Aller au contenu
Ce blog
  • billets
    63
  • commentaires
    839
  • vues
    611 945

À propos de ce blog

Billets dans ce blog

ArtPlay

Salut Cpistes !

En avant propos un petit graph à ce jour de mon évolution en NL100, comme on me l'a demandé. Pour le contenu intéressant on verra après, quand j'aurai fini de me la péter ( ;: )

med_gallery_19155_66_42613.jpg

Pour info, le niveau me semble toujours pas beaucoup plus élevé. Enfin disons qu'il y a quelques joueurs de plus qui sont chiants à jouer, mais toujours autant de fish à pêcher pour compenser.

Et donc pour la main qui nous intéresse (même si elle est pas passionnante non plus, me faites pas dire ce que je n'ai pas dit), commençons par quelques informations :

1/ Les blindes sont tight. Ce qui fait que je n'hésite pas une seule seconde à raise cette main (K8s) au cutoff.

2/ Mon adversaire a joué pour l'instant aux alentours de 18/14/4, sur une cinquantaine de mains. Etant donné qu'il est en plus SNE (SuperNova Elite, le plus haut statut VIP de Pokerstars), j'ai tendance à le considérer comme un joueur décent malgré son semi-shortstacking.

3/ J'ai des stats apparentes sûrement autour de 30/30/5 sur la session, car on vient de jouer 20 tours en 3-handed où je jouais 50/50.

PokerStars Game #23854744127: Hold'em No Limit ($0.50/$1.00) - 2009/01/13 4:25:59 ET

Table 'Syrma VIII' 6-max Seat #3 is the button

Seat 1: ArtPlay ($161.35 in chips)

Seat 3: Highpothead ($49.50 in chips)

Seat 4: frajason ($160.25 in chips)

Seat 5: cwirek1982 ($111.75 in chips)

frajason: posts small blind $0.50

cwirek1982: posts big blind $1

martiniikid: sits out

*** HOLE CARDS ***

Dealt to ArtPlay [:Ks:8s]

ArtPlay: raises $3 to $4

Highpothead: calls $4

frajason: folds

cwirek1982: folds

*** FLOP *** [:6d:2s:Jc] - POT = 9$

ArtPlay: bets $6

Highpothead: calls $6

Deux choses. Le board est extrêmement dry, et mon CBet est de 6$ dans 9$. Il y a déjà beaucoup à dire ici, et je pense que je commets une erreur. J'ai pour habitude de CBet moins fort sur les board très dry, car par la force des choses la plupart du temps je vais CBet ces boards avec air et ça me permet d'investir moins contre des adversaires qui ne sont pas forcément très prompts à raise mes CBets. Je pense que c'est souvent une bonne chose à faire.

Cependant, je joue là contre un joueur que j'estime bon, en première approximation, et je pense que le montant de mon CBet est une invitation à me faire raise très souvent par un bon joueur. Donc même pour s'il s'agit là d'équilibrer le montant de mes CBets pour ne pas être exploitable, je pense que dévier d'une stratégie inexploitable sporadiquement est correct. Là, mettre 7 ou 8 m'a l'air meilleur contre un joueur que j'estime bon.

Mon adversaire flat call mon CBet. Pour moi ici sa range est davantage composée de floatings* avec air et des mains médiocres que de mains fortes (puisque j'estime qu'il est bon, c'est là un spot idéal pour float). En l'absence d'amélioration de ma main au turn, son floating risque bien de fonctionner, d'ailleurs.

*** TURN *** [:6d:2s:Jc] [:7s] - POT = 24$

Très bon turn pour moi. Deux options s'offrent à moi maintenant qu'il reste 40$ à mon adversaire et 24$ au pot : check ou bet.

Sur le coup je cale mon bet à 15$, avant de décider de check, dans l'optique de checkraise.

ArtPlay: checks

Highpothead: bets $11

ArtPlay: raises $72 to $83

En clair, je suis mon read (et le sizing me conforte encore, car il ressemble à un bluff faible). J'estime que bien souvent il va bet derrière moi avec air et même avec ses mains médiocres pour les protéger. S'il ne le fait pas, je suis également bien heureux de prendre la freecard (j'ai 15 outs contre la majeure partie de sa range). Peut-être même ai-je ainsi une chance de lui faire fold des mains comme JT/QJ/J9 (même si là j'en doute un peu), mais de manière certaines tous ses floats avec des pocket pairs ou air vont fold.

Noter que même s'il call, je pense avoir en moyenne 10-12 outs contre sa range, et n'être donc finalement pas si mal.

A contrario si je bet 1/ Je ne récupère jamais de bluff 2/ S'il raise allin je n'ai plus qu'à fold. Alors qu'aller allin en checkraise me permet de jouer un coup totalement ev+, la fold equity prise en compte.

Highpothead: calls $28.50 and is all-in => Oups

*** RIVER *** [:6d:2s:Jc:7s] [:As] - SKILL = MAX

*** SHOW DOWN ***

ArtPlay: shows [:Ks:8s] (a flush, Ace high)

Highpothead: mucks [:Js:Jd] (three of a kind, Jacks) => Bwahahaha le charlot

Bon. Le résultat me donne pas forcément raison a priori sur mon raisonnement, mais je pense que par rapport à son range apparent c'est la meilleure chose à faire.

En gros l'important à retirer de cette main c'est à mon sens le range reading d'une part (là jsuis mal tombé, ok :D), mais ça c'est TOUJOURS le cas, et surtout de l'importance du sizing des mises et du stack qu'il y a derrière.

Trop souvent je commets de grosses erreurs en ne prêtant pas attention à la taille du stack de mon adversaire "je CBet, je 2d barrel, oups je suis commit :( :( " (variante : Je steal avec JT, SB me 3bet, AHA !!! JE 4Bet bluff !! Oups SB était 50 BB deep je suis commit :( :(). Là pour une fois je trouve que j'ai pas trop mal joué, et ça me satisfait :)

(Bon je réalise que la fin du billet fait un peu Mamie Nova donneuse de leçons de morale à la con, mais j'assume à 120%)

*Floating : call au flop avec pas forcément grand chose dans l'espoir que notre adversaire check le turn et qu'on puisse voler le coup à ce moment là.

ArtPlay

Salut à tous !

Bonne année, tout le tralala (vous l'avez déjà entendu 143 fois, et je vous la souhaite avec la même hypocrisie que les 143 autres, mais ça fait bien).

J'ai donc joué mes premières mains de NL100 aujourd'hui, après m'être remis dans le bain hier en NL50 (2400 mains +150$, reprise sympathique)

Et là où je m'attendais à en chi** comme un russe - passez-moi l'expression, j'ai causé à ma mère ce matin, ça laisse des traces en expressions colorées -, j'ai en fait eu une chance absolument scandaleuse. Et pourtant j'étais stressé. La première cave gagnée m'a bien enlevé la boule au creux de mon estomac :

...

