Aller au contenu
Statuts

Classement


Contenu populaire

Contenu avec la meilleure réputation depuis 19/12/2017 dans Billets

  1. 11 points
    NICEBET

    Entracte-"El Tornada" [part 1]

    Je la surnomme "El tornada". Ca hypnotise, on crève d’envie de s’en approcher Un concentré d’énergie qui fait valser toute chose établie C’est bien elle qui décide ou elle passe Je me pensais chasseur de félin me voilà chasseur de tornade Voilà notre histoire. Fin Juillet 2017. Je viens d'achever mes 3 mois de ferme à Niranda et me voilà fraichement débarqué à Melbourne, plein de confiance, heureux de vivre. Durant ces 3 mois, j'ai grindé le .com from 100$ to 9500$US. Vive les SNG HT KO 18 Max lolilol. Mon plan est simple, grinder comme un bot pendant un mois en attendant les séries live au Crown. Maintenant que je n'ai plus d'obligation de réveil à 6h du mat', je compte bien adopter un rythme de vie décalé et jouer les majors du soir qui commencent aux alentours de 3h du mat’ ici. Une semaine se passe et j’applique mon plan à la lettre, je vis au Urban Central Accomodation, un backpack plutôt classieux. Je suis le vampire du 4ème étage, seul endroit ou il y’a des bureaux. Lors d'une nuit froide d’Août, je descends en bas de l'hostel pour fumer ma clope, comme à chaque pause. En sortant de l'ascenseur, dans le hall, j’aperçois une fille de dos, a croupis, qui lutte pour ferme son gros backpack, entouré de ses son bordel affaires. Je continue ma route jusqu'à la porte et sort du bâtiment. Je me cale dos contre le mur et tente de faire le vide. Il doit être 4h du matin et les gros MTT arrivent. Je suis dans mes pensées. Et c'est là qu'elle déboule, une tornade. Un peu maladroitement, elle passe la porte de l'hôtel, regarde à droite, à gauche puis se dirige vers moi, grand sourire aux lèvres. Elle dépose tout son bordel et me lance : "Hey mate, how are iou?" Je snap qu'elle est Française et lui rétorque: "Fraichement et toi ?" Elle a un petit rictus quand elle me fixe dans les yeux, je suis déjà sous le charme. "Ça va, ça va..." dit-elle en regardant ses pieds Je comprends ça comme un "ça va pas des masses". "T'as un avion à prendre ?" "Oui" assez sèchement. "Tu pars en Asie ou retour au pays?" "Euh.. Retour au pays" Je sens que ce n’est pas forcément une bonne nouvelle de rentrer au pays du fromage qui pue et n'insiste pas plus. A peine ai-je le temps d’imaginer un enchainement : "Ah, je crois que c'est mon Uber". Avant de s'engouffrer dans son tacos, elle me lâche un "Enjoy ton trip mec, a plus". Je réponds "Merci, à dans une autre vie" Je le pense vraiment. Pas eu le time de prendre quoi que ce soit, à vrai dire je n'y ai même pas pensé vu comme tout s’est déroulé rapidement. Elle part et je regarde la voiture en me disant que c'est bien dommage. Elle était divine. 1M80, des cheveux auburn très longs, un visage fin, une bouche pulpeuse et une paire de fesses... Je n’ai pas besoin d'en voir plus pour savoir que c'est super ferme. Une beauté. Pas la meuf qui sait qu’elle est top bonne et qui en fait des tonnes, non non, une fille à l’allure décontracté, pas de make up, naturellement belle. Tout ce que j’aime. Petite info nutsé, elle a fait de la danse classique niveau professionnel pendant 10 ans, elle est d'une souplesse renversante. Un mois et demi plus tard, alors que j'ai broke environ 10k$ en live et que de surcroît ma rigueur online s'est dissipé, il me reste 3K$ Online et je suis un peu au fond du gouffre. Ça fait 4 mois que je n’ai pas touché une femme et à vrai dire, je suis tellement anti-social que je n'y pense pas vraiment. En fait, je crois que j’ai tellement plus confiance en moi que je m’avoue déjà vaincu. Jon Snow vient de se faire poignarder par ses anciens démons. Ma vie social consiste à raconter mes sessions à un italien qui à jouer en semi pro il y'a quelques années de cela. Un matin, vers 15h, je suis dans l'ascenseur avec lui et me dirige vers mon petit shop ou je prends mon café de début de journée, je lui raconte quelques mains jouées la veille. Et là, surprise. Lorsque la porte de l'ascenseur s'ouvre, je tourne la tête et je la vois. C’est elle. Dépourvu, je la fixe, elle me fixe et je lâche un "Ah, bah t'es revenu ??" totalement désemparée, comme si j’avais vu un fantôme. "Euuuh, bah ouais !" dit-elle tout aussi étonnée. Je souris, plisse les lèvres et continue mon chemin sans ajouter un mot. Un peu surpris de cette rencontre, je raconte toute l'histoire à mon pote Italien qui me dit un truc du style « brow it’s destiny ». C’est bien un put**n d’rital ce bon Angelo. On marche jusqu’au shop en discutant de cette curieuse aventure, je prends mon café et la journée se passe sans que je la revoie. Le lendemain, je me lève vers 13h et pars comme d'habitude chercher mon café. Je remonte dans ma chambre pour le boire et quand je pousse ma porte, qui est-ce que je vois ? La divine est dans ma chambre et déballe ses affaires. "Oh put**n c'est toi" Qu'elle me dit. "LOL, oui c'est moi, tu m'as reconnu donc ?" "Oui, mais pas tout de suite. J'étais genre méga surprise que tu m'es reconnu alors qu'on s'est vu 2 minutes, mais après ta tête m'est revenu". Premier tell, elle se souvient de moi. Au bordel, la vie m'envoie un signe. Dès l'instant que je la vois dans ma chambre, j'ai l'impression qu'on va vivre un truc, ça ne peut pas en être autrement. Il y'a 80 chambres dans ce put**n d'hostel, c'est juste incroyable qu'elle soit là. On discute et directement le courant passe très bien. De mon côté je panique quand même un peu, en réalité je suis pris de court, je ne sais pas quoi faire, quoi dire. Je ne ressens rien la plupart du temps mais lorsqu'une fille me tape dans l'œil, je suis insta amoureux et je sais plus où j’habite. Quand je lui parle, j'essaye d'occuper mes bras. J'ouvre mon placard, fait mine de bidouiller un truc, le referme puis le re-ouvre, tout en tentant de tenir un fil de conversation intéressant. J'arrive à donner le change mais je pense qu'elle grille que je ne sais pas vraiment quoi faire et que je suis totalement désemparé. Au bout d’une bonne vingtaine de minutes, je lui prétexte que j’ai un truc à faire et m’avance vers la sortie. Avant de partir je lui propose de fumer un joint ce soir, ce qu’elle accepte. Avant de sortir, j’en profite pour prendre une info sur mon opponent : « Au fait, comment tu t’appel ? » « Inès » me dit-elle avec un sourire jusqu’aux joues. « Enchanté Inès » Je te fais l’amour quand tu veux Inès, et je t’enfante si tu le souhaite. Durant la journée, je n’attends qu’une chose, la revoir. Elle m’obsède. Elle déborde d’une énergie qui me fait cruellement défaut, quelque chose de réellement envoutant. Elle rentre vers minuit, je commençais à perdre espoir. J’ai déjà fumé quelques joints et je suis bien défoncé. J’ai pas trop envie de faire le mec needy donc je ne projette bizarrement pas de lui dire « hey tu viens on va fumer un joint ». Je me contente de lever les yeux de mon sng pour lui faire un sourire Elle me voit prostré dans mon lit, me lâche un « Hey, ça va ? J’ai gratté un bédo à ma pote, ça te dit ? » Je snap ! « Oui, carrément ! » En vrai, ça m’arrange pas tout de suite car j’ai deux tables SNG Hyper Turbo qui tournent, mais je m’en balec. Je ne veux pas louper le coche. Je vous le dis tout net, ce soir-là ce joint m’a couté 2x25$ #balla On prend les escaliers car il faut bien qu’elle dépense cet excès de speed en elle. Durant les 3 étages, elle court, comme une enfant ! Je trouve ça mignon. Elle est d’une énergie débordante, c’est vraiment dingue. Ce qui est rigolo, c’est que quand je suis seul, je cours aussi en général. Comme un enfant. On arrive dehors, elle roule un beau bédo, assez rare pour une femme, et on le fume en discutant de tout et de rien. Je lui pose des questions pour la faire parler et j’en apprends un peu plus sur elle. J’apprends qu’elle est de Dijon mais qu’elle a passé une bonne partie de son enfance… à Sète, à 15km de Montpellier. Sa grand-mère y vit. Elle adore ces deux villes. D’ailleurs elle projette de s’installer dans ma belle ville natale quand elle rentrera de son voyage « pour se poser ». put**n. Que quelqu’un me fasse les math d’un truc pareil. En plus d’être un 9/10, on match sur une tonne de trucs. Ce qui est drôle, c’est que malgré ces similitudes, c’est une tornade et moi une mer tranquille. Tout nous oppose et pourtant on est pareil. J’agis souvent comme une espèce de catalyseur sur les gens mais sur elle, ça se ressent à peine tant elle en met partout. J’apprends aussi qu’elle a fait l’aller-retour pour aller à l’enterrement de son oncle. J’avais bien senti ça aussi, c’était un retour forcé. Bref, on est complice de mutant, comme si tout ce qu’elle pensait été déjà passé par chez moi, c’est juste hallucinant. Ca crève les yeux qu’on ne va pas en rester là. On parle avec fluidité même si j’essaye de faire attention à ce que je dis pour faire bonne impression. Après coup, je crois que c’était une erreur. Il faut être comme on est mais l’effet du bédo m’a souvent poussé à jouer un rôle. On finit le pet et on remonte dans la chambre. Je l’a hug et on va dans nos lits respectifs. Les jours passent et on se voit dès qu’elle ne bosse pas. On passe notre temps ensemble. Dans l’hotel, je me sociabilise avec du monde et les mecs viennent me voir pour me demander si c’est ma meuf. « Pas encore » Je gagne 1000 points de « respect de bg » chez la gente masculine de l’établissement et j’ai désormais droit chaque matin « alors, tu l’a pécho ? Franchement, qu’est-ce que t’attends ? » Mon pote rital en fait des caisses. Même si j’en étais quasi-sur, il se passe un truc avec cette meuf. Elle ne se comporte pas pareil avec moi qu’avec les autres. Un soir, alors qu’on revient de fumer un beignet, elle me dit qu’elle n’est pas fatiguée. « On matte un film dans le salon si tu veux » « Huum, ouais, carrément ! » Je choisis un random dvd et on s’assoit dans le canapé. Au bout de 15 minutes, elle me dit assez sèchement. « Bon, je vais me coucher » Je capte pas et suis forcément assez déçu. Je trouvais que c’était un superbe spot pour faire « amoline ». Pour ne pas perdre la face, je lui réponds « Ok, je suis toujours pas fatigué, je reste là ! » « oki, bonne nuit » Elle s’engouffre dans la chambre. En vrai je suis crevé et sacrément fonssdé. Je rêve de mon pieu ou d’elle dans mon pieu mais en aucun cas j’ai envie de me taper tout le film. Je reste 30 minutes histoire qu’elle s’endorme puis rejoins ma couchette. Un jour, on fait une mission « vol à l’étalage » dans un méga centre commercial du centre ville. Faut savoir qu’en Australie, c’est vraiment easy de voler. Zero contrôle de ce que t’embarque en cabine, pas de vigile. J’ai jamais voler en France et je le fait à l’étranger, pas plus fier que ça mais bon balec, c’est avec elle. Sur la session je vole un pull BALMAIN à 680$ (wtf), un jean levis à 230$ et deux T-shirt Ralph Lauren. Elle, elle est pire que moi, elle vole un milliard de truc. Ca passe crème. On se marre bien quand on sort de là, on décide d’aller boire une bière. Et là, première fumée noire. Alors qu’on pillave tranquille de la binouse, elle me raconte un peu son Australie. Jusqu’à il y’a quelques semaines, elle était avec un Australien et ça c’est mal passé. Je n’ai vraiment pas demandé à en savoir plus, en mode « je m’en braaaaanle de ton conn**d d’ex qui t’as fait souffrir » mais appartement elle était encore impacté par cette rupture. « Trop passionnel » qu’elle me dit. Je n’ai aucune compassion pour le coup, je lui dis un truc du genre « ouais, ça arrive. L’amour, ça se construit. La passion, ça dure jamais vraiment » Ce qui en soi, n’est pas totalement faux d’ailleurs. Le fait est qu’elle qualifie cette relation de destructrice et qu’elle a morflé. Les jours passent et j’ai vraiment l’impression qu’il faut que je tente quelque chose rapidement. Pour la première fois depuis longtemps, je ressens quelque chose de fort. J’ai envie de faire du chemin avec elle. J’ai envie de voyager aux quatre coins de l’Asie… En réalité, je m’emballe une tonne. Tout le monde sait bien qu’il ne faut jamais s’emballer. Pas maintenant en tout cas. Mais quand elle me regarde je vrille complétement, je suis totalement paumé. Arrive sa soirée de post départ. Dans 5 jours elle part en NZ et prévoit donc une épic night avec des potes de son resto et moi. Dans la journée elle m’envoie un message : « Bon, je te veux en forme ce soir !! Fume pas de bédos, on y est jusqu’au bout de la night » Je trépigne. Je sens que c’est le bon spot. Elle a prévu de la D, elle va être bouillante, c’est maintenant. Je passe une journée à la playa avec mon pote italien, on dégomme de la canette et toute l’après-midi tourne autour de la soirée. « This is it Yougo ». On arrive au soir. Je vais manger en ville et revient à l’hotel vers 18h. Elle est sensé finir à 19h30 mais alors que je marche, j’entends sa voix derrière moi « Hugoooo ». Son boss l’a laissé partir plus tôt. Du coup, on va se poser dans le bar de l’hotel avec deux trois personnes qui nous suivront ce soir. Elle se met face à moi et on commence à bien picoler. La discussion est banale vu qu’il y’a du monde, bien loin de nos discussions intimes. Mais c’est cool. Vers 22h, tout le monde commence à être bien chaud et on part rejoindre ses collègues filles dans un bar. En fait, c’est un bar/ boite plutôt cool dans le CBD. La musique est cool, ses copines connaissent la barmaid du coup c’est verre moitié prix. Elle me prend à part et me demande si je veux taper maintenant, je dis banco. On part dans les chiottes tous les deux et je prépare les para. Je sais pas ce que je glande mais je l’embrasse pas. Genre c’est un spot idéal, mais non, je flippe qu’elle me mette un refoule et de devoir passé le reste de la soirée en mode ankward as f*ck. En réalité, je crois que mon troisième œil à déjà détécter une perturbation dans la force. On gobe tout ça et on retourne avec les gens. Ça commence à monter gentiment et je décide d’aller fumer une clope dehors, mon verre à la main. Inès et deux potes me suive. On fume la clope et au moment de rentrer le videur me stop et me dit « pas toi ». LOL. Pardon ? En fait, interdiction de sortir avec un verre dehors sous peine de bannissement. Je m’énerve un peu (toujours une bonne idée de se vener versus un videur) en lui disant que ça serait cool de prévenir, j’ai pas la science infuse. Je tente de négocier mais le gars me dit « One more step I kick you ». Bon OK on va pas test goldorak dans son armure de cuir. Je rebrousse chemin. Fort de mon exclusion, les autres finissent par descendre et on se casse pour aller dans un autre club. Je ne me souviens plus du nom mais c’est super lourd. Bête de son, pas trop de monde et surtout la drogue monte. On arrive dedans et on va direct poncer le dancefloor, je danse avec Inès en pleine montée, mais encore une fois, je ne tente rien. Je ressens vraiment comme un put**n de blocage, c’est usper bizarre. On monte à la terasse pour fumer et elle s’assoie sur moi. Lol. On discute, je passe mes bras autour de sa taille mais toujours rien. A vrai dire je suis plus en train de gérer l’afflux sanguin dans mon gourdin. Je n’ai vraiment pas envie d’avoir un braquemart à calmer un émeutier maintenant. De mémoire je pense à ma mère qui fait des crèpes. Laul. Bref, la soirée file à une vitesse on fait des aller-retour dancefloor/ terasse et à chaque fois, elle s’assoie sur moi. A 5h du mat, je suis toujours aussi entreprenant qu’un fonctionnaire de police sans son chef. On part en after dans un appart. Sur la route elle prend cette photo : Seul témoignage de son passage dans ma vie. On arrive dans l’appart et sur les 5 présent, 2 dorment dans le lit, 2 gouines se pécho dans la chambre d’à côté, ne reste qu’un des mecs de l’hotel totalement déchiré, qui fixe le mur en écoutant de la transe. Vla l’ambiance. On réanime le truc mais ça sent quand même la fin de soirée. Avec Inès, on peint sur le frigo de la proprio à avec de l’acrylique, c’est assez drôle. Soudain, elle me dit qu’elle ne va pas bien. Elle sort, pose un énorme pâté. KO. On se semi endort sur le lit on le coupe dormait déjà, autant vous dire que j’ai genre un espace plus petit que ma teub en guise de dodo. Mais je m’endors en enlaçant la belle. Je ne dors pas vraiment d’ailleurs, forcément, je suis à fond de balle. 1h après, j’en ai plein le cul et je fais péter le Uber à 80$ car put**n on est à l’autre bout de la ville et les prix sont majorée. Dimanche matin oblige. On arrive à l’hotel est Inès est pâle as f*ck. Elle va direct dodo. put**n Hugo. Je me dis que j’aurais un autre spot mais à ce moment là, je sais que le spot est passé. Fin de la part 1. C'est déjà un beau pavé mais j'ai l'impression d'avoir rien dit tellement qu'il y'avait de choses indescriptibles. Ça fait des semaines que j'essaye de pondre ce truc sans en être satisfait. Bref. Stay tuned
