soxavégalement, toujours de bons conseil et que j'estime grandement ! Quant à moi, je vais pas vous mentir en vous avouant que le dernier mois a été très très compliqué à gérer. Et que c'est à la fois une énorme déception mais un immense soulagement que de m'éloigner de ce milieu ++
  4. Challenge HU Cpistes n°2

    @BV77@Gexti: ça fait longtemps qu'on n'a pas mis notre dignité en jeu Nouveau tirage au sort avec poliakov et petits papiers dans le saladier ?
  5. Challenge HU Cpistes n°2

    in
  6. Colocation poker

    500£ tout compris pour un studio à 15 minutes à pied du centre d'Edimbourg ? Je veux bien les liens, jamais trouvé quoi que ce soit dans ces environs (après, ça a sûrement bien évolué entre 2015 et 2017). La council tax est à la charge du locataire (en tout cas, je n'ai aucun pote louant en UK qui ne paie pas la Council tax : http://www.lepetitjournal.com/londres/38973-council-tax-impot-londres-taxe-dhabitation-borough-de-ealing.html). La plupart du temps, le loyer est indiqué sans la council tax ni les charges d'ailleurs, il faut faire gaffe car ça peut vite grimper. +1 pour les visites ! absolument indispensable avant de faire un choix définitif vu les énormes différences entre photos/réalité Et comme vous êtes tous joueurs de poker, vous allez normalement devoir payer l'intégralité du loyer pour 6 mois dès le début (ça représente quand même une sacrée somme à sortir directement) + la caution, frais éventuels d'agence etc... C'est embêtant d'un côté mais de l'autre, c'est aussi un avantage si vous êtes en balance avec d'autres locataires potentiels. Les proprios sont bien contents d'avoir tout l'argent direct et peuvent vous privilégier Glgl, l'appart à nottingham est bien nutsé d'après les photos
  7. Premier League Fantasy Football

    Des joueurs motivés pour lancer des Premier League sur mpg ? https://www.monpetitgazon.com/dashboard Jamais pu accrocher aux fantasy Leagues mais complètement fan de mpg ! On est 4-5 à vouloir lancer des ligues (et bet dessus) donc si n'importe qui est chaud, n'hesitez pas à me MP. Le concept est vraiment fun et les mercatos sont assez addictifs.
  8. Le thread de la Premier League

    Les 19 autres équipes de PL
  9. Le thread de la Premier League

    @ZozoLeClown: on bet qu'arsenal ne fait pas top 6 ? Je suis ouvert à tous paris, mp
  10. SO POKER : ta came trimestrielle légale

    Hello, Je pars à Londres ce dimanche réaliser l'entretien principal du numéro 3, qui sera consacré à Benjamin Pollak. Sacré tête d'affiche, même sans la récente perf aux WSOP, je pense que c'est un joueur qui méritait largement une grosse interview. Comme ça m'avait bien aidé pour l'interview d'Ivan Deyra, à nouveau, si vous avez des questions particulières à lui poser, n'hésitez-pas à les balancer ici ou par MP Pour le numéro 4, on devrait avoir des personnalités non-joueur, faisant partie de l'industrie du poker ! Par ailleurs, j'en profite personnellement pour rester quelques jours à Londres donc si des cpistes passent par là, on se boira quelques pintes avec plaisir !
  11. Colocation poker

    Globalement, toutes les villes britanniques ont en commun la grisaille au niveau du temps et de la couleur des bâtiments, de gros centres-villes où tu trouveras tout ce dont tu as besoin et des loyers très élevés. J'avais bien aimé Cardiff mais Edimbourg est bien plus vivant. C'est aussi une des rares très belles villes en UK : tu trouveras ton bonheur si tu aimes la nature (paysages magnifiques à proximité, les Highlands, randos géniales etc..), le foot (possibilité de jouer dans les nombreuses ligues à 5, d'intégrer un club de foot à 11 et il y a deux clubs historiques dans la ville si tu aimes aller au stade...). Énormément de petits pubs et bars avec des concerts. La ville attire énormément de touristes mais elle est très agréable à vivre et a su rester authentique. C'est là que vivaient Ivan Deyra et son colloc' Adrien Delmas avant de bouger à Londres (si tu sais pas ça, c'est qu'il faut acheter le N°2 de so poker ). Le point noir, c'est le loyer évidemment : j'avais rien trouvé à moins de 800£ par mois pour un studio et il fallait souvent rajouter les charges et la Council Tax. Jamais regardé pour les gros apparts à 3+ ou même 2 par contre, donc il y a moyen d'avoir de belles surprises. En étant à Edinburgh, tu es aussi à 1h de Glasgow, ce qui est appréciable pour une sortie live de temps en temps (le poker live bouge bien à Glasgow mais même à Edimbourg, tu trouveras pas mal de tournois réguliers et quelques 500£+ par an). Cardiff, la scène poker live est morte. La ville est bien moins mignonne qu'Edimbourg mais je pense que les loyers doivent être bien plus abordables ! J'avais fait un gros comparatif de toutes les villes du RU et j'ai eu l'occasion d'en visiter énormément donc n'hésite pas à me MP ou m'add sur skype si tu veux en discuter !
  12. Colocation poker

    Assez logiquement, on retrouve pas mal de destinations au RU dans ta liste non exhaustive. Le poker live n'est absolument pas un critère de sélection ? Tu veux absolument une grande ville ou une plus petite ville avec un cadre plus agréable peut te convenir ? Quels sont tes hobbys en dehors du poker ? Pour avoir été à cardiff, Londres, Edimbourg et Manchester, ce sont des villes bien différentes avec leurs avantages et leurs inconvénients. Apres, si ton but est de focus 100% le poker online, peu importe la destination au final. Mais tu devrais peut-être envisager les villes du sud (southampton, Brighton par exemple) ou d'autres grosses villes comme Sheffield en fonction de tes envies perso. dans tous les cas, le choix de ta ville et de tes collocs va être le plus crucial : ça peut même tout conditionner donc vgl et n'hésite pas à prendre ton temps pour prendre ces décisions.
  13. SO POKER : ta came trimestrielle légale

    Ticket premium conseillé pour l'optimisation fiscale
  14. 5/5 Bruxelles

    Relis bien, tu verras que je ne me pose personnellement pas la question set up ou pas set up dans cette situation Mais que j'ai posté suite à une réflexion d'un pote sur l'action pré-flop !
  15. Challenge Hu Cpistes

    ces photos de lâche, dieu sait qu'on était pas à notre top à 3h du matin team @Padici !
English
Retour en haut de page
×
PMU : FPC VIII
PMU : FPC VIII