Aller au contenu
Statuts

ShaolinPower

CPiste
  • Messages

    208
  • Inscrit(e) le

  • Dernière visite

1 abonné

À propos de ShaolinPower

Informations générales

  • Prénom
    Roman
  • Sexe
    Homme
  • Site web

Visiteurs récents du profil

14 310 vues du profil
  1. Merci Super Caddy! Pour moi qui ne suit pas seulement dans le milieu en tant que joueur mais aussi qui y bosse depuis genre une demi décennie, c'est d'autant plus un régal. Plus que passionant! Et pour ceux qui admirent isai Scheinberg et puisqu'il me semble pas qu'on en a parlé ici... je pense que son fils, Mark Scheinberg, tirait encore plus les ficelles du jeu. Et il faut bien parler au passé puisque la famille Scheinberg s'est retirée du business depuis quelques mois maintenant... Depuis que des Canadiens les ont acheter pour 4,9 milliards de dollars ...... ! Pour ceux que ce genre de choses interessent, l'histoire du CEO de Amaya Gaming (les proprios de PokerStars désormais) est complètement hallucinante. http://www.forbes.com/sites/nathanvardi/2014/12/01/the-king-of-online-gambling-is-34/ (Anglophobes, s'abstenir)
  2. [Amérique Latine] Grind online, vida, et caetera

    Salut à tous! Alors voilà ce qui correspondra peut-être à mon dernier article. J'hésite encore à en écrire un pour l'Argentine ou le Chili, dont je n'aurais vu guère que la capitale + 1 autre endroit. (Mendoza en Argentine, l'ile de Paques au Chili). J'ai écris cela un tout petit peu à la va vite mais n'hésitez pas si vous avez des questions. Et grosse bise depuis l'ile de Paques qui est vraiment le lieu PARFAIT pour cloturer mon voyage aux Amériques depuis quasi 1 année. Je conseille. Ce lieu est juste magique et pas seulement pour les statues. (Pour par contre, pour vivre ici, il va falloir choper une "locale" sinon c'est interdit, ce qui est une bonne chose et préserve l'ile de certains projets immobiliers/etc.!) Bref, voici le récit de mes passages au Paraguay et en Uruguay. Enjoy! -------------------------- Le Paraguay est le pays le moins touristique d'Amérique du Sud et aussi le plus pauvre. (Quoique, la situation au Venezuela est très loin d’être rose) Il est néanmoins très safe, vraiment très bon marché et intéressera particulièrement ceux d'entrevous désirant être bien loin des circuits touristiques. Particularité de ce pays enclavé entre la Bolivie, l'Argentine et le Brésil ? Quasi toutes ces rentrées financières proviennent des nombreux barrages construits un peu partout dans le pays. Ils vendent leur électricité aux grands voisins. Le barrage d'Itaipu (tout près des fameuses chutes d'Iguasu) est le plus grand du monde ! La capitale du pays, Asunción, est une possibilité comme une autre. C'est une ville à taille humaine, le centre n'est pas bien grand. Joli mais soyons clairs : le pays n'est pas du tout tourné vers le tourisme et cela se voit dans la capitale. Il y a quelques beaux bâtiments mais ils sont souvent dans un triste état. Vila Moura est le chouette quartier branché et moderne de la capitale. Vous trouverez de tout : bars, restaurants, discothèques, etc. Le coût de la vie n'est pas très élevé et les gens vraiment aimables/sympas, comme c'est souvent le cas dans les pays non touristiques. Mais la ville n'est pas exempte de défauts : l'été est absolument invivable à Asunción. Selon certains guides touristiques, il faut être maso pour y vivre dans la période correspondant à l'hiver européen. L'endroit coup de cœur au Paraguay se situe aussi à la frontière argentine et est aussi séparée du Paraguay par un fleuve : Encarnacion. Beaucoup plus petite, la ville est aussi plus moderne. Pour quelques centaines de dollars, vous aurez un superbe appartement ou une petite maison et un cadre de vie vraiment agréable. La ville est entourée de immense fleuve Parana et de superbes plages entourent la cité. Des plages sur un fleuve, oui. Mais franchement, on s'y croirait. Un chouette endroit pour les grindeurs voulant le calme absolu, un climat très favorable (mais encore une fois, attention en été!) et un autre pays tout près. Gageons que niveau VISA, ce ne doit pas être bien compliqué pour rester sur place plusieurs mois. A vous de vous renseigner. Dernière petite chose ? Si vous arrivez au Paraguay sans le moindre matos.. Achetez-le à Ciudad del Este. Cette ville 100% dédiée au commerce est en zone franche. Aucune taxe. Et des prix imbattables dans toute l'Amérique du Sud, notamment pour le matos informatique. L'Uruguay est un pays assez diffèrent du Paraguay. Plus riche donc plus cher. Beaucoup plus européen aussi. Nous le recommandons vraiment pour les « moins aventureux » d'entrevous, qui désirent découvrir l'Amérique du Sud de manière soft. Même si attention : comme l'Argentine et le Chili, ce n'est pas le meilleur endroit pour apprendre l'Espagnol ! L'accent est très marqué et parfois difficile à comprendre. La moitié de la population uruguayenne vit à Montevideo. Une ville dont le nom fait rêver. Si personne ne nous informait que nous étions en Amérique Latine, il serait aisé de se croire en Espagne, tout au plus. Les locaux sont très européens et ne sont souvent au pays que depuis 2/3 générations. Il n'y a pas de système de métro mais les bus sont nombreux et plutôt bien organisés. Le temps est agréable toute l'année, sans aller trop vers les extrêmes. La proximité de l'Océan Atlantique est favorable dans ce sens. Les fans de foot trouveront l'une des meilleures ambiance de club en Amérique Latine. Allez-vois un derby Penarol-Nacional dans le stade Centenario (le stade ou eu lieu la première finale de Coupe du Monde!) et tout PSG-OM vous semblera une énorme rigolade. Montevideo regorge d'endroits sympas pour toutes les activités les plus classiques : restaurants, bars, discothèques, etc. Le cout de la vie est certes plus élevé que beaucoup de pays vu auparavant mais avec un bon 1000 euros par mois, vous devriez pouvoir vous en sortir pas trop mal. Ceux qui voudront vivre dans LE quartier hype de la ville, avec une vue sur la mer payerons de 2 à 3 fois plus cher. A noter, pour finir, que toute la ville est entourée d'une immense « rambla », une digue qui entoure la ville et propose une chouette promenade. En dehors de Montevideo, les fêtards/surfeurs envisageront certainement la célèbre ville de Punta del Este. Ou les environs. Les plages sont magnifiques, les lieux de « fiestas » sont nombreux, etc. Quelques photos pourraient bien vite vous convaincre. Mais attention : pendant l'hiver, la ville est morte. Alors qu'en été, c'est le contraire ! Remplie d'argentins et de touristes de divers horizon. Un peu « too much ». Et vraiment très cher. Ceux cherchant le calme se dirigeront plus vers « Colonia ». Une superbe cité coloniale, toute petite mais charmante. C'est encore une fois, assez cher. Mais agréable. Et gros avantage : l'incroyable Buenos Aires n'est qu'à 2 heures de bateau.
  3. [Amérique Latine] Grind online, vida, et caetera