  2. 5 points
    Pour les fêtes de fin d'année j'ai décidé d'emmener les enfants pour faire semblant visiter mes beaux parents. C'est l'occasion de passer du temps et de faire des sorties en famille. Du coup, sur les 8 jours de mon séjour à Paris, j'ai passé 6 au cercle Clichy .. les 2 autres je ne suis pas allé à cause de la fermeture pour le 25 et le 31 Décembre. Le bilan était mitigé : Coté cash game, c'était les montagnes Russes ... des sessions gagnantes d'autres perdantes pour un total de -300 euros. Coté tournois, j'ai joué 4 .. le premier j'ai fait la bulle du Saturday night live .. les autres, j'ai fait n'importe quoi. Au final ma Bankroll s'est fait amputée de 1000 euros. Avec mon coté positif, ça m'a permis de redécouvrir mes lacunes. En gros, je suis toujours un joueur au dessus de la moyenne, je peux très bien jouer, mais je bascule du coté obscure facilement à cause du TILT. C'est ce défaut qu'il faut que je maîtrise. Je rentres chez moi décidé à tourner la page ... ma conception du poker doit changer et elle va changer ... Les 3 premières semaines de l'année seront très chargées .. pas de Poker avant le 19 Janvier ... Je vais lancer la saison 2018 par un voyage à Marrakech .. les WSOPc. Je vais voir si je peux développer un jeu décent et surtout si cette sacrée variance qui me tournait le dos depuis un bail va être plus clémente... A bientôt .. pour des récits plus détaillés de mes WSOPc
  3. 4 points
    Je me rends compte que j'aurais pas grand chose à dire dans la part 2 et que j'aurais pu plié ça en une fois, mébon, maintenant que j'ai teasé une part 2 je vais faire le taf Donc. Alors qu'on est en lendemain de soirée, la bouche pâteuse avec une impression qu'on pourra plus jamais s'alimenter, je propose un bon gros bédo des familles pour se remettre d'aplomb. On fume ça sans la proximité d'hier soir. On ramasse quand même une tonne mais put**n, elle part dans quelques jours et c'est hors de question que je ne tente rien. On finit notre affaire et on remonte dans la chambre. Elle va sur son lit comater et moi je vais prendre ma douche. Pendant toute la durée de ma douche, je me branle booste pour lui déclarer ma flamme. Je sens bien que le spot est pas ouf m'enfin, faut y aller à un moment donné. Alors que j'ai le zgeg tout propre et que je sens bon, je rentre dans la chambre, déter comme jaja. Elle est toujours sur son lit (elle est dans un lit du haut). "Hey Inès, vient voir" laul "Quoi?" "Vient voir j'te dis" relaul "Non mais dis moi" avec des grands yeux Je ne dis rien, fait un tour sur moi même, et je me lance "Bahhh. En fait, Inès, tu me plais, tu le sais ?" LAUUUUL, palme de la déclaration la plus pété de 2017. GG BOYZ. "Non mais non, non, non, non Hugo, t'as pas le droit de me dire ça" wtf "5 non, à ce point ?" "Bah ouais j'ai tout fais pour te faire comprendre que non" double wtf "J'ai pas trouvé ça hyper explicite, tu ressens rien, VRAIMENT?" "Non mais je sens un feeling POTE [ouch] de ouf mais pas plus" "Lol oké, tu sais que je crois pas en l'amitié H/F donc tant pis. Moi j'ai pas besoin de pote" Et je sors de la chambre pour aller me cacher dans un coin de l’hôtel en PLS. A J-4 de son départ, je fais tout pour l'esquiver mais forcément c'est tendu vu qu'on dort dans la même chambre. Je pars une nuit chez mon pote Audric, celui qui m'a fait bosser dans un strip club. C'est un Breton alcoolique qui à une quantité de bouteille non négligeable en cette période de disette. De plus, fidèle à ses racines, il est toujours chaud de se la coller. J'aime bien les bretons. A J-3, je la croise lorsque je rentre d'un session cagoule du crown, elle me dit bonjour et je répond avec un petit sourire ankward. A J-2, un vendredi soir, je rentre dans la chambre vers 19h et je la voit dans son lit. Elle me regarde, ça a pas l'air d'aller. "Ca va?" lui dis-je "Bah non je perds le seul pote que j'avais" LAUL put**n mais tu me cherches ou bien? Je réponds pas tout de suite. "Ouais mais en même temps faut bien que tu comprennes que je pourrais jamais être un ami sincère quoi. J'aurais toujours envie de te pécho donc plutôt que d'être focus je préfère te le dire tout net" "Non mais tu dis nimp, l'amitié H/F ca existe hein" "Ah ouais? Annonce à n'importe quel pote mec que tu as que tu es libre et disposé à te faire sauter, tu verras comment il voit ton amitié." Bon, de là, un des roomates rentre dans la chambre en sentant bien qu'il y'a un règlement de compte dans l'air, mais ce gros con décide de rester. On descend en bas fumer une clope. "Non mais tu sais Hugo, t'es grand, beau gosse mais là c'est juste pas possible. Je ressens rien, tu ne m'attires pas" CONNNAAAAAAAAAASSE "Lol Inès, ça pique." "Tu sais je sors d'une relation difficile, j'ai juste pas du tout la tête à ça. Je sens grave le feeling pote, c'est clair mais pas plus". On s'explique et durant 20 minutes je tente de lui dire ce que je ressens, que ce n'est pas juste physique mais ça ne mène nul part. Elle aussi fermé qu'une huître. A J-1 je bosse et m'arrange pour partir en soirée avec mon pote Italien. Belle réussite puisque à 3h du mat je finis en 1/3$ et je me fais sortir du casino par les vigiles parce que je parle trop à table. Le jour de son départ, elle me prend dans ses bras relativement longuement, sans rien dire. Je lui souhaite bon vent et elle me dit "Merci, toi aussi... MON POTE" CONNASSSSSSE, elle m'achève sur toutes les street, je crois que je me suis rarement fait own comme ça. Les jours qui suivent sont bien m**dique mais au bout d'une grosse semaine j'ai fais le deuil. Enfin, j'ai accepté. Cette pute m'a foutu un blocage de mutant et j'ai désormais autant de confiance avec les filles que Robin lors des WLS. Un jour, alors que je bosse, Inès me renvoi un message "Hey, ça va ? Qu'est ce que tu racontes?" Laul, achevez moi. Evidemment, je réponds en lui disant que je suis surpris d'avoir de ses news, ce à quoi elle me réplique "Bah oui, normal, quand on passe des bons moments avec une personne, on donne des news !" Je fais le poisson en pensant que y'a encore de l'espoir et répond brièvement et sobrement. Pas de news pendant un mois après ça. J'arrive à Bali en Octobre et forcément lors de ce voyage je poste pas mal de contenu sur Instagram. Elle se met à liker toutes les photos que je pose. Puis, elle like des vieuuuux messages de messenger qu'on s'était envoyé (oui oui) et me demande des news. "Vient on s'appel !!!" Ça finit jamais et comme un gros con j'y crois. Mais je décide de jouer low variance. Je lui dis que c'est difficile d'avoir une bonne co et que là, je suis avec plein de potes blablabla. Je l’appellerais l'avant dernier jour de Bali et on discutera de tout et de rien pendant une trentaine de minutes. Elle à quand même le temps de me lâcher un "bah vas y viens en NZ" et "Je vais ptet revenir faire un tour en Aussie sur la gold coast cet hiver" Je répond : non et on verra. Je quitte Bali mais on s'envoie toujours des messages de temps en temps. Un jour, je poste l'histoire des mushrooms sur un groupe d'écriture dont elle fait partie sur Facebook. Petit like coeur + commentaire fangirl. Dans la foulée, elle m'envoie un message en me disant "put**n mais c'est génial, je savais pas que t'écrivais, je suis fan blablabla, vient on s'appel" Une main décisive.. On s'appelle et reste 2h45 au téléphone à parler de ô combien on à une tonne de similitude. Pour la première fois, je sens qu'elle comprend ce que j'avais essayé de lui dire lors de nos explications. Oui, je suis un mec génial et oui, je serais un merveilleux boyfriend. Un jour, j'ai dis à mon pote Italien, "bro, Inès is perfect" et depuis c'est resté, à chaque fois qu'on se parle il me le redis. Dès qu'on rencontre une meuf on se dit "yes she's nice but bro, Inès is perfect". Bref, je lui explique notre délire et elle me répond "haha non mais tu verras si on se connait davantage, je suis pas si parfaite". Durant toute la conversation fleuve, c'est un échange agréable et je sens que je l'intéresse un peu plus qu'avant. Différemment en tout cas. Elle me dit qu'elle va en Asie en Mai/ Juin et qu'elle espère qu'on se croise la bas. On raccroche et elle me demande de lui envoyer quelques trucs que j'écris, ce que je fais. Elle me dit ô combien elle kiff et qu'elle avoue que cette discussion l'a "troublée". Moi je suis en PLS car je sais plus quoi faire, quoi croire et c'est assez insupportable en vrai. Mais je sens que j'ai passé une première barrière et surtout, j'ai l'impression qu'elle regrette. Je décide après ça d'être moins présent. Ça me fait travailler ma petite tête qui à besoin de tout, sauf de ça. Je suis bientôt broke donc c'est pas le moment d'imaginer un voyage en NZ. On s'envoie quelques messages sporadiquement, surtout elle en fait. Je ne fais que répondre. Je lui envoie un message de bonne année tout mignon, elle me répond "bonne année maggle" J'ai envie de lui cracher dessus. Dernier message, elle à trouver un sosie à moi en NZ. "Trop kool" Voilà, c'est un dossier qui n'est pas fermé mais qui fait saigner mon pti coeur de fragile. Franchement je suis dans le flou total et je ne sais toujours pas quoi penser. Je suis amoureux d'une meuf qui me fait rebondir ou elle veut et ça pue. En vrai, là, j'y pense moins et focus le taf et les Wséries (laul) mais je vous le dis, je sais que je serais faiblard si j'ai un spot asiatique avec elle. Si je prends un autre refoul, regardez attentivement les nouvelles internationale section "meurtre barbare". Voilà, vos avis/ retour d'expérience sur cette main sont les bienvenus. Prochain billet, mon Run Rose en Australie, promis ! La bise
  4. 3 points
    Bonjour à tous, Je me présente : je m’appelle David, je suis marié depuis 2005 et j’ai 2 enfants de 9 et 4 ans. Mes 2 grandes passions sont le poker ( bien évidemment ) et le trail : je cours 3 à 4 fois/semaine pour environ 60km en moyenne. J’habite vers Besançon et je joue au poker depuis 2007. A cette époque ( ça fait vieux ça !!! ), je m’étais inscrit sur Everest Poker et je ne jouais qu’en cash game. Il est vrai que je me débrouillais pas trop mal pour mes débuts et j’arrondissais bien ( voire même très bien ) mes fins de mois. Malheureusement, le .com s’arrêta pour laisser place au .fr en 2010 : et là, c’est vrai que le niveau, au fil des années, a particulièrement évolué. Et moi, il est vrai, je me suis un peu reposé sur mes lauriers… Entre temps, j’ai essayé de nombreux autres sites tels que PS, bwin, PMU, Party Poker. C’est d’ailleurs sur cette dernière room que je me suis fais une belle petite somme lors d’un tournoi. A cette époque, Bruno Solo était l’ambassadeur de ce site ( pour ceux qui s’en souviennent, il y avait même une pub avec Bruno Solo pour promouvoir ce site ). Un tournoi était organisé chaque dernier dimanche du mois ( avec plusieurs étapes de qualif ) ; je me suis donc retrouvé dans ce tournoi où un bounty était placé sur la tête de Bruno. Celui qui arrivait à l’éliminer empochait un très joli cadeau. Et c’est ce qu’il m’arriva : je me rappelle encore de ce coup comme si c’était hier. J’avais un très gros stack et je me retrouve ( par chance ) à la table de Bruno Solo qui, lui, était short. Dans ma tête, je me suis dit : « s’il part à tapis, je le suis avec n’importe quelle main de départ ». L’enjeu était trop beau. Résultat : il open shove, utg, et je le suis. Heads-up : Bruno Solo contre pour moi. Bon les carreaux, on oublie. Flop : Turn : River : . Magnifique !!! Le bounty : 1 voyage au mexique pour 2 personnes !!! Là, je réveille ma femme ( il était 2h du matin ) : c’était pour la bonne cause !!! Mais le tournoi n’était pas fini : j’ai terminé à la 7e place pour prendre encore 250 €. Bon, finalement, on décide ( car on le pouvait ) d’échanger le voyage contre 2024 € pour être précis. On est fous me direz-vous ! mais en fait, nous revenions du Mexique car nous avions passé notre voyage de noce 6 mois auparavant. Que d’émotions ! Depuis cette belle histoire, je navigue entre les MTT et le Cash game, sur Winamax ou PS. A vrai dire, je reconnais que je me débrouille mieux en Cash mais que l’émotion est plus grande en MTT. Aussi, mon jeu a stagné et il faut reconnaître que je ne fais pas trop d’efforts pour progresser. De plus, mon souci principal est le tilt, surtout en cash. De ce fait, sujet au tilt, je me suis inscrit sur Kill Tilt pour tenter de trouver une solution à mes maux. Grâce à Pe4nuts ( et consorts ) et ses vidéos de très très grandes qualités, tellement enrichissantes d’un point de vue mental et technique, j’arrive de plus en plus à maîtriser mon tilt. Hélas, certaines sessions me font encore bien tilter pour me faire perdre de nombreuses caves en quelques temps. C’est décidé, je vais travailler encore plus mon jeu et regarder encore plus de vidéos pour enfin adopter l’esprit "zen", et surtout pour retrouver mes perfs d’antan et mes gains qui permettaient de faire plaisir à toute la famille. J’ai donc fait un bon break sur les tables de cash pendant presque 6 mois l’année dernière pour consulter des vidéos, lire des articles et surtout le livre » Le mental au poker » : véritable mine d’or pour tenter d’enrayer ses problèmes de tilts entre autres ( enfin je l’espère ). Je vais donc (re)commencer un nouveau départ sur PokerStars, en NL 10, avec 1000 € de bankroll ; mon leitmotiv sera « NO TILT ». Il faudra adopter la zen attitude !!! Je compte ouvrir au début 4 tables ( peut-être 6 ) et réaliser des sessions d’environ 3h / jour pour jouer 1k mains / session, soit un sample de 30k mains / mois. Mon objectif sera de monter une bankroll de 6000 € pour faire un voyage inoubliable avec ma femme pour ses 40 ans ( et en même temps pour nos 15 ans de mariage ), soit lors de l'été 2020. Cela me laisse 2 ans pour réaliser ce pari fou et lui faire une énorme surprise ! J’espère vous voir nombreux à lire mes posts ( environ 1/semaine ) et je compte sur votre soutien. Début du challenge : lundi 1 janvier 2018. A très bientôt sur les tables et GL à tous.
  5. 2 points
    Flzgone

