Mr Sneeze

CPiste
  • Messages

    556
  • Inscrit(e) le

  • Dernière visite

  • Jours gagnés

    3

Le dernier jour que Mr Sneeze a gagné est le 18 Novembre 2014

Mr Sneeze a obtenu le plus de messages aimés !

À propos de Mr Sneeze

Informations générales

  • Prénom
    thomas
  • Sexe
    Homme

Visiteurs récents du profil

35 101 vues du profil
  1. Je conseille déjà de ne pas jouer la main comme ça preflop (généralement, sauf si vraiment t'es dans une optique de maintenir les pots petits en début de tournoi, mais auquel cas tu donk flop, jamais tu check-raise...). J'veux dire, t'as pas l'air 'très cohérent' dans ton jeu préflop-postflop, tu penses à des paramètres mais en oublie d'autres, t'as aussi l'air de vouloir une 'réponse définitive' (confère ce que tu disais avant: "si je squeeze preflop je DOIS défendre mon investissement et par exemple barrel bluff", ce qui n'est évidemment pas vrai). Chaque action que tu fais 'change' les ranges réelles des joueurs en présence, mais aussi leurs ranges perçues. Donc si tu squeeze preflop, la main n'a juste rien à voir. Et si tu check-raise flop plutôt que faire autre chose, la main n'a aussi rien à voir. Bref, ya 30 chemins possibles dans une main de poker. Sinon oui, une fois que tu mets 4k flop, c'est bof cohérent de bet si small turn (sinon pourquoi raise flop versus check-call ou donk bet nous même??). Perso je miserais énorme turn, j'suis vraiment dans une optique de maximisation de ma value et on en a sûrement ici. Mais le fait que tu sois 'inconfortable' à potentiellement mettre ton stack au milieu est révélateur de ta confusion: genre tu flat preflop parce que t'es scared de te retrouver dans un pot 3bet difficile à manoeuvrer, ensuite tu check-raise flop, OK, mais t'as aussi l'air de paniquer sur les streets suivantes (genre ta main est soudainement trop weak à bet pour value!) => conclusion évidente: ne check-raise pas pour faire grossir le pot si tu sais plus jouer quand le pot est gros! Genre vraiment. Ya quelque chose qui va pas dans ton jeu. Peaufine ta logique, mais cherche pas des réponses absolues. Ma réponse n'est d'ailleurs pas absolue.
  2. Oui, fais une main à la fois c'est sûrement mieux, en tout cas que tes posts soient clairs... Là j'ai même pas le courage de tout lire, si ce n'est pas première main, où j'aime généralement shove preflop OU fold preflop.
  3. J'pense que notre main est un bon check-call flop. Mais bet est fine aussi en étant aussi deep, c'est juste qu'on va rarement double barrel turn, donc j'préfère check-call dès le flop. Turn as played j'pense pas du tout que ce soit un check-call évident, je trouve ça trop loose généralement, surtout sur le .com ; si c'est un play standard chez toi, ton image va vraiment apparaître ultra sticky, faut le savoir! Mais du coup ma considération du dessus est pas si stupide, on a une assez mauvaise main à 'bet flop / check turn' quand on est OOP ici => pas génial de toujours check-fold turn, pas génial de 2 barrel, pas génial de check-call. River, généralement easy fold dans l'absolu, mais pour être honnête je préfère largement fold turn que fold river, donc on fait quoi ?? J'pense que la question décisive ici c'est si vilain va avoir AK souvent dans sa range. Si oui, alors c'est une main très cohérente à jouer comme ça (donc on fold). Si non, alors je comprends pas trop ce que me raconte vilain, il va pas 'trop' nous mettre sur AK type hands, et je 'peux' call (même si dans l'absolu les overbet shove river sur ce type de spot.... bluff rare).
  4. Ca fait assez peu de sens de check-raise ce flop sans vouloir essayer d'arriver à faire tapis river IMHO. Donc voilà. Mais flat preflop fait aussi assez peu de sens dans un pot qui va se retrouver multiway, etc. En gros, si on sait pas trop ce qu'on fait sur les premières streets, c'est assez facile d'être 'perdu' sur les suivantes, si on pense un peu plus loin sur chaque street généralement ce genre de confusion n'arrivera pas.
