Aller au contenu
Statuts

Classement


Contenu populaire

Contenu avec la meilleure réputation depuis 18/12/2017 dans Messages

  1. 129 points
    Mathafackaaa

    Real Post 2

    A l'heure qu'il est je devrais être en train de défionsser de la gourgandine mais l’héroïne du jour m'a posé un bon lapin des familles à la dernière minute donc je m'en vais vous conter notre rencontre, tant le scénario est digne d'une comédie romantique à petit budget. La semaine dernière sur Tinder je match avec un profil sans photo et sans description. Oui parce que moi je suis un chien de la sse-ca hein, je refuse personne, c'est balayement vers la droite pour tout le monde, cul-de-jatte, animal, roux, je tape large. Elle m'écrit direct dans la foulée. What ? Bon déjà avec moi les meufs font le premier pas environ jamais donc faut pas me prendre pour un jambon. Y'a pas 36 possibilités, j'ai un solide read, c'est soit Francis Heaulme qui tente un come back, soit un étron de 300kg. Minimum une vieille avec un œil de verre. J'ai aussi pensé à la bombasse planquée dans un cyber café ivoirien, dont la grand mère a des problèmes de santé, mais Mamadou aurait au moins eu la décence d'upload la photo d'une random star hollywoodienne, par souci de crédibilité. Bref, je sais déjà qu'on va tenter de me scam et que je vais y laisser rein. En toute logique donc, je réponds. Oui, j'ai toujours été un peu tête brûlée sur les bords, aventurier, en quête perpétuelle de découvertes et de nouveaux horizons. J'aspire à m'enrichir de l'Autre et ce qu'importe sa condition physique. Non je déconne, mon gland n'a pas frotté de la muqueuse humide depuis 1967, j'ai les ballons qui vont exploser, fold ici serait un crime contre la continuité de la race humaine. Illico presto je fais part de mon inquiétude à mon interlocuteur. Francis me dit que pour l'instant il peut pas trop m'expliquer. WTF ? Je lui demande au moins une photo, ce à quoi il me répondra : « Je préfère pas. ». Mais put**n mais qu'est ce que c'est que ça ? En toute logique donc, je continue de dialoguer. Chose étonnante, dès les premières phrases j'ai un feeling de fou avec l'animal, quel qu'il soit. Je sens qu'on a exactement le même humour, le même répondant et, chose encore plus rare, on réalise qu'on a exactement les même goûts musicaux. Francis me sort une liste hallucinante d'artistes « underground » que seul un passionné peut connaître. Bref, je m'entends bien avec mon pédé de violeur. La bête finit par lâcher une photo. J'ouvre le mail avec la nonchalance nécessaire pour ne pas être trop déçu quand je vais voir le seflie d'un croisement entre Magloire et Jean Marie Le Pen. Et là, surprise, il s'agit bien d'une fille. Jeune. Je crois deviner que le visage n'est pas ingrat mais la photo est vraiment à chi**, on voit que la tête et les épaules, le tout très sombre et plein de vieux pixels. Héhé t'a voulu me la mettre à l'envers comme dans un manga japonnais hein ma grosse ? J'insiste pour en savoir plus et là elle me dit qu'elle préfère en parler autour d'un verre. Mouais, galérant d'habitude pas mal pour chopper un rdv rapide, je sens le plan foireux : je snap. Je lui tape mon numéro et ma bite clique sur « envoyer ». Le jour J, toute la ville est bloquée, je suis pris dans des embouteillages de mutant et j'ai autant de retard qu'une femme enceinte. Sur le chemin, je la préviens par SMS. Elle dit m'attendre mais je me doute qu'elle est sûrement déjà partie et c'est peut être mieux comme ça. Non parce que quand je dis retard, je lui ai mis 45 bonnes minutes dans les dents hein. Et là, surprise², je la vois au loin. Pas l'air d'avoir de squad armé sur les toits. Je m'approche et là OMG mais c'est une bombe. Franchement un 9/10 et je suis vraiment fine bouche. Je bet ma roll que même Pussy Magnet ou les autres plus gros beaux gosses du forum lui taperaient dans le salsifi sans se faire prier. Donc là le but c'est de trouver au plus vite où est l'embrouille. L'instinct de survie. Je m'attends à un truc bien gore du genre elle commande des loups morts sur internet pour leur bouffer le cul ou elle a en fait 19 cm d'amour sous sa jupe pour explorer ma beauté intérieure. Mais au bout de trois minutes, je réalise qu'elle est d'une douceur et d'une gentillesse incroyable. C'est trop beau pour être vrai, je suis de plus en plus sceptique et me dis que si je prends la confiance, il y a un truc qui va me péter au visage. Très vite je me rends compte que la fille est cultivée, a une situation pro décente et je décèle pas de trace de seringue sur les avant-bras. Il doit y avoir une vingtaine de nanas dans le bar mais les trois serveurs n'ont d'yeux que pour elle. Je m'attends à tout moment à voir mes amis et ma famille sortir de derrière le décor de cinéma en me hurlant « AHAHAHA on t'a bien eu, qu'est ce que t'es con alors mon con !! » J'apprendrai plus tard qu'elle est là, face à moi, car son mec lui a fait un sale coup. En fouillant dans son téléphone, elle a trouvé un message sur son répondeur d'une meuf avec une voix chaude bouillante. Je vous passe les détails, gros scandale, le type est passé aux aveux : il avait en fait une double vie de fétichiste de pieds/chaussure. Il payait une pute juste pour lui lécher les orteils ce con, car sa meuf n'aimait pas ça. Elle dira aussi qu'elle ne veut pas mettre sa photo en ligne car il aurait pas mal d'amis dans la ville et serais assez connu dans le monde du sport donc elle voulait chopper un random inconnu sans prendre de risque pour faire sa petite vengeance. Au lieu d'essayer d'en savoir plus, je la coupe en milieu de phrase car je me branle de qui est son gars et veux garder sur le focus sur moi, ballec que ça soit le Justin Bieber du Curling Club de Mulhouse. Bon la meuf est ultra directe, elle est pas là pour faire des bisous, elle veut tirer son coup pour se venger et basta. « Mathackaaa, je t'apprécie beaucoup plus que prévu mais on est pas obligé de discuter des heures, on peut aller chez moi. Par contre je préfère te prévenir, j'ai aucune intention de quitter mon homme. » Bon bah écoute je suis pas contre écrire « V pour Vendetta » avec mon asperge pleine de foutre sur les murs de sa salle de bain si ça peut rendre service. Je cul sec la fin de ma pinte et let's go. Dans la voiture, silence de mort, je sens qu'elle commence à réaliser la situation et les doutes l'envahissent. J'essaie de la distraire mais les soucis logistiques refont surface. « Mais attends, t'es sûre qu'on peut aller chez toi ? Et s'il rentre ? On peut aller chez moi mais c'est beaucoup plus loin » « Si si t'inquiète j'ai tout prévu, il a ses entraînements et après il reste avec ses potes. Je suis seule jusqu'à 21H aujourd'hui. » Je comprends aussi qu'elle aimerait le faire dans leur lit. Bref moi je suis chaud patate mais plus on se rapproche de l'appart, plus l'ambiance retombe. Ca pue pas la passion des grands jours entre nous deux...si c'était pas une bombe, j'aurais fold depuis longtemps. Rapide visite d'un appart très moderne avec une sick vue sur la ville, ils sont en place. Puis warm up devant la TV avant qu'elle me tire vers le lit du crime. Je sais que son cerveau tourne à 1000 à l'heure donc je lui dit, « hé, on est pas obligé de faire ça si tu le sens pas », elle hésite 2 sec puis me répond en me roulant une grosse pelle de collégienne pas sûr d'elle, comme pour se donner des forces. Mais la situation me rend mal à l'aise alors je suis aussi dur qu'un chamallow. Elle me le semi branle mais son cerveau est encore loin, elle préférerait clairement être avec son mec mais ce con est sûrement en train de sentir des chaussures de randonnée la bite à la main. Je sens que ça va pas être la baise du siècle mais il y a clairement un côté excitant pour nous deux. En météo, on mouille notre doigt pour connaître le sens du vent. Ici, c'est l'inverse, je sais que le vent a tourné quand mon doigt se retrouve tout mouillé. La gourgandine se chauffe façon diesel, et lentement mais sûrement on se retrouve dans un bon 69 des familles. Ca commence à gémir quand retentit l'interphone. La meuf jaillit. « oh non put**n il devrait être encore à la boxe » et quitte la chambre en courant. Wait....euh..what ???? la quoi ? La QUOI ???? LA BOXE ? Et moi je suis étalé à poil dans leur lit avec le chibre enfin dur, plein de precum et de salive, mon pantalon étant resté sur le canapé du salon. Je scrute la chambre et en effet, détail qui m'avait échappé dans le feu de l'action, je vois un short avec des écritures thaïlandaises qui veulent probablement dire « triple champion heavyweight dans le cassage de dents de petits fils de putes qui essaient de se taper sa meuf ». Elle revient avec le visage terrifié : « Il a sonné pour que je lui ouvre le garage, il avait oublié son bip » « bah ouvre pas !!! » « il sait que je suis là, je peux pas le faire attendre, il est parano. Tiens met ton pantalon et cache toi. Le placard, le placard, vite !!! » Non mais lol on est où là bordel ? Je vais quand même pas me cacher dans le placard comme dans n'importe quel film à la con, les bros du cp vont pas me croire, trop gros passera pas. A peine ai-je eu le temps de balbutier une réponse qu'elle disparaît une nouvelle fois. Mon cerveau est en mode survie, je regarde sous le lit, put**n d'enc**és d'IKEA, il n'y a pas la place d'un homme. Je finis obv en boule dans le placard entre un aspirateur et des robes de soirée. La meuf revient, ouvre le placard, je la regarde en mode WTF, « j'ai entre ouvert la porte d'entrée, je reste dans la chambre » et elle insta referme. Non mais je fais quoi là, allo ? Tout ça se passe tellement vite, aucune idée comment il fait ça mais le type est plus rapide que la lumière, y'a pas un cas où j'aurais eu le temps de quitter l'appart ni vu ni connu sans le croiser. J'entends le suceur de chaussette qui entre dans l'appart. En moins de 30 secondes il hurle littéralement « SABRINAAAA SABRINAAAA, t'es où ? Je t'ai dit combien de fois de pas mettre la télécommande sur la table en verre ??! » Rofl mais c'est quoi ce donk ? Bon en vrai j'en mène pas large, sûrement le combo boxeur connu + hurlement de gorille alors que là il est censé être en mode paisible. J'attends, prostré. Ca s'engueule un peu. Ce put**n de lécheur de panaris n'a pas l'air décidé à partir. Puis délivrance, j'entends la fille dire « je descends la poubelle » et j'en profiterais pour m'éclipser en mode plus furtif qu'une évasion de Guantánamo. J'ai googlé le nom du bonhomme, bon, connu est un bien grand mot, c'est plus un boxeur de MJC quoi faut pas déconner. Enfin il a quand même un bon stock de ses combats sur youtube et il a beau s'astiquer sur des voûtes plantaires, le constat est sans appel : il m'aurait terrassé. Signes de vie très sporadiques du côté de la demoiselle après cet épisode. Mais quand même arrivé à organiser une autre date chez moi ce soir. La suite, vous la connaissez... Bref, j'ai quasiment baisé la meuf de Connor McGregor.
  2. 111 points
    chiliflo