    Sinon, un truc VRAIMENT énorme .. : Je me suis fait plaisir en cette "fin de trip" et je vais passer 5/6 jours à l'ile de Paques à partir de Dimanche. J'ai réserver tranquille, un hotel pour 5 nuits sur l'ile. Son proprio m'envoie donc un long message pour me confirmer et me dire qu'il m'acceuillera lui meme à l'aeroport.Et il se trouve que le proprio est FR. Corse meme. Et il se trouve que c'était une star. Il se trouve que mon père connaissait les paroles par coeur quand il était gosse. WTF hahaha!
  4. [Amérique Latine] Grind online, vida, et caetera

    s1605, je suis à Mendoza, je prends un bus à travers les Andes (ouf, la route est ouverte!) pour Santiago dans 1h. Je t'envoie un MP de suite! GBast, avec plaisir! Je reviens bientot avec un article sur Paraguay/Uruguay. HugoAl, le site existe depuis quelques années. Mais c'est de l'affiliation...de la concurrence pour Club Poker donc . Je ne cite pas le site dans mes textes de fait.
  5. [Amérique Latine] Grind online, vida, et caetera

    Le culte du corps, c'est un truc qui m'a semblé vraiment très "Copacabanien". Tous ceux qui aiment un minimum s'exhiber vont la-bas et veulent que cela se sache. Mais lorsque j'étais à la plage à Salvador de Bahia ou Florianapolis, tu voyais quasi personne dans ce style. Tu vois 5 fois plus d'obèse que de gens tels que tu fais allusion en tout cas. Après, j'étais la-bas en hiver, c'est probablement plus visible en été. Enfin hiver à 25 degrés quoi... J'imagine que le pays a bien changer en 15ans... j'espère t'avoir p-e donner un peu envie d'y retourner un jour
  6. [Amérique Latine] Grind online, vida, et caetera