Seat 2: Parvex ($103.20 in chips)

Seat 5: ArtPlay ($110.95 in chips)

*** HOLE CARDS ***

Dealt to ArtPlay [:Qh:Kh]

ace-king26: folds

Parvex: raises $2.50 to $3.50

Air-Khan: folds

KHSPoker21: folds

ArtPlay: calls $3

Mr_Slevin: calls $2.50

*** FLOP *** [:8s:6c:Ks]

ArtPlay: bets $7

Mr_Slevin: folds

Parvex: calls $7

*** TURN *** [:8s:6c:Ks] [:Kc]

ArtPlay: bets $15

Parvex: raises $36 to $51

ArtPlay: raises $49.45 to $100.45 and is all-in

Parvex: calls $41.70 and is all-in

Uncalled bet ($7.75) returned to ArtPlay

*** RIVER *** [:8s:6c:Ks:Kc] [:6s]

*** SHOW DOWN ***

ArtPlay: shows [:Qh:Kh] (a full house, Kings full of Sixes)

Parvex: mucks [:As:Qs]

ArtPlay collected $206.90 from pot

Bon je l'avoue cependant, j'ai donkbet en me voyant mal laisser l'initiative (et potentiellement la freecard) sur un board aussi drawy, je suis pas trop sûr de ce que j'aurais fait contre un raise flop.

Ce pot gagné, me disant que j'avais "100$ que je pouvais me permettre de perdre", j'étais bien plus à l'aise, et donc pour la suite de la matinée, un petit graph (un petit brag de temps en temps, ça a jamais fait de mal à personne allons) :

med_gallery_19155_66_33135.jpg

Pour un joli 30BB/100 :) Facile la NL100 !

Première impression à propos des tables

Maintenant pour être un peu plus sérieux, quelque chose d'autre que ma gueule, qui va peut-être intéresser quelqu'un (enfin !), quid du niveau de ces tables de NL100 par rapport aux tables de NL50.

Pour que ce soit un peu plus clair, un petit mot sur mon table selection d'abord, quand je ne connais absolument pas les joueurs, je ne rejoins une table que si elle contient au moins un joueur cavé à un montant bâtard, quelque chose comme 60 ou 80BB. Pour moi c'est généralement la marque d'un fish, et si je peux m'asseoir en position par rapport à ce joueur, ou à défaut pas trop loin, c'est tout bon.

Après quand je vois que j'ai un joueur au bouton qui me 3bet trop libéralement quand je suis au CO, généralement je m'embête pas et je leave, à moins d'un maxi-fish à la table.

Ceci étant, de ce que j'ai vu sur mon faible échantillon (700 mains) :

- Les joueurs faiblement cavés que je vise ont toujours l'air aussi mauvais. A dire vrai j'ai même eu l'impression qu'ils envoyaient leur (petit) stack encore plus facilement qu'en NL50. Probablement un problème d'échantillon.

- Beaucoup plus de LAGs. J'ai l'impression d'avoir vu beaucoup plus de joueurs 32/30 qu'en NL50. Ceci dit, à moins qu'ils soient en position sur moi ils ne m'ont pas vraiment gêné, vu qu'ils ne m'ont pas forcément semblé très futés. En clair j'ai l'impression qu'ils abusent des 3bets, même dans des positions qui a priori ne leur sont pas favorables, peut-être juste parce qu'ils ont lu sur les vertus de la sur-agression preflop, sans vraiment comprendre ce que ça implique.

- Les mêmes TAGs raisonnables qu'en NL50 avec lesquels vous devriez pouvoir ne pas trop interférer pour la conquête de zones de pêche.

Ca c'est pour la population. Globalement sur le jeu donc, plus de 3bet, peut-être plus à propos, et paradoxalement peut-être plus d'efficacité des 3bets, du moins lorsqu'on les réalise en position. Peut-être parce que quelque part les joueurs commencent quand même à comprendre que call les 3bets oop n'est que rarement une très bonne solution.

J'ai juste eu un joueur qui me les a tous call (3 ou 4 fois), avant de systématiquement fold sur CBet. C'était pas plus mal :)

Voilà, ce sera tout pour aujourd'hui. Un petit bonjour spécial à mes lecteurs qui restent en NL50, et à bientôt en NL100 :)

Gros poutous partout (:?)

Sylvain/Art

ArtPlay

Salut à tous !

Pas de nouvelles depuis un moment, petit manque de motivation à écrire. Enfin là départ en vacances ce soir, voilà qui me redonne un peu de coeur à l'ouvrage. (même si je vais à Liège, et que Liège, c'est très moche. Mais ouais, y'a d'la bière.)

Commençons donc par un petit graph de décembre :

gallery_19155_66_21016.jpg

Bref comme on peut le voir, malgré un début de mois fastidieux, j'ai quand même run à un correct 5BB/100 sur les 35k mains de NL50 que j'ai jouées. Et plus important j'ai eu le sentiment que mon jeu s'améliorait tout au long du mois. Pas vraiment du point de vue technique à froid, mais j'ai appris à prendre des décisions pertinentes à chaud. Et puis bien sûr, l'acquisition de Hold'Em Manager (HEM) m'a bien aidé à mieux repérer les bons spots de steal et de 3bet.

Dans l'ensemble je suis très en confiance pour attaquer la NL100 "l'an prochain", après avoir cashout 500$ pour qu'il m'en reste un peu plus de 4.000 dans ma roll.

Et donc, puisqu'on me l'a demandé (et puis que c'est intéressant un peu aussi eh), ma configuration du HUD de HEM.

Le HUD

gallery_19155_66_31857.jpg

(waaoooh, le beau screenshot passé sous Paint et rendu tout flou tout moche !)

Ok donc comme vous pouvez le voir, ya 4 lignes par joueur. (eh ouais.)

Ligne 1 : VPIP%, PFR%, AF (la ligne "classique")

Ligne 2 : Attempt to steal%, Fold to steal in SB%, Fold to steal in BB%

Ligne 3 : 3bet%, Fold to 3bet%

Ligne 4 : Flop CBet %, Fold to CBet %, 2d barrel%, fold to 2d barrel%

Par ailleurs, j'ai coloré toutes ces variables en vert, orange ou rouge, selon que je peux facilement en tirer avantage ou pas du tout. Ca me permet d'avoir une vision d'ensemble assez rapide et instinctive d'un joueur : typiquement dans l'image ci-dessus je vais rapidement constater que je vais avoir beaucoup de points d'appuis pour exploiter un joueur comme Damage6464, mais peu pour exploiter un joueur comme Dougie ou moi-même.

Les seules variables non colorisées sont les % de second barrel, principalement parce que je m'en sers rarement, également parce que je ne sais pas vraiment dire ce que peut être une "bonne" valeur. Une chose est sûre, la mienne est sûrement trop basse, mais je m'en sors tout de même finalement pas mal dans le balancing de mes CBets, donc tant que je me fais pas exploiter par un reg, je me fais pas de souci.

Ca c'est pour une présentation générale. Maintenant si vous le voulez bien, on va essayer d'analyser un peu ces stats pour en sortir des "leviers" pour notre jeu.