    Challenge Winamax Series XX Janvier 2018

    Down de 1.5k ici. Parfaitement dans les temps pour laisser son don trimestriel de 3k à wina. Ça me fait quand même plaisir de penser que grâce à des mecs comme moi ce broke de @PonceP pourra toucher sa prime de fin d’année. Petit compte-rendu à mi-parcours, histoire d'occuper son vendredi matin au taf. Cette impression d’être dans un jour sans fin. Hommage à ce broke (encore un décidément !) de @cantfoldTPTKlol : 19h00 : Début de session. Remotivé comme jamais. Les yeux qui piquent un peu de la session de la veille mais on connait la vie du MTT prau, faut rien lâcher, toussa toussa. Une bière, quelques chips et c’est parti pour les loteries. 22h00 : J’ai monté quelques beaux stacks par ci par là. C’est CE soir qu’on claque LA perf. Je commence déjà à réfléchir au message de brag que je vais laisser sur le thread du challenge. 22h36 : J’entends la clé dans la porte. C’est la copine qui revient au pire moment quand c’est du 10-tabling avec des tables qui clignotent dans tous les sens. Bon, je relève la tête de l’écran et j’enlève le filet de bave qui coule au bord de mes lèvres histoire de regagner un peu de dignité. Pas de connerie, ne rien laisser transparaître de son état mental et resté concentré à la fois sur les tables et ce qu’elle va me dire. Mon cerveau ressemble à une turbine de 747 au décollage : [73 fold] [KJ shove] [penser à demander si la réunion avec sa chef s’est bien passée] [QTs euh c’est un resteal ou pas là ?] [Ton collier? Mais qu’est ce que j’en sais moi où il est ton put**n de collier ! ] [Y a un micro stack en BB, vilain doit pas être si light que ça] [Suggérer avec une voix douce et compatissante que le collier en question pourrait être dans la valise] [Tin on est pas loin de la bulle, c’est close comme décision] [Du poulet croustillant aux noix de cajou? m**de mais est-ce que je te raconte ce que j’ai bouffé aujourd’hui moi??!!] [Nooooooooon un JJ foldé à cause du timebank Griuyrtehgjkdfgh!!] [m**de la fin du timebank du QTs, bon ben shove dans le doute] [Balancer un petit mot gentil pour montrer qu’on suit son monologue culinaire][AQ en face. Toute ma vie put**nnnn!] 23h24 : Ma copine est partie se coucher. Les dégâts sont bien là mais il reste 4 beaux deepruns. A cette heure-ci c’est inespéré. FOCUUUUUUUUUUUS. J’ai l’impression d’être Uma Thurman dans Kill Bill prêt à affronter les 200 cents motards jap qui viennent pour la dézinguer. Ça va saigner! 23h36 : Bien en place sur le 100 boules 6-max sharky du jour. On a sorti le A-game pour l’occas et monter des pions. Open KK UTG serein. 3-bet du bouton, cold 4-bet à tapis d’un degen dans les blindes. Il est là le pot du chiplead bordel !!! On laisse le timebank s'écouler tranquillement histoire de faire se level le 3-betteur avec son AQ ou son JJ. Il fold. Insta-cliquage frénétique sur la souris pour call. KJs en face. Encore un put**n de viking qu’a pas le temps ! Flop, m**de la gutshot. Turn brique, ouf ça va. River… pas le 10, pas le 10, pas le 10, allez sivouplèèèèèèèè. Biiiiiiim le 10 ! put**n, mais quel débile pourquoi j’ai appelé le 10 ???!!! 0h04 : Je suis passé en monotabling sur un 10 balles turbo. Je commence à me dire que mon skill ne sera jamais récompensé à sa juste valeur. Dire que les autres croient qu’ils déchattent, qu’ils goûtent un peu à un dixième de mon run (Asto?)… 0h08 : Fait chi**, passer un flip après minuit est devenu une légende urbaine pour moi. Game over. 0h09 : Je spot les pastilles bleues des chattards challengers du CP. WTF !!! L’impression qu’ils ont tous 1 milliard de jetons. Ouverture d’une table au hasard. AA vs KK en toute détente d’un des gonzs. On n’a pas tous la même vie… 0h10 : Allez 4 expressos pour essayer de rembourser la session et je vais me coucher. On ferme les yeux en brayant jackpotjackpotjackpotjackpot le plus vite possible [méthode validée par un génie belge]… Et m**de que du gris... pourquoi j’ai lancé ces daubes ? 1h10 : 20 expressos plus tard je suis délesté d’un bon billet de 100 balles et je maudis ces put**n de regs d’expressos et leurs ranges de limp/minraise 10bb deep (oui oui @Pad& co on parle de vous) Moi, je m’en bats les couilles de Pio solver et des concours de cEV. En dessous de 15bb, c’est un push Môôôôsieur, c’est une question d’honneur. J’ai pas mis deux ans à apprendre par coeur mon tableau push/fold de Nash pour finir par limp ou minraise comme une fiotte 12bb deep. 1h11 : Je me résigne à aller dormir mais juste avant je jette un dernier coup d’œil sur les demis et les finales en pagaille des challengers, ça doit être mon côté sado-maso. 1h13 : Je réveille ma copine en m’explosant le gros orteil contre la table basse. Le poker, la vie, même combat. Elle croit bien faire en me demandant « ça s’est bien passé ton poker ?». Long soupir. 2h08 : Essayer de dormir après avoir passé sa soirée les yeux collés devant un écran à cliquer sur des boutons, c'est au-dessus de mes forces. Les moutons, le rhum, une belle prairie verte avec un petit ruisseau qui coule au milieu, j'ai tout essayé pourtant mais rien n'y fait. put**n de 10 river de m**de! 7h45 : Le réveil. Tiiiiiiiiilt. FIP démarre sur « Everyday » de Buddy Holly. Une vague impression que quelqu’un se fout vraiment de ma gueule. 13h45? J'ai survécu au déjeuner avec le collègue relou qui m'a dit que j'avais l'air fatigué en ce moment. Pas de commentaire. Un tour sur le CP. Comme tous les jours, 4 places de moins au classement. Les chattards challengers ont encore frappé. Je me sens comme un Jacky Durand de la grande époque balançant des attaques désespérées à 200km de l'arrivée pour finalement se faire aspirer par le peloton et finir l'étape tout juste dans les délais. [Rien que de me dire que la plupart des gens qui vont lire ça vont aller sur wikipédia pour voir qui est Jacky Durand fout le cafard au vieux con que je suis devenu] 18h58 : Mon cerveau de poisson rouge a fait le tour du bocal. Le 10 de la veille est (presque) oublié. Dans le métro vers chez moi, je me suis ressassé tous les meilleurs conseils de Yoh Viral (on n'est plus à ça près, Dieu me pardonne). Une petite vidéo de DLTDP pour bien vérifier comment il ne faut pas jouer certains spots et c'est bon, je suis chaud. Allez vite, il me reste tout juste le temps d’aller chercher une bière dans le frigo ! 19h00 : Début de session. Remotivé comme jamais… Bref, 2 jours de break pour arriver frais et dispo dimanche pour la plus belle session cagoule des series! @TMK: Gagner le monsterstack des WSOPC et le monstermillion des WS à deux mois d'intervalle, mec, c'est totalement indécent, ça ne se fait absolument pas. Tu as pensé au manque de respect que c'est pour tous les petits grinders brokish que nous sommes ??? Tu salueras Polito et Saout de ma part quand vous vous croiserez dans votre monde où les lois des probabilités ne semblent pas s'exercer de la même manière. Allez VGG quand même va!
  3. 97 points
    NICEBET

    Real Post 2

    Threesome à Barcelone. Ca devait être mon 800ème post mais pour des histoires de justification sur ma vie de dépravé aux antipodes, j’ai reporté la date de cette highlight lifetime. Je pose donc ici cette buche au coin du feu qui sera parfaite à raconter autour de la table aux côtés de belle maman. 31 Décembre 2013: J’ai 23 ans, une régulière depuis 2 ans et un solide poste de responsable commercial dans le sud-ouest. C’est aussi une très bonne année poker avec entre autre la win du Main de wina quelques mois auparavant. Bref, je suis au top de la forme et je compte bien boucler l’année comme il se doit. On planifie donc avec Sara, ma douce nymphomane apprivoisée, de faire le nouvel an à Barcelone. Je soumets également l’idée à une amie commune que je nommerai « Clara » de se joindre à la fête. Elle accepte sans se faire prier et ramène un vieux pote de mon village avec elle. Ce n’est pas anodin si je l’ai invité. Clara est resté 7 ans avec un de mes best bro et depuis qu’elle l’a quitté, elle vit une vie très free. Comprenez, elle mange des queues en veux-tu en voilà. Elle vient de temps en temps nous voir à Toulouse pour faire des soirées électro débridée dans lesquelles elle passe la majeure partie du temps à pécho ma meuf, qui est btw un poil bi sur les bords. Au mois de Novembre lors de l’after d’une soirée au Bikini à la maiz, j’ai vraiment senti qu’il y’avait moyen que ça parte sur un threesome des familles mais shame on me, j’ai gerbé dans les chiottes comme un ado qui prend sa première cuite toute la fin de soirée. What a noob. Sara a toujours voulu faire un truc à trois avec une fille mais j’ai toujours eus peur de prendre le lead car Mme est plutôt jalouse quand on touche à son manche préféré. Bref. Je pars de Toulouse en direction de Barça chargé comme un porte avion avec 4 g de coke, 2 g de md, une dizaine de gramme de beuher et une bouteille de ma fidèle Don Papa. On arrive dans le backpack ou Clara et Motte (mon vieux pote de village) nous attendent. Ils sont dans un dortoir de 8 personnes, vide, étonnant pour un nouvel an. Quant à nous, nous avons pris une chambre privée. Pas très balla mais qu’importe, on va juste y dormir une nuit. J’offre une autoroute à tout à tout le monde et prépare les paras. Je me rends compte que j’en ai beaucoup mais qu’importe, au pire j’en vendrais dans le club. Vers 17h on part dans le centre pour descendre quelques pichets de Mojito, ce qu’on réussit à merveille. L’ambiance est cool, tout le monde à fond de coco et on boit comme des puits sans fond. On part de la terrasse vers 20h en quête de nourriture bien grasse. On mange puis retourne à l’hôtel se préparer. Les meufs s’habillent comme des putes du 3ème millénaire et nous on tape comme des présentateurs TV des années 90. Vers 22h00 on est dans leurs dortoirs, prêt à partir. On gobe un para chacun et je refais une tournée de poutrelle bien épaisse. Autant vous le dire, tout le monde est bien, bien chaud. On arrive au club, pas ma tasse de thé mais qu’importe, c’est nouvel an à Barcelone. Le Razz Mataz. Un truc un peu beauf avec plusieurs ambiances, mais perso je m’en branle, je suis déjà sur une autre planète. On arrive dans le truc donc, après avoir attendu une grosse demi-heure dehors. C’est blindé de monde, la musique est dégueulasse et c’est rempli de Frenchies. Bon, là je sens que je n’aurais pas dû écouter les deux dindes et que ce club va me gaver dans un laps de temps très court mais je décide de prendre sur moi et de m’ambiancer. Je danse avec ma meuf, elle est bouillante et la D commence à bien monter. A minuit, la boite explose- moment assez cool finalement, tout le monde s’enlace en se souhaitant les meilleurs vœux blablaba. Ma meuf me dit des trucs salace et je suis confiant pour l’avenir. Je laisse les meufs faire frotte minoux sur le dance floor et embarque mon pote à la terrasse se trouvant sur le toit. Il roule un bon gros joko et on se pète ca tranquille devant une foule de Français qui crient « ici c’est Paris ». My god. Qu’importe, on discute avec un peu tout le monde et c’est cool. Je n’ai pas trop de notion du temps mais j’ai l’impression que ça fait un bail que j’ai laissé les deux chaudières ensemble. Je me lève et tente de rejoindre la partie plate de la terrasse. Petite précision, on est sur un toit qui plus est, assis sur un muret tout en haut qui donne sur une partie très pentue qui elle-même rejoint une partie plate. Je me lève et commence à descendre par petit pas histoire de ne pas me vautrer comme une m**de. Manqué- je glisse et me vautre devant au bas mot 100 personnes. J’ai bien le seum et toute l’assemblée est pliée de rire. Mon pote me hurle un truc mais je l’entends pas et décide de rapidement prendre la poudre d’escampette. J’essuie la manche de mon blazer The Kooples frénétiquement et descend aux chiottes pour pisser un bol. Quand j’arrive face au miroir, je comprends que mon pote me hurler « c’est du vomi ». Nice. Je pue le vomis donc et c’est pas close. J’essuie ma veste, la passe sous l’eau puis la remet. On est quand même en hiver et il fait frisquette dehors, je m’en rappellerai plus tard même si sur le coup j’ai trouvé l’idée super. Je me rappelle alors qu’il faut que je retrouve les filles et envoie un texto à ma meuf. Elle répond un sms approximatif qui me fait comprendre qu’elles sont dans la salle house. Je monte à l’étage, me commande un verre et les retrouve. Elles sont toujours aussi bouillante et me demande un caps. On va dans les chiottes, elle se roule des gadins devant moi qui tente de retrouvé les para dans mon paquet de clope. On en reprend chacun un, je repaye une trace aux deux gourgandines et on repart de plus belle. Après un calin avec ma meuf qui aurait pu se transformer en « je te choppe la devant tout le monde » elle m’indique que je pue le vomit. Cimer. On reste encore une bonne heure dans ce club de m**de puis on décide de décaler. De là mes souvenirs sont un poil flou, je ne sais pas trop comment mais on se retrouve dans bar full rugbyman perpignanais, rideaux fermés. Je suis dans les chiottes avec Clara qui me parle mais je ne capte pas un mot de ce qu’elle me raconte. Je prépare deux lignes sur mon portable et cette conne renverse tout. Je l’engueule en lui disant de faire gaf put**n et elle me prend la bouche. LAUL. Je l’excuse. On revient dans la pièce principale et rapidement on se voit contraint d’évacuer le bar car mon pote à trouver bon de chercher la m**de à un des rugbymans. J’arrive à négocier un départ sans l’option cassage de bouche par une équipe de rugby. Mon pote est ivre mort et les mecs sentent bien que je ne suis pas aussi débile que lui, ils nous laissent partir. Dans le taxi pour rentrer à l’hostel, ma meuf me tâte les couilles pendant que Clara lui tâte la schnek. Epic. Ca bouillonne chez papa et je me vois déjà en train de les soulever en même temps. Mon pote est tout cadavre à la place du mort, assez logiquement d’ailleurs. On arrive à l’hostel et on va dans leur chambre. Clara met du son sur son enceinte et on continue de taper des poutrelles en entamant le don papa. On veut reprendre des paras mais je les ai perdu dans la soirée et finalement, heureusement. Mon pote roule « le dernier » et on laisse les deux filles seules dans la chambre. Quand on revient elles sont sur le lit d’en haut en train de danser debout. Je me cale sur le lit simple en face d’elles et mon pote prend le lit du dessous. On discute à deux et je vois les deux meufs qui commencent à se tripoter. Ma meuf me regarde. put**n je vais me les faire. Elles viennent s’allonger à côté de moi et on trip sur un peu tout et n’importe quoi, bras dessus bras surtout dessous. J’annonce que je me retire, ma meuf me suit. Je n’ai pas trop envie que mon pote ici présent, qui connait bien mon best bro me voit partir avec Clara mais ne give up pas l’idée pour autant. Arrivé dans la chambre, on se met rapidement au pieu et à peine a-t-elle le temps de faire quelques aller-retour gorge profonde qu’elle s’interrompt puis me dit un truc du genre. « J’aurais bien ramené Clara, qu’est-ce que tu en penses » Bizarrement sur le coup je fais le mec « ouais, si t’es ok, pourquoi pas ». Alors que vraiment depuis le début j’ai tout mis en place pour en arriver là et que mon esprit pense « put**n mais grave, vous allez plus marcher droit avec ce que je vais vous mettre ». J’ai trop pris de 2% pour gâcher cette opportunité et je prends l’option low variance. Elle sort de la chambre enroulé dans le drap et j’attends sur le lit en train d’imaginer la suite tout en me polissant le chinois sur un rythme de croisière histoire de pouvoir accueillir les demoiselles. Ça met assez longtemps, de mémoire une bonne quinzaine de minutes, je me demande vraiment ce qu’elles foutent. Puis, j’entends des petits pas suivit de petit ricanement. Elles arrivent !!! La porte s’ouvre, je vois ma meuf et Clara enroulées cote à cote. Le rideau tombe, ma bouche aussi, elles sont à poils et commencent à s’emballer devant moi. Ma meuf pousse Clara sur le lit qui tombe avec fracas puis commence à lui dévorer la chatte. Clara saisit ma teub et me branle en me regardant dans les yeux. Pas une minute se passe avant que je la lui mette au fond de la gorge. Je lui baise la bouche littéralement jusqu’à que ma meuf prise d’une certaine jalousie, s’interrompt pour rejoindre la copine. Vision de rêve sur laquelle il m’arrive encore aujourd’hui de me branler, les deux me suce le chybre avec passion et détermination. Ca me gobe les couilles, me crache sur la queue, elles sont bouuuuuillannnnte. Je crois que je dois lâcher un filet de bave tellement que c’est bon. La MD fait encore bien effet, pour tous ceux qui ont déjà baisé sous MD, vous savez comment une fille peut être ultra chaude. LA, j’en ai deux sous la main. Un kiff absolu. Je détourne ce suçage de bite intensif et retourne ma meuf pour la prendre en levrette alors qu’elle cunifie Clara et vis versa. A des moments, je m’arrête pour reprendre mon souffre et les laisse se cunifier entre elles, c’est magique. Puis viens l’anal. Ma meuf n’aime pas trop ça, en deux ans de relation, c’est arrivé que pour les grandes occasions. Clara en revanche aime beaucoup cette pratique et alors que je la prenais en levrette elle me dit un très joli « Met la moi dans le cul ». Okaaaay ma petite. J’ai plutôt un barreau de chaise en guise de teub et lui glisse donc d’abord un doigt, puis deux. Elle en peut plus. Je lui glisse donc mon bras d’enfant dans le cul et elle ne bronche pas. Elle hurle littéralement et je sens que ma meuf ne veut pas en rester là. Elle retire sa chatte de la bouche de Clara qui fait des bulles avec sa mouille et sans un mot me fait comprendre que « elle aussi » elle la veut derrière. Qu’à cela ne tienne. En bon logisticien, je lui dis de s’allonger à plat ventre sur le dos de Clara pour pouvoir les sodomiser à tour de rôle. J’y vais mollo, ça passe pas aussi facilement que chez Clara, en même temps elle fait 1M56 pour 45Kg et à déjà un vagin assez serré. Mais finalement, à force de lui doigté la rondelle, ça finit par passer. Je sodomise donc tout ce petit monde à l’emporte-pièce quand soudain, c’est le drame. Je ne sais pas si c’est l’appel d’air ou la coke coupé au laxatif mais lors d’une sortie de tunnel, je vois un jet marron ressortir avec ma teub. L’odeur est horrible et en moins de 3 seconde j’ai un violent relan de type vomit radioactif qui se déverse sur la croupe de ma bien aimée. Clara gère la situation et rigole (laul) mais ma meuf, elle, subit la réaction en chaine et pose un énorme pâté en dehors du lit. C’est ce qu’on appelle une situation qui dégénère messieurs. J’ai la teub marron, de la m**de sur le bas du ventre et une furieuse envie de continuer à vomir. Je prends ma meuf qui est toute blanche et on file sous la douche. Elle n’a pas l’air au top de sa forme, elle re-vomit dans la douche. put**n ca n’en finit pas. La situation se calme j’entends Clara qui rentre dans la douche d’à côté. Ma meuf sort et retourne dans la chambre. Je lui conseille d’aller dans le dortoir si elle ne veut pas faire un remake de l’exorciste en rentrant dans la pièce. Elle part et une minute après son départ alors que je vais pour sortir, Clara ouvre la porte qui était resté déverrouillé. Je vois clair dans son jeu et comprends que la petite a envie de se faire terminer. Je ne me fais pas prier, je la démonte dans la douche et je lui fais une faciale d’anthologie. Je dois lui déverser une pinte de foutre sur le visage à tel point que j’ai l’impression que M6 est venu flouté sa face. Je pars en la laissant se débarbouiller et rejoint calmement ma meuf qui est en PLS dans le lit. Malgré tout ce qu’on a pris dans la soirée, elle ronfle déjà. Moi qui avais peur qu’elle trouve suspicieux que j’arrive 20 minutes après elle, je suis soulagé. Le lendemain matin, on se lève vers midi pour le check out alors qu’on s’est couché approximativement vers 9h du matin. On n’en mène pas large. Lorsque je dois aller récupérer nos affaires dans notre chambre d’origine, je découvre l’état de la chambrée ainsi qu’une odeur à déranger un mort de son long sommeil. Je me bouche le nez et récupère fissa notre valise en laissant un billet de 20€ pour la peine de la pauvre femme de chambre sous payé qui découvrira ce triste spectacle. Mon pote me demande ce qu’on a foutu et pourquoi on a tous dormi dans le dortoir. Je lui explique qu’on a oublié les clés dans la chambre et que la porte à claqué. Je vois dans son regard qu’il ne me croit pas mais il n’a aucune preuve, mission accomplie. On se fait la bise sur le parking et on reprend nos vies. Sur le retour ma meuf me dit « plus jamais la sodomie ». Je lui dis que ça peut arriver mais que nénni, je ne l’ai plus jamais sodomisé depuis cette nuit, même pour mon anniversaire. Je crois qu’elle restera choquée à vie. Récemment, je me suis fait chi** dessus par une vache (je bosse dans une ferme de vache en Australie) et je me suis souvenu de cette soirée Barcelonaise. Ma réflexion était la suivante. Il vaut mieux se faire chi** dessus par une végétarienne que par une omnivore, c’est beaucoup moins odorant. Conclusion, sodomisez végan les amis. Joyeux Noël.
  4. 88 points
    TMK