    Hello à tous Bon je suis un peu décu qu'il n'y ait pas de réactions mais je continue à rédiger mes articles pour mon site internet donc .. c'est avec plaisir que je vous passe la 2éme partie sur le Brésil. J'ai aussi écrit sur l'Uruguay et le Paraguay, à venir en fin de mois. Rien avoir mais 2 membres du CP ont essayé de m'ajouter sur Skype il me semble. Je ne sais pas si cela à avoir avec ce sujet mais je préfère les MPs ou une réaction ici meme. Thanks et la bise depuis Buenos Aires cette fois-ci! --------------------------------- Nous continuons nos aventures brésiliennes en vous parlant d'une ville qui vous fera presque sentir dans un autre pays : Salvador do Bahia ! La plus grande ville du nord du pays à cette particularité d’être la ville ou les gens de couleur sont les plus présents au monde en dehors du continent africain ! La culture afro-brésilienne y est donc très présente et la joie de vivre/l'insouciance très présente. Salvador est également appelée la Rome noire par certains. De fait, la ville est très pieuse et de très nombreux édifices religieux (somptueux) s'y trouvent. Notamment dans le centre de la ville, à Pelourinho. Le centre de la ville est d'ailleurs LE lieu touristique. Le lieu qui vous rappellera que Salvador fut la première capitale du pays. Au niveau colonial, architectural, c'est peut-être la plus belle ville du pays. Et croyez-nous : si vous aimez les femmes latinos plutôt foncées de peau...il y a de quoi perdre la tête ici ! Pour couronner le tout, Salvador do Bahia et ces environs comptent parmi les plus belles plages du pays. Des fiestas folles, une ville moins chère qu'ailleurs au pays, de belles femmes, une belle architecture dans le centre, ... Que demande le peuple ? Oui mais voilà, tout n'est pas rose dans cette ville. La surface occupée par les favelas est énorme et la pauvreté de beaucoup d'habitants fait peine à voir. Durant la coupe du monde, la sécurité était très renforcée mais nous nous permettrons d'avoir certains doutes sur le « plaisir » de vivre dans une ville ou plus qu'ailleurs, il faut être sur ses gardes, ne pas sortir seul le soir, etc. Bref, à ce niveau-là, renseignez-vous ! La prochaine ville sera analysée assez brièvement. Et pourtant, nous vous parlerons ici de la capitale du Brésil : Brasilia. Une cité assez unique dans son genre, puisque construite fin des années 50 et terminée dans les 10 années qui suivirent. Très intéressant pour les passionnés d'architecture. L'une des plus belles cathédrale « moderne » du monde. Seulement voilà : la ville du centre du pays (ceci explique cela...) est chère, il y a peu de choses à faire en dehors du poker et est habitée en très grande majorité par des gens travaillant pour l'état brésilien de près ou de loin. Une ville à voir, en tant que touriste. Mais pas vraiment envisageable pour un joueur de poker en ligne. Une ville qui ne vous intéressera pas vraiment en tant que résident mais en tant que touriste c'est Foz do Iguasu. Située à l’extrême sud du pays, tout près des frontières argentines et paraguayennes, la ville se tourne uniquement vers le tourisme à peu de choses près. Et cela se comprend : les chutes d'Iguasu sont l'une des merveilles de la nature les plus incroyable du monde. Autres intérêts de la ville : le barrage d'Itaipu, partagé entre le Brésil et le Paraguay. Le plus grand du monde ! Nous mentionnerons également Ciudad del Este, du coté paraguayen de la frontière. Une ville que des milliers de brésiliens (pas besoin de Passeport, on passe et revient au Brésil sans aucun contrôle!) visitent chaque jours. De fait, la ville est « tax-free ». Vous trouverez la-bas de tout. Mais surtout du matos hi-fi/informatique/téléphones/etc. À des prix défiant toute concurrence sur tout le continent ! Pour terminer notre analyse, nous vous parlerons de ce qui fut peut-être LE coup de cœur de notre voyage : Florianapolis. Avec un minimum de moyens (mais cela reste moins cher qu'en Europe), la qualité de vie que vous pourrez avoir dans cette ville est dure à égaler dans le monde entier ! Située à moitié sur le continent et à moitié sur une île, Florianapolis est une ville de 700,000 habitants en plein développement. En été, c'est l'Ibiza du Brésil ! Les femmes y sont souvent très belles et plus européennes que dans le reste du Brésil. C'est aussi un paradis de surfeurs. Sur l’île (de 80kms de long), 42 plages s'offrent à vous ! Les wind-surfeurs et autres kite-surfeurs iront quant à eu au grand lac de Conceicao situé au centre de l'ile. Une merveille de la nature et des conditions quasi parfaites pour la pratique de votre sport aquatique préféré. Et en hiver, le climat reste agréable, jamais en dessous des 6/7 degrés. Le système de transport n'est pas parfait mais les bus vous amèneront partout sur l’île avec un minimum de patience. Une voiture ou un scooter, sont tout de même le must. Une chose dont nous ne vous avons pas encore parler : le poker en casino. Le boom du poker n'a eu lieu au Brésil que depuis 2/3ans et lorsque vous irez tester votre niveau lors d'un tournoi de poker ou d'une partie de cash game, vous vous en rendrez vite compte ! Dans les faibles limite, le niveau est affolement bas ! Une quasi hérésie. Les gens font tellement n'importe quoi qu'il vous faudra être capable de garder votre calme ! Mais ils sont très sympas en général et les parties se passent dans une bonne ambiance, surtout qu'ils s'amusent de la présence d'un étranger en général. Dans chaque ville brésilienne, vous pourrez trouver de très nombreux clubs de poker qui vous proposeront tournois et cash game tous les jours ! Florianapolis compte 2 clubs de poker de ce type par exemple. Bref, pour ceux qui aiment jouer également en live, le Brésil en général est un pays très intéressant. Dernier sujet que nous aimerions aborder pour conclure cet article : comment rester au pays sans avoir de problème légal ? Les plus ambitieux d'entrevous pourrait créer un petit business en parallèle au poker, une chose que font la plupart des étrangers vivant au Brésil. Mais « il faut créer de l'emploi », c'est donc difficile. A priori, vous pourrez rester 2 fois 3 mois au pays sans problème mais à condition de laisser 3 mois entre les 2 séjours... Bref, ce n'est pas l'idéal ! Il y a bien sur également moyen de rester plus longtemps en « jouant avec les lois locales ». Mais pour cela, nous vous invitons à demander à votre ami google.
  7. [Amérique Latine] Grind online, vida, et caetera