Digging Leaks

Ligne 1 : les basiques

C'est sur cette ligne que vous allez généralement repérer vos plus gros poissons. En gros un déséquilibre VPIP/PFR/AF doit vous donner très envie d'isoler le joueur et de le jouer si possible en position. Typiquement contre un joueur 40/10/1.2, je vais chercher à l'isoler très très souvent avec beaucoup de mains pour aller le jouer postflop en heads-up. Illustration, mon adversaire joue 59/11/2 :

Seat 2: ArtPlay ($78.20 in chips)

Seat 5: luzzy88 ($24.70 in chips)

*** HOLE CARDS ***

Dealt to ArtPlay [:4c:5c]

hughes1041 is connected

luzzy88: calls $0.50

ArtPlay: raises $2 to $2.50

gi3108: folds

scyth01: folds

luzzy88: calls $2

*** FLOP *** [:Jh:Kh:3c]

luzzy88: bets $0.50

ArtPlay: raises $3.50 to $4

luzzy88: calls $3.50

*** TURN *** [:Jh:Kh:3c] [:2h]

hughes1041 has returned

luzzy88: bets $0.50

ArtPlay: calls $0.50

*** RIVER *** [:Jh:Kh:3c:2h] [:Ac]

luzzy88: bets $5.50

ArtPlay: raises $65.70 to $71.20 and is all-in

luzzy88: folds

Uncalled bet ($65.70) returned to ArtPlay

ArtPlay collected $24.50 from pot

Bon, OK je chatte ma river. Mais en jouant la même situation 100 fois avec un board aléatoire, je suis facilement gagnant sur ce joueur qui va jouer 1/ Une mauvaise main 2/ Hors de position.

Ligne 2 : les statistiques de vol

Bon je pense que c'est assez clair ici :). Je vais tenter de jouer au bouton quand les joueurs avec un % de fold to steal élevé seront dans mes blindes. Je vais probablement raise 80% de mes mains s'ils ont 90% de fold to steal. A contrario, resserrer s'ils défendent beaucoup, pour jouer une range de mains meilleure que la leur tout en ayant la position.

Inversement s'ils volent beaucoup je vais défendre plus libéralement (reste à voir la manière en fonction également de leur propension à fold vs 3bet et à jouer plus ou moins agressivement postflop)

Cela a également une grande importance lorsque vous choisissez votre siège. Si vous voyez à une table des adversaires foldant 95% de leurs blindes n'hésitez pas à leur laisser la position par rapport à vous lorsque vous vous asseyez, 95% de leurs blindes compenseront largement ce handicap.

Ligne 3 : les statistiques de 3bet

1/ Du % de 3bet du joueur au bouton quand je suis au cutoff va également dépendre mon % de tentative de vol. Concrètement, si mon bouton ne 3bet jamais et que les blindes foldent 90%, je vais sûrement raise dans les 40-50% de ma range au cutoff. Cependant, suffit qu'il 3bet 10%, et même si les blindes foldent beaucoup, mon % de vol va se réduire énormément, possiblement 25%, peut-être jusqu'à 20% (je ne sais pas chiffrer ça comme ça à la volée. Comprendre par là que j'ai la flemme.)

2/ Du % de fold vs 3bet du joueur qui joue au cutoff lorsque je suis au bouton va dépendre mon % de 3bet. Notez bien que 3bet ou ne pas 3bet va également dépendre du timing (ai-je déjà 3bet récemment ?) et de mon estimation de la compréhension qu'ont les blindes des 3bet. Ainsi si les joueurs en blindes eux-même ont un % de 3bet élevé, j'estime que souvent ils sauront que je 3bet vraisemblablement light (ça devient compliqué, peut-être inutilement). Ainsi je ne souhaite pas laisser une opportunité facile à une blinde extrêmement agressive de me 4bet bluff.

Reprenons l'exemple que je donnais précédemment.

Seat 1: 808mlee ($77.05 in chips)

Seat 2: DougieG20 ($47.80 in chips)

Seat 3: ArtPlay ($50 in chips)

Seat 5: DaMaGe6464 ($146.65 in chips)

Seat 6: killafloptn ($50 in chips)

*** HOLE CARDS ***

Dealt to ArtPlay [:4d:Qd]

808mlee: folds

DougieG20: raises $1 to $1.50

ArtPlay: raises $3 to $4.50

DaMaGe6464: folds

killafloptn: folds

DougieG20: folds

Uncalled bet ($3) returned to ArtPlay

ArtPlay collected $3.75 from pot

Le move peut sembler un peu limite avec Q4. Certes. Mais :

1/ Je suis suited. Donc je ne peux pas perdre. (blague à part, j'ai une petite chance de flopper quelque chose même si je suis callé. Q4off là c'aurait peut-être été vraiment trop nul :D)

2/ Je n'ai pas 3bet Dougie depuis un bout de temps (mon timing est OK)

3/ Il n'y a pas de short dans les blindes (très très important)

4/ Les blindes 3bettent peu, globalement sont peu agressifs (voir screenshot ci-dessus). Donc selon toute vraisemblance ils vont pas aller faire spécialement les malins, d'autant moins si on considère le point 2.

5/ Dougie steale 33% du CutOff, et a foldé 6 fois sur 9 contre un 3bet. Il a de plus probablement encore plus tendance à fold quand il est hors de position, comme c'est le cas ici.

Une fois que j'ai observé tous ces facteurs sur mon HUD (en pratique ça prend très peu de temps pas de panique), je peux y aller gaiement, je pense que ça lui fera plaisir de me donner gracieusement ses 3BB.

Ligne 4 : le Continuation Betting

Bon là les situations où j'utilise ces statistiques sont vraiment variées et variables.

A titre indicatif, quelques exemples théoriques (j'ai pas envie d'aller chercher des mains là pour le coup).

ATTENTION : les "solutions" données dépendent souvent d'autres facteurs, et ne sont que des lignes générales d'aide à la décision.

ArtPlay raises : :Ts:Td

Villain call.

Board :As:2d:7h

Deux plays possibles, si mon adversaire a un fort fold to Cbet%, je vais souvent check. Puisqu'à moins d'avoir l'as, il ne me paiera jamais avec une main moins bonne. Je préfère check et induire des bluffs.

S'il a un faible fold to CBet%, je vais généralement bet en espérant être payé par un 7, par une pocket pair inférieure.

Villain raises.

ArtPlay calls : :Ts:Td

Board :Ks:2d:7h

Villain bets flop, ArtPlay calls.

Villain bets turn :2s .

Cette fois, savoir si je call va dépendre de ses % de Cbet flop et 2d barrel. S'il a 100% de CBet flop et 10% de CBet turn, je vais clairement fold. S'il a 80/80, je vais clairement call. S'il a 80/50, là je pense que je vais en chi** mais bon :)

Villain raises.

ArtPlay calls : :2s:4d (ben quoi, pourquoi pas ?)

Board :Ks:3d:7h

Villain bets flop

Là clairement plusieurs plays possibles. Si mon adversaire a 60% de CBet, 60% de 2d barrel, je vais clairement fold flop. Ceci étant, si je suis rentré avec cette main (ou toute main similaire mais un peu moins naze, comme :4s:5s par exemple), c'est parce que j'ai forcément dû repérer un leak certain dans le jeu de mon adversaire. En clair il peut y en avoir deux :

Soit il a un % de CBet près de 100%, auquel cas je vais raise ce flop très dry très très souvent.

Soit il un % de Cbet élevé (~80%) et un % de 2d barrel faible (~25-30%, un ArtPlay en puissance quoi :)), et dans ce cas je vais très souvent float : call le flop pour attendre qu'il check le turn et voler le coup à ce moment là.