  5. 30 left, 26 ITM. => faudrait peut-être avoir une idée de ta place dans le tournoi pour donner encore une meilleure réponse (en gros si t'es 24ème avec tes 10bb, c'est pas la même histoire que si t'es 29ème et que le 25ème a 30bb) MAIS a priori, quand je vois ce 30 left, 26 ITM, shove A6o UTG parait vraiment un move d'impatience (compréhensible car tu es short, d'ailleurs tout dans ton post montre cette 'impatience' / frustration d'être short). Tu dois absolument penser plus loin que la valeur absolue de ton stack, c'est toujours relatif: or ici à la bulle, je pense que tu sous-estime totalement la valeur de ton stack => dans ta position 'stratégique' dans le tournoi, il y a pas mal de mérite à essayer de 'fold dans l'argent'. Dans tous les cas, tu devrais a priori shove plus tight que la normale (pour survivre), pas plus loose 'pour qu'il se passe quelque chose'. Limite si les stacks autour de toi foldent beaucoup trop, tu peux shove relativement light, mais shove A6o UTG c'est vraiment du gamble pur. Tant pis si tu tombes à moins de 10bb, c'est pas un jeu d'orgueil....
  6. Comme promis, voici la suite de ma vidéo live de mon petit deep run, et on se retrouve en monotabling ! Partie 2 ici Partie 3 là Hope you'll enjoy
  7. Une nouvelle vidéo LIVE (mais enregistrée, pour éviter de donner trop d'argent à Amazon) illustrant mon approche des MTTs: ici on est en table final d'un 162$ Win the Button.... mais pas encore ITM (4 joueurs payés). Le niveau est plutôt relevé. Mais j'fais ça bien. Je pense qu'il s'agit d'une vidéo vraiment solide: déjà parce que je joue bien, mais aussi parce que les commentaires sont assez riches ('contenu de qualité', on garde ce principe). Au délà de ça, je passe dans beaucoup de situations plus ou moins confortables et enviables dans cette TF du Win the Button, en termes de stack et d'options. Vous verrez surtout que je ne craque pas et essaie surtout de jouer stratégiquement au mieux, quoi qu'il arrive. Première Partie, cliquez ici pour y accéder. La suite bientôt! Enjoy, learn & crush
  8. C'est vraiment pas si important preflop ici. Ya des raisons de raise et ya des raisons de limp. Raisons de raise: - jouer HU IP un certain % du temps, toujours bon. - augmenter nos opportunités de gagner le coup sans amélioration - faire grossir la taille du pot avec une main à gros potentiel en deep cash game Raisons de call: - les plus grosses erreurs des joueurs faibles sont vraiment postflop (le KJo le montre.... !), et en l'occurence si on limp on a de grandes chances de se retrouver contre les deux joueurs faibles postflop, plutôt génial.. On peut aussi ajouter que le fait que BB soit très loose / bad diminue l'avantage de raise pour jouer HU, puisque de fait on va quand même jouer multiway mais juste un pot plus gros (ce qui serait pas un problème 300bb+ deep ici, mais devient un facteur 200bb- deep avec une main comme 77). - les gens sont vraiment mauvais multiway (à nous de devenir bons là-dedans, généralement pas facile si on a un background shorthanded online où la plupart des pots sont HU) - notre main joue évidemment très bien multiway avec investissement minimal (puisqu'elle peut former des mains nuts ou des 'mains faciles à fold'), et on garde quand même la position, il va y avoir des situations où on va bien jouer la main (pouvoir stab ou call) sans pour autant toucher set. Raise sera généralement le play de base des bons joueurs TAG / online, mais certains bons joueurs de live vont comprendre qu'overlimp est vraiment pas mal dans ce spot précis (de même overlimp avec A6s par ex). Ya pas l'obligation d'être toujours l'agresseur pour se retrouver dans des situations profitables, mais c'est sûr que beaucoup de joueurs sont plus confortables avec l'initiative (et donc l'avantage de range 'perçue'). Perso, mon argent en cash game deep