    Poker vertigo! (Lettre3)

    Cher amateur , Tu me fais part de tes sensations en tournoi, à mesure que les blinds augmentent et/ou que ton stack diminue comme neige au soleil,saches que je comprends ton malaise face à cette forme de vertige . Le vertige de l'avancée dans le tournoi avec toutes les questions en suspens, vais-je tenir le coup? Vais-je doubler? Vais-je réussir à gagner un pot? Vais-je deep run? Faire ITM,?Sauter à la bulle? Me faire craquer les AS? Toucher mon tirage? Passer ce bluff? Vais-je pouvoir me relever de ce coup? Suis-je déjà en TILT? WTF? Et pendant ce temps, les blinds augmentent, ton cœur bat plus vite, ton stack fond à chaque passage de niveau, et toujours pas de spot...rien , nada, désert de Gobi. Pendant ce temps, tu décroches du stack moyen, tu te rapproche des seuils critiques, tu as peur de jouer, les 40BB deep, 30BB, 25BB comme si tu glissait sur une pente douce lentement mais sûrement. Mais le problème est que lorsque tu deep run , avec un stack énorme, tu as le même vertige quoiqu' alimenté par d'autres questions tout aussi abyssales: Vais-je préserver mon chip lead? Faire une TF? Aller au bout? Déchanter?Fair mon one time? Ma best perf ever? Peu importe la fin du tournoi pourvu que tu connaisse l'ivresse de ces doutes vertiginesques! Et ainsi de suite, il en est des tournois comme de l'alpinisme, pour atteindre les sommets, il faut dompter le vertige et respirer en haute altitude où l'air manque cruellement, et malgré tout garder les idées claires pour ne pas vriller mon ami. Bien à toi et à bientôt
  6. 2 points
    NICEBET

    Le Run Rose [PART 5]