Voilà, en espérant que ça sera utile à certains, et que je continuerai à avoir de bons résultats en 2009, il me reste à vous souhaiter des joyeuses fêtes à tous (et à toutes ! - eh ouais, j'y crois encore !)

Ciao !

ArtPlay

Lundi, youpi

Aaaaaah !

Je vais faire court parce que rien de bien intéressant ne me vient en tête pour le moment. Juste pour vous signifier que je suis content car j'ai enfin run good un lundi. En fait à dire vrai, j'ai run good toute la semaine dernière. Du coup pour me faire un petit plaisir, je me suis enfin offert Hold'Em Manager, l'idée trottait dans un coin de ma tête depuis un bout de temps.

Je ne suis pas déçu, plus rapide, plus complet, plus beau que Poker Tracker 2 (mais pourquoi j'ai joué avec ce truc tout ce temps ?)

Du coup j'ai beaucoup plus de facilités à repérer et à jouer les tarés, ceux qui 3bet 10% du temps, ceux qui CBettent 100% du temps flop & turn, bref, je pense déjà avoir remboursé l'achat du logiciel.

En plus je sais pas, il doit me servir d'aimant à chance :

***** Hand History for Game 22934554528 *****

$50.00 USD NL Texas Hold'em - Monday, December 15, 05:29:31 ET 2008

Table Ivar III (Real Money)

Seat 4 is the button

Seat 1: noritaka666 ( $50.00 USD )

Seat 2: ttlz ( $134.30 USD )

Seat 3: darkcaller ( $50.50 USD )

Seat 4: jakerdal ( $50.00 USD )

Seat 5: Yo-One 1 ( $77.00 USD )

Seat 6: ArtPlay ( $124.00 USD )

Yo-One 1 posts small blind [$0.25 USD].

ArtPlay posts big blind [$0.50 USD].

** Dealing down cards **

Dealt to ArtPlay [ :Ah:Ks ]

noritaka666 folds

ttlz folds

darkcaller raises [$1.75 USD]

jakerdal folds

Yo-One 1 folds

ArtPlay raises [$4.00 USD]

darkcaller calls [$2.75 USD]

** Dealing Flop ** [ :6h, :Kc, :4c ]

ArtPlay bets [$6.50 USD]

darkcaller raises [$24.25 USD]

ArtPlay raises [$113.00 USD]

darkcaller calls [$21.75 USD]

** Dealing Turn ** [:6h, :Kc, :4c, :6d ]

** Dealing River ** [:6h, :Kc, :4c, :6d, :6c ]

ArtPlay shows [:Ah, :Ks ]

ArtPlay wins $98.25 USD from main pot

darkcaller doesn't show [:4s, :4d ]

Moins de 2% de chance au flop. Eh eh.

Et donc mon graph depuis mardi dernier :

gallery_19155_66_16618.jpg

Soit environ 10BB / 100. Vraiment très content pour une fois, j'arrête de râler du coup. Pour aujourd'hui.

Bon sinon, juste une petite voie stratégique que j'explore de plus en plus, overbet allin les boards avec de bonnes mains pour faire croire qu'on est un fish bluffer aux fish calling station. Bon c'est pas très clair mais :

***** Hand History for Game 22937666331 *****

$50.00 USD NL Texas Hold'em - Monday, December 15, 09:32:41 ET 2008

Table Aquila II (Real Money)

Seat 3 is the button

Seat 1: trev25 ( $39.85 USD )

Seat 2: Stefmetz1984 ( $23.25 USD )

Seat 3: bas0r ( $50.00 USD )

Seat 4: ArtPlay ( $61.10 USD )

Seat 5: efohun ( $31.50 USD )

Seat 6: jbcost ( $36.70 USD )

ArtPlay posts small blind [$0.25 USD].

efohun posts big blind [$0.50 USD].

** Dealing down cards **

Dealt to ArtPlay [ :Kc:Kd ]

jbcost raises [$3.00 USD]

trev25 folds

Stefmetz1984 folds

bas0r folds

ArtPlay raises [$7.75 USD]

efohun folds

jbcost calls [$5.00 USD]

** Dealing Flop ** [ :9d, :3h, :Td ]

ArtPlay bets [$53.10 USD]

jbcost calls [$28.70 USD]

** Dealing Turn ** [ :9d, :3h, :Td:2c ]

** Dealing River ** [:9d, :3h, :Td:2c:Jh ]

ArtPlay shows [:Kc, :Kd ]

ArtPlay wins $70.90 USD from main pot

jbcost doesn't show [:8h, :8d ]

Concrètement dans ce genre de situation je mise généralement quelque chose comme 12$ dans le pot de 16 (board très drawy, sinon je fais moins.)

En pratique ici l'overbet AI a deux buts : j'ai peur que le turn ne fasse peur à mon client et l'amène à fold le reste de son tapis (exemple un :Jd , ou encore n'importe quel A). D'autre part je vois très souvent les gens faire des overbets totalement abscons avec des mains au mieux spéculatives. Et être call, étonnamment, très light.

Donc là vu que mon adversaire est pas super deep, j'envoie direct, en espérant me faire payer par un tirage plus ou moins faible se retrouvant frustré de ne pas avoir sa cote cheap, une underpair ("ah-ha ! You bluffz AK ! I haz you catch !")

Ca marche pour le coup plutôt bien. Alors que je ne suis pas certain à 100% qu'il paye son tapis à la turn (étonnamment je pense même que parfois un joueur va être plus enclin à payer le shove. Enfin peut-être pas dans cette proportion). Je vous tiendrai informé de l'efficacité future de ce type de move.

C'est tout pour aujourd'hui, souhaitez moi de run aussi good dans le futur proche ! Noël approche, faudrait pouvoir se faire plaisir :)

ArtPlay

Salut à tous (et à toutes bien sûr, même si quelque part je commence à désespérer),

J'ai récemment expérimenté puis officiellement ajouté un nouveau move dans ma panoplie de weak-tight, le stop & go (prononcez stoppengaud). Kézako ?

En gros ça consiste à flat call un bet ou un raise hors de position, puis à aller lead la street suivante comme un gros abruti. Les joueurs de tournoi sont sûrement plus familiers avec le concept.

Vous avez :8h :8h preflop en tournoi, 10BB deep, une espèce de LAG* fou vous raise, vous callez en vous disant que vous ferez tapis en ouverture sur n'importe quel safe flop (je dis pas que c'est bon, c'est une illustration). C'est un stop & go. Vous stoppez preflop, vous avancez flop. Violemment encore.

(ah, on me fait signe que la prochaine fois que j'ai :8h :8h en tournoi, j'appelle le floor*. Ok my bad, erreur de saisie, vous aurez tous compris :8h:8d . C'est rouge. Je confonds.)

Là pour le coup deux différences, je voudrais vous parler d'un stop & go 1/ En cashgame 2/ Flop et turn. Illustration.