contre des mauvais joueurs, jle gagne vraiment postflop (et surtout turn / river, c'est là que l'edge est le plus marqué), donc ca me parait vraiment pas important qu'on raise ou limp. Sur le postflop, c'est ultra setup-ish, je vois pas comment on peut s'en sortir facilement. MAIS, ceci dit ya quand même un truc certain: notre adversaire a limp preflop et sur ce flop call / 3bet un raise, jveux dire, on devrait pas être surpris de voir nuts étant donné la passivité EXTREME postflop des joueurs de live. De fait, que 3bet notre adversaire? AT? ca fait aucun sens de call les 15 et de 3b les 75 avec cette main... Un draw? Pareil.... et ya pas de monster draw possible. 22? T7? Possible, mais ici aussi je comprends pas pourquoi ces mains calleraient puis opteraient pour un backraise, j'pense qu'on peut s'attendre à des plays bcp plus straightforward chez la plupart des gens. Maintenant ouais f*ck, vilain a limp une main qu'on s'attendait pas, mais ca arrive en live, que des gens limp des mains surprenantes (typiquement des vieux qui limp-call AK, yen a). Et vilain nous a montré de la m**de avec son KJ, mais de fait le board est très différent et on peut pas forcément tirer comme conclusion qu'il stack AT sur ce board (son raisonnement avec le KJ peut être que c'est facile pour son adversaire d'avoir nut flush draw, sans évidemment considérer son équité réelle contre la range adverse). Donc encore une fois je sais pas trop comment on peut s'en sortir (c'est pas du tout l'important, on va perdre au poker parfois), mais en termes de data, j'pense qu'on doit clairement rester aware de ce qu'on voit, et ici vilain nous retourne les nuts dans un spot où on lui donne pas souvent nuts, donc peut-être notre read doit s'ajuster sur le long terme (= apprendre à faire des gros folds plus souvent qu'on le voudrait, parce que la plupart des vilains underbluff certains spots, point). Dans ce spot j'dis pas qu'on doit fold, trop de facteurs d'incertitude évidemment, mais on devrait certainement pas se dire: vilain n'a jamais nuts, le fait est que n'importe quelle ligne peut être les nuts (mais certaines lignes sont clairement jamais ou quasi-jamais des bluffs, ou des value bets ambitieux / mains surjouées).
  9. Allez là les potos! Je vais suivre ça avec attention :).
  10. Salut! Il y a deux jours je me suis dit que j'allais record une petite session nocturne de grind MTT. C'est comme un Twitch, mais en différé du coup, et sans donner de l'argent à Amazon. Juste du poker, le grind 'tel que vécu' au quotidien. Commentaires en live, busts en live (hey j'ai quand même fait TF du petit 109$ au final!), et exposition de thinking process. Jespère que ça vous plaira, la vidé est trouvable ICI. (mettez en HD)
  11. Merci pour ce retour, ça fait très plaisir! J'avoue que j'ai écrit cet article de façon complètement libérée et artistique, je me suis 'lâché'. En fait j'ai pris des notes pendant plusieurs semaines sur différents états que je ressens au poker, comme ça au fur et à mesure ; par contre pour la rédaction j'ai fait ça juste en quelques heures presque d'un trait, sans trop retravailler. Je remercie Don Revie de m'accorder une telle confiance et de pouvoir me lâcher comme ça. Après je vois avec les retours que cet article peut être un peu 'barré' (il est d'ailleurs super dense, assez intense à lire, même pour moi avec du recul!), et je ferai sûrement quelque chose de moins extrême la prochaine fois (?). En même temps, l'idée qu'on a avec SoPoker, c'est de faire des choses qui n'ont pas été faites. Donc parler de poker un peu au delà des normes, montré le côté Degen de ce milieu, montrer le côté Passion (à quel point ce jeu nous prend, tous). J'ai un peu essayé de faire ça, en déroulant un panel de ce que ce jeu provoquait chez moi. Vraiment content que ça t'ait parlé au final!