    Challenge Winamax Series XX Janvier 2018

    Je passe simplement entre deux verres pour vous remercier chaleureusement pour tous ces messages, que ce soit dans le tchat winamax ou sur le forum (3 pages, cette commu de degen!) . C'est vraiment exceptionnel autant de soutien sur une discipline individuelle et ça m'a vraiment poussé car tout n'a pas été simple dans ce Day3. Je vais pas vous cacher qu'il va me falloir au moins 24h pour réaliser ce qui vient d'arriver. Je posterai sûrement un souvenir/récap de cette course de fond plus tard, qui se mariera bien avec le replay (s'il y a). Bonne nuit à tous, et encore un ENORME M E R C I
  5. 82 points
    chiliflo

    Challenge Winamax Series XX Janvier 2018

    Désolé d’avance pour le pavé les gars mais la psychothérapie pokeristique, ça fait du bien. Petit compte-rendu tout frais. Un peu moins pêchu que la dernière fois, on a plus fait dans l’introspection du grinder, brokage de fin de challenge oblige. Ce coup-ci, vous noterez l'hommage appuyé à ce beau gosse de Romain Lewis. Dimanche : Enfin, on y est. Le deuxième dimanche des series, celui où on écrit l’Histoire, celui où lors de son petit dej dominical, chaque grinder de France s’imagine en train d’overbet bluff river à 5 left du million event 4 jours plus tard. [Bon, qu’il ne se fasse pas trop d’illusion quand même le petit grinder parce qu’il sera juste en train de fold en se faisant dans le froc “Non mais tu comprends gros, y a l’ICM, je suis obligé” pendant qu’un random slovaque ou suèdois s'essuiera bien salement les pieds sur lui]. Personnellement, j’ai mis toutes les chances de mon côté. J’ai balancé 5 euros au SDF en bas de chez moi, j’ai aidé une vieille bourgeoise à ramasser la canne qu’elle avait laissé tombé dans la rue, j’ai bouffé des légumes et j’ai même regardé un reportage sur le réchauffement climatique. Mon karma est au top. Cerise sur le gâteau, je me suis fait un petit poisson grillé ce midi tel un ludo lacay des grands jours, la plage du palm beach en moins, une vue imprenable sur le gros alcoolo constamment à poil de l’immeuble d’en face en plus. Je me mets en place à 15h45. 3h plus tard, je me dis que j’aurais mieux fait de passer mon après-midi à regarder les documentaires animaliers de France 5. Enfin bon, il reste quand même la crème de la loterie : le million event bien sûr et surtout le 300 8-max du soir. J’avais sournoisement gratté un ticket à 300 l’autre jour. Je me suis dit que c’était une riche idée de l’utiliser le jour où tous les taupes regs sont là pour jouer le 1000. Quittons donc le temps d’un tournoi le bas peuple et ces fields remplis de centaines de brokish qui profitent des 100 balles extorqués à Mamie à Noël pour faire les series afin d'aller jouer à celui qui a la plus grosse avec sharkobson et autres sharkovitch. A peine ai-je ouvert la table du 300 que je sens déjà l’air glacial des plaines de scandinavie sur ma nuque. Il ne me faut pas longtemps pour comprendre que l’EV du tournoi, c’est moi. Heureusement, je n’attaque jamais ce genre de field sans relire 10 fois d’affilée mon pense-bête inscrit en lettres d’or sur mon petit cahier de grinder : - Tu as le droit de fold dans un spot sans te dire que Vilain te prend pour sa pute et que la prochaine fois qu’il te 3-bet, il ne va pas comprendre ce qui lui arrive cet enc**é. - Ce n’est pas parce que Vilain a une range cappée en face de toi que tu es obligé d’overbet comme un goret pour faire comme tous les ballas des highroller. - Ce n’est pas parce que Vilain t’overbet la gueule et que tu as une range cappée que tu dois call son overbet avec 25ème paire - ARRETE D’OPEN TROP LIGHT… 79s c’est sexy mais c’est juste un 7 et un 9. - Ce n’est pas parce que tu as un blocker dans ta main que tu es devenu le roi du monde. - N’essaye pas de te prendre pour Libratus et d’équilibrer ta range de check-raise, tu n’y arriveras pas. Climat scandinave oblige, on restreint le nombre de tables histoire de focus. Uma Thurman est de retour, des membres vont voler. La session passe : des busts, des flips, quelques stacks qui montent... quand arrive le tournant de ma soirée vers 22h30. J’ai trois fois l’average sur le surprise. La bulle a pété. Bien sûr le chemin est encore long rempli de flips à passer et de flops à percuter mais bon vu l’EV de ce tournoi et l’edge qu’on peut avoir, je ne veux pas faire d’erreur. J’ai un spot relou, je viens de trouver deuxième paire au flop avec un neuf dans ma main. Avec les gros bountys et vu les stacks effectifs, je dois avoir les cotes implicites pour call le donkbet + flat des fishs en face dans l’espoir de trouver ma seconde paire ou un autre neuf. Je ne suis pas sûr de moi. Je vais au bout du timebank et je finis par fold. Turn 9. River 9. J’aurais fait carré. Les deux fishs viennent de mettre tout leur tapis en deux temps trois mouvements avec des tous petits fulls. Je me hais. J’ai réfléchi à cette décision comme si j’étais à la bulle du main event des WSOP alors que j’étais juste à 800 left d’une boucherie à 10 balles. put**n, tu as une paire au flop, tu call, tu vas voir une turn avec tes amis les fishs et après tu fais le point. Non, à la place, il faut que je me prenne pour Davidi Kitai et que je fasse un fold improbable. Moi result oriented? Ah non jamais! Mon carré de 9 à peine évaporé, je vois que la table du 300 clignote. Ma paire de 5 vient de trouver un beau petit flop 589 avec 2 trèfles. Mes 45BB vont très vite partir au milieu. 88 en face. Set over set sur le plus gros buy-in de la soirée. On quitte la scandinavie la tête basse et la queue entre les jambes. Et voilà, en 2 spots, 2 petits spots frustrants comme on en a tous joué des milliers, je suis passé de l’autre côté, celui où je n’aurais plus la discipline de fold sur un bet river qui respire la value ou de ne pas faire ce push un peu limite. Bien sûr, il me reste des tournois avec des stacks décents mais c’est comme si la session était déjà terminée. Uma Thurman et sa combi jaune sexy viennent de partir, remplacés par le Bill Murray déprimé de Lost in Translation. Il ne me faudra d’ailleurs pas très longtemps pour reentry avec nonchalance le million event qui sera re-bust sur un call une heure plus tard que les plus aimables d’entre vous qualifieraient de borderline. Game over. Au moins vais-je pouvoir me coucher tôt... quand soudain, que vois-je? Quelqu’un vient de poster le nouvel épisode de “Dans la tête d’un pro”. Allez va, allons voir ce qu’a fait le jeune loup du team à la webtv. Avec l’argent que j’ai laissé sur Wina ces derniers temps, j’ai un peu l’impression que c’est moi qui le sponsorise. Une sorte de mécène : “Vas-y petit, va faire ton 10k avec l’argent de mes expressos et de mes call foireux en omaha 5." Le début fait du bien au moral avec un Romain Lewis au bout de sa vie après avoir voulu thin value son KK. Le petit jeune sponsorisé à belle gueule laisse place au grinder inquiet avec ses traits du visage fatigués. On sent tout de suite que le travail avec le coach mental a bien fonctionné : Théorie 1 :“chaque main est indépendante et est froidement oubliée la seconde d’après. En cas de problème visualise un souvenir heureux et reste serein” Pratique 1 : “mais pourquoi mais pourquoi bordel j’ai voulu faire le malin à value ce KK, maintenant je me sens comme Thiago Silva pendant une séance de penalty!” Théorie 2 : “je n’ai pas peur d’envoyer tous mes jetons à la bulle, je suis un joueur professionnel, tout ce qui compte c’est l’EV de ma décision. Si je dois sortir, je sortirais la tête haute” Pratique 2 : “Fold, put**n fold, j’ai besoin de cet ITM, vas-y fais pas le con, ça coûte un bras les restos et les boîtes à Vegas” Théorie 3 : “A la bulle, avec un stack de 25 bb, ça ne sert à rien de s’engager dans des spots qui peuvent être compliqués à négocier surtout si c’est pour jouer fit or fold derrière" Pratique 3 : “Ce vieux fatigué de Trickett, il me prend pour qui à raise une main sur deux à la bulle? KJs au bouton. Je vais lui montrer qu’on a pas une caméra sous le nez pour rien, on va se jouer postflop entre hommes... Flop : check ... Turn : check ... River : fold. Ok, ok, j’arrête de faire le vieil aigri, il est quand même sympa ce Romain. On s’y croirait. Tiens il a AK, ça doit être la fin de l’épisode, il va bust le pauvre. Ouch Drinan le raise, ça sent pas bon. Shove de Romain. Insta-call. Les As en face. Aie, dur, ça me rappelle mon bust en TF du monsterstack 20 euros en 2014. Flop : roi. Turn : roi. Mais quel chattard! Un cul gros comme ça! put**n, je galère tous les soirs pour gagner un flip et lui il passe pénard son 7%, LE jour où il est à 30 lefts d’un 10k des WSOP. C'est maintenant certain, il n’y a pas de justice dans ce bas monde. Allez je vais me coucher, demain j’ai le jour 2 du high-five. Je vais quand même aller mettre un petit cierge à l’église du quartier, on ne sait jamais.
  6. 72 points
    chiliflo

