Aller au contenu
Statuts

kalimhiro

CPiste
  • Messages

    492
  • Inscrit(e) le

  • Dernière visite

À propos de kalimhiro

Informations générales

  • Prénom
    Cédric
  • Sexe
    Homme
  • Ville de résidence
    Tours
  • Site web

Visiteurs récents du profil

68 472 vues du profil
  1. Comment participer aux tournois Club Poker ?

    Si tu veux, je me dévoue pour remplacer ton pote. Mais juste pour la saison.
  2. Les meilleurs Docs/Reportages

    Ils ont sorti une série docu sur Netflix qui traite également du scandale HSBC dans un épisode. Je vous conseille d'y jeter une oreille attentive si vous en avez l'occas', ça s'appelle Dirty Money.
  3. Pourquoi tu joues ?

    Je joue encore parce que j'adore les jeux vidéos, et que c'est le seul qui me permette d'acheter les autres, plus conventionnels, sans culpabiliser (en plus du matos qui va avec). #Geekinside.
  4. C'est surtout que c'est la fétiche du mec, et contre une fétiche l'équité théorique s'effondre logiquement d'environ 35%.
  5. On a eu un semblant de nouvelle du 'cpiste' qui avait ship le tournoi commu de Pokerstars en fin d'année dernière?
  6. TPC - Edition Vegas !

    Salut Julien, et merci pour cette compétition excitante, par contre je ne comprends pas le point suivant, peux-tu préciser stp ?
  7. Je m'attendais secrètement à une méthodologie précise, rigoureuse et sérieuse, je sais pas ce qui m'a pris. Ça devient réellement flippant, on est en train d'ouvrir les portes du mystique.
  8. La Nocturne du CP - Bonne année 2018 à tous les jockeys