  12. La pour le coup j'ai rien compris, wtf de comparer 89cc à ces mains la? Et AK/AQ me parait au contraire 'très' agréable a jouer sur les prochaines streets, bcp plus que 88 tout du moins (Et c'est pas comme si il allait bcp miser 66/77 turn). Enfin bref c'est 3 types de mains diamétralement opposées Non jpense que tu m'as bien compris. AK/AQ te parait plus agréable à jouer que 88 sur les streets suivantes, c'est pareil pour moi bien que 88 soit une meilleure main dans l'absolu au flop. Et 9c8c a des potentiels très intéressants bien que pur float au flop.. Donc c'est ce que je voulais dire: mains différentes, mais je considère leur 'force' dans ce spot très particulier comme 'close' (équivalente). Sinon j'suis d'accord avec ce que tu dis au dessus, tous tes points sont valables (je vais pas affirmer par exemple que vilain peut pas prendre ce spot agressivement, la réalité est que j'en sais rien, ça dépend tellement en fait). Par exemple, je ne pense pas forcément que vilain est toujours strong quand il CB, non c'est plutôt que c'est facile pour lui de nous faire fold plus tard, même s'il clique sans trop de sens (et qu'on est pas sûr de cela!). Mais tout ce que je disais c'est plutôt une logique de raisonnement qu'une conclusion définitive sur call vs fold. Et pas complètement en désaccord avec ce que tu dis river, ya totalement des raisons de ne pas fold, mais c'est exactement ce que je vois dans ce spot: on va se sentir facilement paranoiaque (=obligé de call down parce qu'on a quand même un strong bluffcatcher et un spot de bluff décent pour vilain) et du coup potentiellement commit une grosse proportion de notre stack. Je n'aime pas du tout cette situation d'être à la fois strong et weak dans cette main, j'ai l'intuition que c'est justement ce qui provoque des grosses erreurs après le flop. Etre sans read dans ce spot, c'est facilement devoir call des gros bets en total guessing game vu qu'on a de base un bon bluffcatcher. Stratégiquement, j'décide de faire gaffe à ça. Et je me méfie aussi beaucoup du fait de call 'en espérant que vilain slow down', et sinon juste fold plus tard, c'est une stratégie vraiment pauvre basée sur rien de tangible (donc j'aime bien tes arguments pour call down, tu vois). En fait jme méfie de faire un bad call ou un bad fold plus tard avec notre main, quand le pot aura potentiellement beaucoup grossi. Si je pense à folder flop (mais à la base je suggérais ça parce que dès la turn il semble y avoir un consensus pour folder quand même assez souvent), c'est pour éviter une potentielle grosse erreur en fait. Ouais, dernière précision, je suis bien conscient que c'est 'weak' de laisser passer une paire sur ce spot (déjà c'est exploitable, mais c'est aussi très conservateur), tout ce que je dis au dessus ferait probablement moins de sens en cash game par exemple (quoique). Donc c'est pas parce que je dis ce que je dis que je pense qu'il faudrait folder ses pocket pairs systématiquement au flop si on a pas improve. Evidemment pas.
  13. Que les gens CB beaucoup trop et jouent mal turn, oh oui! Je suis bien d'accord. Après, j'ai pas dit de folder top range ever, déjà dans ce spot j'ai pas forcément de range de 3b preflop donc 88 n'est pas le top de ma range. Mais je vais développer plus bas. J'ai fait le malin parce que j'ai dit 'jvous laisse réfléchir'? Quoi ça parait arrogant? Faut vraiment vous prendre avec des pincettes ici, moi je viens juste pour commenter des mains et me 'nourrir' pokéristiquement, faut pas tout prendre personnellement. C'est internet, c'est de l'écrit. Mais c'est quand même assez évident que si je prends le temps de commenter des posts sur ce forum 'peu' actif, c'est que j'aime bien juste bosser mon jeu, non? Je faisais pas le malin donc, j'ai juste exposé mon opinion (qui est modérée, j'ai pas dit, il FAUT folder flop, j'ai dit qu'on pouvait y penser) sans forcément lâcher un pavé comme jle fai tout le temps. OK donc maintenant que l'aspect 'personnel' est clarifié, tu veux savoir pourquoi je pense à folder? 