    Bien le bonsoir! (il est 23h..ici..au Paraguay) Je viens d'écrire une première partie d'article sur le Brésil, ou j'ai passé 6 semaines jusqu'à fin juillet. J'y étais pendant la coupe du monde, j'ai d'ailleurs été aux 5 matches des Diables Rouges...saleté d'élimination en 1/4 sur un tellement mauvais match! Alors le Brésil, j'ai vraiment kiffé. Bien sur, c'était particulier comme moment pour être dans ce pays mais au final j'ai passé très peu de temps dans les endroits très touristiques donc j'ai pu vivre un minimum la "vida local" quoi. J'avais un peu peur du fait que je parles pas du tout portugais mais...cette langue est vraiment pas compliquée et en maitrisant un minimum l'Espagnol, ça se passes pas trop mal. Pour rien gâcher, les plus jolies femmes de mon voyage, tout simplement! Alors hésitez pas si vous avez questions/remarques, etc. J'ai eu quelques messages en privé et je trouves cela cool, mais je préfères si c'est ici, sur le forum, pour que tout le monde en profite. Bref, bonne lecture. --------------- Avant même de commencer à vous expliquer les plus et les moins relatifs à l'idée de vivre au Brésil en tant que joueur de poker, il faut expliquer les conditions dans lesquelles était votre « journaliste favori ». Le Brésil, c'est un pays qui semble avoir un potentiel dingue dans le genre « vivre dans un pays et jouer au poker ». Mais bon, soyons clairs : le fait d'y avoir été du 12 Juin à fin Juillet, cela peut un peu fausser la donne. Les touristes furent nombreux au Brésil pendant la Coupe du monde 2014 et l'écrasante majorité vous le dira : c'est juste magique ce pays! Mais devant cet afflux inégalé de touristes, la sécurité était extrêmement renforcée. Par exemple, Salvador do Bahia est-elle la même ville ultra-agréable en dehors de la Coupe du Monde ? On à de petits doutes quand même, surtout lorsque l'on voit la pauvreté qui y règne, nettement plus choquante que dans les autres pays d'Amérique Latine. Les inégalités sont énormes ici, plus qu'ailleurs. Les 4 bonnes semaines de Coupe du Monde nous auront fait vivre le Brésil dans une « autre dimension ». Pas trop éloignée néanmoins. Suffisamment que pour pouvoir vous écrire les lignes à venir. Analysons donc chaque ville visitée lors de ces 6 semaines au pays de la Samba. Et commençons donc le « vendage de rêve ». L'idée, c'est au travers de chaque ville, aborder l'un ou l'autre sujet qui vous intéressera : les femmes, le poker live, internet, le coût de la vie, la sécurité, etc. Sao Paulo est une ville assez incroyable. 13 millions d'habitants, plus de 20 millions avec la périphérie. C'est limite trop grand mais pas trop mal organisé. Le meilleur système de métro de l'Amérique Latin s'y trouve. Ne le prenez juste pas aux heures de pointe. L'horrible sentiment d’être une fourmi dans un monde de métro-boulot-dodo pourrait bien vite s'emparer de vous. Nous ne recommandons pas spécialement cette ville pour y vivre car le coût de la vie, surtout niveau logement, est vraiment élevé. Mais cela dépends de vos moyens bien entendu. Au niveau culturel/musées, c'est la ville la plus intéressante du pays. Au niveau festif, les possibilités sont quasi infinies et disons le tout de suite...les locales, de styles très divers, sont pas vraiment les plus farouches ! Le fait d’être l'un des rares étrangers de la soirée vous aidera.. Les fans de plage ne devront pas aller bien loin, Santos (les footeux connaissent!) est à moins de 2 heures de route. Autre chose marquante, les grattes-ciels se développant quasi à l'infini à l'horizon... Un truc spécifique à la ville assez impressionnant. Nous terminerons en vous parlant de l'internet local. Après 2 mois passé au Pérou et en Bolivie...c'est une renaissance ! Le net, au Brésil, c'est aussi bon qu'en France voir même meilleur des fois. Les brésiliens de la classe moyenne/haute sont des vrais geeks tous sur leurs téléphones 3G/4G à longueur de journée. Aucun souci à ce niveau là. Belo Horizonte est une beaucoup plus « petite ville »... A peine plus de 3 millions d'habitants ! La-bas, des touristes, il y en a très très peu. La ville est plutôt industrielle et l'une des plus riches du pays. Le meilleur club de foot actuel au Brésil y réside : Cruzeiro. (les rivaux locaux, l'Athletico Mineiro, sont la dernière équipe ou jouait Ronaldinho) Ici aussi, le coût de la vie n'est pas spécialement au plus bas, surtout pour le logement. Mais à part ce dernier point, sachez qu'il y a toujours moyen de s'en sortir avec une petite dizaine d'euros et de manger très bien. Notamment dans les restaurants buffets omniprésents au Brésil. Vous prenez ce que vous voulez et vous payez selon le poids. Mais ce qui vous intéressera le plus à « BH » ce n'est pas cela. La plupart des brésiliens vous le dirons : « Ah..Belo Horizonte ? Les plus belles femmes du pays ! ». Et franchement, on ne peux pas trop leur donner tort. On est ici, plus que jamais, au milieu du pays. La mixité est à son sommet : noires, italiennes, portugaises, allemandes, asiatiques, ..., le mix est infini. Et comme les locales n'ont probablement « jamais vu d'étranger »... Le grinder vivant ici devrait pouvoir trouver son bonheur assez facilement lorsqu'il sortira dans LE quartier vivant de la ville : Savassi. Alors d'accord, la mer est un peu loin. Mais dans le style pas du tout touristique mais néanmoins très agréable (il fait quasi tout le temps beau), Belo Horizonte, nous, on aime bien ! Terminons cette première partie de notre analyse en parlant de la ville à laquelle tout le monde associe le Brésil : Rio de Janeiro. Cette cité (des dieux!) est mythique et doit être vue une fois dans sa vie. Le Pain de sucre, le Christ, Copacabana, Ipanema... c'est tellement dingue de voir ces lieux de ces propres yeux. Tous plus beaux les uns que les autres dans leur style. Il n'y a pas vraiment de compétition : Rio est LA ville touristique du Brésil. Et probablement même de tout le continent latino-américain. Mais c'est peut-être justement cela son problème, dans l'idée d'y vivre en tant que joueur de poker. C'est vraiment très touristique. Et les relations avec les locaux en souffrent. Ces derniers sont beaucoup plus blasés et que vous parliez portugais (l'une des langues les plus faciles à apprendre en tant que francophone!), « portugnol » ou le langage des signes, ..., vous n’êtes qu'un touriste parmi beaucoup d'autres pour les locaux. Bien sur, ce coté en dérangera moins certains que d'autres. Et lors de vos soirées en ville, notamment du coté du mythique quartier de Lapa, cette « distance » se dissipera bien vite au gré de votre consommation de Caipirinhas. Mais un autre argument de poids vous convaincra peut-être d'envisager Rio comme une ville de passage : le coût de la vie. Clairement le plus cher du pays. Un appartement décent avec une belle vue sera introuvable en dessous de 1000 euros. Et les prix continuent à augmenter. Alors bien sur, vous pouvez vivre dans des quartiers plus douteux, pas loin des favelas...mais ce n'est probablement pas votre kif. Pour les plus ballas d'entrevous, Rio de Janeiro pourrait être une bonne idée, au même titre que London par exemple. Mais ce n'est pas pour toutes les bourses. Et dépendra beaucoup de votre style de vie. Dans le second article, nous vous parlerons d'autres villes : Salvador do Bahia, Brasilia, Florianapolis et (brièvement) Foz do Iguasu. Nous vous parlerons aussi du poker « live », des conditions pour pouvoir rester au pays, de plages, de foot...et comme d'habitude : de femmes.
  8. Le thread Officiel des Diables Rouges