    Je sais. J’ai mis du temps à pondre cette 5ème partie. J’étais trop occupé à détruire ce que j’ai mis 8 mois à construire et croyez-moi, j’ai bien tout niqué. Tout y est passé. La vie est un combat de tous les jours ou rien n’est jamais acquis. J’ai, encore une fois, eus un excès de confiance. Toute ma vie. J’ai un peu remonté la pente du point de vue du moral mais croyez-moi, ce fut les 2 mois les plus difficiles de mon voyage. J’écris en direct de Bali ou tout parait moins important et ou ENFIN j’arrive à sortir d’un état limite dépressif. Cela fait 6 mois que je n’ai pas touché une fille. Je suis officiellement slip de platine. #stevelesociologue J’ai moi-même du mal à le croire quand j’écris mon run rose… put**n mais qu'est ce qu'il se passe? Je tenterai d'y répondre, mais pas maintenant. Certes, pendant 3 mois je n’ai vu que des vaches et l’aventure zoophile ne me paraissait pas une option viable, donc finalement c’est plus 3 mois de fail qu’autre chose. Mais quand même. Inès, cette divine créature, m’a mis un stop de l’espace et j’ai eu beaucoup de mal à m’en remettre dans la mesure où j’étais déjà bien au fond du trou. C’est une histoire que je vous raconterais (peut-être) plus tard. Ce qui vous intéresse mes conos, c’est le Hugo « brillant ». Le Hugo qui fait mouche dans leurs moules. Let’s go bande de petit pervers. Ma gueule quand je réalise que j'ai spew 35 000$ en trois mois combo PLS d'Inès MJ. 26 ans, travaille dans le graphisme. Je l’ai rencontré sur Tinder. On discute un moment par texto et j’aime beaucoup son style. Elle a un humour assez direct et une certaine répartie. Ses photos laissent voir qu’elle est jolie mais n’en dévoilent pas trop. On est sur un profil de qualité me dis-je. MJ c’est le piège féminin typique. Au début elle ne montre que ses bons côtés et sournoisement, cache ses cotés vraiment très chiant. Une manipulatrice en herbe. Comme elle est incroyablement bonne (1m60, 48kg, un gros 85D) et vraiment jolie, l’aiguille de mon radar « meuf chiante » est dupé et tout le sang de mon corps se dirige vers ma bite, laissant mon cerveau incapable de réagir correctement. Comme d’hab quoi. On se rencontre lors d’une soirée de printemps à Montpellier, dans un bar proche de la place St Anne. Je la vois arriver- pantalon noir, pull noir, blazer noir. Pas très gay mais elle est conforme aux photos et CA, c’est toujours une petite victoire. Comme une win d’un SNG jackpot x4 avant de lancer ta session MTT. Ça ne t’avance pas beaucoup, mais c’est toujours bon à prendre. On se pose en terrasse, je commande une pinte bien virile et elle choisit un cocktail à 15€. Y’a comme un écart dans nos commande mais au diable l’avarice, je ne me formalise pas. La proie de ce soir est des plus charmantes et je me vois déjà la démonter à lui en faire perdre ses petites lunettes de secrétaire cochonne. On discute, je la met à l’aise et conduis la conversation. Elle parle relativement peu « préfère écouter » jusqu’au moment où on parle des aventures « tinder ». Elle me dit qu’elle a connu un mec via l’appli et qu’elle est resté un moment avec mais que ça s’est plutôt mal fini. Pas plus d’explications, même si je sens qu’elle pourrait m’en parler si je lui demander. Elle boit mes paroles et j’en profite pour raconter ma vie. Les côtés sympas du moins. J’enclenche le mode « endormissage » et j’y vais franco : « J’ai travaillé et eus beaucoup de responsabilités pendant 4 ans, j’avais une copine, un appart et un très bon CDI. J’ai tout quitté car je n’étais plus en phase avec moi-même, je ne voulais plus continuer à alimenter les rêves de mon patron et je suis donc parti pour vivre les miens : Vivre par et pour moi-même, voyager, écrire et financer le tout grâce au poker. » En général ça fait son petit effet. L’image du mec qui plaque tout et qui assume, c’est du béton. C’est drôle que je n’en parle que maintenant, mais c’est vraiment cette même phrase que j’ai répété a quasiment toutes mes cibles (et que je répète encore). Je pense que chacun à « sa phrase d’accroche », moi c’est celle-là. En réalité, je suis parti car je faisais une dépression et le seul refuge que j’ai trouvé était de fuir, loin, et d’essayer de commencer à écrire. Même si n’ai jamais vraiment écris, je n’ai jamais réussi à vivre à 100% du poker non plus et je flippais complètement de voyager SEUL. J’avais pas une thune et n’en n’avait pas vraiment mis de côtés, trop occupé à flamber dans des plaisirs éphémères. Bon OK, c'est pas elle, mais c'est ce que j'ai trouvé de plus proche de ses boobz à elle #truestory (après une longue & difficile recherche) Bref, full bluff sur 3 street mais avec assurance. On finit le verre. « Un autre ? » « Ok mais je vais être pompette ». Je n’aime pas l’amateurisme mais c’est tout de même intéressant. « Bah, je n’ai pas eu le temps de mettre du GHB dans ton premier verre donc je veux bien une deuxième chance » Sourire, contre sourire, micro silence « Garçon, la même ! » On finit nos verres, plus rapidement cette fois-ci, quand approche l’heure « où il faut faire un move ». « Si tu veux, j’ai une bouteille de vin chez moi » « Pourquoi pas ! » BENGO On arrive chez moi, elle s’assoit dans mon nouveau canapé et je sers les deux verres. Je m’assois à mon tour et ni une ni deux je l’embrasse. Après 5 minutes de roulage de pelle en bon et due forme, on commence à discuter de cul. Superbe transition. Et là, elle me parle de ce mec qu’elle a connu. Celui dont je n’ai pas souhaité connaitre le dénouement. Son ex avait des tendances sado et pratiquer le bondage. Elle, elle acceptait car « j’aime bien être soumise ». Moi, quand elle me dit ça, je me dis « Ouuuuuh, ce que je vais te mettre ! » Sur la fin, c’était trop hard et elle sentait bien que le type était un peu tordu. Elle l’a donc quitté. Elle rajoute qu’il avait une petite queue et qu’elle préfère « les grosses ». Là, elle me regarde sans le dire [et toi ?]. Je souris. Ni une ni deux, elle m’embrasse et me malaxe la teub jusqu’à ce que celle-ci montre le bout de son gland. Elle lance un « Ah ouais ! Moi aussi j’ai des atouts intéressant ». Elle enlève son blazer puis son haut et son soutif, et là « fracture net de l’œil droit ». Une paire d’énormes boobz P-A-R-F-A-I-T-S. Je dois lâcher un filet de bave sur le moment, puis je me dis « put**n, tu vas foutre ta tête dedans dans 3-2-1. 1er barrel. Je n’ai pas mis que ma tête. Je la démonte littéralement sur le canapé à tel point que le canapé se décale d’une bonne trentaine de centimètre du mur. Elle me demande direct d’y aller plus fort, plus fooooort ! Incroyable première baise. Une fois finit, elle me demande un truc sucré car elle a la tête qui tourne [feeling de like a boss]. Je lui propose un gâteau mais madame est intolérante au gluten. Une tartine de Nutella- elle n’aime pas la noisette et digère mal le chocolat. OK, de là je me dis bon t’es casse couille mais t’es beaucoup trop hot pour que je te le dise. Je lui sers donc un verre de jus d’orange en m’attendant à ce qu’elle me sorte « il est bio ? ». Ce qu’elle ne fait pas. Elle rajoute cependant qu’elle est TRES difficile en ce qui concerne la nourriture. J’ai déjà pratiqué des meufs un peu chiantes sur la bouffe et ça m’a toujours un peu rebuté. Elle, elle ne mange RIEN. En gros, elle mange du riz, du poulet et basta. Elle n’aime même pas les légumes cuits. Elle m’explique qu’elle a des problèmes de digestion, qu’elle est intolérante au lactose, gluten et plein d’autres trucs chiant. Première fois que je me rends compte de la vérité du graphique de Barney Stinson. Vraiment trop fort ces ricains. La relou se cache souvent derrière des masques snapchat (de chienne) Après l’avoir écouté pendant 20 minutes sur les difficultés qu’elle a à s’alimenter et à digérer, je profite d’un moment de silence pour lui dire « bon je suis crevé, on dort ? » Elle est casse couille mais je pense déjà à lui mettre mon fameux barrel matinal. Mais non, madame me dit « non mais je vais rentrer je ne veux pas t’embêter ». « Non mais ça ne m’embête pas ! En revanche, quand tu me parle pendant des plombes de tes problèmes de digestion, ça, ça me fait chi** une tonne » Evidemment, j’en reste à la première partie de cette phrase mais elle insiste pour partir. « Non mais j’ai dit à ma mère que je rentrerais ce soir » Ok, deuxième révélation de la soirée, à 26 ans, alors qu’elle bosse, elle habite encore chez sa mère. Je trouve ça bizarre mais j’ai trop donné de ma personne à l’écouter précédemment pour me lancer dans une autre explication relou. « Ok ok, fais comme tu le sens ». On s’embrasse et elle quitte mon antre. Le lendemain, je suis perplexe. Déjà parce qu’à 11h du mat, j’ai déjà reçu 3 messages de sa part et ensuite parce que cette histoire d’habiter encore chez sa mère me parait bizarre. Je me doute bien qu’elle a un mega combo draw qu’elle essaye de tourner en bluff river mais je décide quand même de fold. Je me souviens de ses boobz, de notre baise d’enfer et je décide donc de faire l’autruche. Le tournoi vient juste de commencer, pourquoi prendre des risques maintenant ? Je choisi l’option low variance ou communément appeler l’option « gros lâche » en répondant poliment. Je mets tout en œuvre pour la revoir au plus vite en espérant qu’elle a compris que je m’en bas les couilles de ses problèmes gastriques. Je veux juste revoir ses énormes seins le plus vite possible. Notre deuxième rencontre se passe en début d’après-midi. Elle choisit un restaurant rance et m’annonce en s’asseyant qu’elle rentrera après avoir mangé car « elle a du boulot ». Comme une sensation de m’être fais niquer sur le coup. Je dois assumer de partager du temps avec elle sans aucuns espoir de fornication. Je subis la situation en essayant d’être poli et de lui montrer que je m’intéresse à elle dans l’unique but de la ramener chez moi après le repas. Elle me dit qu’elle veut être en couple et qu’elle ne veut pas d’une histoire sans lendemain. Je reste évasif en disant que je ne suis pas contre d’être « exclusif » mais que dans tous les cas, dans 5 mois je pars en Australie pour au minimum un an. Elle ne dit trop rien mais je sens bien qu’elle pense qu’elle peut me retenir. Elle me lâche des trucs du style « tu sais, moi les mecs, au début ils font les gars détachés mais je réussis toujours à en faire mes toutous » Enorme barre de rire interne, je ne suis vraiment pas le genre de type à qui il faut dire ça. D’une part parce que depuis la libellule je ne ressens pas grand-chose- voire rien- et d’autre part parce que ça me donne cruellement envie de lui donner tort et d’être super piquant. Je souris malicieusement quand elle me dit ça mais ne répond pas. Je profite de cette situation stoïque et limiter dans le temps pour l’interroger sur sa mère. « Ma mère est folle ». Ça commence bien. « C’est une perverse narcissique qui fait tout pour me garder à la maison. Quand j’ai voulu prendre un appartement, elle a menacé de se suicider » Ça pue le mytho et si ce n’est pas le cas, quelle mère peut dire un truc pareil ? En général la pomme tombe jamais loin du pommier et à ce moment précis, je commence à me dire que OK elle est super bonne mais que y’a des limites à l’aveuglement du slip. Elle me raconte tout un tas d’anecdotes très suspicieuses sur sa mère et ses agissements mesquins. Franchement, c’est tellement énorme que j’ai du mal à y croire. Y’a quelque chose dans son regard, dans sa façon de s’exprimer, qui me fait dire qu’elle cherche de la pitié. Une espèce de stratagème pour que je me dise « oh la pauvre, c’est dur quand même ». On finit le repas, on split l’addition et je la raccompagne à l’arrêt de tramway. 2 minutes avant que son tram arrive alors qu’on finit de s’embrasser, elle me lâche un « Hum, qu’est-ce que tu m’excite, finalement je serais bien resté » Je lui lâche que si elle veut on peut se revoir ce soir mais elle trouve une excuse bidon « je dois nourrir et m’occuper des oiseaux de ma mère ce soir. » A partir de là, j’ai la certitude qu’elle a dit ça à ce moment précis, uniquement pour me faire languir et quelque part, avoir une emprise sur moi. J’ai déjà utilisé cette ruse maintes fois. A d’autres. On se quitte la dessus et je rentre chez moi encore perplexe. J’en parle à un pote qui me dit que je devrais au moins la rebaiser quelques fois avant de prendre une décision. Ouais, j’ai des potes comme ça ! On se revoit 3-4 jours après car Madame est « busy » mais aujourd’hui, je pense simplement qu’elle voulait se faire désirer. Entre temps je fais une soirée, et je revois une fille du run que je barrel joyeusement, histoire d’être sûr de ne pas être sous l’emprise de MJ. Quand je revois MJ, je n’éprouve aucun remords et suis donc largement rassuré #Serein Elle vient chez moi et je lui fais un repas simple : poulet curry, riz. Elle mange deux bouchés et n’a plus faim. Je commence à la chauffer mais elle veut absolument parler. Donc on parle, on parle et je prends sur moi comme jamais. C’est comme être à Noel, voir les cadeaux, mais devoir attendre qu’on déjeune pour les ouvrir. L’attente est insupportable et je feins de l’écouter et buvant du vin et fumant un gros joint. Pour finir, on baise et bizarrement, même si c’est cool, c’est moins intense. Quelque chose c’est cassé je crois. Je la laisse tremblante sur le lit et me roule un bédo. « A bon ? Tu vas encore fumer un joint ? » « Oui, ça te dérange ? » « Non non, mais tu fumes beaucoup quand même ». Bordel, c’est la troisième fois qu’on se voit et t’es déjà super chiante comme ça ??! « Ça te pose un réel problème ? » « Non non, je disais ça comme ça » Les meufs qui « disent ça comme ça ». Je le fume en l’écoutant me parler de son père, qui n’est pas mieux que sa mère apparemment, puisqu’il les a abandonnées étant jeune. Lorsqu’il la garder avec sa sœur, il baisait des filles qu’il ramener, « devant elles ». J’ai encore une fois, beaucoup de mal à y croire. Bref, je finis mon pet, va pour lui mettre un deuxième barrel mais non, madame est repu, et souhaite dormir. Le matin, je lui mets un barrel, forcément, et c’est cool. Je prends l’option « j’ai des trucs à faire » et la dégage assez rapidement. On se revoit deux trois fois par la suite, toujours à plusieurs jours d’intervalle. L’avant dernière fois qu’on se revoit, c’est en présence d’un couple d’amis à elles. Ils sont gentils dans l’absolu