1) c'est vraiment le plus straightforward: parce qu'on est dans une assez mauvaise situation, dans le sens où c'est facile pour l'agresseur de nous barrel off plus tard. Ici, on se sent déjà un peu mal à call un deuxième barrel, le pot se met à grossir très vite et on se retrouve à littérallement toujours fold river. Mais jamais plus tôt dans la main. Je sais pas pour vous, mais les spots où je fold TOUT LE TEMPS sur la street suivante ne me donnent pas envie de call TOUT LE TEMPS sur la street en cours. Le concept de dead money ne vous est pas inconnu? ben j'aime pas créer de la dead money passive. C'est souvent bad. 2) si on pousse un peu le pok au delà de la valeur absolue de notre main (genre on a une paire) versus 'ce qui va se passer plus tard', je te dirais qu'à mes yeux 88 a à peu près la même valeur que 8c9c ou AcQc ou AKo (si on flat ça! j'ai dit que je peux flat range ici, dépend un peu qd même mais pas hors de question). Pourquoi? Parce que le board va souvent se développer de manière défavorable pour nous armés de 88 et parfois même pour une bonne partie de notre range qui call flop (dépend évidemment de comment on construit notre range preflop et flop). Donc ca relie un peu au dessus, mais notre main qui est certes une overpaire au flop va facilement devenir un weak bluffcatcher à mesure que le board se développe et que plus de bet rentrent. Evidemment si notre adversaire cbet et give up tout le temps après, ouais cool on call et on va au showdown, c'est bien. Mais s'il nous la joue pas aussi simple? 3) notre adversaire peut barrel efficacement puisqu'il garde ici la meilleure range globale et la plus apte à barrel des runouts. Donc on va se retrouver souvent dans une position très défensive ET en même temps très stationary, puisqu'on a quand même une paire, une bonne main dans l'absolue et aussi relativement à notre range totale, et en plus c'est un bon spot pour que notre adversaire soit agressif. Cette tension entre vouloir défendre ce spot et ne pas avoir d'options autres que de bluffcatch tout en espérant que notre adversaire sera 'gentil' / honnête plus tard, IMHO, va nous faire faire des grosses erreurs. Typiquement: trop folder la meilleure main river parce qu'à ce stade on peut pas défendre 3 barrel (passive dead money), soit hero call paranoiaquement. Ou un peu un mix des deux. Overplay ou overfold plus tard dans la main. 4) niveau crédibilité notre adversaire cb vraiment cher quand même sur un board où BB pourrait très bien s'amuser à call ou raise et représenter des mains que toi et PFR auront peu. Et évidemment on est dans le coup aussi avec une range qui va défendre assez souvent quand même au flop. Donc on peut quand même estimer que la range de cb de PFR, rien qu'ajouté à sa position d'open (sauf tendances 'extrêmes' de vilain), peut facilement être plus forte que d'autre spots de CB. Donc même si la tendance du field à trop CB est vraie, ce spot n'est pas le meilleur du monde à CB (sauf s'il planifie de barrell intelligemment plus tard! auquel cas il peut en effet CB wide). Même si tout le monde est nul etc, je pense que pas mal d'adversaires ne vont pas forcément CB wide ce spot précis, dépend. Bon je me rends compte que les 3 points se relient. En tout cas ce qui me parait clair c'est que je pense à ce qui peut / va se développer dans cette main. Vous vous callez au flop parce que votre main est forte et vous foldez river parce que votre main est faible. C'est pour ça que je pense à folder flop, parce que je vois que la situation ici peut facilement puer dès que PFR nous sort un sizing turn (any sizing really), qu'il reste une street et pas mal d'argent derrière, avec un adversaire qui nous couvre, une range plus forte, et l'initiative. Défendre c'est très bien, créer de la dead money avec une range facilement attaquable c'est pas bien. Comment