Seat 1,4,5,6; plein de fumiers

Seat 2: ArtPlay ($51 in chips)

Seat 3: Kobrakai27 ($60.50 in chips)

*** HOLE CARDS ***

Dealt to ArtPlay [:7h:6h]

4 gars foldent

ArtPlay: raises $1.50 to $2

Kobrakai27: calls $1.50

*** FLOP *** [:6c:5d:3s]

ArtPlay: bets $2.50

Kobrakai27: raises $4 to $6.50

ArtPlay: calls $4

*** TURN *** [:6c:5d:3s] [:3h]

ArtPlay: bets $8.50

Kobrakai27: folds

Uncalled bet ($8.50) returned to ArtPlay

ArtPlay collected $16.20 from pot

ArtPlay: doesn't show hand

Voili voilà. Ca c'est un stop & go. Maintenant, explication de pourquoi je fais un play de ce genre.

Tout d'abord il faut préciser l'historique avec Kobrakai27. Déjà il a eu tendance à pas mal me 3bet (enfin ... Bon, sûrement une seule fois quoi, mais je suis du genre rancunier), d'autre part sur 4 fois où je l'ai vu flat call preflop, il a fold sur CBet 2 fois, raise CBet 2 fois. Dont une fois le mien, et ça ... Bref j'suis rancunier.

Là je récupère une bonne petite main. Top pair (ok, top pair de m**de, mais whatever) + bon gutshot*. Autant dire que j'ai envie de la jouer comme il faut. Mais que pour autant j'ai pas envie que le pot s'emballe trop. Donc je CBet. Ma main est trop fragile pour la jouer en induce bluff, trop fragile pour check/raise (ok, je le fais jamais de toute façon), donc je CBet, à la fois pour value et protection.

Bien sûr je me dis fish de pute (pardon, âmes sensibles s'abstenir tout ça), t'as pas intérêt à me raise. Ben tiens, ça rate pas, il me raise.

A ce moment là il me reste trois actions possibles :

1/ Fold

Eh. Après tout c'est sûrement pas le pire envisageable. Mais bon j'ai quand même une main qui bat 90% de la range de mon adversaire, un redraw (pourri, ok), et un mec visiblement qui n'aime pas fold sur CBet. Je vais pas me laisser emm**der par la petite brute de la grande section.

2/ Raise

Ah ouais. Pourquoi pas raise, si j'avais eu :8h:Jd. Là je me vois mal aller me commit* au flop avec paire de 6 + gutshot. Ya un moment où faut savoir être raisonnable.

3/ Call

Call. Call. Hmmm, ouais, et aller jouer un pot hors de position avec une main qui se fait détruire par 50% des cartes du paquet. Bon ben pourquoi pas après tout (même si je sais que bon ... dit comme ça ... C'est pas très enthousiasmant. CERTES). Mais si je call, il va me falloir un plan de bataille solide.

D'où ... TADAM ! Le stop & go.

Bon, autant vous le dire tout de suite, j'ai pas bien réfléchi à savoir si j'aurais joué pareil sur un turn A ou K (là j'y réfléchis en speed, et hmmm, sûrement). Enfin quoi qu'il en soit là la carte est parfaite, puisqu'elle ne change strictement rien à la situation du flop, donc que je suis toujours devant 90% de sa range.

Donc turn, on se retrouve avec un pot de 17$. Et là, que faire. Pour commencer, mettre l'adversaire sur un range de mains. Hmmm, pas facile, vu que c'est sûrement un abruti (Théorème fondamental du poker : votre adversaire est un con jusqu'à preuve du contraire. Présomption de connerie >>>>> Sklansky* imo). Allez on va dire que l'adversaire a un range constitué de draws pour moitié (gutshots et/ou OESD), d'overcards pour moitié numéro 2. A mon avis il n'a que rarement une main à showdown value faible (car intérêt de la raise = 0. Mais certes, faudrait qu'il soit au courant. Qu'importe). Et pour moitié numéro 3, des sets et random double pair. La moitié numéro 3 est une toute, toute petite moitié.

A priori donc, les puristes diront que je dois checker ici, pour aller chercher des bluffs, vu que je suis quasiment jamais payé par moins bien. Alors ouais, c'est pas faux. Seulement si je check-call ici, il va m'envoyer 13$, et river je vais me retrouver à jouer pour quasiment tout mon stack avec une main totalement pourrie, et qui risque très fort d'être contrefaite (car il y a fort à parier que l'adversaire a quand même des outs)

Alors, pourquoi je bet. Eh bien tout d'abord, je voudrais pas que mon adversaire ait un draw et aille prendre sa freecard. Ca ça me ferait très mal. En misant je protège ma main contre tous les tirages faibles qui vont très vraisemblablement être obligés de fold. Et même s'il a un tirage fort (par exemple :7s:8h pour un OESD* + overcard) il va tout de même devoir payer un petit coût pour voir la river.

Ensuite, et c'est également très très important, s'il a un monstre (suite floppée, set, DP), il va être obligé de me raise ici s'il veut maximiser son ev contre ma range. Et là j'aurai un fold facile qui ne m'aura coûté que 8$. S'il ne raise pas, on se retrouve river avec un pot de 34$ et des stack effectifs environ à la même hauteur. Et 1/ Ya pas trop moyen que j'aille payer une mise potsizée si j'ai pas amélioré river 2/ De son point de vue il a pas mal de cartes qui lui tuent l'action.

Moralité ici, je le force à jouer sa main face up. Bien sûr occasionnellement il va m'envoyer allin avec un OESD tout pourri. Enfin l'avantage c'est que s'il fait ça ici, la majeure partie de mon range jouera de la même façon et va le laminer tranquillou (en gros, les sets)

Alors j'entends d'ici deux objections. J'ai l'ouïe fine.

1/ Mais alors, si tu mises pour le forcer à jouer sa main face up, tu mises pour info ??? (oulala, miser pour info c'est pas bien ! C'est Cuts qui l'a dit d'abord !)

Eh bien, oui et non. Je mise avant tout pour la protection dirais-je. L'info c'est bonus. Enfin un bonus loin d'être négligeable si vous avez suivi mon raisonnement, mais un bonus quand même.

2/ Mais alors, si un OESD te suit, quel est ton plan river ?

Aaah. Cette question là, je l'aime mieux. Enfin pas vraiment en fait, ma réponse me satisfait moins, mais au moins la question est réfléchie !

Concrètement je pense qu'avec la ligne pourrie que j'ai, je vais check river, et j'attends rarement de bluffs. Enfin cependant je pense aller call une mise 1/2 pot quand les tirages vont miss. Si mon adversaire fait un potsized bet en pur bluff sur cette river GG à lui. Mais je suis tellement dans le bas, le tout-tout bas de ma range que je peux me permettre de folder sereinement sur son bluff (un concept important à retenir, sur lequel je reviendrai sûrement un jour ou l'autre : sachez dans quelle partie de votre range vous vous situez)

Allez, en conclusion, pour le plaisir et pour pas que vous pensiez que je suis une espèce de taré qui réfléchit à 2 pages de blog à chaque fois qu'il fait un move, voilà une illustration de pourquoi on peut aussi appeler ça un spew :

POKERSTARS GAME #22729603016: HOLD'EM NO LIMIT ($0.25/$0.50) - 2008/12/08 8:55:12 ET

Table 'Nicolaia' 6-max Seat #3 is the button

Seat 1: Lamberticus ($61 in chips)

Seat 2: melodrama3 ($66.10 in chips)

Seat 3: Backslash ($45.95 in chips)

Seat 4: PLSBadbeatme ($47.10 in chips)

Seat 5: ArtPlay ($50.75 in chips)

PLSBadbeatme: posts small blind $0.25

ArtPlay: posts big blind $0.50

*** HOLE CARDS ***

Dealt to ArtPlay [:Qd:As]

Lamberticus: raises $1.50 to $2 ===> Semi-nit raise UTG.

melodrama3: folds

Backslash: calls $2

PLSBadbeatme: calls $1.75

ArtPlay: calls $1.50 ===> 3bet serait du suicide vu sa range de raise UTG. A la réflexion fold serait pas trop moche, mais j'ai une position relativement à l'OR qui est pas mauvaise. Comprendre qu'une fois qu'il va jouer au flop, je vois ce que va faire l'autre caller avant de jouer moi-même.