mais franchement pas le genre de gens avec qui je traine. Bien trop lisse. Toute la soirée, elle me colle et m’expose fièrement à ses amis et au reste du monde. Je me rends compte qu’elle se projette de ouf alors que de mon côté, je viens de prendre mes billets pour l’Australie sans lui avoir dit. Elle réveille en moi un être sadique parce que j’ai limite hâte de lui dire que tout son petit jeu de manipulation d’amateur, ne fonctionne pas. On passe la soirée dans ce bar (le barberousse) et on rentre chez moi. Elle est ivre donc elle se lâche. En gros, je la tringle dans tous les sens, un bonheur ! Finalement, il suffit juste de la faire boire pour qu’elle ne soit pas relou, mais même avec cette info, je suis las et j’ai déjà pris ma décision. On se lève, pti barrel des familles- vous êtes habitué- et je vais chercher des croissants. Sur la route, je me demande comment je vais la bust… #ambiance Le weekend arrive et ce samedi j’ai un concert (live au pont). C’est prévu depuis quelques temps mais elle n’est pas au courant. Lorsqu’elle me demande ce que je fais ce soir, je lui réponds que je vais là-bas avec toute ma bande de pote mais qu’on peut se voir dimanche pour cocooner. Elle est vexé, tente de me faire réagir par message mais je ne réponds pas. Le lendemain, forcément, madame me dit qu’elle voit un groupe d’amis. Vraiment obvious qu’elle veut « me faire payer », classique shit. Je la revois 3 jours après et je décide de lui annoncer que j’ai mes billets pour l’Australie et que je décolle dans 2 mois et demi. Je suis hyper excité mais elle, pas du tout. Au contraire. Elle tire la gueule grave. Je pense qu’elle se rend compte que tout son petit manège n’a pas fonctionné. Je lui avais pourtant parlé plusieurs fois de l’importance de ce projet pour moi, à chaque fois elle acquiesçait sans vraiment s’emballer. Probablement qu’elle était persuadé de me retenir au pays. Manqué. Elle me fait une scène et je lui dis un truc du genre « bon écoute si t’es pas contente tu te casses ». Elle est limite en larme mais je décide de m’en battre les couilles. Je me dis que ça lui fera les pieds. Le pire c’est que je suis sure que son petit jeu de manipulation marche à 90%. Mais pas sur moi, et sur le coup, j’en suis limite fier. J’ai réussi à reprendre le contrôle de mon cerveau !!! Elle se barre et pendant une semaine je reçois des messages incendiaires auxquelles je réponds la plupart du temps « ok ok ». Le dernier, je lui pose un bon pavé comme je sais si bien les faire et après un dernier message finissant par « tu sais, de toute façon, j’ai déjà retrouvé quelqu’un et je suis amoureuse » Infini rolling on the floor- Tarée complet. Alors messieurs la morale de cette histoire (j’ai l’impression de me répéter put**n), ne pas laisser sa queue baiser votre cerveau en toute impunité. J’étais un peu mal pour elle après car je suis parfois sensible mais finalement le sentiment dominant c'était de me dire que j'avais été plutôt balaise. Je n’ai rien remis en question et j’ai suivis mon plan. Finalement c’est ça la morale. Ne pas remettre en cause un projet pour une random qu’on connait a peine. Basique mais toujours bon à rappeler ~ MRN, 23 Ans, étudiante. Rencontré lors d’une soirée à Nîmes. Elle est venue me parler alors que je fumais ma clope dans le carré fumeur. On a discuté pendant une petite heure alors que j’étais sacrément bourré et dans ma phase Nimoise pré-départ. Autrement dit, j’en avais plein le cul des gonzesses. Je prends quand même son numéro car j’ai du mal à laisser passer des spots de 3 bet aussi obvious. On se revoit dans un bar à Montpellier quelques jours plus tard et manque de pot- mais forcément j’ai envie de dire- elle est bien moins jolie quand des mes souvenirs. Le pouvoir de l’alcool. Cependant, elle est grande et à de longues jambes, et ça, c’est ma came ! La discussion tourne autour de mon voyage, je pars dans moins d’un mois et je valide bien le fait que dans tous les cas, ça sera une relation légère. Ça ne la dérange pas. En fait je crois qu’elle est déjà prête à ce que je lui dise : « On va chez moi ? ». On continue à converser. Elle me raconte sa vie. Elle est plutôt cool mais en vrai, je m’en branle. On boit 3 verres et je la raccompagne chez elle. En bas de chez elle, on se roule des grosses pelles de collégiens jusqu’à ce qu’elle me dise « tu veux monter ? » Je vous laisse deviner ma réponse. On se met au lit « pour matter un film » mais très rapidement la température monte et je lui cale des doigts #standard Elle me stop. « Faut que je te dise un truc » Inquiet, je réponds « oui ?? » Il faut savoir que j’ai toujours eu peur de cette situation et que la meuf me dise « j’ai le sida » ou un truc bien glauque genre « mon grand-père m’a violé à répétition quand j’étais gamine » Heureusement, ce n’est ni l’un, ni l’autre. « Tu sais j’ai connu beaucoup de mec, genre vraiment beaucoup et j’ai plus vraiment envie qu’on me baise sans donner de nouvelles ensuite ». Ouf #Soulagé Je sais que je vais faire la pute car je n’ai pas du tout envie d’en faire ma meuf, même pour un mois. « Bah ok, si tu souhaites qu’il ne se passe rien, il ne se passera rien » Je joue la carte de la psychologie inversé combo gentleman compréhensif pour obtenir un move de sa part mais surtout, pour ne pas à avoir à mentir et dire « tkt je serais pas comme les autres ». Je serais comme les autres. Vu la lourdeur de mon slip de platine, je regrette... Oui je regrette mes amis 5 minutes après, elle a dû trouver ça tellement cool de ma part, qu’elle à ma queue dans la bouche. On baise et dodo. Le lendemain matin, je n’en mène pas large. Déjà parce que vraiment, elle n’est pas très jolie mais surtout parce que bichette, j’ai vraiment méga envie de faire comme les autres. En vrai, je les comprends et c’est assez triste pour elle. Elle est chaude mais ce n’est pas le genre de fille que t’as envie de garder. En partant, elle me dit : « tu me rappel hein ? » « Oui oui, t’inquiète » J’aimerais bien avoir le flash des Men In Black dans ces moments. Deux jours après, je pars à Toulouse pour voir des amis et la Libellule avant le grand départ dans 3 semaines. J’y reste 3 jours et à mon retour, vu qu’elle m’envoie des messages, je propose à Marion de venir à Nimes dans l’appartement de grand-duc ou je vis. Elle se fait pas prier et déboule le vendredi soir. Je la récupère à la gare. En plus de m’embrasser grossièrement devant tout le monde, elle pue de la gueule sévère et pire, me tient la main sur tout le trajet. Pas cool bro, la soirée va être longue. Comme je reviens de Toulouse et que j’ai vu mon ex, il faut que j’évacue la pression. Je la snap baise sur le canapé en velours. Ce n’est pas la baise du siècle mais elle y met tellement d’entrain que c’est cool. Je lui fais à manger et elle en redemande pour le dessert. Je fais une esquive de l’espace en lui disant que je n’ai plus de capote. On va se coucher, elle me suce, avale. Champion Hugo. Le lendemain elle doit partir tôt car je l’ai prévenu avant qu’elle n’arrive à Nimes que j’avais une sortie rivière avec mes potes. La suite est affreusement banale pour elle. Je fais le mort, comme un petit fils de pute. Tout simplement. Ça se finit comme ça. Je suis vraiment désolé MRN mais je n’avais vraiment pas la force de fournir plus d’effort que ça. Finalement je crois que c’est pire que d’avoir fait le mort direct car elle a dû croire « put**n, enfin un qui me rappel » ! Moralité, pas de moralité. La technique du mort c’est super efficace bro. C’est la fin de cette 5eme partie. La prochaine se passera en Australie avec une première expérience des plus intenses. J’ai conquis les Etats Unis d’Amérique et croyez-moi, c’est pas pour rien que c’est la « porn nation ». Je vous laisse sur cette petite pic... La belle Inès... La bise ! Hugo
  7. 2 points
    Cher amateur de poker, J'ai lu ta dernière lettre avec attention, il y est question d'un phénomène inhérent au poker qu'on appelle "variance". Il semblerait que la variance t'ait quelque peu malmené ces derniers temps, n'est-ce pas? Je le suppose d'après le ton légèrement plaintif avec lequel tu me parles de tes déboires. Sache que c'est naturelle, il est très difficile de se rendre compte réellement de ce que représente la variance au poker- j'ai lu quelque chose à ce sujet tout du moins. Notre cerveaux n'est pas vraiment fait pour appréhender précisément les phénomènes aléatoire, comme la volatilité ou le risque que symbolise la variance au poker. Je ne vais pas te faire un cours là dessus rassure-toi, comme tu le devines mon but est autre. Laisse moi te raconter une expérience personnelle: Il y a quelques années, j'étais encore un jeune joueur prétentieux qui traitait respectueusement ses adversaires de fishs, en particulier lorsque je subissais ces fameux bad beat que tu évoques toi-même, de la part d'un joueur qui se contentait par exemple de payer quasi drawing dead pour finalement m'infliger un suck out avec son two outer et j'en passe. Et puis un jour , dans un cercle parisien réputé, je me promis d'offrir un verre à ce joueur à travers lequel s'exprimait finalement mon bad run. (Evidemment sur internet où tu multitables ce serait un peu compliqué j'en conviens, mais reste avec moi jusqu'au bout s'il te plait.) Donc, en discutant avec M Variance , appelons -le comme ça , je compris d'abord qu'il n'y avait rien de personnel dans le fait de me faire subir ce bad beat, avec l'aide de la variance, mais surtout et pardessus tout, je réalisais alors autour de ce verre que M Variance était en fait un allié et non un ennemi! Comment ça t'exclames-tu sans doute devant cette hérésie, tu te demandes si je suis sérieux ? Oui, cher ami, la variance est ton allié car lorsqu'elle te dessert - si tu joues bien évidemment- comment dis-tu EV++c'est ça? Lorsqu'elle n'est pas de ton côté, elle donne l'illusion à ton adversaire exploitable qu'il peut garder espoir dans ce jeu. Elle lui masque en somme, le fait qu'il est mauvais et inconscient de son vrai niveau- du moins pour un temps- en conséquence de quoi, si tu vois où je veux en venir maintenant? Il reste dans ce game à somme nulle qu'est le poker où, je t'en parlerais un jour si tu veux, si tu n'exploite pas ton adversaire c'est que tu es exploité par lui , ce vilain! L'autre bienfait de la variance subie est qu'elle t'oblige à te remettre en question sur tous les plans, autrement dit à travailler , évidemment si c'est ce que tu souhaites? En enfin n'oublies surtout pas une chose, à long-terme elle s'équilibre, encore faut-il que tu ne sois pas trop pressé n'est-ce pas? Certain attendent encore un retournement de fortune désespérément, comme tu le sais donc je ne m'attarde pas à ce propos.. Et puis, s'il te plait, pour ne pas être en reste, je souhaiterais que tu me parles de ces bad beat que TOI tu infliges à tes heures, car la "méchante" Variance peut se montrer très généreuse sans qu'on l'ait toujours mérité. Bien à toi et à bientôt.
  8. 2 points
    Salut les amis , comme prévus je viens vous faire part de mes objectifs et résolutions pour cette nouvelle année 2018; dans les grandes lignes ils resteront quasi similaires . Ma priorité restera clairement de retrouver une bonne condition physique et une meilleure hygiène de vie . Voila donc ma liste : SPORT et HYGIENE de VIE (VItal pour play son Agame et aussi pour la santé,le moral et le mental !): -Faire plus de vélo qu'en 2017 -Faire plus d'exercice d'étirements et d'assouplissements avant et après . -Faire un peu de muscu (abdos, pompes,machine )surtout du haut du corps 2 fois/ semaine (pour éviter les maux de dos et arrèter de fondre ) j'essaierais de m'y mettre tout doucement afin de ne pas me faire mal et arrêter trop vite ! - Mieux dormir. J'essaierais d'écouter des vidéos de relaxations et d'hypnoses qu'un membre du CP m'avait conseillé fin 2016! -Retrouver une meilleur alimentation dans la lignée de 2016( c'est bon pour le moral ) -Continuer de regarder moins de séries tout en essayant de faire plus d'activités.(je ne manquerais obv pas les GOT , walkings dead , Big bang theory et better call Saul mais c'est quasi tout ; c'est déja pas mal ). - Re bosser mon mental afin d'être dans de meilleurs conditions ; j'essaierais de progresser dans d'autres choses que le poker pour prendre de la confiance . - Essayer de combattre ce leak observé par un de mes amis qui est d'avoir du mal à supporter les gros enjeux ; je ne sais pas encore comment je vais devoir procéder , je vais voir avec mon chan la ligne et les choses à travailler pour venir à bout de ce put**n de leak afin de pouvoir enfin décrocher mon One time ! -Trouver le temps pour continuer le tennis, ping pong , pétanque... et essayer de reprendre un peu le billard et les fléchettes . -faire de nouveaux trucs comme le saut en parachute , le yoga , la méditation , pourquoi pas le théatre .... -Continuer de voyager régulièrement ! - Moins spew bêtement dans des conneries ou je m'en veux le lendemain matin ! EN MTT :(Pour la gloire , le rêve et l'argent) -Continuer d''être gagnant sur les 10€ ( Le niveau reste moyen et il y a des tonnes à se faire en étant sérieux et appliqué !) -Réduire de plus en plus les 5€ avec pour objectifs si le run est bon en 10€+ de ne quasi plus en jouer -Continuer de jouer de plus en plus de 20€ (afin de m'y installer progressivement) -Continuer de shot les 50€ (afin de me préparer à jouer de meilleurs joueurs et why not y faire un gros truc ) -Continuer de Travailler mon jeu via les forums,vidéos,les replays des majeurs sur PS.fr et .com super enrichissants ,reviews mutuel avec d'autres grinders motivés, groupe skype ainsi que les rails pour se motiver et progresser ... - Allez ship un majeur du dimanche Type Classico , Sunday surprise, After Work,cocktail , Million Event ... -Allez ship un W-Séries ou SCOOP/FCOOP ou why not un nouveau festival pour l'arrivé du EU ! J'essaierais vraiment d'être plus appliqué afin d'en réaliser un maximum , pour cela je ferais le maximum pour retrouver ce combo explosif entre envie de jouer/bien faire ; bonne condition physique et surtout un bon karma afin d'être dans le meilleur mindset possible ! Bon les amis il ne me reste plus qu'a vous souhaiter un joyeux-Noël et de merveilleux voeux à toutes et à tous pour cette nouvelle année 2018 ! Smir85
  9. 1 point
    Flzgone