    Challenge Winamax Series XX Janvier 2018

    En ce jour, j’ai envie de m’adresser à mes frères d’armes. Je sais que vous êtes nombreux chaque soir après minuit à scruter votre solde wina l’air déconfit en lâchant un “Ah ouai quand même! Mais comment c’est possible? J’ai été sage pourtant, j’ai pas buy-in un tournoi au-dessus de 50 balles aujourd’hui… Je comprends pas, ça doit être à cause des rebuys et des reentries...” Mais nous y sommes mes amis! La ligne d’arrivée est maintenant toute proche. Nous sommes tous restés solidaires dans les gruppettos pour rentrer à chaque fois dans les délais et repartir tant bien que mal le lendemain. Le Monster million, les 38 bullets du colossus , le monotabling désespéré à 23h15, on en a bavé ensemble, quelques fois côte à côte. On a vu des frères salement tombés à nos côtés “Plus jamais ce jeu con bordel!”, “Non mais comment il a pu call preflop avec sa bouse”, “pas un ITM depuis 2 jours, pas un, tu entends?!” Attention tout de même, nous ne sommes pas tout à fait arrivés, il reste la dernière ligne droite. Restons donc vigilants, les derniers 2-outers river peuvent faire très mal. Pas le moment de péter une souris ou de balancer son ordi par la fenêtre. Je le répète, il ne sert à rien d’insulter un fish dans le chat. Nous devons rester dignes mes amis. Et surtout, surtout, on s’abstient de regarder quelle place il faudrait faire pour rembourser ce qu’on a lâché dans les series avant de lancer les derniers donkaments à 2000 joueurs. On sait comment ça va se passer. On observe les dernières attaques des leaders pour la bataille au général et on attend avec sérénité, je dis bien avec sérénité, le flip ou le 70/30 qui ne passera pas. Non, non, il ne passera pas! Ça ne sert à rien d’espérer, j’en vois encore certains avec une petite lumière qui brille au fond des yeux. Retirez-moi ça tout de suite, vous allez vous faire souffrir pour rien. Enfin, on ne jalouse pas les espèces de gros chattards qui guerroient à l’avant du peloton. Je comprends c’est dur, les mecs te balancent tranquille à 8h du mat “In day 3 colossus à 30 lefts” mais c’est comme ça, on n’est pas tous égaux devant la loi du flip, il faut l'accepter. Je pense aussi à ces leaders déchus, parés de leurs vieilles auréoles de grinder glorieux, qui n’ont rien dit durant ces series encaissant la variance de plein fouet, ces @MTTfan, @zlatan35 et autres que nous avons eu la surprise d’accueillir dans notre groupe à l’arrière du peloton. Vous avez été dignes messieurs. Pas un mot, vous avez roulé avec la masse des cagoulards sans vous plaindre. Bravo! Belle attitude, digne des champions que vous êtes. Je suis sûr que vous allez très vite retrouver le devant de la scène. Enfin, je finirai ce billet d’humeur du jour en m’adressant directement au dénommé returnlaw qui s’est permis dimanche de gagner deux tournois des winamax series le même soir. Pas runner-up dans l’un, troisième dans l’autre, non, il a gagné les deux. 6652 joueurs dans le premier, 1655 joueurs dans le second. Je ne sais pas qui tu es, si tu es un grinder expatrié à Malte, un scandi qui pisse dans une bouteille ou un bon père de famille mais à vrai dire je m’en fous, je voudrais juste que tu mesures l’anomalie statistique que tu représentes. Mec, si des événements aussi improbables se réalisaient dans la vraie vie, le monde serait surement à feu et à sang à l'heure qu'il est. Allez les gars, je passe vite fait voir un magnétiseur avant l’ultime session de ce soir. On se retrouve pour le compte-rendu final d’ici la fin de la semaine. J’ai déjà quelques petites idées sympas. [Teaser :@Leretourdugenie il est pour toi celui-là gros!]
  7. 70 points
    Pussy Magnet

    Real Post 2

    Vous arrivez à rendre une discussion cul aussi intéressante qu’un post de corti, et ça chapeau.
  8. 64 points
    Leretourdugenie

    200 k years

    C'est parti pour un nouveau pays aprés malte il est temps de poser les affaires au pays bas ,et on va pas se mentir on vas plus grindé que baiser là bas . J'ai un peu peur de m'ennuyer là bas donc je lance ce thread pour que ça interesse . Tout est dans le titre l'objectif est de faire 200k dans l'année j'aurais aucun mal a brag vu qu'on sera fiscalisé a taux de 0 % pour 2018 hormis pokerstars.com ou ce sera 30 % . Les room que je compte jouées sont donc winamax , 888, party , tout les tournois entre 50 et 1k si ça sa passe bien . L'objectif peut paraître completement fou pour du mtt mais je suis quand même ultra motivé et confiant. Je donnerais mes pseudo en janvier avec le lancement des wina series et 888 . Jessayerais de raconter qques csb de tinder , soirée pour aggrémenter tout ça . L'objectif en terme de volume dans l'ideal ce serait 6k mtt. Je compte faire quelques lives aussi et des qualif ept et tout le bordel .Je ferais un compte rendu une foi par mois ça me parait pas mal Voili voilou bonne fête a tous et one time mitroglu pour 2018.
  9. 56 points
    cantfoldTPTKlol

    A la recherche du bonheur

    Lundi 31 octobre : Ca y est les apprentis sorciers, l'ultime jour est arrivé. Comme d'hab le plan est simple : grind non stop jusqu'à devenir riche en bravant le brokage ou la mort naturelle. Quasi systématiquement cela se termine par un -3buy in et un dégoût du poker pour 2-3 mois, voyons voir si l'histoire se répète (SUSPENS). On a pas hit un seul numero à la roulette du séjour, évidemment rien non plus en machine a sous et on est passé pas si loin de la perf sur notre tournoi le 2e jour après notre arrivée. Il nous semble donc évidement avec mon pote que notre one Time est pour aujourd'hui. On s'inscrit donc sur l'ultime 400$ de la série de tournoi au Venitian en ayant fait chi** les 3/4 des floor + cashier pour s'assurer que la table finale finissait avant que notre avion ne décolle le lendemain à 8h. Forcément on a du passer pour 2 beaux blaireaux quand on a bust au bout d'une heure et demi. Rapide c/r : Comme d'hab sur les mtt à Vegas, le niveau est archi soft et il y a clairement match avec le 50€ de Clicli. Premier coup intervient au bout d'une vingtaine de minute en bataille de blinds (bon ok c'est plus sérieux qu'à Clichy quand même) je complète a 150, bb raise 350, allons voir un flop : ca me semble pas mal. Check il cbet 650, je c/r a 1k7 il flat je bet 2k6 il call je bet 4k5 en priant pour ne pas me faire relancer il call muck AA selon ses dires. Je monte alors à 24k sur un départ à 15k. Je défends de bb sur un open du HJ a 650 je check call 800 check check check il bet 2k1 je snap il a AQ Je perds un ou 2 coup sans intérêt, puis utg raise 675, flat par MP, je squeeze AA au bouton a 2k1 flat par les deux joueurs. Flop : donkshove a 7k, je reshove, 3ème joueur fold. Vilain montre et ma main hold, je suis alors à 26k. Ensuite 2 limp des grosses baleines de ma table a 300, je relance à 1600 en bb call 2x obv. Flop : je check car la première baleine est short et prends tout les spot de bet, ca ne manque pas il bet 3k flat par cachalot No 2, je relance tout ce beau monde a 11k, baleine fold et cachalot reshove 30k. J'ai un call assez facile vu les odds et le trash que j ai pu voir plus tot dans le tournoi. Il retourne Turn : Saluuuuuuuuuuuuuut. La river brique et je me fais sortir par un mec qui fout 100bb au milieu avec flush draw hauteur K. Le pire c'est que je met mon membre à couper qu'il n'a pas atteint les itm. C'est l'heure de se finir en cash mes enfants. Retour au Bellagio, je suis bouillant et en confiance, hors de question de finir sur un goût d'inachevé. Je relance AQ sur 2 limp on est au 3 au flop : je cbet 40 call 2x excellente turn, je vais clairement pouvoir prendre 3 beaux barrel contre des mecs incapable de fold top paire. Je mise 110, vilain shove 160, troisième joueur fold. Il met une demi seconde à retourner 33 . Classic shit, c'est pour moi, prends le pot ça me fait plaisir mon mignon. Je flat ensuite une squeeze d'un mec actif avec a 65 on est hu, Flop check il cbet 80, je pense qu'il est assez compétent pour fold KK-AA sur une relance, c'est important que je flat quelques mains fortes sur ce type de board même si pour le coup ça n'a aucune importance d'équilibrer ses ranges contre des mecs que je recroiserai jamais. J ai juste flat, mais rétrospectivement j aurais préféré broke directement au flop Turn évidemment check check River on est au top, j'ai check rapidement je pense pas faire fold des tonnes de mains meilleures que la mienne, il check back AA et ship le pot. On passe à la case reload et j aimerais bien ship un pot avant de rentrer. Une relance en MP à 20 flat une fois, je squeeze 85 au BU avec AKs , OR 4bet shove 400 je snap. Board : TJ642 j'ai flush draw turn mais rien ne rentre et il scoop avec AA . Dommage c'est pas comme si j'avais 34588 outs turn et que je méritais de CHATTER AU MOINS UNE FOIS. Je comprends rapidement à ce moment là que ca va finir en queue de poisson. Comme je suis débile, je continue de reload et d'affronter mon sombre destin alors qu'il suffit de se lever et claquer des doigts pour se voir proposer un catalogue d'escort pour au moins spew sa dernière soirée de façon INTELLIGENTE* (*libre à vous de changer l'adjectif choisi en fonction de votre niveau d'eunuquerie) Je frôle déjà les -1k, et je repasse en phase Démongorgon, bien compris que je resterai dans l'upside world jusqu'au bout (coucou mon lectorat geek, allez prendre l'air les boutonneux). Je relance a 20 sur un limp, on est 3 au flop : je cbet 1/3 pot à 25 call, fold check check vilain pot 110. C'est marrant le nombre de fois que j'aurais eu cette sensation de bien être sur des flop de mammouth pour finalement me retrouver dans une situation à la con river. J'ai pas les blocker quinte mais j'ai ceux sur les miss flush draw. Easy fold donc, j ai quand même pas mal de meilleures mains à call. Sauf que je suis en tilt donc en voulant jeter mes cartes, mon cerveau a décidé de jeter des jetons. Bien lui en a pris, puisque vilain retourne . Toujours eu l'impression que je me faisais défoncer en A game, alors que je gagnais des pots sur lesquels je fold preflop en temps normal quand je commence à tilter. Clairement pas encourageant. Je rejoue un pot contre la même personne avec relancé à 20 preflop, 4 joueurs au flop . Je cbet 40, elle jam 200, foldx2 je snaaaaap. Turn River Autant ca me faisait chi** de me retrouver à call 3ème paire river quand j'ai combo draw autant me retrouver à jouer le board river me fait presque marrer. Elle ship avec AK et la longue descente aux enfer ne va pas s'arrêter. Raise a 25 en early d'un mec loose, call 5x je retourne AQ en bb, j ai 65bb devant moi, avec tout l'argent mort sur des range aussi large, je suis prêt à broke sans problème. Je squeeze a 125, OR 4bet shove (toujours cool quand c'est le pire scénario qui se déroule) je pousse mes derniers jetons. Board hauteur T et vilain win avec KK. Je me fais gang bang depuis 5h maintenant mais il faut croire que j'y prends beaucoup de plaisir. De toute façon hors de question de rentrer à l'hôtel pour dormir 3h avant de prendre l'avion, je suis dans un état ou j'ai un détachement total vis à vis de la valeur de l'argent. Ca peut sembler dangereux mais je sais que je fais n'importe quoi non plus. Perdre 1k de plus ou de moins à ce moment là n'a plus aucune importance. Ce séjour sera un fail sans précédent et je commence à intégrer définitivement cette idée. La phase de deuil risque elle de durer beaucoup plus longtemps. Je relance a 20 on est 3 au flop je cbet rarement avec peu d equity en multiway mais la ca me semblait ok avec 2 over et backdoor en pagaille. Je mise 30 call une fois je vais 3barrel sur quasi 100% des river ce spot. Il va avoir tellement de paire+tirage ce sera extrêmement compliqué pour lui d'héro river sachant que je l'attente à ce qu'il relance toutes ses nuts turn. Je mise 85 il call je touche top paire, je check il mise 110. Impossible d'avoir un spot simple aujourd'hui. Je vais mettre 5 bonnes minutes à fold en maudissant la terre entière la ou ça aurait dû prendre 15 secondes en temps normal (ce qui aurait évité a des pauvres innocents de se faire insulter pour rien). Face à mes yeux injectés de sang et au filet de bave qui coule le long de mes lèvres, il va gentiment show brelan de 6. Je passe pour le pigeon de la table, je vois bien que les mecs ont les yeux qui brillent quand je rentre dans un pot. Je m'en branle totalement, sans vouloir me surestimer, je sais que même en C-game je reste EV+ sur ces tables, juste compliqué quand tu run dans nuts à chaque put**n de pot. En vrai, mon ego en prends quand même un sacré coup d'être la cible privilégiée de joueurs qui sont la juste pour s'amuser sans prétention, la ou j'avais annoncé (cette fois en me surestimant totalement) à mes potes que ce séjour pourrait être qualifié de décent à partir de +5k$. Bouffe ta leçon d'humilité. Je reload plus, il me reste 150$ devant moi, j'ai plus le mojo, plus l'envie, le réservoir est vide. J'attends avec impatience que l'heure tourne afin de rentrer au plus vite et pouvoir oublier ce jeu débile pendant quelques semaines. C'est donc évidemment le moment parfait pour mettre mon premier set up préflop du séjour KK>QQ . 30bb deep oui oui. Ca me fout encore plus le cafard. Je remonte à 400 grâce à un autre petit pot, puis vilain qui vient de sit relance à 25 sur un limp, flat une fois, je squeeze JJ a 80 au bouton, et OR 4bet shove 450. Je regarde dans le vide. Je vais évidemment call mais je me fais pas d'idée, Je vais pas tomber sur le décérébré qui va shove 88 car il place le poker au même niveau de skill que le craps mais sur le mec sérieux qui va me montrer nuts et snap hit and run pour aller se payer avec sa gourgandine le spectacle de Britney Spears en sirotant des Bud comme le gros lard qu'il est. J'ai la haine bordel alors que j'ai toujours pas envoyer valser mes jetons. Je call, il retourne KK , le board on s'en branle, sauvez moi de ce marasme et emmenez moi loin, très loin svp. La dernière heure est arrivée, elle sera sans envie. Comme quasiment à chaque fois. Je commence à m'imaginer des discours pour expliquer à ma famille, ma meuf et aux autres personnes qui captent rien à ce jeu pourquoi je me suis buté à jouer 100h pour un rendement de chinois. Divers scénarios plus ou moins farfelus me viennent en tête quand arrivent que je relance à 25 sur un limper on est hu. Flop je cbet 30, il raise 75, je flat Turn : il bet 100 je call. River check check et il win avec . On se passera d'analyser ce coup voulez vous. Il me reste 250$, j'iso le même joueur à 25 avec il limp raise a 80 je shove il snap et show . Board xx4xx. Vive le poker panache, cliquez toujours plus au pif, il y a que ça de vrai. Au moins j'économise le trajet vers le cashier, une belle consolation. Bilan de la journée : -1350$ Heure de jeu : 15h Bilan final CG : +1100$ Heure de jeu CG : 103h Bilan MTT : -800$ Heure de jeu MTT : fuyez ces m**des. Roulette : ~-200$ pas hit un numéro depuis environ 3 ans, c'est pas pour tout de suite l'euro millions. Machines a sous : -50$ pas de reussite sur ce vrai jeu de skill. Blackjack : EVEN. Évidemment j'ai réfréné mes pulsions au vu du run global. Ma plus belle réussite du séjour finalement. Ma gueule après m'être fait défoncé pendant 12 jours. Plus belle photo de transition que j'ai trouvé, j'espere que vous apprécierez. Voila le scénario classique s'est répété, je finis sur une derniere session catastrophe. Il reste juste le temps de rentrer à l'hôtel faire nos bagages puis prendre le taxi pour l'aéroport. Je crois que je n'ai jamais été autant un zombie qu'à ce moment là. L'épuisement physique, la lassitude psychologique et cette rage, cette infinie déception me marque profondément. Il aura donc fallu attendre le 4e séjour à Vegas pour ne pas au moins rembourser l'intégralité du voyage + dépenses sur place. Le trajet retour passe à une vitesse folle, l'impression d'avoir fait 5 stations de metro et je suis déjà de retour dans mon pays natal. Le bilan chiffré est évidemment mauvais. Un tel winrate sur des tables aussi soft, ca donne envie de se pendre. Surtout qu'en additionnant la session du mec bourré et la journee ou j'ai godmode je suis à +3k5. Le reste ne fut donc qu'un long et très régulier dégrind. Ça doit rappeler des souvenirs à qques anciens rakeback pro qui traînent par ici (Vous serez jugé en temps voulu les mécréants). J'ai pas d'explication rationnelle à apporter, ce fut comme ça toute l'année finalement. Un probable B game la majorité du temps, un manque de focus à partir de plusieurs heures de jeux consécutives, peut être pas le courage d'avoir pris certains spot de bluff parfois mais surtout une variance qui m'a définitivement lâché. Alors j'imagine certains rapaces déjà en train de faire la remarque :"TROLOLOL T ES PTET JUSTE EV- EN LIVE". Np les mecs, je comprends et je suis sûr que je partagerai cette opinion si je lisais les péripéties d'un mec qui enchaîne désanussage sur désanussage depuis maintenant presque un an. La vérité est que j'apprends encore, et je viens juste de réaliser à quel point la variance en live pouvait être infinie. Allez en étant optimiste j'ai joué quoi 3500 mains sur le séjour ? L'équivalent de 3h online. À partir de ce moment là, faut pas avoir fait polytechnique pour comprendre qu'à moins d'y dédier sa vie il est hors de question de se projeter dans d'éventuelles résultats en live. Une année entière à even mais je reste persuadé qu'à très très long terme je run à 20bb/100 sur les tables que j'ai eu durant cette période. Sachant que bad run 20k mains online est classique, je vous laisse transposer le temps que ca peut durer en live. Et j'ai beau être patient et compréhensif envers la variance, les proba et les bad run en général, pour le coup là, c est juste au dessus de mes forces. Voila pas grand chose à ajouter si ce n'est que ce séjour aura été le plus marquant je pense, de par sa violence, le désarroi ressenti, cette impuissance quasi quotidienne qui pousse constamment à la remise en question. Au fond le poker live, c'est un peu comme la vie : tu te prépares, tu te marres, t'espères, tu donnes le meilleur de toi même et puis tu te casses la gueule. Tant pis, tu te relèves et tu repars au combat comme on t'a appris, tu donnes tout, tu passes au dessus des désillusions, tu vibres, tu vis, t'insultes, tu cries à l'injustice, finalement tu gagnes et puis tu tombe à nouveau. Cette fois il te faut plus de temps pour te relever. Et tout n'est qu'éternel recommencement. Mais malgré tout je pense que chaque moment, chaque put**n de moment mérite d'être vécu. J'ai l'impression d'avoir écrit un des derniers chapitres de ma vie de joueur. L'épilogue a probablement commencé. Allez je me donne un an, deux max si le .eu est juteux puis il faudra accepter l'évidence d'un job normal et sain. Ce ne sera pas drôle d'entendre son réveil à 6h30 tous les matins, d'avoir des comptes à rendre à son boss, de ne pas pouvoir se dire "aujourd'hui j'ai pas envie je mate Be in" mais le principal finalement est que ce sera sans aucun regrets. Je serai peut être pas passé loin d'un gros truc, juste arrivé quelques années trop tard au niveau de l'Eldorado. Il m'aura aussi manqué une touche de talent, une grosse once de mental et surtout, surtout une tonne de rigueur. Mais je serai fier de l'avoir fait et de ne pas avoir foncer dans la facilité lorsqu'on me proposait un CDI à la sortie de mon stage. J'aurai énormément voyagé, vibré sur des centaines de pots, disputé quelques TF, fais des rencontres improbables et j'ai une tonne d'anecdotes a raconter. Ne pas connaitre tout ça aurait été une frustration qui m'aurait rongé tout au long de mon existence. Je ressens un amour infini envers mes parents de m'avoir laissé faire mes propres choix qui étaient à l'opposé de leurs souhaits. La confiance qu'ils m'ont accordé est l'une des plus belles choses qui me soit arrivé. Envers ma copine qui n'avait pas vraiment signé pour ça a l'origine. Toujours obligé de compter sur ses doigts pr vérifier si elle a quinte ou pas 8 ans après lors de nos HU improvisé mais son détachement vis à vis du poker et son équilibre de vie auront été un socle primordial pour moi au quotidien. Sans elle aucun doute que je serai sûrement punk à Londres à l'heure actuelle, ca aurait été plus fun pour vous mais nettement moins pour moi. Et enfin pour être sur de bien finir dans le mielleux, merci à vous pour chaque lecture, chaque like, chaque commentaire. Dans un jeu aussi solitaire et violent que le poker, chacun de vos témoignages aura été une immense bouffée d'air, surtout de l'autre bout du monde. Bonne fête de fin d'année à tous, profitez de votre famille, c'est au fond la seule chose qui compte le reste n'est que matériel. Prochaine update en février normalement, Londres commence à beaucoup trop me manquer, pas forcément dit que j'y joue une seule main de poker par contre !
  10. 53 points
    Mayo69