*** FLOP *** [:5c:4c:3d]

PLSBadbeatme: checks

ArtPlay: checks

Lamberticus: bets $4.50

Backslash: folds

PLSBadbeatme: folds

ArtPlay: calls $4.50 ===> NUTS GUTSHOT : I HAZ IT.

*** TURN *** [:5c:4c:3d] [:5s]

ArtPlay: bets $8.50 ===> SUPER BLUFF EN STOP & GO.

Lamberticus: calls $8.50 ===> Ok t'as une overpair je me tais

*** RIVER *** [:5c:4c:3d:5s] [:9d]

ArtPlay: checks

Lamberticus: checks

*** SHOW DOWN ***

ArtPlay: shows [:Qd:As] (a pair of Fives)

Lamberticus: shows [:Ks:Kh] (two pair, Kings and Fives)

Lamberticus collected $32.35 from pot

Bon vous me direz contre un nit aggro, ça pourrait être bon. Enfin ce à quoi j'ai pas réfléchi c'est que ce nit là est pas mal aggro, mais que pour autant jamais il va CBet ce board s'il a AQ/AK. Donc c'est nul. Flagellez-moi.

En résumé le stop & go : 1/ Pot control par rapport à un couteux reraise au flop 2/ Protection 3/ Prise d'informations

Gros bisous à tous (?! wtf ?), à bientôt !

**

LAG : Loose-AGressif. Un joueur qui joue beaucoup de mains de manière agressive

Floor : L'espèce de commissaire arbitre dans les tournois / casinos

Gutshot : Un tirage de suite qui n'offre qu'une seule possibilité d'amélioration. Exemple vous avez 45 et le board est 378, vous ne tirez que les 6 pour améliorer.

OESD : A contrario, tirage de suite qui offre 2 possibilités d'amélioration. 45, board 36T, vous tirez les 2 et les 7.

Sklansky : Une espèce de mathématicien idiot qui a énoncé le théorème totalement inapplicable suivant :

Chaque fois que vous jouez votre main différemment de ce que vous l'auriez jouée en connaissant les cartes adverses, vos adversaires gagnent de l'espérance; et chaque fois que vous jouez votre main de façon identique à la façon dont vous l'auriez jouée en connaissant les cartes adverses, vos adversaires perdent de l'espérance. De même, à chaque fois que vos adversaires jouent leur main différemment de la façon dont ils l'auraient jouée en connaissant vos cartes, vous gagnez de l'espérance; et chaque fois qu'ils jouent leur main de façon identique à la façon dont ils l'auraient jouée en connaissant votre main, vous perdez de l'espérance.

Mon mien est mieux.

Commit : Se dit quand dans une main, le pot est devenu tellement grand qu'il ne vous est plus possible de fold. Exemple extrême vous avez 22 preflop, votre adversaire a AA. Le pot fait 90BB, vous devez en ajouter 5 pour jouer. Même si votre adversaire vous montre sa main, vous DEVEZ payer car vous avez toujours 18% de chance de gagner.

ArtPlay

Dents de scie ...

Salut à tous, salut à toutes !

Eh oui le point d'exclamation trahit ma bonne humeur. Pour commencer j'ai eu une semaine décente la semaine dernière (+500$ passé partout en un peu moins de 10kmains), et surtout j'ai remonté aujourd'hui mon badrun d'hier. Illustration :

med_gallery_19155_66_14926.png

Les 1600 dernières mains ayant été jouées aujourd'hui, soit une journée à +300$, la meilleure jamais enregistrée par votre serviteur. Donc content Sylvain.

Tellement content que je m'arrête de jouer. Ben ouais, faudrait pas que je redescende, ça me déprimerait, jvais attendre demain pour run bad :)

Par contre bon, faut bien que j'occupe ma journée, donc aujourd'hui à défaut de disserter sur une main ou une situation très générale, je vais essayer de vous faire une vidéo d'un jeu totalement nul, mais très intéressant pour vous monter une bankroll si vous êtes un peu blasés par le NLHE et sa variance. J'ai nommé le limit 5-card-draw, jeu sur lequel j'ai moi-même bâti ma banrkoll (pas forcément un exemple).

Quand j'aurai suffisamment confiance en mon jeu, je ferai sûrement une vidéo de NL50 également.

Pour l'heure, je vais tâcher de trouver des tables et de dompter Camtasia, et je reviens avec du matos pour vous. Espérons.

Petit edit : bon en fait ma vidéo est pourrie (faudra faire plus attention au son à l'avenir) et j'ai du mal avec Camtasia à gérer le fichier. Et ça prend du temps. Et elle est pourrie.

Si ça continue je vais finir par disserter à la place :)

Quoi qu'il en soit, pour ceux que ça intéresserait, avant de (peut-être) poster cette foutue vidéo, voilà une très bonne série d'article pour débuter : http://www.poker-academie.com/poker-techni...ferme/index.php

Dernière minute : bon ok, je sais pas embed une vidéo postée sur Google Vidéo (même pas sûr que ce soit possible), et EN PLUS il semblerait qu'ils réencodent.

Moralité : ma vidéo qui était déjà pourrie est maintenant ultra-pourrie. Je referai sûrement un essai quand même à l'occasion. Si des courageux il y a : http://video.google.fr/videoplay?docid=5469334628470124263&hl=fr ://http://video.google.fr/videoplay?do...4263&hl=fr ://http://video.google.fr/videoplay?do...4263&hl=fr

Si quelqu'un sait où héberger une vidéo qui ne soit pas recompressée, je prends :)

ArtPlay

... Bonnes nouvelles !"

Diront certains. En fait non, pas du tout, le mec qu'a inventé cet adage est vraiment un con. Pas de nouvelles = je run bad.

Je viens d'arriver sur mon blog pour écrire ce nouveau billet, et je vois que dans le dernier en date, lundi dernier, je me plaignais d'avoir eu un breakeven day d'environ 4khands. Ha ! Naïf que j'étais.

Retour sur les événements de la semaine passée :

med_gallery_19155_66_29753.jpg

Wonderful wednesday ain't it ? Bref, ce mercredi moisi à -400$ m'a totalement foutu dedans et donné la flemme de poster (je vais pas me justifier, mais j'ai pas eu beaucoup de chance. Ok, je me justifie.).