    Se voiler la face? Lettre 4

    Cher amateur, Je me demande parfois si tu as vraiment envie de gagner ? Oui, tu as bien lu, autrement dit est-ce que tu prends du plaisir à la compétition pour l'emporter sur tes adversaires ou est-ce que tu cherches des excuses à tes piètres résultats? Encore et encore, des excuses, toujours des excuses et à la fin , devine quoi? De nouvelles excuses, de sempiternelles excuses, tu saisis? LA culture de l'excuse, ça existe aussi au poker non? Bon, ce n'est pas dans mes habitudes de te faire la morale, car tu sais quoi? ça ne sert à rien au fond. Mieux vaut te regarder dans le miroir sans complaisance, et si tu y vois un fish, accepte le verdict et construit à partir de là, construit une nouvelle version de toi-même qui,au moins, à défaut de gagner, cessera de se plaindre! Oui mon ami, sois digne dans la défaite, analyse ton jeu, apprend, réfléchis, questionne humblement, oui sois humble, progresse, avance, mais de grâce arrête de te chercher des excuses!
  10. 1 point
    J'avais dit précédemment que j'allais tenter la NL10 avec une bankroll faible (10 buy-in), mais que grâce à une absence de tilt et le fait que je sais redescendre illico en cas de soucis ça ne devrait pas poser de problème. Mais entre temps j'ai réussi à installer le tracker gratuit Free Poker DB. Une plaie à installer, dur de comprendre comment ça marche, mais j'ai tout de même réussi à trouver comment importer mon historique (punaise, même pour un logiciel libre j'ai jamais vu un truc aussi compliqué à comprendre). Donc j'ai posté mes stats sur le forum afin d'avoir un peu d'aide pour une analyse, parce que vu que je n'ai jamais utilisé de tracker, j'étais un peu perdu dans toutes ces infos. Merci beaucoup à JAX (analyse détaillée) et même à QUINTEFLUSH45 (succinct mais utile quand même) pour leurs réponses qui vont beaucoup m'aider. En gros je suis un nit ! Bon, je m'en doutais, mais je pensais franchement avoir un VPIP plus élevé que 13,4% vu que je relance des trucs aussi bizarre que 75'o parfois Mais puisque je ne relançais pas des trucs du genre A9 (je foldais préflop), ça s'équilibrait et du coup j'ouvrais très peu mais avec un range bizarre (surtout au bouton). Donc finalement j'ai préféré rester en NL2 pour faire des ajustements (je ne pense pas que changer son jeu sur une limite qu'on ne maitrise pas soit très judicieux ^^). Débuts difficiles, puisque j'ai confondu "ouvrir son range" avec "devenir maniac" Et comme les cartes n'ont pas été de mon côté, pendant en gros les 5 premières minutes j'ai énormément perdu (3 ou 4 caves, ça pique un peu en si peu de temps). Après j'ai réfléchi En même temps, l'ajustement ça sert à ça, à revoir son jeu de fond en comble. Donc maintenant ça va bien mieux : j'ai ouvert mon range, je vole plus les blindes et si je joue sur SB je relance systématiquement. Et déjà je vois les résultats ! Ma courbe rouge (gains sans shodowns) qui était en chute libre, remonte enfin ! Je ne pense pas réussir à la faire passer en positif (en micro c'est quasi impossible je pense avec toutes les callings stations), mais si je pouvais l'amener vers 0€ ça me permettrait de gagner plus (encore que si je n'affiche que les 7 derniers jours, cette courbe est positive... mais forcément l'échantillon est faible). Mon VPIP a aussi déjà commencé à augmenter (je suis à plus de 14% en tout, et plus de 21% sur la dernière semaine). Pendant ma période d'ajustement, ma bankroll a continué à augmenter, donc tout à l'heure j'ai tenté un shoot en NL10 sur une table de zoom. Ça c'est pas trop mal passé (j'ai rien perdu, et un tout petit peu gagné), mais je pense que je vais commencer à m'y installer doucement. Bankroll : 162,21€
  11. 1 point
    Fold4Info

    Le généreux donateur

    Je tenais aujourd'hui à remercier le (la ?) généreux donateurs du NL2 ZOOM de Pokerstars.fr. Je lui dois aujourd'hui l'essentiel de mes gains. Pour ceux qui y jouent : c'est la personne avec le pseudo en 2 parties tout en majuscule qui a tendance à partir tapis préflop très (très très très ) light. J'ai eu la chance d'avoir plusieurs fois de très bonnes mains à ce moment là (plusieurs KK notamment), ce qui fais que j'ai gagné quasiment tous les coups joués à tapis (j'en ai perdu 2 seulement, et j'ai du en jouer une dizaine). J'ai déjà lu qu'il n'y avait plus de fishs, même en micro-limites. Alors si quelqu'un veut des exemples j'en ai à la pelle ! En jouant un jeu solide (avec quand même un peu de variété en position préflop) et en value bettant comme un porc (du style tapis à la river en fait ) il est possible de gagner beaucoup. Il faut oublier le poker conventionnel où on est censé miser entre un quart les 3/4 du pot. Là quand on a du jeu, faut miser gros : on sera souvent suivis ! Je réitère ma demande postée précédemment : puisque je joue sans tracker, je ne connais pas mes stats. Quelqu'un qui joue souvent (et récemment) en NL2 zoom pourrait-il me les donner ? Je donnerais mon pseudo online en privé. Sinon, puisque je prend énormément de notes quand je joue (plutôt après d'ailleurs), si vous voulez avoir mon avis sur votre jeu n'hésitez pas à me donner votre pseudo. Si je n'ai aucun avis et que vous jouez souvent en NL2 ZOOM alors c'est que vous jouez un poker solide à priori (ou que vous êtes super nit et que donc je n'ai quasiment pas joué contre vous). Je met des pastilles de couleurs à la table en plus des notes : vert = fish (ce qui veut dire que je dois faire un max de value). J'en ai des tonnes ! Orange = maniac (je dois suivre les tapis plus light) : j'en ai encore pas mal (dont mon donateur). Et j'ai rajouté le cyan pour un regfish qui est du genre très lose passif (à bluffer un max, mais s'il s'accroche il a quelque chose, et s'il bet c'est pas bon). J'ai aussi le rouge que je réserve aux bons joueurs. Ça fait un bail que je n'en ai plus vus. J'en avais un ou deux avant, ils ont dû monter de limite je pense. Et vous, vous faites comment pour vos notes ? Bankroll : 121,15€
  12. 1 point
    Salut les amis, comme chaque année je viens vous faire part de mon bilan et ressenti de l'année écoulée. J'ai décidé de le faire un peu plus tôt que d'habitude pour cause de départ à l'étranger et faute de temps par la suite . Bon voila mes objectifs principaux étaient de garder une bonne forme physique , une bonne hygiène de vie et garder ce bon mindset . Au final ce fût un semi fail semé de montagnes russes sur tout les plans. J'ai clairement manqué de discipline sur beaucoup de facteurs lié à la préparation permettant d'optimiser mon niveau lors des longues sessions MTT ; ce qui au final m'empêche de réaliser une bonne année dans la lignée 2016 et plus important encore d'être satisfait de celle-ci . Mon début d'année fût comme les précédentes assez décevant; puis de Mars à Juillet assez correct mais pas foufou non plus. J'ai fais mon meilleur mois en septembre en gagnant notamment le MS 10 wina ainsi que d'autres belles perfs sur des majeurs low stakes . Octobre et novembre fût assez décevant avec pas mal d'irrégularité entre les sessions; un jeu trop fragile pas assez travaillé ainsi qu'un physique pas terrible . Contrairement aux années précédentes je n'ai jamais été en mesure ne serait ce d'éffleurer le moindre one time . L'un des rares points positifs fût au niveau des voyages . Je me suis fais plaisir en me payant un bon p'tit trip d'un mois à Malte entre fin février et fin Mars qui fût un peu rock'n roll mais fort agréable au final . Puis un autre en Aout de 10 jours en famille entre Rome et les côtes italiennes . J'ai vraiment profité de ces 2 voyages pour m'évader un peut et découvrir de nouvelles choses fort enrichissante pour ma modeste culture et mon esprit . j'ai remarqué une chose cette année c'est qu'il est vraiment très difficile d'être très compétitif tout en étant régulier tout au long de celle-ci sans une routine bien rodé et un taff très intense en dehors des tables tant au plan physique que technique ! J'ai ressentis également un leak récurent sous la forme d'une envie trop importante de perfer au détriment d'une envie saine de simplement jouer le meilleur niveau possible qui ont le sait bien est la seule choses vraiment importante à ce jeu . En conclusion trop de relâchement , de détente et de négligence n'ont pas leur place pour perfer intensément dans cette lutte acharnée qu'est le Poker . Voila un bilan détaillé des objectifs et résolutions que je m'étais fixé en début d'année : SPORT et HYGIENE de VIE (VItal pour play son Agame et aussi pour la santé,le moral et le mental !): -Faire aussi régulièrement du vélo qu'en 2016 ECHEC J'en ai clairement fais moins , j'ai eu beaucoup de mal à me motiver et j'penses ne pas m'être assez forcer . -Faire plus d'exercice d'étirements et d'assouplissements avant et après . ECHEC -Faire un peu de muscu (abdos, pompes,machine )surtout du haut du corps 2 fois/ semaine (pour éviter les maux de dos et arrèter de fondre ) je sais que je dois m'y mettre mais je n'arrives vraiment pas à me motiver pour cette discipline ennuyeuse à mes yeux .ECHEC J'avais déja du mal à faire plus de 10 km de vélo ... - Mieux dormir. J'essaierais d'écouter des vidéos de relaxations et d'hypnoses qu'un membre du CP m'a conseillé !ECHEC J'ai toujours du mal à m'endormir et faire régulièrement de longues nuits bien réparatrices , Les vidéos j'ai pas du tout essayés . -Continuer de manger aussi sain qu'en 2016( c'est bon pour le moral ) PEUX MIEUX FAIRE J'ai un peu déconné la dessus j'ai fais pas mal d'écart et manger trop souvent n'importe comment et n'importe quoi comme un gosse de 15 ans . -Continuer de regarder moins de séries tout en essayant de faire plus d'activités ,je suis conscient qu'il est très difficile d'avoir suffisamment de temps lorsque l'on joue assez sérieusement les MTTs .J'vai devoir essayer de trouver des solutions pour mieux gérer mon temps libre .(c'est bon pour le moral)PEUX MIEUX FAIRE J'en ai peu regardé jusqu'a fin septembre hormis GOT qui est immanquable ; mais par contre en cette fin d'année j'ai remis le nez dedans , jamais facile de résister à des tueries comme Stranger Things ou Walking dead ; comme par hasard cela coincide avec ma période la plus dégueu niveau poker et forme physique . Je dois vraiment ralentir et en regarder avec beaucoup plus de modérations . - Continuer de Travailler le mental;(Trouver le temps pour lire le livre de Jared Tendler parait qu'il est pas mal ) PEUX MIEUX FAIRE J'ai été moins solide et surtout moins régulier que l'an passé c'qui fait au final une assez grosse différence dans mes résultats - Essayer de combattre ce leak observé par un de mes amis qui est d'avoir du mal à supporter les gros enjeux ; je ne sais pas encore comment je vais devoir procéder , je vais voir avec mon chan la ligne et les choses à travailler pour venir à bout de ce put**n de leak afin de pouvoir enfin décrocher mon One time ! Pas eu l'occasion de le tester . -Trouver le temps pour continuer le tennis, ping pong , pétanque...ATTEINT J'ai pas mal jouer cet été au tennis mais j'ai fais assez peu d'autres trucs par manque de temps . -faire de nouveaux trucs comme le saut en parachute , le yoga , la méditation , pourquoi pas le théatre .... ECHEC Pas réussis à trouver le temps et l'énergie -voyager régulièrement ! ATTEINT - Moins spew bêtement dans des conneries ou je m'en veux le lendemain matin ! ECHEC J'ai clairement craqué bêtement durant la moitiée de l'année avec plusieurs incidents pour me dire que j'étais en train de m'égarer ... EN MTT :(Pour la gloire , le rêve et l'argent) -Continuer d''être gagnant sur les 10€ ( Le niveau reste moyen et il y a des tonnes à se faire en étant sérieux et appliqué !) PEUX MIEUX FAIRE -Réduire de plus en plus les 5€ avec pour objectifs si le run est bon en 10€+ de ne quasi plus en jouer ECHEC -Continuer de jouer de plus en plus de 20€ (afin de m'y installer progressivement) ECHEC j'en ai joué pas mal mais pas autant que j'aurais voulus car j'y suis encore perdant . -Continuer de shot les 50€ (afin de me préparer à jouer de meilleurs joueurs et why not y faire un gros truc ) ECHEC Dûs au bad run sur les 20€ j'en ai très peu shot cause également de BRM . J'ai par contre jouer les 3 Million event sans aucun ITM du à un trop gros respect des ranges dans certains spots closes . -Continuer de Travailler mon jeu via les forums,vidéos,reviews mutuel avec d'autres grinders motivés, groupe skype ainsi que les rails pour se motiver et progresser ... PEUX MIEUX FAIRE Ce fût bien moins prolifique que les années précédentes mais un minima correct . Les causes sont un chan devenu bien moins actifs dans le partage de HH et autres comme les reviews collectives mis en place les années précédentes . - Allez ship un majeur du dimanche Type Classico,Sunday surprise, After Work,cocktail ,Big Ten...! ECHEC -Allez ship un W-Séries ou Micro Séries ! ECHEC J'ai fais beaucoup moins bien que l'an passé car je passes de 5 objectifs atteint en 2016 à seulement 2 en 2017 , j'ai également progressé nulle part contrairement à l'an passé et très mauvaise chose je passes de 5 à 11 échecs cette année soit ma pire année depuis le début que je m'adonne à cette exercice . C'est vraiment une année décevante mais je dois m'en prendre qu'a moi même , je n'ai pas fais c'qu'il faut et mis l'énergie nécessaire pour qu'il en soit autrement ! Je repasserais dans les prochains jours pour vous faire part de mes nouveaux objectifs pour 2018 en attendant Merveilleux voeux à toutes et à tous si jamais j'oublies dans le prochain billet Smir85
  13. 1 point
    rich-x5

