Aller au contenu
Statuts

QuantumDot

CPiste
  • Messages

    4 456
  • Inscrit(e) le

  • Dernière visite

7 abonnés

À propos de QuantumDot

Informations générales

  • Prénom
    Simon
  • Sexe
    Homme

Visiteurs récents du profil

160 931 vues du profil
  1. [Fourre-tout] Low-content, brag, super hands tout est ici

    Ya plus aucun respect pour le jynx en 2018, c'est quand même dingue ...
  2. Spot Close a 24left

    Le "comme un âne" veut simplement dire que je clique un peu sans réfléchir sur bet puis sur call. J'aime beaucoup le sizing d'ailleurs. Btw tu joues contre un mec qui comprend pas grand chose donc c'est probablement pas nécessaire de s'embêter avec un solveur.
  3. Mal à l'aise Thread

    Il me semble que c'est pas la première fois qu'elle massacre allègrement l'hymne américain.
  4. Spot Close a 24left

    On bet/call flop comme un âne ici aussi. Le mec joue 39/8 c'est pas comme s'il allait open souvent des mains qui font quinte ou dp sur ce flop.
  5. Paris Saint Germain

    Les commentateurs étaient trop occupés à lui sucer la bite pour son petit jongle pourri.
  6. L'actualité des sciences, de la recherche,...

    Je ne voulais pas m'y résoudre mais ces trois dernières pages m'ont fait franchir le pas.
  7. Moi et une fille en string (Vidéo -18)

    On notera quand même deux choses : - Le bel hommage à sa fanbase sur le premier clip - le 2ème clip est un remix d'un de ses plus grands tubes. Il a d'ailleurs astucieusement décidé de remplacer la belle voiture par un cul.
  8. ICM à la bulle

    Je sais pas. Au poker, si tu veux gagner de l'argent, tu essayes de prendre les décisions les plus EV+. Jouer tight à la bulle avec un petit stack fait partie des trucs qui demandent pas trop de boulot et qui font probablement gagner beaucoup plus d'argent que passer 10 heures sur un solver pour étudier le GTO d'un pot 3bet sur board pairé. Du coup, autant le faire. BTW, c'est plus du poker 2015 que du poker 2018, ce truc. PS : A la base, je voulais juste parler des facteurs à considérer pour prendre une décision à la bulle. La situation que je donne est un peu caricaturale, mais c'est juste pour illustrer que : 1) il n'y a pas qu'en DoN qu'on doit prendre des décisions qui ont l'air un peu connes à la bulle 2) il faut considérer combien rapporte l'ITM par rapport à la valeur de notre stack pour estimer à quel point on doit overfold. 3) plus notre stack est gros, moins on est impacté par la bulle
  9. ICM à la bulle

    C'est parce que tu ne sais pas du tout où je veux en venir Je vais développer un peu du coup. Le nombre de stacks de départs, c'est une solution de facilité pour calculer la valeur d'un stack loin de la TF comme on peut pas s'amuser à calculer l'ICM a 110 left. Par contre, on peut essayer de faire des estimations. Admettons une bulle à 2BI avec 12.5% payés. Ça veut dire que 25% du prize pool est distribué à la bulle. Il reste 75% du prize pool à distribuer. Du coup, si on considère une distribution du reste du prizepool au prorata des jetons (à 100 left d'un MTT, c'est à peu près ça), chaque stack de départ vaut 0.75 BI. On peut essayer, à partir de là, d'estimer l'effet de la bulle. On peut faire l'hypothèse que la bulle va surement péter dans les 2-3 prochaines mains, donc on va dire qu'on ne perd rien de notre stack à fold pour faciliter les calculs. On est dans une situation où on souhaite savoir si on doit call un all in avec 3 starting stack. Si on call et bust, on touche 0 BI Si on call et double, on sera ITM. Donc, on touchera 2BI+0.75*6BI=6.5 (0.75 étant la valeur estimé d'un starting stack et 6 le nombre de starting stacks qu'on aura si on double) Si on fold, on sera assuré d'être ITM avec un stack qui vaudra 2BI+0.75*3BI=4.25 A partir de là on peut estimer qu'il nous faut une équité de 4.25/6.5=65% pour pouvoir call. Ça reste une estimation, mais ça permet de se faire rapidement une idée de l'effet de la bulle. Dans le cas de pauleta, c'est un KO, donc l'ITM doit pas rapporter grand chose et le fait d'avoir un gros stack nous donne des spots plus EV+ que le fait d'avoir un petit stack, du coup, on a un call assez facile.
  10. ICM à la bulle

    La vraie question à se poser, c'est "combien de stacks de départ ca fait 10bb" ? Si c'est 3 stacks de départ ou moins, on peut réfléchir un peu. Sinon, snap call.
  11. Spot de Hero call ?

    Faut pas fold preflop. Faut probablement fold flop par contre. River quand quelqu'un overbet jai appris par l'expérience qu'en mtt il fallait fold sans réfléchir à moins d'avoir des infos sur le joueur.
  12. Hearthstone

    Big priest ça gagne contre warlock. Et les rogue miracle/fatigue également. Je vois au moins ça comme solutions. En plus ces decks sont impactés très positivement par les nerfs patches/ver/bonemare même si ça reste un peu fragile contre aggro. Je connais pas bien le Mage quête mais il doit battre la version sans les cubes et perdre contre cube. Le prêtre invocateur paraît également pas mal. Les decks midrange ont pris cher avec le nerf du ver et la bonemare reste probablement jouable. Prêtre dragon par contre, pour l'avoir pas mal joué ça reste un matchup compliqué contre warlock.
  13. Hearthstone

    Sur la dernière vague de nerf, tout le monde avait chialé comme quoi Blizzard faisait n'importe quoi (je me souviens notamment d'un mec ici qui demandait la démission de Ben Brode et d'un autre qui expliquait de druide jade allait être encore plus fort) et s'était magistralement planté. Du coup, j'attends de voir ce qui va se passer mais si la meta est full warlock, il y a quand même un paquet de solutions pour contrer ça.
  14. L'actualité des sciences, de la recherche,...

    Faut peut-être que tu précises un peu ton pari parce que les ordinateurs quantiques, ça existe déjà. Faut aussi préciser la définition d'IA parce que c'est loin d'être une définition universelle, dans le sens où il y a déjà des tas d'algorithmes d'optimisation et de traitement de données qui sont plus ou moins des IA suivant la définition qu'on en donne. J'ajouterais que les barrières à l'amélioration des ordinateurs quantiques sont probablement autant voire plus associés à l’ingénierie et aux processus des fabrication qu'à un manque de compréhension des phénomènes quantiques.
  15. L'actualité des sciences, de la recherche,...

    Ce que propose D-wave n'est pas un ordinateur quantique. En tout cas, pas au sens premier du terme. Ça n'empêche pas qu'il existe déjà des ordinateurs quantiques.
English
Retour en haut de page
×