    Bonne année également à toi Hugo et toute la team PMU, ravi de reprendre prochainement du service!
  9. C'est au moment de faire un dépôt bonus qu'il faut avoir une vision réaliste de la situation, là tu t'es laissé surprendre par la folie des grandeurs, mais si tu y arrives, c'est balla alors...gl !
  10. En tout cas, ça me rend nostalgique tous ces 'nooooooob', 'f*ckin moron' et autre 'retarded' qu'on lisait régulièrement sur le tchat du .com
  11. Wow quinteflush si tu fais régulièrement des opens entre 3X et 6X, tu dois sacrément jouer avec la variance postflop, en mtt on joue rarement au dessus de 50bb passés les 4/5 premiers levels. Perso j'ai 2 sizing différents (IP et OOP) en open raise, qui s'adaptent à l'average à certains moments clés, et il n'y a qu'en position very early (utg/utg+1) que je m'autorise un peu de fantaisie selon les profils de la table, soit en raisant un peu plus fat, soit en limpant, sachant que ma range ici sera quasiment toujours très strong. Open/défendre plus light, en valeur de mains ou en sizing, permet aussi de jouer sur 3 street, c'est aussi un bon exercice pour avoir un plan de jeu clair sur chacune de ses streets et anticiper la suivante, et ainsi pouvoir ajuster les montants au plus précis/juste. Ça évite aussi de pas trop 'en mettre partout' parce que oups 'j'étais trop engagé', ce qui peut vite arriver quand tu débutes ou que tu sais pas trop ce que tu fais. Pour les range, elles doivent à mon sens s'adapter à son rush (son stack), et son état d'esprit (A game/confiance), ce qui rend le jeu plus fun en soi et qui fait notre touche poker. Mais quoiqu'il en soi, pour celui qui débute, qui doute de son niveau, ou qui tilte, suivre un plan basique ne peut jamais être mauvais. Pareil pour les ranges de push or fold, push 15bb dans un average à 50bb à 200 left d'un itm, n'est pas la même chose que push 15bb dans un average à 30bb à 50 left d'un itm, et encore différent de push 15bb dans un average à 15bb alors qu'on s'approche doucement d'une TF. Les ranges changent drastiquement, la zone de push or fold également, et les raisons aussi (ICM, objectifs toussa). Et c'est pour tout ça finalement que les MTT restent si fascinants (et si frustrants). Par contre en cash game, il y a certaines questions qui s'écartent d'elles-même, et d'autres problématiques qui apparaissent, mais notre ami à qui tu donnes des conseils aura l'occasion de s'en rendre compte par lui-même. ^^
  12. Y'a plein de types qui n'évitent pas Wina et qui pourtant ship des tonnes aussi. Argument rejeté.
  13. Elle chante, elle chante, la rivière insolente. Qui unit dans son lit. Les cheveux blonds, les cheveux gris.
  14. Moi-même trop longtemps sceptique vis à vis de notre sécurité et de l'intégrité du jeu, depuis maintenant un peu plus de deux ans je tiens mon propre fichier, session après session, sur tous les coups qui partent à tapis sur Winamax. Le résultant est intéressant, je déchatte un peu certes, mais rapport au volume, on est sur des proportions minimes et absolument rien ne peut aller dans le sens d'une riggedittude (même pas sur les petits pots). J'avais besoin de ça aussi pour me rassurer, car le tracker ne dit pas tout, le ressenti encore moins. Et le pire dans l'histoire, c'est d'imaginer qu'on est 80% du temps devant. Ce facteur on en parle peu, mais c'est le plus trompeur. J'ai un jeu globalement low variance et straightforward, et pourtant, pourtant je ne suis devant dans les tapis que environ 41.5% du temps, 23% du temps en flip (43-57%), et environ 35.5% derrière. Et les coups pour lesquels on peut décemment parler de bad beat (ici dans l'intervalle 87-99%) ne représente qu'à peine plus de 6% des coups à tapis. Tout ça pour dire que selon son niveau de jeu, on base notre edge sur un intervalle allant de faible à très faible voir inexistant, après évidemment il y a cette capacité à monter du jeton sans showdown, mais globalement on se situe tous dans un intervalle faiblard, que seul le volume (ou le long terme) permet d'atténuer. Au final, et c'est la seule vérité imo pour devenir gagnant, il faut bosser, jouer plus, et attendre sagement son heure sans déporter son énergie à crier au complot, surtout en MTT où les séquences ont toute leur importance. Sinon le cash game permet d'étirer les stats à la hausse de par la profondeur, et pour celui qui ne supporte pas ou ne comprends pas la variance, il peut être un bon palliatif.
  15. Crazy on aimerait tous au fond avoir les preuves irréfutables de tous ces deepruns avortés sur l'autel de la (dé)chatte et qu'un jour on nous rende toute la thune qu'on méritait car on est tous de très bons joueurs de poker (loule). Le truc c'est que tu viens avec l'innocence de tes deux années de poker (et en soi ce n'est pas réellement un souci), alors que pour certains, on gravite dedans pendant 10 ans, et que des joueurs comme toi, qui viennent avec une belle philosophie et des certitudes fondées uniquement sur du ressenti, on en a vu défiler. Mais aucun de ces joueurs n'a pu aller au bout du raisonnement pour prouver que le poker en ligne était truqué. Et c'est parfois parti dans des cours extrêmement complexes sur la variance, un sujet tellement difficile à appréhender et à toucher du doigt, pour qui n'aurait pas fait de longues études de maths... Et citer quelques exemples à la volée n'ont jamais rendu l'argumentaire plus fiable, car 110% des joueurs se prennent régulièrement des quenelles d'outre tombe à ce jeu. Alors plus tu te montres sûr de toi, sans apporter de la matière à ce que tu soutiens comme idée, et plus tu t'exposes à l'esprit CP, un esprit taquin mais pas méchant dans le fond. Bon courage pour trouver la paix entre deux bad beats, dans le fond c'est pas si important tout ça.
English
Retour en haut de page
×