    1 sur 247 joueurs MTT

    1er sur 247 joueurs Petite Perf d'un petit MTT à 1 €
  14. 1 point
    Fold4Info

    Mon histoire de poker

    J'ai commencé le poker il y a un bail, ça devait être en 2005 ou même avant. A l'époque en .com (le bon vieux temps ). Sans avoir jamais déposé d'argent, j'avais réussi à me créer une bankroll d'environs 2000$. A vue de nez, je dirais qu'il devait y avoir environs 500$ de gains de poker, et 1500$ de parrainage d'un site de formation au poker (oui, ça fait pas mal). Depuis mes débuts (en limit 0.02-0.04 sur Party Poker) j'ai au pire été break-even, mais le plus souvent gagnant. Mais gagnant modéré, sinon je serais riche Ma plus grande force au poker : l'absence de tilt dévastateur. En plusieurs centaines de milliers de mains (je suppose ^^) je n'ai jamais eu de tilt "explosif" du genre tapis any 2, montée de niveau brutale hors BRM etc... Mon tilt est plutôt du genre ultra conservateur, ce qui fait que si je gagne beaucoup moins que je devrais quand je tilt (tendance à folder trop facilement), au moins je ne dilapide pas bêtement ma bankroll. Un grand défaut ? Peut-être une tendance à me faire bluffer trop facilement. Jouant en NL2, je préfère largement ne pas me prendre la tête avec des spots compliqués, ce qui fait que parfois je préfère folder quand la situation devient un peu trop compliquée, alors que je pense que ça ne serait pas le move idéal. En même temps il y a tellement de situation ultra simples à prendre en NL2 que j'ai tendance à préférer limiter les dégâts et jouer les coups les plus faciles pour moi (à priori c'est pas une si mauvaise idée vu que je gagne quand même pas mal vu ma limite, avec environs 400€ de cashout effectué). D'ailleurs ces nombreux cashouts sont aussi une faiblesse : ça m'empêche de monter de limite. Je me suis donc fixé un objectif à court terme : ENFIN passer en NL10 (toujours en zoom, parce que je trouve pratique de pouvoir arrêter et reprendre une session n'importe quand comme si de rien n'était). Avec une gestion de bankroll qu'on pourrait appeler un peu déglingo, mais je sais par expérience que : je ne risque pas de tilter et liquider ma bankroll je suis capable de descendre très facilement de limite si besoin (je l'ai déjà fait plein de fois) Donc en gros là j'ai une bankroll de 109,16€. J'ai l'habitude de jouer 3 tables de zoom en même temps en NL2. La prochaine session je ferais pareil, mais si je vois que tout ce passe bien je fermerais une table pour en ouvrir une de NL10 à la place. Je sais que c'est vraiment une gestion de bankroll déglingo, mais le but c'est d'essayer de monter le plus vite possible : j'ai déjà perdu assez de temps je trouve. Si je perd 5€ (et jusqu'à 10€ environs), je quitte la NL10. Si je gagne 5€ je ferme la table pour en ouvrir une nouvelle (pour sécuriser les gains et limiter les pertes). Je n'utilise pas de tracker (mais je prend beaucoup de notes), m'en offrir un sera un but pour plus tard d'ailleurs. Si quelqu'un à des statistiques sur les joueurs de NL2 zoom sur PS.fr (des infos récentes), je serais très intéressé par mes propres stats. N'hésitez pas à me contacter si vous pouvez m'aider, je vous donnerais mon pseudo en PV. Reprise de ma présentation sur le forum (juste pour compléter un max )
  15. 1 point
    KAWATU

    wam vs club poker happy 22th

    tournant du heads up final big pot remporté par Dis Cyprine(wam) !! _big pot ===>>>______----------------------whyyyyyyyy les petites paires _çà se fold uTG ___________________________________________________________________________________________________________________________________________ parti d'un AQ qui passe j'ai su être patient a gagner quelques palier 4 fois gagné avec AQ//QQ ensuite trouver un beau JJ pour l'arrivé de la bulle et des 77 // 88 // foldé hors de position mais la dernière main sera fatal vs bb flip si je fold cette petite paire peut être que je passe au top 20 pallier +2€ mais bon 0.3 bb pas évident de folder !!découvrez cette dernière main dans = le replay du tournois ===> https://www.winamax.fr/replayer/replayer.html?2017-e744c2e97e22dfd881790a30ee1228b9edee618bdd6d17e40e1d7ffffb97e17b&lang=fr_FR belle partie !! donc il y avait 396 wam vs 327 club poker gagne !! 57 a 44 wam good luck sur vos tables wazAAAAAAAAAAAAAAAAAA
  16. 1 point
    docfun

    C'est bon pour le moral

    C'est à bout physiquement et mentalement que j'aborde ces derniers jours de l'année 2017. Physiquement car je n'ai pas pris un seul jour de congé cette année ; mentalement, car il faut ajouter le stress du boulot, du quotidien et quelques mauvaises nouvelles d'ordre familial. Par dessus tout, j'ai traversé une période de down swing qui m'a fait perdre gout de ce magnifique jeu nommé Poker. Sur mon Facebook, j'ai eu des notifications concernant le wsop circuit. J'ai regardé vite fait sur clubpoker le coverage de Veunstyle et tout de suite j'ai senti le désir revenir. Quelques coups de téléphone et c'est bon ... Rendez-vous pour le Mardi 12 Décembre à 19h30. J'ai pris la route en me répétant que je vais devoir jouer un poker solide et ne pas sombrer dans ce coté obscure qui me hante sans cesse .. celui où je deviens un fish dès que je prends un bad beat ou que quelqu'un me cherche. 35 Kilomètres plus tard, je suis devant l'appartment. C'est avec la fameuse ponctualité Tunisienne que la partie a débuté à 20h20. Les règles : Cave 100 pour tout le monde puis rebuy non capé ce qui fait qu'au bout de la première heure les tapis sont très deep, blinds 1/2, 8 joueurs. Très vite, je perd ma cave sur une main classique : j'ouvre 15 UTG avec payé par le bouton / je CB 25 sur un flop 9d 3d Qs Le Bouton me relance allin in que je paye dans la seconde .. il a JToff River Kh. Rebuy 100 (les tapis ne sont pas encore profonds). Je continue à jouer TAG, j'utilise la position pour voler quelques pots .. rien de sorcier. Mon tapis va osciller entre 200 et 400 pendant 3 bonnes heures jusqu'au coup charnière : UTG ouvre à 15 / payé par le bouton/ j'ouvre KK en SB et je relance 60 (350 de tapis effectif) .. payé par les 2. Flop : Qd Tc Eh .. je CB 160 .. payé par les 2 cocos turn 8C qui ouvre pas mal de tirages .. des sets sont envisageables ... un J9 est peu probable mais l'impossible n'est pas Tunisien... je check pour induce bluff (sur cette table, dès que tu montres des signes de faiblesse on t'agresse .. alors autant en profiter) .. Ça marche (ou pas !! ) UTG fait tapis 100 .. Bouton tapis 160 ... je serre fort les fesses et je paye. River Qh ... C'est cuit je me suis dit .. show down : UTG A9cc / Bouton JKoff / et je prend un joli pot de 920 dinars. La partie se termine aux alentours de 3h du matin .. j'ai pris encore quelques pots pour finir à 1550, soit +1350. Une grande satisfaction .. ce redonne confiance, mais on sait tous que des sessions perdantes vont arriver .. l'essentiel est de limiter les pertes quand madame Variance st indisposée. Après tout, l'argent qu'on ne perd pas c'est de l'argent gagné.
  17. 1 point
    looping17

    Expérience FPO Lyon

    Bonjour à tous, J'aimerais revenir sur les fais qui se sont produits lors du FPO lyon du 30 novembre au 3 decembre 2017. J'ai bien reflechi à savoir si je devais faire part de mon experience, et apres reflexions, j'ai pensé qu'il etait utile que j'en parle. Je decide donc de faire le Main event , apres plusieurs mains jouées, je me fais sortir sur un bad beat comme ca arrive parfois. Donc je rejoint le rail et apres quelques discussion avec des partenaires de poker, on entend parler que certains joueurs on rebuy 2 fois sur le main event et qu'il etait specifié dans la regle, qu'un seul rebuy etait autorisé. On nous dis que ce n'est pas grave et que de toute facon, ils n'aurait pas pu faire le jour 2 car la direction du tournois s'en serait apercu. Ok mais que dites vous au joueurs qui se sont fais eliminés par ses soi-disant joueurs qui ne devait pas etre là. ( 1ERE ERREUR DONC. ) Le lendemain je decide de m'inscrire au HIGH ROLLER en incription tardive. Seulement pour pouvoir participer, il faut s'inscrire avant midi car dernier delai. Donc j'arrive au casino vers 11 heures et là grande surprise, personne au caisse du casino !!!!! On se renseigne, les responsables du tournois nous disent qu'ils vont arrivés. OK on patiente 10 minutes, 20 minutes, une demi-heure et toujours rien, plusieurs deplacements aupres de personnes differentes et toujours la meme reponse. Puis on rencontre le responsable des caisses qui lui nous confirme que les caissiers n'embauche qu'à 13 heures. Comment pouvez vous vous inscrire à un tournois avant midi, si les caisses n'ouvrent qu'à 13 heures. QUELLE BELLE ORGANISATION n'est ce pas ? ( 2EME ERREUR DONC. ) Apres ses quelques petits deboires et etant là depuis 2 heures environs, je decide de me rabattre sur l'un des derniers tournois de la journée, le FPO 150 qui debute à 14 heures. Je decide donc de m'inscrire à 13 heures ( ouf, enfin les caissiers sont arrivés ), et là on me dit que le tournois est complet, mais que par chance il y a une liste d'attente. Apres plusieurs minutes d'attente, environ 45 minutes, Monsieur APO CHANTZIS arrive assez enervé et nous dit que toutes les personnes qui sont en liste d'attente ne jouerons pas et qu'elles peuvent rentrées chez elle, s'ensuit une discution assez houleuse avec vous et les joueurs en liste d'attente car on à vraiment l'impression d'etre pris pour des imbeciles et là vous vous apercevez que vous avez fais une grossiere erreur ( 3EME ERREUR DONC ) et vous changez votre fusil d'epaule. Monsieur APO CHANTZIS, vous qui defendais soi disant les petits joueurs amateur comme moi, comment avez vous pu nous dire de telle chose, à savoir que certaines personnes comme moi ont fais entre 400 ou 500 kilometres pour faire ses fameux tournois. En résumé je voudrais juste dire qu'il serait plus judicieux à vous et votre equipe de respecter un peu plus les joueurs comme nous. Certes je ne suis pas un grand joueurs, j'ai participé à quelques BPT, FPS et autres mais je n'est jamais vu une si mauvaise organisation et un non respect comme vous l'avez fais. HONTE A VOUS et à votre equipe, vous ne nous merité pas ..........
  18. 1 point
    FishyDoui