    Petit message vite fait depuis Sao Paulo.. Ambiance géniale ici. On peu, à raison, critiquer la FIFA. Mais leurs "FIFA FAN Fest" dans chaque ville, c'est une ambiance ultra kiffante. A vivre pour comprendre! Ce soir, bus de nuit pour Belo Horizonte, on va essayer de se faire kiffer. J'ai croisé déjà pas mal d'Algériens et un peu moins de belges paradoxalement. Mais bon, un bon 3-1 avec un Lukaku déchainé....Meme si putin, tout est possible, le Costa Rica ou mes amis Hollandais l'ont bien montré! GO DIABLES ROUGES!
  9. [Amérique Latine] Grind online, vida, et caetera

    @ Hugo... Alors cela dépends. Aux USA et au Canada j'ai quasi toujours fais du Couchsurfing, c'est assez facile de trouver du monde si tu as un bon petit profil avec un minimum de références (j'en ai genre 40 perso).. En Amérique Latine, j'ai une un peu moins bonne experience, je n'essaie meme plus mais par contre cela reste pas mal (avec Tinder) pour rencontrer des gens sur place. Je mets toujours à jour mon "itinéraire" (une option de Couchsurfing) et j'ai rencontré qqs personnes bien cools (voir plus lol) de cette facon. En fait, avant d'arriver dans une ville, j'essaie de trouver un truc avec une bonne petite réput sur hostelworld/trip advisor ou ce genre de sites. Des fois j'utilise Wikitravel aussi. Et puis, de plus en plus, surtout dans les villes de taille modeste...j'arrive totalement à l'arrache et je demande des renseignements sur place. De toute facon, en Am Latine...du Nord (donc pas Brésil, Argentine, Chili et Uruguay...) tu trouves toujours quelque chose de bien pour 10 euros genre. LA je suis dans un hotel, chambre privée, petit écran plat, internet pas trop mal, sdb privée, airco.....8 euros la nuit. Et c'est le taxi avec lequel je suis arrivé qui me l'a indiqué. Après, pour ce qui est de rester plus longtemps dans une ville (genre 1 mois minimum) c'est pas idéal donc wai, airnb ca p-e bien, mais j'ai jamais utilisé. Dans les grandes villes, ya tjours moyen de louer des appart genre 3 mois à mon avis, sans ce faire arnaquer... @ Mandala, en tant qu'ancien Maltais moi meme, ca me fait plaisir mais...nice topic fail LOL @ Hardknocks, avec plaisir mec! ==> Je suis actuellement à 2 minutes à pied de la frontière Brésilienne. J'arrive à Sao Paulo après 20h de bus 3/4 heures avant le match d'ouverture, qui se passe dans cette ville. Ca promet d'etre fameusement ouf! Biz les filles
  10. [Amérique Latine] Grind online, vida, et caetera