    Challenge Winamax Series XX Janvier 2018

    CHAMPAGNE !
  11. 53 points
    t00n87

    Real Post 2

    Bonjour à tous, Comme vous le savez je suis enseignant et mon public est plutôt.... compliqué à gérer. A l'approche des fêtes le taux d'excitation atteint des records et j'avoue avoir du mal à garder mon sang froid... La semaine dernière nous avons confectionné des objets en perles hama et je ne sais pas comment c'est possible mais personne ne s'est brûlé avec le fer à repasser (c'était moi qui manipulait mais bon... Vu les loulous...). Je me disais que c'était bon signe... Erreur... Depuis ce matin les CM1 ont un nouveau jeu. Se déplacer discrètement dans la classe sans jamais toucher sol. Dès que j'ai le dos tourné ils se transforment en "splinter cell" avec pour objectif de traverser la salle le plus furtivement possible... Bref... Impossible de garder une classe concentrée dans ces conditions... A la troisième tentative j'en choppe un par le bras je l'assois à sa place et je frappe sa table du poing avec toute ma rage accumulé en 1 journée de travail. Je m'éclate les falanges du bas du poing et je lui dis : " Tu vois la table, heureusement qu'elle est là." Il me regarde pétrifié. Il a compris que j'étais sorti de ma zone "cool" et que je pouvais devenir dangereux. Un camarade s'exclame alors "Monsieur vous perdez la boule" et du tac au tac un troisième répond "tant qu'il perd pas les 2".... tous les élèves éclatent de rire.... Je n'ai pas pu m'empêcher de sourire... Effet intimidation anéanti... put**n ils sont trop forts... Encore 3 jours avant un repos bien mérité. Objectif: tenir jusqu'en février, toucher les dernières primes et ensuite on arrête les conneries. Je vais finir par me casser une main ou en frapper un vraiment. Poutous
  12. 51 points
    puputte

    ROFL thread

  13. 46 points
    Keeeeg

    PokerStars.fr

    Peut-on mettre les pénalités dans dans des coffres ?
  14. 45 points
    PedroGuitou

    Challenge Winamax Series XX Janvier 2018

    En fait moi, quand je viens ouvrir ce thread, je veux des mecs comme moi. Je veux des whines. Des mecs qui cassent leurs souris. Des mecs au bout de leur vie, ultra frustré et tout et tout ... Sauf que non, tout les matins c'est l'inverse qui se produit : Ca se felicite, ca win des tournois tous plus gros les uns que les autres. Ca gagne des sommes d'argent indécentes, etc ! GG hein, c'est beau la communauté, c'est beau de faire des perfs aussi exceptionnelles. Bravo TMK ! Mais il faut bien que quelqu'un le dise donc je m'y colle : allez tous vous faire enc**er ! Voilà
  15. 44 points
    zizicoincoin

    TR my little CES

    Hello La France. Je vous avais laissé à 01h53 locale au Cesar Palace après un bon hit&run ou je fais une bonne saleté à 2 cainri qui "crush la 1/2 du césar (lol). Ben oui moi aussi j'ai le droit de chatter un set river sur 3 baba gras d'OR qui avait AA. Il a pas su lâcher sur mon "Aille Rèze, Ame Olline" ce gros fish C'est donc renfloué de +300$ que nous décidons avec les 3 rigolos de nous enflammer Downtown. On va pas se mentir mais c'était pas l'idée du siècle car lorsque nous arrivons à +- 2h sur Freemont Street c'est une atmosphère de fin du monde y règne: plus personne, à part quelques clodos et / ou alcolo (dont nous faisons partie obvious). Qu'importe, je n'ai même pas lancé l'idée: go le Golden Nuggets!!!! Et la ça devient n'importe quoi: on va boire ce que la totalité du bar compte en bières, whisky et vodka. Sentant le coma arriver, nous décidons après 3h de beuverie de rebouger..... au Bellagio car ça aussi ils ont kiffé. Ok go le bellagio alors. Nous y arrivons (je crois) entre 4 et 5h et hop roulette pour tout le monde du coup on nous apporte à boire et comme on en fout absolument partout, c'est tournée sur tournée de la part de Micheline. Les yeux commencent vraiment à coller et un éclair de lucidité atteint 1 de nous 4 (pas moi): "Put1 mais on a pas jouer à ton jeu de cartes de chattard ultime" (le poker donc). C'est donc parti pour la partie la plus absurde que j'ai vue avec les derniers cagoulés de la 1-2 (ou 1/3 je sais plus...) du bellagio ou bien sûr une autre micheline nous remplit la barrique. C'est follement drôle, tout le monde a la banane , y compris les croupiers qui ne sont pas les derniers à se marrer. Je me retrouve avec "mon" JP qui connait pas les combinaisons et qui bien sûr chatte comme une énorme truie et défonce tout le monde. JP joue absolument tous les coups même (surtout?) relancés et paye paye paye. Il a du perdre 1 pot sur les 30 joués , c'était tellement fun le showdown put1. Le problème bien sur est que je n'ai plus la moindre idée du déroulement des coups, mais ce que je sais après à peine 1h de jeu c'est que JP est passé de 100$ à 800 On commence à plus pouvoir vraiment tenir assis du coup j'ai une brillante idée: "vu que Junior (le plus jeune de l'équipe -25 ans) bois comme un enfant , on va quand même aller se boire l'apéro non de dieu" Tout le monde trouve cette idée brillantissime et nous voila parti pour.....le golden nuggets car oui vraiment ils kiffent (et c'est près de notre hôtel). Autant vous dire que l'ambiance sur place est quelque peu passée vu qu'il est 07H du mat +- Les shampooineuses à moquette sont en train d'être passées, mais on s'en branle le bar est ouvert!!! Bon la ça commence à ressembler à l'ascension de l'anapurna en jean TSHirt tongues: on est mentalement bien préparés, mais clairement on a sous-estimé le physique. Nous prenons notre temps pour boire la 1ère bière et la c'est le drame: une bande de biatch nous vois et se disent que "ouais des français bourrés c'est trop bien." Sauf que nous on se dit: ah ben tiens on a pas tester et vu que c'est la dernière soirée, on va pas pouvoir le faire demain. La discussion s'engage et on file vite à l'hôtel pour ce buffet all inclusive appétissant. On a la bonne idée de prendre l'alcool de nos bars respectifs entreposés "au cas où" pour justement vu le "au cas où" qui se présente. La suite fut une bonne boucherie, mais dans la joie et la bonne humeur et le respect de tous bien sûr. Je crois qu'on a vraiment chatté une dernière fois car les filles étaient vraiment cool et ont semblé avoir elles aussi bien profité du buffet all inclusive, plutôt portées sur la saucisse de morteaux et de strasbourg, sans oublier la galette saucisse Une fois ce bon déjeuner terminer, nous allons faire notre bonne sièste de 2h pour s'en aller à l'aéroport: départ de l'hôtel 12h max. On retrouve junior accroché à une table de blackjack lunettes sur le nez, à environ 34g: ce con ne s'est pas couché , il préfère dormir dans l'avion. Moi: "Ben t'es con, t'aurais garder ta biatch et lui bouffer le cul toute la matinée. - Ben non elle s'est cassée cette connasse, apparemment j'ai du vouloir faire des trucs qui étaient pas dans le menu. -Put1 mais t'es mon héros Junior. -Merci Papa!" Comme l'impression qu'il a fait ses classes à la Légion ce petit, il me plaît bien, définitivement!!! Voilà les gars, c'est sur cette soirée qu'on a terminé notre séjour à Vegas. Y a pas à dire:les séjours au vert ça vous requinque une bonhomme. J'ai du dormir 7h en cumulé en 4 jours, bu 3 palettes de bières, 1 de whisky et vodka, fumé 7 paquets de cloppes et ai quand même eu la bonne idée de gagner de l'oseille aux tables (roulette inclus). Nous avons estimé notre perte d'espérance de vie à environ 3 ans avé les collègues. Côté taf.....ben on s'en branle hein Hier rentré à 14h achbarraque, les mômes dans la foulée et hop 21h au lit réveillé par mon grand (je lui avait demandé) à 10H. Je vais pas tarder à aller me coucher là, quand j'aurai finit ce pavé. Ah ben tient j'ai fini Allez bonne soirée les cpistes et Végas est quand même affreusement dingue, c'est sûr et certain (même si j'avais pas de doute avant d'y retourner hein).
  16. 44 points
    AmIlya