Ceci dit, je dois bien dire qu'avec 1600 mains et +210$ aujourd'hui, j'ai à nouveau le moral. Et je me propose donc de vous soumettre - enfin ! - un petit essai sur la défense de blindes, à prendre avec des pincettes car je pense néanmoins avoir beaucoup de progrès à faire dans ce domaine. Néanmoins ça peut jeter les bases d'une réflexion.

La défense de blindes en cash game

Tôt ou tard quand vous jouez en cash game vous allez être confronté à un problème de vol de blindes. Tout d'abord, de quoi s'agit-il ? Dans l'acception commune c'est comme ça qu'on appelle la situation où le joueur situé au bouton ou au cutoff (le siège avant le bouton) est le premier à relancer.

Maintenant qu'est ce que ça recouvre ? Eh bien concrètement quand vous relancez preflop, il y a deux objectifs possibles : prendre le coup preflop (le vol de blinde au sens le plus strict), ou commencer à créer un pot intéressant avec une bonne main. Pour sur-simplifier le problème, si les joueurs ne cherchaient jamais à voler les blindes, terminant le pot preflop, ils relanceraient principalement leurs très bonnes mains : 88+/broadways (les broadways sont les mains constituées de deux figures, comme KJ par exemple). Ca représenterait alors 15% de raise au cutoff et au bouton. Contre un adversaire de ce genre, la problématique de la défense de blindes ne se poserait pas.

Seulement jouer pour la valeur de sa main est loin d'être le seul intérêt, même en cash game. D'une part les blindes sont très alléchantes, 1,5BB pour un raise de 3BB. Il suffit que le vol fonctionne 2/3 pour que le voleur gagne de l'argent sur le long terme. D'autre part, le voleur a le grand avantage de pouvoir jouer le coup en position. Et là c'est crucial. Imaginons la situation suivante :

CO raise avec :7h:8h . Bouton passe, SB passe. Vous êtes en BB avec :9h:Kd. Vu de l'extérieur, vous devriez call. Le problème est que lorsque vous avez :9h:Kd et que vous devez jouer hors de position vous allez très vraisemblablement perdre le coup, et même lorsque vous toucherez votre flop vous ne serez que rarement en mesure de rentabiliser suffisamment pour compenser les fois où vous perdrez.

A dire vrai, même si votre adversaire relançait 50% de ses mains dans cette position, vous situant au devant de sa range moyenne avec :9h:Kd, vous ne seriez vraisemblablement pas gagnant à aller call sans plan de bataille plus évolué tant vous allez vous faire outplay en étant hors de position.

Que faire, donc ?

Eh bien tout d'abord la règle la plus simple pour défendre votre blinde, c'est de fold.

Sacrée défense que tu nous proposes-là, Sylvain. Certes, certes. Mais c'est un premier point qu'il est essentiel de comprendre : de manière générale vous ne pouvez quasiment jamais défendre profitablement votre blinde.

Bien sûr, que cela ne nous empêche pas de rentrer dans l'étude de cas plus particuliers :

1/ Vous connaissez très bien votre adversaire et êtes sûr de pouvoir le battre postflop avec n'importe quelle main dans n'importe quelle situation.

=> Ca arrivera parfois. Mais dans ce cas vous n'avez vraiment pas besoin de vous emm**der à lire cet article.

2/ (et c'est plus intéressant) Votre adversaire vole trop.

=> Mais vraiment trop, vous en avez trop marre et vous avez envie de le bouffer, lui et son put*** d'avatar de caniche. A titre indicatif on va dire qu'une statistique de vol supérieure ou égale à 35% vous donne envie de le bouffer. C'est ce cas qui nous intéresse, étudions donc les deux principales façons de se défendre : call ou 3bet.

Première défense : le call

Ca peut sembler être la défense la plus simple par rapport au 3bet, mais à dire vrai c'est la plus délicate à manier, et dirais-je celle qui nécessite le plus d'habileté au jeu.

Ce qu'il ne faut surtout pas faire : aller call avec des mains marginales et se laisser massacrer par les CBets adverses. On ne perd peut-être que peu d'argent à chaque coup mais sur le long terme nom de dieu ça commence à faire un sacré paquet de flouze.

Prenons l'exemple classique du joueur qui cherche à défendre ses blindes de manière inadéquate. Ce sera notre premier type de call.

Premier type de call : les pocket pairs

CO raises to 3BB.

D folds.

SB folds.

BB (:4h:4s) calls 2BB.

FLOP : :Js:5h:7c

BB checks.

CO bets 5BB.

BB folds.

CO wins 6BB.

Je dis que c'est une grosse erreur d'aller call preflop ici avec cette main si c'est pour fold sur ce flop (du moins si c'est pour fold 100% du temps). Pourtant, cela rentre dans le cadre du setmining, ici on investit 3% de notre tapis en espérant trouver notre brelan et déstacker notre adversaire. Seulement les joueurs qui callent ici omettent un détail capital, on joue contre un joueur qui relance 40% de ses mains.

Vous pensez vraiment que lorsque une main sur huit vous allez toucher un petit quelque chose, votre adversaire va gentiment vous donner une part non négligeable de son tapis ? A dire vrai non, il va juste fold son CBet 90% du temps. Morale de l'histoire, vous aurez perdu 2BB sept fois, et gagné 10BB une fois. Ce qui nous fait dans l'ensemble -4BB sur 8 mains. Pas rentable.

Si malgré tout vous voulez continuer à setminer, il va falloir faire des concessions et accepter de faire des moves avec vos pocket pairs. Et par move, je ne parle pas d'un truc trop compliqué, et je ne parle pas non plus d'aller call votre paire de 4 sur le flop ci-dessus et de jouer la suite du coup dans le noir en laissant toute latitude à votre adversaire de vous jouer parfaitement. Il va falloir, ne serait-ce qu'une fois sur 8, raise son Cbet avec votre poubelle.

Typiquement mettons un flop :5h:7s:2c . Il touche peu la range de votre adversaire. En revanche, il touche beaucoup votre range de défense de blindes. Quand vous checkraiserez un adversaire qui CBet trop sur ce genre de board, vous aurez 90% de fold equity, du moins les premières fois. Et rien que ce bluff une fois de temps en temps vous apportera l'équité nécessaire à continuer de setminer.

Deuxième type de call : les gros connecteurs

Personnellement je défends peu mes blindes avec mes pocket pairs. Je sais pas, miss mon flop 7 fois sur 8 ça me frustre trop :D. Cependant c'est une question de goût, et je pense qu'à condition d'y ajouter 1-2 bluffs à l'occasion, c'est tout à fait bon.

Je préfère une autre méthode : je vais call des mains comme de gros suited connectors (9Ts, TJs, JQs) et adopter un mode de jeu différent selon la texture du board :

Check/call des boards où je vais avoir une paire

Check/raise avec mes draws (voire donkbet / 3bet allin mes draws très forts, afin de me commit au maximum au flop. Parce que mine de rien quand on C/R avec un draw fort et qu'on se retrouve sur une turn sans avoir amélioré, la taille de notre tapis par rapport à la taille du pot n'est vraiment pas confortable)

Fold les boards vraiment moisis, qui touchent beaucoup la range de mon adversaire et pas du tout la mienne. Typiquement AK2, K57 etc..