    Bonne question Dixit, j'avoue que je ne suis pas trop au courant à ce niveau la, puisque je n'ai jamais été concerné. Mais pour la Colombie, j'ai connu 2/3 grinders sur place, et ils allaient de temps en temps à l'étranger (Equateur, Venezuela, etc.) pour ne pas avoir de problèmes. Renseigne toi mais IMO, no probs! Quoiqu'il en soit, je viens de finir un article sur l'Équateur, Pérou, Bolivie. C'est une source d'info vraiment très basique, n'hésitez pas si vous avez des questions sur ces pays en particulier. Je n'y ai pas vécu comme en Colombie mais j'ai passé un minimum de 3/4 semaines dans chacun. Je suis d'ailleurs encore en Bolivie une bonne semaine, bientôt le Brésil . La bise. --------- L’Équateur est le plus petit des pays que nous analyserons. Probablement le plus cher également. Le mieux développé aussi. La ville de Quito, 2éme capitale la plus haute du monde avec ces 2800m, nous aura semblé l'un des meilleurs lieux possible pour tout grinder pro souhaitant allier avantages d'une ville, bon internet et fiestas omniprésentes. La Plaza Fosch est le QG des bonnes fins de semaines. Et Mariscal le quartier le plus agréable. Le centre-ville est également classée par l'UNESCO (superbe). Un autre lieu plus touristique et plus petit pourrait éveiller votre attention : Cuenca. Comme Quito, classée par l'Unesco, c'est l'une des plus belles villes coloniale d'Amérique Latine. Et tout comme la capitale, un lieu agréable à vivre. Être sur la ligne de l’Équateur tout en étant à plus de 2000m, c'est le cocktail idéal pour un climat quasi parfait toute l'année ! La plus grande ville commerciale du pays s'appelle Guyaquil mais est peu recommandable. Assez industrielle, plutôt dangereuse et pas vraiment jolie coté cote Pacifique. Si vous êtes plus « plage », nous vous recommandons des endroits comme Puerto Lopez ou encore Montanita. La cuesta Équatorienne est très réputée, quelques coins de paradis y sont encore à découvrir. Comme points négatifs, nous dénoterons le fait que les casinos sont interdits dans tout le pays, ce qui ne plaira pas à certains. Et certes 2 à 3 fois moins cher qu'en France, les prix sont assez élevés comparés au 2 autres pays de notre petite analyse. Le Pérou est probablement le pays le plus difficile à décrire en aussi peu de lignes. C'est grand, très grand. Et le choix est assez vaste ! Une superbe source d'information est le site « World Poker Trip » de « Natanoj ». L'aventurier du poker y à vécu plusieurs mois, principalement à Lima. Une énorme capitale sur laquelle l'on peut facilement avoir des à priori négatifs. A raison, car la grande majorité de la ville (banlieue) est tout simplement horrible. A tort car les beaux quartiers et le centre de la ville sont superbes. Si Miraflores est le quartier le plus couru par les futurs « gringos » que vous êtes, nous recommandons encore plus Barranco, le quartier juste à coté, assez touristique mais « bohème », moins cher et plus local. La plage, certes « agressives » est tout près. Et niveau coût de vie, on est en dessous de ce qu'il se fait en Équateur. Le centre de la ville est vraiment joli et contrairement à la légende plutôt négative, il y a pas mal de jolies filles dans ce pays ! Plus qu'en Équateur d'humble avis de journaliste. L'internet ne semble pas au top mais en y mettant les moyens, nulle doute que vous n'aurez jamais de problèmes. Surtout dans la capitale. En dehors de cette dernière, nous pourrions vous recommander 2 villes. Arequipa et Cusco. La première si vous cherchez un bel endroit pas trop touristique avec une bonne ambiance et toutes les facilités d'une grande ville. Le Canyon de Colca, à quelques heures, est le canyon le plus profond du monde ! Superbe. Quant à Cusco, c'est tout simplement la ville la plus touristique du pays, si ce n'est de toute l'Amérique Latine. La raison est simple, nous ne sommes pas loin du mythique Macchu Picchu. Mais la ville, coloniale, est vraiment jolie, il n'y à rien à dire la dessus. Les soirées ou vous vous rendrons pourraient bien se finir. Toutes les « bricheras » (en bref, les chasseuses de gringos) se trouvent dans cette ville ! Mais bon, il faudra faire avec la concurrence de très nombreux autres étrangers. Une superbe ville pour ceux qui ne voudraient pas être trop dépaysés tout en étant tout de même en Amérique Latine. Un dernier point. Du poker live, il y a pas mal de choix. Surtout dans la capitale. Et le niveau n'est pas franchement folichon donc ... ! Nous finirons cette petite tournée Latino par la Bolivie ! Le pays le plus fascinant des 3 tant il semble bordélique. Et ce n'est pas totalement faux même si les choses ce sont bien améliorées. Pour ceux d'entrevous désirant vivre une vie de joueur de poker pro tout en étant dans un environnement le moins cher possible, la Bolivie est probablement le meilleur choix possible en Amérique du Sud. Avec 20 euros par jour, vous pourrez vivre sans le moindre problème, tout inclus. Il faut dire que dans ce pays, un salaire de 250/300 euros, c'est pas mal du tout. Avec 500 euros par mois, vous êtes dans le haut de la classe moyenne ! La capitale, La Paz, on aime ou on aime pas. C'est pas mal archaïque/bordélique. Mais cela à son charme. Et le quartier riche, Sopocachi, vous permettra de vivre dans un lieu bien sécurisé pour pas grand chose. Le tout à plus de 3800m de hauteur. Pour rappel, La Paz est la plus haute capitale du monde! Si Potosi, le lac Titicaca et Uyuni sont des lieux mythiques (et touristiques) en Bolivie, nous ne vous recommanderons pas d'y vivre en tant que grinder. Les 2 autres options du pays sont Sucre et Santa Cruz de la Sierra. Classique parmi les classiques, Sucre est classé par l'Unesco. C'est vrai que c'est très joli, mais ça ressemble à beaucoup d'autres villes coloniales latinos. Constitutionnellement, Sucre est la capitale du pays et les locaux en sont très fiers ! De plus, le temps est superbe ici, peut-être le meilleur de tout le pays. 8/9 mois d'ensoleillement. Avec le recul, Sucre est probablement la ville la plus recommandable du pays. Santa Cruz est aussi une option mais en tant que capitale financière du pays, c'est plus cher. Et plus chaud aussi, l'Amazonie est tout près. Les filles y sont plus jolies par contre. (la Bolivie, c'est vraiment pas « le Pérou » à ce niveau!) A noter que tout comme l’Équateur, il n'y a pas de casinos en Bolivie. De quoi en décourager quel qu’uns, malheureusement.
  11. [Amérique Latine] Grind online, vida, et caetera