    Real Post 2

    Bonne année au CP A Pythonio le futur papa, à Piercy futur champion de l'univers de scrabble, à Nicebet ce double sodomite de mutant, à Salas ce politicien plein d'avenir, à fullmarko ce thug alsacos, à Edika ce dealeur de thermomix au poulet, à Conardo qui profite de la caillasse à papounet, à Touareg l'épicier ricain, à Asskicker et sa future fondation Fillon pour les conditions de gardav, à Pussy Magnet et son double décimètre dans le fion, à tous les zootard d'ici et d'ailleurs, aux WebM/D qui ont rétropédalé sur leur système de réputation licorne, à la maman et la soeur disparue de PM, à General Doc qui l'a certainement embrochée dans un passé récent, au grand oncle Yhitzak de Landa, à Holalahola ce modo de l'ombre, à superlent qui est certainement un chef d'état major à la retraite qui parcourt des kilomètres d'encyclopédie, à Fake dont on attend le premier CR des winter games, à Tuni qui attend toujours ses photos, à Fonkyboy qui est en train de lui envoyer, aux Holoturistes de mutant et double accounter disparus, et.. et.. une pensée toute particulière aux regs de la section mallettes/jetons qui sont actuellement en plein crise. Prenez soin de vos mamans Edit : et à Joueur obv
  17. 43 points
    Mayo69

    Challenge Winamax Series XX Janvier 2018

    Allez ! Event 19 10€ FullKO 6max J'ai toujours eu un bon stack pendant le tournoi puis un coup charnière à 600 left où je flat l'open du CO avec AA en SB, comme prévu BB shove ces 19bb et CO shove 36bb pour le bounty du short. SB a KK () et CO a 44 () et on hold comme les forts et je prends 2 bons bountys. Depuis ce moment là, je suis jamais sorti du top20 jusqu'à 20 left en ayant toujours 50bb+ ! D'ailleurs, j'étais 2/20 à ce moment-là. A partir des demis où j'arrive 3/12, je vais me faire littéralement ouvrir passant de 65bb à 19bb en peu de temps en essayant de bluff trips, puis un regfish a trouvé bon de call un parpaing turn avec 26bb total pour hit son FD et a shove sur son draw qui rentre, on fold notre TP pépouze mais ça a couté cher et fait un gros fold un peu plus tard dans un pot conséquent. Puis arrive le double up où je resteal 55 18bb deep sur l'open d'un aggro qui call AQo. On se remet bien en selle ! Jusqu'à la TF, je jouais finalement assez peu étant bien card dead depuis 2h (0 ATo+;66+ en 140 mains) pour arriver sur l'ultime table avec 25bb et 7/7. Rien de bien grave on est deep et le 6ème a 36bb. D'un coup, j'ai été bien moins card dead ^^ Je trouve quelques spots de resteal avec 88, AKo pour me maintenir à 24bb. Le coup fatidique qui coute une tonne : Open UTG 2.5x 43bb deep, call par CO 38bb deep, je trouve QQ au BTN et on fait happy allin. UTG reshove et CO tankcall !! UTG : AKo CO : AKo Et je hold comme les MTTs pro (Dan Smith fan. Non j'déconne ) et je passe CL avec 74bb, le 2ème ayant 50bb ! Je vais perdre plusieurs petits coups par la suite et drop 15bb au total. Les busts s'enchaînent mais ce sont les autres qui font le taf, notamment Yves ATROVIT qui se gave (très bon reg que je connais, il m'a fait excellente impression). A 4 left, j'ai appuyé sur le bouton "j'en fous partout" en jouant un bon 48/40 et en me fritant avec Yves ATROVIT qui commence à 3bet un peu mais on chatte un petit KJo>AJo BTN vs SB dans 3bet pot sur 2885K où je stab turn après check flop. On a joué beaucoup de coups tous les 2 en BvB, vue que je limpais 100% il a commencé à raise 3.5bb sur mes limps. C'est là que j'ai décidé que j'allais finir par limp/reraise. Au final, je n'en ferais qu'un avec 53s qu'il callera et abandonnera sur AA3hh (il avait QJo). On se retrouve à 3 left après que Yves ait sorti un short à 17bb sur un flip (il a été bon à tapis ce Yves quand même depuis 30 left ). Enième coup vs lui, je limp Q8o, il check. Flop T97r, je 1bb qu'il call. Turn J, je x/r son bet 2bb à 6.5bb qu'il call. En temps normal, je préfère flat mais avec mon image et sa capacité à faire des herocall, le x/r est vraiment intéressant. River J, il lui reste un PSB. Il sait que je joue aggro en général et encore plus sur cette TF depuis que j'ai du stack. J'ai shove bien évidemment, et il a tankcall 98o pour le setup de MALADE MENTAL, on aura bien run sur sa poire. Je démarre le HU avec 75bb vs 50bb. Je vais rapidement prendre l'ascendant en jouant très aggro contre un profil assez nitty et ABC. A force de se faire check/raise, il a commencé à craquer et a openshove 5 fois en 8 mains avec 20-25bb. La 6ème fois j'ai décidé de call vs son shove à 30bb, estimant qu'il avait pas mal de mains dominées dans sa range et que si je me trompe ou ne chatte pas le coup à tapis, j'aurais 65bb vs 60bb contre un profil crushable. Au final, il avait A4o et on fait le Roi proprement pour s'adjuger ce bel event ^^ Chose assez cocace, j'ai pas pris un bounty de 150 left à 3 left ! Les mecs ont été plutôt bons à tapis pour défendre leur bifteck En tout cas, ça fait plaisir et j'espère bien vous fracasser la gueule dans ce challenge maintenant que j'ai bien chatté ce donkament
  18. 42 points
    NewsPartage des liquidités : des tables franco-espagnoles dès janvierDans un court communiqué, l'Autorité de Régulation des Jeux En Ligne (ARJEL) annonce que "des tables de poker franco-espagnoles seront offertes aux joueurs des deux pays dans les toutes prochaines semaines". Les régulateurs des deux pays respectent donc leur engagement en dépit des retards italien et portugais. [...] Lire la suite…
  19. 41 points
    JujuElDoud

    Challenge Winamax Series XX Janvier 2018

    SENSATIONNEL ! Les mots me manquent pour qualifier les prouesses des challengers du CP ! Que de talents, que de féroces combattants, que de chatards dans la liste ! Déjà 3 Win sur les Series, c'est ahurissant On avait laissé Mayo seul en tête en train d'ouvrir le champagne, de se faire un break de la moitié du challenge et d'emmener maman à Deauville bouffer des tourteaux. Bah il est revenu par le premier TGV le Mayo, dégoûté d'avoir vu son avance réduite à néant, et Maman est restée à Deauville, grand bien lui fasse. Parce qu'on est pas là pour enfiler les perles ici nom de dieu, on envoie du pâté, on bouffe du vilain, on écrème, on atomise, on éparpille façon puzzle. Et on SHIP ! Warnerman qui ship le Razz qui l'avait vu venir ? Personne mes amis, il était tapis au fond des bois, attendant son heure tel un bon chasseur, et il a rien laissé traîné le con il a tout pris et BIM le logo oui monsieur c'est qui papa. Ca me donne envie d'apprendre les règles d'ailleurs, on devrait faire un chan là dessus BV77 qui s’enchaîne au pinard de sa belle mère et aux subtils commentaires de son beau père mais c'est quoi ça ? mais qui arrive à finir 6ème sur 3.720 couillons de l'event 50 avec 3 boulets dans les pieds ??? Et Farida qui prend l'Event 37 sur plus de 800 joueurs, avec un petit billet de 2k, ça met bien aussi Je vous cache pas qu'on est impatient de découvrir le nouveau tableau des scores, merci Yoyo pour le point à date c'est top. Au train où vont les choses ils vont arrêter la Top Star Academy les mecs de @Winamax - Supportils vont venir piocher ici ça ira plus vite. D'ailleurs si quelqu'un parle espagnol ou italien y'aura même pas discussion. ils seront pris direct. Digo que si alguien aqui sabe hablar espanol seria muy bueno recrutarlo para desarollar el mercado de Winamax en Espana. Digo eso, no digo nada.
  20. 39 points
    JujuElDoud

    Challenge Winamax Series XX Janvier 2018

    Plus haut pfff.... les étoiles, et encore Lavillenie a battu le record de Bubka, Thuram a marqué deux buts en demie et TMK a gagné le Monster Million. Bim TMK au réveil Haut, haut, haut dans le ciel s'est élevé TMK avec cette win historique sur le Monster Million et Cent Quatre Vingt Mille lardons dans la popoche, parions qu'une armée de copains va désormais lui traîner dans les pattes pour voir s'il en tombe. Un chiffre à faire tourner la tête qui nous a tous donné ce sentiment partagé entre un vrai bonheur de le voir ship, et une vraie envie de dégueuler. Les deux ont été bien résumés sur le thread avec d'abord Farida, première à souligner l'incroyable dédicace que TMK nous a offert sur le chat de la TF, AKo en main, alors que Vilain en HU venait de 3et shove ses 40bb pour la 12ème fois en 20 mains : "CLUB POKER, ONE TIME", et les astres l'ont embrassé quand il a bust celui qui sera pour toujours content d'avoir essayé ; Pedro Guitou, ensuite, dans son style familier, qui équilibrait les débats dans un subtil "allez tous vous faire enc**er". Avec cette performance à 42.000 pts, plus que j'en verrai jamais, TMK se propulse naturellement tout en haut de la hiérarchie du Challenge High. Challenge où on a quand même du mal à distinguer les pros des amateurs, d'ailleurs si quelqu'un a vu Ivan Deyra qu'il me mette un mp svp. Ca n'enlève rien au mérite de KASBEN, 2ème, qui enquille le perfs depuis le début du challenge, étonnant de constance dans les deep run avec près de 8 perfs à environ 2.000 pts ou plus. Ca va bien finir par payer, pas de raison qu'on ai pas une 6ème Win sur ce challenge (je confirme, déjà 5 : Mayo, Farida, Warnerman, TMK et désormais Moktavarium). Dernier sur le podium Ragnarok235, alias Adrien DELMAS, 1er représentant de la Team Pro, seul joueur à avoir fait 2 perfs à plus de 5.000 pts. Ces deux larrons vont probablement être les premiers spectateurs pour la bataille de la deuxième place. Tu veux une sodomie ? Et Volatile a donc perdu sa place sur le podium. Même si très régulier il n'affiche aucune "belle" perf, ce qui pourrait encore lentement le faire glisser au classement. Derrière on a sorti les crocs, c'est une vraie meute resserrée qui va tout donner pour espérer finir itm, étant entendu que pour la Win va falloir sortir le gros gros sac à chatte, de ceux qui arrivent une fois dans sa vie ou presque (CLUB POKER, ONE TIME ) Je peux pas finir ce petit point sur le High sans citer MTTFan qui a fait le dos rond jusqu'ici mais qui a passé la seconde pour faire une remontada pas mal du tout ! il est désormais devant de fines lames comme, sans vouloir insister, Ivan Deyra (ce qui relativise tout de même la performance je suis d'accord) ((je sens que je me fais des amis)). Ivan ? Passons au challenge Low où là encore faut bien suivre et venir tous les jours sur le thread sinon on y comprend plus rien. Bah oui, nouvelle Win - mais quand s'arrêteront-ils - avec MOKTAVARIUM qui se venge de la top star academy et viens prendre les lardons, plus de 11k, pour boire et oublier. De quoi bien se la coller n'en doutons pas, on lui fait confiance pour arroser le coup. Moktavarium a bien rattrapé son retard et Mayo, toujours premier, semble désormais à portée, avec seulement 1.500 pts d'avance sur Moktavarium, le 2ème. Farida1962, tout à fait méconnue du CP avant ce challenge, est en train de se faire un nom à la vitesse grand V avec un titre et deux perfs qui claquent à plus de 4.000 pts. Bim. Là voilà sur la troisième marche du podium et on a bien compris que c'était pas un podium de guignols. Podium du Low On finit avec BV77, un peu trop connu du CP pour le coup, mais 4ème du challenge. Régulier celui là quand on sait qu'il avait fait un très beau précédent challenge. BV77 c'est l'art de la faire à l'envers, pour exemple ce whine beaux parents qui n'a jamais existé. Ca me fait mal au cul de le dire mais c'est malgré tout un sacré grinder, preuve en est faite. GG bro Dernier payé virtuel du Low l'ami Hipocrisy90 (je dis ami en référence à son pseudo, je le connais pas ce manouche), dont la perf à 7.000 pts se place dans le Top 5 des perfs les plus rémunératrices en points, tous challenges confondus. Vgg ! Stay tuned !
  21. 39 points
    survival66

    Challenge Winamax Series XX Janvier 2018

    Il a donné le ton Mayo.
  22. 39 points
    Bon, j’ai postulé. J’espere que mes histoires de caca et de partouzes n’effraieront pas les décideurs Et puis ma boîte tourne, j’ai du temps, alors bon, si je peux raconter un coup de carte différemment de ce qui a déjà été proposé. Hate d’aller demander à Kool Shen une petite photo après qu’il ait encaissé un 1 outer tiens...
  23. 39 points
    Cocolegros74

    Les pros de la 30 : bétisier des cercles

    Je viens de me rappeler d'une histoire qui date un peu : On joue en 2/3 on se retrouve au flop dans un pot qui vos ptet $100 et un short stack decide de all-in pour $50 , un mec lui revient dessus et dis all-in pour $700 et la un champion qui a $700 de stack egalement dis " call" il attend 2 sec et dis " non je deconne je fold jai rien du tout " et il commence a se marrer. Malheureusement pour lui le dealer appelle le floor et il est force a call, et la le gars par complètement en tilt, au moment du showdown le shortstack montre et le 2eme montre les nutsi et lui veut pas montrer , le dealer insiste " Please Sir, open your card or muck it" "Tu veux recuperer tes cartes c'est ca ? c'est du bullshit " et la il prend ses cartes ... et les mangent littéralement,ils les fout dans sa bouche et commence a mâcher La sécurité est appelée le mec se fait virer on perd un ptit 10min pour changer le deck mais ca valait vraiment le coup
  24. 34 points
    y'a que moi que ça choque de voir une majorité de commentaires négatifs suite à cette news ? On a été enfermés dans un aquarium franco-français avec des sharks étrangers ayant le droit de venir pêcher chez nous depuis des années et enfin une petite porte s'ouvre pour que l'eau de notre aquarium se mélange avec celle d'autres pays et on trouve plein de gens pour chouiner ? Comprends po.
  25. 34 points
    Introl