    Jour 34: Vendredi 04 Novembre

    Dépôts : 1755€ Retraits : 3815€ (+520€) Winamax : 480€ (-15€) PartyPoker: 285€ (+30€) PokerStars: 220€ Casino: 150€ (+520€) Sport 2/7 Je suis directement passé au jour 34 car je n'ai pas jour hier! J'ai juste fait une petite séance de sport. En ce qui concerne aujourd'hui, j'ai fait un peu de cash dans l'après midi. J'ai essayé de jouer en 0.1/0.25€ mais je ne me sentait pas à l'aise (bien plus de 3Bet, bien plus de reg, un jeu plus hight variance...). Du coup je suis retourné en 0.05/0.1€ pour le moment! Et c'est vraiment un plaisir! Bon et ensuite en soirée, je n'ai pas pu m'empêcher de prendre à nouveau un shot en cash game au casino. J'était vraiment en forme mentalement et physiquement donc j'était déterminé pour enfin faire une session positive! Et après un début de soirée désertique au niveau des cartes, j'ai du joué un gros flip AK vs QQ pour un pot à 650€... Que je gagne! Donc enfin, on repasse en positif dans ce casino! Et on prend du plaisir, car le poker live est incomparable au poker online en terme de sensations! ------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------ !(•̀ᴗ•́)و ̑̑ ------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
  19. 1 point
    Un petit ticket hors sujet, juste pour partager quelques bons vidéos / reportages poker. Comme je le disais en introduction de ce blog, au delà du simple jeu j'adore tout l'environnement autour de ce jeu, je trouve que certains joueurs de poker sont très charismatiques, touchants, drôles et très intéressants à suivre! Et puis bon nombre de personnes ont réalisés de magnifique reportages!! Le plus connu : Victor Saumont. J'ai du regarder l'ensemble de ses reportages une bonne dixaines de fois chacuns... Alors du fond du coeur: Merci Tapis_volant! Alors si comme moi vous êtes fans de reportages, non pas sur le jeu mais sur son environnement, en voici quelques uns: - Nosebleed : reportage sur Seb Sabic et Alex Luneau en Hight Stakes et à vegas. Très très grands joueurs de variantes différentes du NLHE. (Victor Saumont) ★★★★★ - One Time : Parcours de 3 joueurs sur EPT Deauville 2014. (Victor Saumont) ★★★★★ - Live in Deauville : Parcours de 3 joueurs sur l'EPT Deauville 2013 (Je ne suis pas sur de l'année...) ★★★★★ - Boa : Magnifique reportage très touchant sur le très charismatique Guillaume Darcourt. (Loïc Xans) ★★★★★ - Joueurs Hors Catégories : Un court métrage pleins de sincérité sur la réalité parfois malheureuse du Poker... (Loren Claessens) ★★★★★ - Dans la tête d'un pro : Evidement!! Les pros du team Winamax suivit dans lors de leurs tournois live avec les coups cartes ouvertes et commentés. (Winamax) ★★★★★ - Winamax Live sessions : Parties de cash game live avec des pros Winamax et des célébrités. Personnellement je ne suis pas fan mais ça peut plaire à certains! La seule chose que j'apprécie sont les commentaires de Ludovic Lacay (les vidéos "L'oeil de Ludovic Lacay" sont vraiment pas mal!) ★★★★★ - Documentaires Winamax : Winamax a crée 4 documentaires sur le poker. Celui à ne pas manquer étant November Nine sur Sylvain Loosli avant et pendant sa 4ème place au Main Event. ★★★★★ - Petit Joueur : Une série de 8 episodes suivant Antoine "PonceP" Vannini durant les FCOOP de Pokerstars. On y voit pas mal de bons grinders. (Victor Saumont) ★★★★★ - Face Up : Un reportage très bien fait sur un joueur que je connaissait peu SLM Freeman durant le Sismix 2016 à Marrakech. Un coup de coeur pour l'interview du monument Fabrice Soulier ★★★★★ - Isabelle Mercier, Un destin en main : Reportage sur la très connu Isabelle Mercier. Pour moi pas le meilleur reportage techniquement parlant, mais intéressant du point de vue réussite de carrière. Elle su jouer de ses atouts pour devenir populaire et ainsi se mettre à l'abri, le fameux "Gagner de l'argent avant de s'assoir à une table" dont je parle en introduction de ce blog. ★★★★★ - Bet Raise Fold : Magnifique reportage sur l'évolution du Poker Online dans le monde et notamment aux Etats Unis avec le black friday. Le seul point négatif est qu'il est en Anglais. Mais en achetant les accès sur le site officiel vous pouvez avoir les sous titres français ainsi que des vidéos bonus. Je conseil l'achat! ★★★★★ - That's Poker : La base, j'aurai même du commencer par celui la! L'un des tout premiers reportages que j'ai regardé en commençant le poker. Innévitable!! (Décomposé en 5 parties) ★★★★★ - Joueur(s) : Un reportage sur des joueurs à Las Vegas (Un peu anciens... ) ★★★★★ - Secrets de poker : Un reportage signé Arte sur le poker. Un reportage à la base dédié à un public ne connaissant rien au poker avec un des doublages à la Arte... ^^ Mais bon un reportage pas mal fait dans l'absolue. ★★★★★ - Moi, JojoPoker, restaurateur... : Petit reportage sur le plus connut des restaurateur au sein de la communauté: Jojo! Je ne permettrait en aucun cas de critiquer ton niveau de jeu, mais pour moi sa médiatisation il l'a doit avant tout à son charisme, son humour et surtout sa sincérité! Et je trouve ça épatant, il a notamment participer à la maison du bluff. ★★★★★ - Life of cards : Une série de reportage sur de grands noms du poker mondial. Bon c'est filmé et monté à l'américaine ce qui personnelement me dérange et de plus ce n'est disponible qu'en VO. Néanmoins, ça vaut le coup d'oeil. ★★★★★ - Yoh Viral Vs Police : Mythique situation du mythique Yoh_Viral en direct live sur Twitch alors que la police défonce sa porte... GENIALLLL!! ★★★★★★★★★★ - Hommage PokerStars Live : Tout simplement touchant! Pleins de sincérité et de tendresse... Qui montre les gens de l'ombre qui oeuvre pour la beauté de ce jeu! Tapis_Volant Genius! ★★★★★★ (Je reviendrais mettre à jour régulièrement ce post)
  20. 1 point
    FishyDoui

    Jour 31: Mardi 1er Novembre

    Dépôts : 1555€ (+50€) Retraits : 3295€ (+2000€) Winamax : 525€ (+500€) PartyPoker: 255€ (+5€) PokerStars: 70€ (-20€) Casino: -370€ Sport 1/7 Toujours invoquer les esprits avant de commencer une session, surtout un 1er Novembre! Oh Put*** que c'est bon! Au moment où je croyais rentrer à nouveau dans une période de bad run, la "roue tourne" a enfin tourné! (Hommage à toi Franky..) Pour résumer, on traine toute la journée pour éponger la gueule de bois de la veille. 19h30: café, un petit paris sportif sur la leagues des champions et début d'une session de 6 MTT pour 110€ de buy-i 23h: fin des matchs avec comme toujours ma réussite en paris sportif... 2 tournois restants! 1h50: Fin du HU de l'after work, que je perd malheureusement mais je prend quand même une de mes plus belle valise en MTT! Ca fait bien plaisir. Shakira - Can't Remember to Forget You ft. Rihanna ------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------ (´◉◞౪◟◉) ------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
  21. 1 point
    FishyDoui

    Jour 9: Lundi 10 octobre

    Dépôts : 480€ Retraits : 100€ Winamax : 230€ PMU : 698€ PokerStars: 25€ Parions Sport: 0€ Casino: 0€ Sport 0/7 Première moitié du remboursement reçu sur Parions Sport (Enfin... ) on attend maintenant la seconde partie à la validation du compte. ETTTT BACK TOO BACKKKK !!! On prend un sacré bol d'air avec une soirée MTT. - 6 tournois joués - 2 ITM - 1 grosse victoire d'un 10€ sur PMU (695€) C'est parfait! surtout que l'on a posé les 50€ du paris Parions Sport sur un pari qui est plutôt bien partit (Il reste qu'une petite cote sur le combiné posé) On croise les doigts! On veut jouer en Champion Leagues... MHD - AFRO TRAP Part.3 ------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------ ☆(◒‿◒)☆ ------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
  22. 1 point
    FishyDoui

    Jour 8: Dimanche 09 Octobre

    Dépôts : 465€ Retraits : 100€ Winamax : 290€ PMU : 0€ PokerStars: 30€ Parions Sport: 0€ Casino: 0€ Sport 2/7 Le remboursement Parions Sport qui se fait plus désirer qu'une princesse... BOOOOMMM !!! Enfin une bonne session (A croire que la gueule de bois est bénéfique pour jouer... ) - 6 tournois joués - 4 ITM - 1 victoire - 2 petits paris gagnants On est pratiquement break even sans avoir reçu le remboursement de parions sport, le challenge est vraiment lancé!!! Bruno Mars - 24K Magic ------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------ ⊂(◉‿◉)つ ------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
  23. 1 point
    lsmod

    Poker Libre en Ligne (sans rake)

    Bonjour, ce mois-ci pendant que je grind lentement, j'ai souvent pensé à ce projet utopique du "poker en ligne libre". Alors je me suis dit pourquoi pas faire un petit article pour partager mon idée avec vous. Tous d'abord ça m'étonnerai que je sois le 1er à avoir cette idée mais je pense que c'est quand même intéressant d'en parler. L'autre jour je regardais Jason Somerville jouer en ligne sur twitch http://www.twitch.tv/jcarverpoker et il disait qu'un rake si élevé en ligne n'avais aucun sens. Son explication: quand on organise un tournois live, il y a beaucoup de frais (croupier, accueille, location de la salle, cartes, tables, etc). Mais en ligne vraiment quel sont les frais réel qui justifie un pourcentage sur chaque main joué ou chaque partie lancée ? Cela rejoint un peu l'idée de certains développeurs défenseur du logiciel libre qui disent que de payer pour obtenir une copie d'un logiciel n'est pas justifié. Et qu'on devrait trouver d'autre façon de monétiser un logiciel comme en payant pour avoir un support d'aide, une formation, le développement d'une nouvelle fonctionnalité, etc... Le poker en ligne n'est plus autorisé au Etats Unis sauf dans certains états sous beaucoup de conditions (trop surement) et l'activité s'en trouve bien réduite par rapport à avant que l'état n'y mette son grain de sel (utimate poker au névadas qui ferme ce weekend http://www.pokernews.com/news/2014/11/ultimate-poker-shuts-down-operations-in-nevada-19829.htm). C'est un peu pareil pour le .fr ou le rake est extrêmement élevé, le nombre de joueurs physiquement limité à un pays alors qu'on joue en ligne, ainsi que les variantes limité par la lenteur administrative. Certains voient un avenir dans l'utilisation des monnaies cryptée comme le bitcoin sur les room car elles permettraient d'échapper à la législation des pays et de revenir au bon vieux temps où le .com était accessible et les états-unis pouvais jouer tranquillement. Car on peux utiliser ces monnaies virtuelles de manière anonymes. Par curiosité Je me suis renseigné un peu sur les rooms qui utilisent les monnaies cryptées. Mon constat: peu de fréquentation, disparition des rooms du jour au lendemain. https://sealswithclubs.eu/ semble être la seule room qui tiens un peu la route. Et là voilà que me viens la question: pourquoi y a t'il du rake sur cette room ? La monnaie cryptée n'est pas soumise aux impôts pourtant. Mais quelqu'un y vois sont intérêt d'y jouer le rôle de casino et taxer les joueurs au passage. Je pense que si le poker n'est pas un jeu de hasard où l'on joue contre la maison on devrait pouvoir y jouer sans le casino. Surtout sur internet. Poker Libre en Ligne: C'est faisable techniquement ! Et d'après moi celà devrait être via un logiciel libre utilisant un réseau cryptée décentralisé anonymes et les monnaies cryptées. Comme certains logiciels de partage de fichiers tel que RetroShare http://fr.wikipedia.org/wiki/RetroShare Le principe est tel qu'il n'y à pas de casino ou de room proprement parlé. Chaque utilisateur héberge une partie des tables, des tournois et tous ensemble via internet on créé notre propre room. Une "room" qui n'as pas de frontière ni siège social. De manière totalement cryptée et anonyme notre "room" ne pourrait pas être fermée ou contrôle par une quelconque autorité. Le logiciel utilisé devrait absolument être libre. Afin qu'on puisse vérifier ce que fait effectivement le logiciel, l'améliorer aux besoins pour rajouter les jeux que le veux et qu'il n'appartienne à personne. Les monnaies cryptées devraient y être le seul moyens de paiement accepté c'est la seul façon qui permette d'avoir un réseau décentralisé qui évite d'avoir à utiliser une "banque" où un "casino". Nous pourrions ainsi jouer entre joueurs sans que ça cela regarde qui que ce soit. Aussi l'avantage avec les monnaie cryptée est qu'il n'y a pas de frais de ni de long délais de transfert. Cette solution pose quelques questions de sécurité pour éviter le multi-compte. En effet qui va vérifier que vous n'avez pas plusieurs compte et êtes assis plusieurs fois à la même table ? Je pense qu'il y a plusieurs solutions: se baser sur un réseau de confiance "d'amis à amis" qui permette d’accéder aux parties de ces "amis" et des "amis des amis". Où alors de généraliser le table de cash game au format type rush, zoom, go fast où on ne choisis pas sa table ni sont sièges. Je crois qu'une solution utilisant les deux technique est la meilleure, la possibilité de jouer dans un pool où les joueurs ont établis la confiance entre les différents joueurs. Et un fast fold fold poker accessible à tous le monde. Pour les tournois je pense qu'il n'y a pas trop ce problème. Pour les head-up encore moins De cette manière aucune prise de rake ne sera justifiée ou même acceptable. Les joueurs hébergent eux même les parties, ils régulent eux même le jeu via le réseau de confiance "d'amis à amis" et développent eux même le logiciels à la manière du logiciel libre. Voilà, c'est techniquement faisable. C'est comme l'internet libre, ça existe mais c'est peu populaire et lent à se développer. En espérant que c'était intéressant à lire pour certaines personne, je retourne grind pour ma gueule. gl & hf
Ce classement est réglé sur Paris/GMT+01:00
English
Retour en haut de page
×