    Hello! Je suis à Sucre en Bolivie pour l'instant. Ce weekend, j'ai fais un des trucs les plus dingues de toute ma vie, un 6088m pas loin de La Paz. Je sais toujours pas comment j'ai fais! Il y a quelques semaines, j'ai croisé une des stars du CP, le bon vieux Natanoj. Je n'ai pas écris de report pour Equateur/Pérou/Bolivie (le poker n'y a pas vraiment eu de places), mais j'écrirais bientot sur mes impréssions de ces 3 pays. Dixit, pour te répondre...En étant de l'UE, il y a JAMAIS de problèmes en bref en Am Latine. Toutes les frontières furent d'une dingue facilité alors que c'était quelque chose qui me faisait un peu peur avant de partir. Bobochila, pour la destination de départ et bien...si tu as le temps et un peu d'argent de coté, je te conseillerais carrément de commencer avec le Mexique (pour plusieurs semaines, histoire de pouvoir grinder aussi), puis redescendre, en faisant le bateau depuis le Panama jusqu'à Cartagena en Colombie, qui est une experience géniale. Et si tu veux vraiment commencer avec l'Amérique du Sud, aucun doute, la Colombie, ne fut-ce que pour une logique géographique. Mais aussi car leur espagnol est super pur (si tu dois encore apprendre c'est idéal) et pour les femmes, pardi! (Meme si niveau chaleur, rien de mieux que le Pérou lol....)
  12. Le thread Officiel des Diables Rouges

    Moi je pense qu'il y sera dans les 23. On se rends pas assez compte du talent incroyable que ce garçon à. Au meme age, encore plus fort que Eden. Grosse tuile sinon la blessure de Benteke, un des meilleurs pivots du monde qui convenait bien au jus des diables. Bien que assez maladroit... Esperons que ce sera le seul bon joueur "out" car sinon... Bise depuis le Pérou, le Brésil se rapproche! Jajaja
  13. [Amérique Latine] Grind online, vida, et caetera