    Poker (road) Trip 2017

    DAY 13 - 28 Octobre 2017 THE LEGEND IS IN TOWN ! Well, that's just fine Say it once, say it twice Take a chance and roll the dice Ride with the moon in the dead of night Everybody scream, everybody scream In our town of Halloween! J'avais décidé de ne pas mettre de réveil, et me voici donc réveillé un peu avant midi par le toc toc de la femme de chambre a la porte. Car oui, pour faire bonne mesure j'avais également oublie d'afficher le panneau "ne pas déranger". Pas de temps a perdre, et direction downtown ou je passerai la journée. Je me gare au Binions et le parking étant déjà bien plein je me retrouve au dernier étage. Un seul ascenseur, 4 places a tout casser, et il ne faut pas être une chochotte pour l'emprunter : en plus d’être treeeees lent (je note mentalement de le chronométrer au retour) il tremble et émet des bruits de métal froissé bien flippants tout au long du trajet. Je finis par néanmoins en sortir vivant, et des les portes ouvertes je me retrouve face a la "poker room". Le tournoi du dimanche bat son plein, puisque les 3 tables sont remplies. Je file en face, au Golden Nugget, et me prend mon petit dej a la terrasse du Starbucks. Je reste un bon moment a observer les gens, c'est fascinant... Puis il est temps de passer aux choses sérieuses et je m'installe en 1/2. Dans mon souvenir c’était du 1/3 auparavant ici. les temps sont durs ! Par contre il s'agit de la dernière room de Vegas dans laquelle il est autorise d'avoir des billets de $100 sur la table. Tout de suite un joli pot : Une relance a 12 est payée 4 fois, je paye également en SB avec , tout comme la BB. On est 6 a voir un flop . Bon, pas mal on va dire... Je donk 35 et suis payé deux fois. Le HJ fait 85 avec une centaine derrière. Ok je prends et push. Elle call, sans doute avec un set ou un combo d'overcards + flush draw me dis-je. ouch ! aie !Mais que nenni, elle avait également chope la straight avec Puis avec AK j'arrive a prendre une street sur KKKQ, mais reperds tous les benefs avec une rencontre KK<AKsSituation marrante : mon voisin qui vient d'arriver relance a 12 en BB apres 5 limps, et est payé 5 fois. Il hallucine un peu et je lui dis : "Pas assez cher". Main suivante, j'ai en SB et après 7 limps je lui fais : "Regarde, c'est comme ça qu'on fait" en relançant a 30. Tout le monde se marre, mais je suis tout de même paye 5 fois. Fou rire a la table. Tout le monde check Je fais 50 et seul un joueur en MP me paye Je mise 90, et MP call/muckJe fais le yoyo avec mon stack pendant toute l’après-midi, et suis positif d'environ $300 au moment d'annoncer ma dernière main, tout en commençant a ranger mes jetons dans des racks. Un joueur en MP relance a 16 après un limp. Il est arrive a table peu après moi et j'ai donc pu m'en faire une image assez nette. Il est très agressif et adore outplay en misant cher, très souvent en semi-bluff. Je paye au bouton avec et on se retrouve en heads-up. Il mise 30, je call Il fait 75 et je continue a call Il réfléchit un moment avant de miser 185. J'ai très envie de payer, mais si je me trompe j'aurais joue pas loin de 7h pour que dalle. Mais du coup je me dis qu'il le sait mais qu'il pense peut-être que je ne sais pas qu'il le sait. Oui mais s'il ne le sait pas... OH TA GUEULE !!!! Je paye en lui demandant "Which one ? AA or AK?" et il montre Je me leve sous les regards admiratifs de la foule avec un joli benef de $602 pour rejoindre @SuperCaddyqui achève ses vacances dans l'ouest américain accompagné de madame et deux chtis amis du pour manger mexicain chez Nacho Daddy, pas loin du Cortez. L'occasion de se raconter nos aventures respectives autour d'une bouffe de qualité, adresse hautement recommandée !Apres s’être séparés en se donnant rendez-vous pour le lendemain, je suis de retour sur Fremont ou la grande fête d'Halloween bat son plein. Mais l'endroit est mais tellement bonde qu'on ne peut pour ainsi dire pas circuler et je lâche vite l'affaire. En retournant à la voiture garée au Binions je réalise que je n'ai jamais fait ma carte ici. Celle ci me donne le droit à $10 de freeplay et à un spin tous les 20 points. Les deux spins m'accorderont respectivement $5 et $25 de plus et au final je repars avec un chèque de $148.75 avec les compliments de Benny. Si vous n'en avez jamais fait l'expérience et si vous êtes amateur de sensations fortes, je vous conseille définitivement l’expérience de l'ascenseur du parking du Binions. Je l'ai chronométré au retour : il met 32 secondes pour parcourir les 6 étages. Pour comparaison celui pour monter au 54eme etage de l'Aria en met moins de 20... J'en ressors une seconde fois vivant, et comme le good run continue la guichetière ne me fait pas payer les $10 pourtant demandés au non résidents. Avant de rentrer je fais un crochet par le Planet Hollywood pour y acheter une place pour le concert du lendemain au Joint : John Carpenter, la légende, le maître de l'horreur ne se contente pas de réaliser ses merveilles, il en compose également la BO. Et demain, il démarre a Las Vegas une mini-tournée d'une dizaine de dates durant laquelle il joue en live ses morceaux. Can't wait ! De retour au Monte Carlo et je vais jouer un peu à l'Aria. Je lâche une cave dès le premier orbite flush over flush avec vs sur xx Soudain un mec sort de la Ivey's Room, dans laquelle ne tourne pourtant aucune partie, oreilles de Mickey sur la tète et légèrement imbibe. Il fait le tour des tables en balançant un jeton de $500 a chaque croupier en lâchant a chaque fois "Happy Halloween my love ". Cette ville put**n
  26. 33 points
    gerard47

    Partage des Liquidités avec l'Espagne - FAQ

    Oubliez pas le drapeau russe surtout.
  27. 33 points
    Rital9zero

    Challenge Winamax Series XX Janvier 2018

    Merci @YOYODAUBERpour la MAJ du Low Nouveaux résultats donc : Et petite nouveauté now on va pouvoir suivre l'évolution en haut du classement : VGG @Mayo69et GL All pour ce soir !
  28. 33 points
    NICEBET

    Real Post 2

    Je savais pas ou le poster. Y'a des mecs qui clique fort ! Le titre du topic m'a achevé
  29. 33 points
    zizicoincoin

    [TR] Barcelone

    Ola el CP ici Barcelone, je répète: ici barcelone. C est avec un pincement au cœur que je me rends compte que je dois quitter cette ville. Autant vous le dire tout de suite: j ai bcp aimé Barcelone. C est une ville imo quasi parfaite, mais je ne ferai pas mon francais de base en vous sortant des "oui mais gnagna" Et "non Mais gnagna" ca c est Comme ci ou comme ca Barcelone c est top épissétou!! Vraiment bonne xp Et je. Aurai qu une envie Demain en me levant : y retourner!!! Apres c est Sur que l hiver c est sans doute une autre ville que Sur les autres saisons car oui ça caille!!! La grosse doudoune était de sortie, et jamais De trop Bilan bouffe J ai pris une claque aussi Bien Sur La finger food que les "vrais" bons restos, mais également sur les prix! On est Sur les bases de niveau de vie du Burkina Faso Quand On vient de Paris Et c est Quand meme super agréable de pas payer son café 3,40€ ou un sandwich basique 7€! On paye le vrai prix des bonnes choses quoi Les charcutailles valent le coup à elles seules de se faire un AR car j en ai rarement mangé d aussi bonnes a une fréquence aussi élevée: un vrai régal et toujours pour un prix dérisoire!!! Je classe la picole dans la bouffe car Ca va obvious ensemble. Meme bilan: Bon Et Pas cher (sangria blanche ) Les péripatéticiennes Je sais que cette partie en passionne plus d un bande de pervers!!! Retenez juste qu on est dans le même registre que la bouffe et la picole: Le vrai prix des bonnes choses Poker Et oui on est venu aussi pour ca! Derniere session d'hier soir assez frustrante avec un colossal profit de +50€, en étant monté au Max a +300€, puis pris un set over set et une couleur backdoor puis quelques coups à 30/40,... Par contre Pas trop de regret regret Sur Mon jeu, j'étais focus et Pas bourré (j aurai peut être du en fait ). Privé de premium de malade, des board qui connectent Pas, bref! J ai juste (un peu!) ragé de pas avoir eu LE spot contre chinois De la table qui en foutait absolument partout. Il s est fait stack off ses 700 roro Par un livetard (plutot tres Bon d ailleurs), Mais il a pas reload ce con ... Sinon, conditions de jeu au top: -du 9 par tables sur des sièges vraiment confortables, a l abri du bruit. -tres peu d attente. La je crois que j ai chatté Le fait qu on soit en festival tournois de Noel: pas mal de joueurs, bcp de croupiers , etc... c est apparement plus calme hors période de tournois hors saison!! -Le personnel est compétent et sympa!!! Le rake est ok je trouve Pour du cazingue: 5% capé a 10€. Le field est soft dans l ensemble, quelques touristes de passage (coucou moi!), des reg tres mauvais, quelques reg decents et tres peu de bons reg. En meme temps à ces limites (1-3, 2/5), je ne m attendais pas non plus a avoir que des Fedor a ma table Les joueurs sont sympas dans l ensemble, pas trop vu de cas sociaux! Ca aussi Ca fait du bien par rapport à la France d avoir une bonne ambiance à table Et que les joueurs ne whine pas 3 coups sur 4! Le bilan financier Poker est bon , on a payé le voyage, les bouffes , la picole, Le Felina , les 2 cartouches de clopes (au Felina y en a eu 5...), et il reste quelques billets verts!! Mon seul regret finalement c est de ne pas avoir pu Vraiment profiter de la ville car bon quand on se lève à 14h30 du mat' en maladie, c est snap Thermos de café avec 1 millions de clopes et Pas bouger Du coup la journée commence à 15-16h maiscomme le soleil se couche à 18h00 (enfin je crois)....bref! Ca me donne au moins une bonne raison de revenir!! Merci à tous pour vos conseils, encouragements, commentaires c était cool de vous faire partager cette xp ! Au plaisir de vous revoir irl!!!
  30. 32 points
    farida1962

    Challenge Winamax Series XX Janvier 2018

    je viens de gagner l'event 37, je pense que ça va faire des points...
  31. 32 points
    Fake

    Real Post 2

    tiens d'ailleurs, en me faisant le replay de quelques émissions pour m'affûter un peu, je suis tombé sur le jeune Matthieu qui connait visiblement @MagicEdikaet a tenu à lui envoyer une petite dédicace !
  32. 32 points
    pokeurchomeur

    Le coin des Papas !

    Bonjour à tous, Voilà Victor est arrivé il y a quelques jours après 9 mois et 2 jours d'attente. Moi qui suis un put**n de sensible émotif on peut dire que j'ai pris cher ces derniers jours. J'ai clairement vécu le plus beau jour de ma vie et c'est bien la premiere fois de mon existence que j'arrive à prononcer cette phrase bateau à la con que j'entendais dans la bouche des autres depuis bien longtemps. A l'instar d'une jeune mère sur magicmaman.com je vais vous faire un petit résumé de ce qui nous est arrivé à ma compagne et moi. On est arrivé donc le jour du terme à l'hôpital pour faire un declenchement. Le 1er jour rien ne se passe, malgré les quelques trucs qu'on lui a fait il ne se passe rien. On nous dit alors que ca sera surement pour le lendemain. OK, à ce moment là ma compagne est un peu fatigué mais bon qui ne le serait pas. Le lendemain, on passe donc aux choses sérieuses. Péridurale à 10H et medicament dont j'ai oublié le nom qui est censé provoquer des contractions afin que le col se dilate plus et que bebe sorte. Entre 10h et 14h il ne se passe que dalle, je vois juste ma compagne deperir , devenir blanche puis jaune-vert. Un peu comme si vous sortiez d'une grosse operation apres anesthesie generale. A 14h je me pose vraiment la question de comment elle va faire pour pousser alors qu'elle est en train de dormir total. Je dis à la sage femme "vous pensez que ca peut etre pour quand là?elle me repond ca peut etre dans 4H comme ce soir ou dans la nuit". Je me dis OK apres tout son col est toujours à 2 ,bon on va attendre. J'ai essayé de prendre des tells sur elle en me disant ptet qu'elle mytho mais non elle avait l'air sereine et à la cool. Bon OK je vais jouer au poker sur mon tel tellement je me fais chi**.Mais je ne suis pas stréssé je suis juste dans l'attente. A 14H55 un truc comme ca l'alarme du monitoring sonne comme tout le temps. Le monitoring a du sonné une bonne 10aine de fois entre hier et aujourd'hui donc je ne me fais pas plus de soucis. Parfois les sages femmes venaient au bout de 10 minutes puis elles appuyaient sur le bouton silence. Mais là pour la premiere depuis qu'on est arrivés à l'hopital un medecin rentre (excepté l'anesthesiste) et check ma compagne. Là je me dis OK c'est chelou pourquoi c'est un medecin et pas une sage femme qu'est venue? A peine je me pose cette question que je vois débarqué la sage femme paniquée.Elle me dit direct de sortir, j'arrive à entendre la medecin dire qu'on va faire une cesarienne à ma compagne d'une voix tres douce. Puis là j'ai vecu l'un des moments les plus angoissants de ma vie. J'ai vu arrivé, je ne sais pas , 5 ou 6 personnes en speed complet dans la chambre de ma compagne. Ceux qui n'etaient pas dans la chambre s'affairent à liberer le passage du couloir pour aller au bloc. Je vois TOUT le put**n de service qui ne s'occupe que du cas de ma compagne. On ne m'a rien dit je suis là dehors dans le couloir, j'entends quelqu'un dire "code rouge code rouge" puis là d'autres personnes arrivent des etages du bas pour venir assister dans la chambre. Je suis toujours dans le couloir, je comprends qu'il est train de se passer un truc pas clair et je commence à badder venR. Je vois le brancard passer à une vitesse folle avec ma compagne de dos que je sais encore completement dans les vappes. Je n'ai le temps de rien ,pas un bisou pas un touché, pas un regard rien. On me prend en charge parce que je suis en train de flipper comme jamais puis enfin on m'explique ce qu'il est en train de se passer. Bebe s'est fatigué avec les contractions provoquées par le medoc du declenchement, son pouls etait trop faible (alarme monito) on a 15 minutes pour le sortir (code rouge). C'en est trop pour moi je craque en pensant au pire (forcement, c'est mon premier et j'y connais que dalle). Là la pediatre a le best move et me dit d'aller chercher les afffaires du petit dans notre chambre en bas. 1) Ca m'eloigne de tout ce bordel 2)Je me dis que si elle m'envoie chercher les affaires c'est que tout va bien se passer. Son ton lorsqu'elle m'a dit d'aller chercher les affaires etait parfaite, genre vas y arrete de flipper tout va bien aller. Je remonte 3 minutes apres le temps de l'aller retour et on me dit votre bébé est là votre bébé est là. J'oublierai pas cette premiere vision de ce petit bout .Se dire que c'est le sien. J'étais seul sans la maman pendant 40 minutes. Puis vient le moment des retrouvailles , la pauvre est dans un sale etat. Je ne l'ai vu sourire que 7H plus tard tellement elle était dans le gazon puis ne réalisais pas ce qu'il s'était passé. Alors pour être clair moi je suis sorti de là complètement traumatisé. Un espèce de stress post traumatique s'est installé chez moi pendant plusieurs jours. Là ca va mieux, le fait d'écrire et d'en avoir parlé m'et me fait du bien. La seule interrogation que j'ai ,c'est de savoir si j'aurais été aussi traumat ( un peu moins quand meme) avec un accouchement normal? Moi , je vous le repete, je suis un put**n de sensible capable de pleurer devant tout et n'importe quoi à la teloche donc peut etre me dis-je que c'eut été le meme resultat avec un accouchement normal. Ca me rassure de penser ça. Voilà désolé pour le pavé mais j'en avais gros sur la patate comme on dit. Biz
  33. 32 points
    dominique75