on gère ça? Forcément spot-dépendant, mais perso jvais pas m'entêter à défendre les 'mauvais' spots, surtout en MTT obviously. Et quel est le problème, puisque je vais bien m'entêter dans les bons spots, et grinder mon tournoi comme ça. Manifestement vous voyez pas ce spot comme un 'mauvais' spot. Est-ce le fait d'avoir une overpaire? Je le vois comme un mauvais spot (dès le flop), parce qu'on est exposé à call down beaucoup de jetons sans read. C'est un problème. Après si le play standard c'est auto call flop, fold souvent turn, parfois call turn / fold river, parfois call down jusque la river, c'est pas mauvais, je dis pas, stratégie relativement robuste, mais pas forcément géniale non plus. Assez exploitable en l'occurence. Si je pense à folder dès le flop (sans reads, vs ce sizing, avec BB impliquée, vs notre adversaire et son stack, ca veut pas dire que je fold ce flop par défaut évidemment), c'est justement parce que je pense à mort ce jeu en terme d'exploitabilité / inexploitabilité. Et c'est un jeu sur plusieurs streets avec des actions dynamiques. Donc parle moi d'inexploitabilité à défendre assez de ta range sur ce flop, t'es dans une pensée statique quand je suis dans une pensée dynamique (donc ouais, jvois que le coup se termine pas avec notre call flop, ca rend les choses un chouia plus subtiles). Call le flop parce qu'on a overpaire et fold plus tard parce qu'on a un weak bluffcatcher, ouais désolé mais on est très loin de la GTO et du play optimal, on regarde juste nos cartes en fait. Pour moi, et dans ma suggestion de penser à folder le flop (j'insiste sur la suggestion, vu que vous criez à l'hérésie), il y a surtout que je relie énormément les streets entre elles en termes de fréquence. Et de dead money. Et de fragilités structurelles. BREF.
  14. Mais mec, pas besoin de rentrer là-dedans, juste commentons la main? Je donne un avis, non-orthodoxe OK, ptet good, ptet bad, mais pourquoi en faire une affaire personnelle? Qu'est-ce que j'ai fait à part commenter une main de poker et donner un avis? Please contenu constructif.
  15. Non mais c'est pas la force de notre main enfin. Dans ce genre de tournoi, un open 4x+ UTG, j'vois souvent une range premiurisée, pas vous? C'est si aberrant ce que je dis? Qui open 4x de nos jours? Dites moi honnêtement comment vous interprétez ça. On est top 4 en stack dans un field easy. J'vais attendre d'avoir un read ouais. Et qu'est-ce que j'en ai à foutre d'être 'exploitable', puisque personne à la table ne sait ce que je fold, si je fold?? Si je flat ce spot avec AK, je veux avoir un plan postflop (sinon pourquoi ne pas 3bet? non? 3b absolument ôté de l'équation mais fold est une aberration? Poussez un peu le truc please au lieu de juste 'voir' vos belles cartes privatives). Ici, le plan postflop, c'est manifestement qu'on reste incertain de la force de notre main sur THE best board?? Attention je suis bien conscient que pas grand monde fold AKo ici ever. Je dis pas que j'ai raison, j'suis juste un étudiant du jeu. Mais jpense pas que vous gagnez grand chose à refuser de questionner des évidences. De fait 98% des joueurs de poker ne sont pas profitables, donc peut-être qu'il ne faut pas forcément imiter ce que fait le field spontanément ?! (ok là je troll). Ca me semble pas aberrant de passer certains spots quitte à laisser du cEV sur la table, puisque mon objectif est de gagner le tournoi. Et vu qu'on est top 4 avec 50bb+ dans un field de joueurs mauvais et transparents, oui je vais investir mes jetons méthodiquement à ce stade, ca me semble quand même la base de la stratégie. Jpréfère gagner le tournoi que prouver que je ne suis pas weak. Rien à foutre. Comme j'ai dit, mon adversaire sait même pas ce que je fold. Et j'hésiterais évidement pas à être agressif dans les bons spots, je pense que tout le monde qui m'a un peu joué sait que je fais d'autres choses que des tight folds.