    Hello, En direct de l'aéroport de Cali, triste comme pas possible après avoir quitté ce qui était qui sait, la femme de ma vie (on en rencontre beaucoup dans ce pays!!!! ) (pas le choix, la coupe du monde m'attends), je vous mets mon 3éme article (et dernier avant un petit temps). Sur la Colombie. Le prochain article parlera des 3 pays ou je me serais dans les 2 prochains mois (et des poussières): l'Equateur, le Pérou et la Bolivie. J'espère d'ailleurs croiser la star des voyages du CP: Natanoj Si il y a des questions, hésitez pas. La Colombie est le pays qui me tiens le plus à coeur de tout mon voyage, j'espère donner envie à certains d'y bouger... Biz.. ----------------------> La Colombie. Un pays qui encore à l'heure actuelle, souffre de préjugés à base de « drogues et violences extrêmes » . Qui ne sont plus vraiment d'actualité. Grâce au mot à mot, la situation change très vite. C'est pour cela qu'il faut venir au plus vite dans cet incroyable pays ! Parmi les plus belles femmes au monde (recordmans de victoires à « Miss World » avec son voisin vénézuélien...), une nature diverse et sublime (volcans, désert, Amazonie, montagnes, etc...), des plages dessertes et aventureuses (coté Pacifique) ou très développées (Cartagena, Santa Marta, San Andrès, etc.), un coût de vie souvent ridicule, des fiestas typiquement latinos qui ne vous laisseront pas insensibles (reggaeton, salsa, tango, etc....), des villes festives aux gens d'une extrême gentillesse (Cali!), etc. Les arguments de poids pour ce pays sont très nombreux ! Et pour en rajouter une couche, au moment ou ces lignes sont écrites, un au revoir douloureux vient d’être donné à une superbe demoiselle locale. Une paisa, le nom que l'on donne au habitantes de Medellín. Après 6 semaines dans cette ville, c'est d'ailleurs principalement de « vie de grinder » dans la capitale de la région d'Antioquia dont il sera question ici. Medellin, une ville au passé douloureux. Il y a 25 ans, la ville la plus dangereuse du monde ! Pablo Escobar, tout le monde connaît. C'est ici qu'il sévissait. Son commerce de drogue fut tellement juteux qu'il faisait partie des 10 personnes les plus riches au monde dans les années 80. Mais que les choses ont changé ! En bien. Au point que de nombreux joueurs pros online vivent ici désormais. (Notamment des américains, attirés ici par l'après désastre Black Friday ayant touché PS et FTP. Mais quels sont les avantages d'une ville comme Medellín ? 1) Le climat : le plus agréable au monde ?! De fait, Medellin est situé tout près de la ligne de l’Équateur. Il fait donc chaud. Mais pas trop. De fait, nous sommes ici à 1500 mètres de hauteur, entourés de magistrales montagnes. Pendant toute l'année, il fera tout le temps entre 20 et 30 degrés. « Priceless ». 2) Ensuite, un argument de poids est la modernité de la ville. Surtout au niveau des transports. La grande fierté des locaux c'est leur métro. Bien plus qu'un simple moyen de transport, tout un symbole. Il fut construit alors que la guerre des gangs reignait encore, marquant le début du changement dans une ville qui est maintenant hyper sécurisée. Si vous ne vous promenez pas ou il ne faut pas à une heure qu'il ne faut pas...il ne vous arrivera jamais rien ! Une bonne connexion internet ne sera pas dur à trouver. 3) La fiesta locale est d'une richesse/diversité dingue. Si vous voulez faire la fète tous les jours de la semaine, aucun problème. Les « barrios » (quartiers) ou sortir sont nombreux : la 77, Barrio Colombia, Envigado, Itagui, etc. Mais le plus connu c'est clairement le « Parque Lleras ». A « Poblado ». Un quartier du coin le plus riche de la ville, avec des dizaines et dizaines de bars, discothèques, etc. 4) Les femmes. Les gens. Les locaux en général quoi. Pour autant que vous parliez un minimum espagnol, vous saurez appréciez la gentillesse des locaux. La mentalité des gens ici est beaucoup plus « sociable » et moins individualiste que dans nos contrées. Et les femmes... Sortez une fois dans un bar (si possible local) un week-end et vous comprendrez vite. Une beauté (et des formes!) à couper souvent le souffle. Plus d'un grinder pourrait décider de s'installer ici, séduit par une locale. Des francophones dans le cas, il y en à pas mal dans cette ville d'ailleurs. 5) Nous terminerons par le coût de la vie. Un taxi à 5 heures du matin en rentrant complètement bourré ? Pour 20 minutes de route ? 4 euros à tout casser. Et ce que vous soyez seul ou accompagné par une belle locale bien sur ! (Il faut savoir être grand seigneur) Dans un autre genre, un succulent « Menu du jour » incluant une soupe aux légumes, du poulet avec du riz, des légumes, de la salade, un jus de fruit naturel et un cake en désert ? 3 euros. Un jus de fruit d'oranges pressées devant vos yeux en rue ? 0,5 euros. Le loyer mensuel d'un petit appartement moderne avec toutes les facilités imaginables ? 300 euros, dans un bon quartier (Laureles, Bélen, Poblado, Envigado, etc.) Les points précédents peuvent s'appliquer à peu de choses près à toute la Colombie, même si pour les 2 premiers, cela dépend. (Bogota est par exemple très bordélique mais le climat est agréable. Cali est plus chaud mais le système de transport est assez moyen). Et c'est ce qui fait de Medellin une ville parfaite pour un grinder online pro. De plus, le reste de la Colombie est facilement accessible en avion. 20 euros pour un aller-retour vers Cali, le paradis de la salsa et des belles femmes, 140 pour un aller retour vers les paradisiaques Iles San Andrès. Etc.
  14. [Amérique Latine] Grind online, vida, et caetera

    Quelque chose dont j'ai oublier de parler niveau Amérique Latine, c'est la totale perfection des horraires de grind. Pensez y: Il est 13h ici, au moment ou j'écris ce message. 19 heures en France. Vous commencez vos sessions pas trop tot, ni trop tard. Rien ne vous empêche de faire la "rumba" toute la nuit, sans être trop défoncés vers midi. De nouveau, c'est difficile de tout résumé en peu de lignes. Mais pour moi, le Mexique, c'est vraiment une des meilleures options au monde à bien des niveaux. L’Europe est facile d'accès en plus. (souvent via Madrid) Et si vous kiffez, ben rien ne vous empêche de vivre dans d'autres pays d'Amérique Latine plus tard. C'est cela la beauté d’être grinder pro!
English
Retour en haut de page
×