    [Trip report] Road tripot 2017

    Je me ballade ce matin en direction de l'orleans. C'est étrange de voir le strip vide de monde. Je ne croiserais que les braves gens qui entretiennent la voirie. Des poteaux de protection des piétons face aux voitures sont en train d'être installés Le strip vide ce matin Le Monte Carlo est en cours de rénovation La gare Rock café et la bouteille de coca Les gargouilles du ny ny L'orleans de jour (je ne l'avais vu que de nuit) L'entrée du casino Je m'installe en 1/3
  34. 31 points
    krouton-1313

    Challenge Winamax Series XX Janvier 2018

    Ce bonheur 4ème bouteille de champ ici et celui ci a été bien éprouvant, que de montagnes russes!! Tombé a 5bb en début de TF, comme quoi les belles histoires, ça n'arrive pas qu'au autres Merci pour les encouragements et le rail @Jicielbe @YOYODAUBER @TMKet ceux que dont je me souviens plus 🙈
  35. 31 points
    BV77

    Challenge Winamax Series XX Janvier 2018

    J'avais un peu hésité à faire le challenge high et finalement je m'étais abstenu car je suis pas chez moi ces temps-ci mais chez mes beaux parents, donc pas mon set up, pas les meilleurs conditions pour grind sérieusement, etc J'ai réalisé hier soir que j'ai vraiment bien fait de pas le jouer, entre : - la copine qui vient me déranger toutes les 10 minutes pour savoir si elle a bien push ses 6 dernières bb dans le cocktail - la belle mère qui vient me servir des verres de vin rouge toute la soirée - le beau père qui passe régulièrement me voir pour me proposer avec son accent italien de "minraise pour savoir ce qu'il a, pour me situer " dès que je fais face à un 3barrel et que je me retrouve avec un bluffcatcher river bref, prenez soin de vos belles familles, la mienne est géniale mais c'est probablement pas sur ces séries que je vais être le plus focus sur les tables du coup drop 1 tonne sur wina mais TF du 100 turbo des winter series pour sauver la session gl all
  36. 31 points
  37. 30 points
    ShiShi

    Le bitcoin

    La CPR fait sa rentrée avec une spéciale crypto et quelques regs du thread en invités !
  38. 30 points
    Leretourdugenie

    200 k years

    Pour mon année 2017 en gros j'ai remplit 65-70 % de l'objectif que je me suis fixé pour 2018 en faisant quelques chose comme 3800 mtt . Je me suis pas mal toucher cette année mais les résultats ont suivit . Je vais pas récapituler mon palmares depuis que j'ai commencé le poker mais en gros en 2017 j'ai gagné 3-4 fois le high roller ps , 2 fois le 400 full ko,3 fois le 200 fullko , 1 fois le main wina , 6-7 tf wina séries ,8-9 tf fcoop/scoop avec 2 win . J'ai pas mal grind la 5/10 a aix en provence avec succés et je vais essayer de jouer plus high pendant les festivals. J'avais grind la 10/25 a monaco j'avais bien kiffer ..J'ai ship aussi le tlb fcoop 2017. En tournoi live malheuresement je suis down pas eu encore la réussite nécessaire pour taper le gros one time..Si vous voulez en savoir un peu plus j'avais fais une petite itw https://www.pokerstars.fr/fr/blog/2017/youngfanta-un-jeune-pro-qui-voit-loin-168830.shtml . La ça va être ma premiere année ou je m'attaque réellement au . com en espérant taper un beau petit truc. Je lance le challenge avec les debut des winters séries le 26 decembre ! Merci des retours positives c'est cool en espérant vendre un peu du rêve tout au long de cette année .
  39. 30 points
    Maxwell56k

    Allez, une blague pourrie (mais drôle)

    Le point commun entre des chaussures et les juifs ? Joyeux Noël @Landa
  40. 29 points
  41. 29 points
  42. 29 points
  43. 28 points
    SuperCaddy

    Challenge Winamax Series XX Janvier 2018

    NewsWinamax Series : la monstrueuse performance de TMKInvité de Club Poker Radio le mois dernier, Julien TMK Polge a offert à ses potes du forum une nuit d'anthologie en se hissant au sommet du Monster Million des Winamax Series. Assortie d'un chèque de 180 000 €, cette superbe victoire n'a qu'un seul inconvénient : celui de tuer le suspense de l'un de nos deux challenges communautaires. On lui pardonnera. [...] Lire la suite…
  44. 28 points
    dominique75

    [Trip report] Road tripot 2017

    Voilà, se termine la dernière journée du dernier road tripot 2017. J'espère que cela vous aura plu. Tout compte fait, je préfère amplement faire un road trip itinérant que de rester à Vegas (je l'ai peut être déjà dit). Je ne sais pas si j'en ferais un en 2018, ça prend du temps mine de rien. Cela dit j'y retourne en février une semaine et j'aimerais passer une semaine en mai également. Bonne et heureuse année 2018 à tous, et bonne chatte.
  45. 28 points
    Didadidadum

    Ligue 1 2017/2018 - 19ème Journée

    Pas de boxing day en France c'est donc en cette triste journée pluvieuse/neigeuse que va prendre fin notre année footballistique 2017 : Amiens - Nantes : Une année 2017 réussi pour les Amiénois, en plus d'avoir réussi a mettre un gigolo a la tête de l'état ils ont réussi pour la première fois de leur histoire a atteindre l'étage terminal du football français (coucou les lensois). Les Nantais quand a eux auront profité de 2017 pour retrouver la première partie du classement qu'ils avaient abandonné depuis bien longtemps en profitant de la dynamique insufflée par 2 bons entraineurs avec Conceiçao et Ranieri ! Félicitation du conseil de classe pour Amiens, les encouragements pour Nantes. PSG - Caen : L'année 2017 ne restera pas dans le souvenir des parisiens comme une belle année ( A défaut elle devrait par contre rester dans leur anal ), pas de titre de champion, une humiliation en mondiovision contre Barcelone, reste le recrutement 5 étoiles de Neymar et Mbappé pour espérer que l'année 2018 sera meilleure, en attendant c'est l'avertissement qui tombe ! A contrario les Caennais ont alternés le bon et le moins bon, un sauvetage inextrémise la saison dernière, un bon début cette saison, il faudra maintenir les efforts pour envisager recevoir les encouragements du conseil de classe. Metz - Strasbourg : Bon là pas de surprise malgré un "sursaut" en fin d'année, c'est l'avertissement et la convocation des dirigeants pour le FC Metz, déjà pas au top la saison dernière on frise la mort cérébrale cette saison ! Pour Strasbourg c'est le chemin inverse, une montée assurée haut la main la saison dernière et une très belle première moitié de saison, un stade plein, des frissons, de l'ambition dans le jeu. Félicitation et standing ovation du conseil de classe pour les bleus et blancs ! Monaco - Rennes : Quoi qu'on veuille en dire l'année 2017 aura été belle pour les monégasques, un titre de champion de France, une demie finale de Ligue des champion, des caisses bien remplies, les récentes déconvenues ne peuvent pas altérer ce beau bilan, félicitation mais attention a ne pas fléchir ! Concernant Rennes, que dire ... Toujours pas de titre, toujours pas d'ambition, on s'est fait chi** en 2017, comme en 2016, comme en 2015 et probablement comme en 2018 ! Secouez vous ! Marseille - Troyes : Une saison 2016/2017 sans relief, un champion project qui tombe a l'eau, un mercato raté, malgré une première moitié de saison correct c'est l'avertissement qui tombe. Les Troyens ont droit aux encouragements pour venir féliciter cette belle année ! Toulouse - Lyon : J'en peux plus de Toulouse, tellement de potentiel gâché, avertissement et convocation des dirigeants ! Pour Lyon c'est comme d'habitude, élève appliqué et sérieux mais encore trop limité pour prétendre a mieux, les encouragements pour le bon travail accompli ! Bordeaux - Montpellier : Après une timide embellie en fin de saison dernière Bordeaux est retombé dans ces travers, et pour ce qui est de retomber là on peut dire qu'ils sont tombés bien bas, une réaction est attendue en 2018 sous peine de grave désillusion, en attendant c'est l'avertissement qui va venir ponctuer cette année ! En raison de la disparition de Loulou ( rip ) les pailladins sont dispensés d'évaluation. Guingamp - Saint-Étienne : Une année 2017 passé dans l'anonymat de la L1, du bon travail mais attention a ne pas trop se reposer sur ces acquis amis Bretons ! Pour les verts l'année 2017 était pleine de promesse, Manchester, un nouvel entraineur ... Le bilan est tout autre, on peut bel et bien parler d'année cataclysmique, une fin de saison 2016/2017 honteuse et que dire du début de 2017/2018, on est très loin de ce qu'on peut attendre de ce club mythique, on est très loin de ce qu'on peut attendre de n'importe quel club professionnel tout court. Tout est a revoir sous peine de ne plus se revoir l'année prochaine, avertissement et convocation des dirigeants ! Angers - Dijon : C'est bien pour Dijon, élève limité mais qui fait ce qu'il peut, pour Angers c'est tout le paradoxe entre une saison 2016/2017 qui s'est terminé au stade de France et l'année 2017 qui va se terminer dans la position d'un relégable ... Tout reste possible, le conseil de classe croit en vos capacités ! Lille - Nice : Pour Nice c'est bien, une très belle année 2017, ça manque parfois un peu de cohérence dans l'implication mais le rendu global est très positif, les félicitations du conseil ! Pour Lille par contre il est grand temps de tirer la sonnette d'alarme, trop d'absence, trop d'erreur, trop tout dans le négatif, un avertissement ne serait pas assez pour décrire l'urgence de la situation, une convocation des dirigeants s'impose avec un contre rendez vous dans 2mois pour refaire le point ! Résumé du conseil de classe 2017 : Félicitations : Amiens / Strasbourg / Monaco / Nice Encouragements : Nantes / Troyes / Lyon Avertissements : Paris / Metz / Marseille / Toulouse / Bordeaux / Lille / Saint-Étienne Bon multiplex a tous !
  46. 28 points
    Gonzo49ers

    Les meilleures gifs du web !

  47. 27 points
    NewsLiquidité partagée : les tables franco-espagnoles de PokerStars sont ouvertesConformément à l'engagement pris par l'Autorité de Régulation des Jeux En Ligne (ARJEL) en début d'année, les joueurs français et espagnols ont désormais la possibilité de se retrouver autour des mêmes tables de poker en ligne sur PokerStars. Winamax emboîtera prochainement le pas de son principal concurrent. [...] Lire la suite…
  48. 27 points
    JujuElDoud

    Challenge Winamax Series XX Janvier 2018

    Superbe travail de Yoyo et Rital qui nous rajoutent même des courbes, c'est beau et un tableau tous les jours, les nuts ! A tout seigneur tout honneur on commence par se lever pour applaudir Mayo69 pour sa formidable win sur l'Event 19, un 10 € ayant réuni pas moins de 5.684 joueurs. Ça le place tout en haut du classement et 7ème à date du challenge Wina basses limites de Janvier, gg mister ! Evidemment ceux qui connaissent un peu le CP et ses joueurs ne sont pas hypra surpris par une win sur cette Serie, mais on prend quand même le temps de se congratuler et de se dire à quel point on est des bêtes (enfin surtout vous). A peine 50 joueurs sur des fields de 5.000 à 10.000 joueurs et après seulement deux jours de compét déjà une win.... GG le CP ! Alors c'est moins bien que sur le précédent challenge où on avait eu une win dès le premier jour, mais quelque chose me dit que pour cette série ça va pas être la dernière win. Même Mayo69 va souffrir et devoir suer beaucoup encore pour enlever ce challenge particulièrement relevé. On peut avancer qu'il finira itm mais imo rien d'autre n'est acquis. Il y a eu des perfs assez énormes hier soir, du côté de Lapatouille de nouveau, mais aussi de Kasben par ailleurs leader du high, Shipitpapa, banzai ou Farida 1962. Bravo à vous tous Sur le High Kasben maintient une grosse pression (64eme sur le 12) et enchaîne les deep run, il creuse l'écart sur tous les concurrents sauf Ctrlfstal qui tient la cadence. Essoufflement du Volatile qui reste sur le podium mais qui est désormais talonné par Zlatan et TMK le peloton de chasse. Si quelqu'un a vu Ivan Deyra dans ce challenge qu'il le dise, ici on a pas de nouvelles, il arrive à peine à battre Rital9zero qui ferait mieux de passer moins de temps sur ses tableaux et un peu plus sur Pokerstove, je dis ça, je dis rien. Rital9zero qui pour l'instant nous sert de sparring partner sur le high comme sur le Low, ah heureusement qu'il y a encore des mecs comme ça En bas de ce tableau Mttfan pousse la courtoisie à passer bon dernier, cumulé aux perfs de Rital9zero et aux miennes vous avez quand même de la chance d'avoir des organisateurs aussi pigeons. Stay tuned Set44 tu démarres quand tu veux, si tu le sens pas tu le fais pas. Zlatan qui monotable un 5 balles, vie ma vie de jujueldoud. Difficile de tout raconter mais on rajoute 8 perfs à plus de 2.000 moins pour ce deuxième jour
  49. 27 points
  50. 27 points
    dominique75

    [Trip report] Road tripot 2017

    J'ai ensuite déjeuné chez earl of sandwich puis suis allé me ballader dans le Downtown. Vue de la stratosphère depuis le bus à 2 étages, le Deuce, qui relie le strip au Downtown. Y a des motels bien pourris ici. Des zipliners survolent freemont street Le sapin de Noël Je continue sur freemont street Et j'arrive à container Park. Quelques boutiques & restos. Ça doit être sympa à la tombée de la nuit. Sympa la déco du resto. Je rentre à l'hôtel admirer le coucher de soleil.
Ce classement est réglé sur Paris/GMT+01:00
English
Retour en haut de page
×