Bluffer occasionnellement les baby flops contre les adversaires qui CBettent trop, pour les mêmes raisons que précédemment : si on attend de toucher un draw ou une main, on sera généralement ev-*, et facilement lisible.

Bien sûr, précisons que si l'adversaire s'adapte à vos bluffs il faudra réagir en conséquence. Mais c'est l'évidence de tout ce que j'écris, toujours. Il n'y a pas de vérité figée (oh le beau cliché).

Troisième type de call : les mains fortes

Bon ici je ne parle pas des mains très fortes. Par mains très fortes j'entends : JJ+/AK (et parfois AQ en fonction de mon adversaire). Avec celles-ci je préfère surrelancer pour équilibrer le range de mains que je surrelance (parce que vous verrez dans le point 2/, la deuxième défense c'est la surrelance avec des poubelles, mais chut je spoil)

Là c'est facile, la base est de ne pas les 3bet et d'attendre de toucher un flop.

Avec des mains comme 33 ou 9T vous ne pouvez pas attendre de toucher. Déjà parce que avec 33 vous toucherez à peu près jamais, d'autre part parce qu'avec 9T même quand vous allez toucher votre main sera rarement énorme. Vous aurez top paire au T, vous allez vous faire valuebet par une main avec un meilleur kicker. Bref la pure "pairing value" de la main n'est pas suffisante et il faut bluffer parfois.

Si vous commencez à vous contenter de call des mains comme QK ou AJ, là vous pouvez juste attendre de toucher, et attendre la situation contraire : l'adversaire va valuebet, et vous le battrez au kicker.

L'avantage ici est double : d'une part vous dominez souvent votre adversaire (AJ contre A8 par exemple), d'autre part vous 3bettez moins souvent. Et cela vous permet de 3bet en pur bluff avec de magnifiques poubelles, puisque vu de l'extérieur, vous aurez l'image d'un cul serré.

Deuxième défense : la surrelance avec des poubelles

Bon je crois que là il n'y a pas grand chose à expliquer, le titre me semble assez clair. Le paragraphe précédent explique en plus comment avoir l'air tight, donc tout devrait bien se passer pour vous.

Ah, bon, on me signale en régie que c'est un peu court (ouais je suis sponsorisé par un riche éditeur vous savez ... Les rigueurs du métier d'écrivain vedette.)

Ok donc quelques recommandations :

1/ Vous n'êtes pas obligé de surrelancer vos pires poubelles. Enfin bien sûr si vous sentez que la situation s'y prête parfaitement, n'hésitez pas. Typiquement :

CO relance à 3BB.

D call.

SB call.

Vous êtes en BB (:2c:5h) et vous savez que CO fold bien sur les 3bets, et que D et SB ne sont pas non plus des idiots qui vont vous call un gros 3bet avec 33.

Ne vous retenez pas. Surrelancez à 16BB. 3 fois sur 4 vous verrez trois rapides "Fold, Fold, Fold" s'inscrire sur votre écran. Ce qui vous donne comme gain moyen du coup sur quatre coups : perte 15BB x 1, gain 10BB x 3 = 15BB de gain. Pas mal.

Qu'est ce que je veux dire alors par "ne surrelancez pas forcément vos pires poubelles". Concrètement le 3bet light c'est une question de timing. Evitez de le faire plus d'une fois sur trois pour pas trop agacer votre adversaire (et qu'il ne se doute de rien).

Typiquement si en trois coups vous avez 26o, 35s, et 78s, vous serez plus à l'aise avec 78s les rares fois où vous serez callé non ? Par contre si ça fait 5 tours que vous vous faites voler et que vous foldez, si le sixième tour vous avez 23o, le timing peut quand même être bon pour un petit bluff. C'est vous qui devez le sentir. Mais privilégiez légèrement les mains un peu moins nulles.

2/ Le jeu au flop.

Espérez ne pas avoir l'occasion de le pratiquer. Sinon.

Si vous surrelancez :2h:5d , et que le flop tombe :8s:9s:Jd ou :4s:7h:8h, il n'y a aucune honte à check/fold ! (à moins que vous ayez un read sur votre adversaire pour savoir que vous avez beaucoup de fold equity, naturellement)

Eventuellement, si vous vous rendez compte que votre adversaire vous exploite en bettant systématiquement dès que vous checkez, rendez-lui la monnaie de sa pièce en checkant vos monstres de l'autre partie de votre range de 3bet. (n'abusez pas de ça sans être sûr de votre read au préalable)

En revanche, si le flop tombe :Ks:4c:6d ou :Ad:7c:3d , il serait quasi criminel de ne pas tenter de miser 16BB dans le pot d'environ 24 pour essayer de l'emporter. Globalement les rois et les as ne sont pas une grosse partie du range de call de 3bet de vos adversaires, et sont de bonnes cartes pour bluffer, car ils sont une grosse partie de votre range apparent.

2bis/ (parce que je viens de retrouver ce que j'avais oublié ... Cf ci après 3/ si vous ne comprenez pas :)) Ne 3bettez pas avec des poubelles des adversaires très collants sur les 3bets. Préférez fold ces mains et remettre dans votre range de 3bet vos mains fortes telles que QK, AQ, AJ. Ce sera bien plus profitable.

3/ Il me semblait avoir un 3/ mais je ne retrouve plus ... A défaut je vous propose quelques mains exemple :)

Allez on commence par la façon typique de mal jouer le flop.

Seat 1: Hackstarrr ($27.55 in chips)

Seat 3: Zyrak ($65.95 in chips)

Seat 4: Roelof22 ($57.05 in chips)

Seat 5: ArtPlay ($53.90 in chips)

Seat 6: JNandez87 ($50.75 in chips)

ArtPlay: posts small blind $0.25

JNandez87: posts big blind $0.50

*** HOLE CARDS ***

Dealt to ArtPlay [:5c:4h]

Hackstarrr: folds

Zyrak: raises $1.50 to $2

Roelof22: calls $2

ArtPlay: raises $6 to $8

JNandez87: calls $7.50 => Overcall, très probable très grosse main. AK Aurait tendance à bet par dessus généralement, donc souvent TT+.

Zyrak: folds

Roelof22: folds

*** FLOP *** [:3s:Jh:2d]

ArtPlay: bets $14 => Worst play ever.

JNandez87: raises $28.75 to $42.75 and is all-in

ArtPlay: calls $28.75 => Maintenant j'ai l'air con, j'ai la cote

*** TURN *** [:3s:Jh:2d] [:Th]

*** RIVER *** [:3s:Jh:2d:Th] [:5h]

*** SHOW DOWN ***

ArtPlay: shows [:5c:4h] (a pair of Fives)

JNandez87: shows [:Qd:Qc] (a pair of Queens)

JNandez87 collected $103.50 from pot

Cette main là était un clair check/call au flop par exemple. Voire check/fold selon le montant du bet. Là aller CBet alors que je sais à 90% que mon adversaire me bat est une énorme erreur (je me commit en plus, pour être sûr) due au fait que je tiltais un peu et que je voulais gamble :/

Mais le preflop était bon :D

Allez, une autre, un peu différente de ce que je viens d'expliquer, mais qui va me permettre de souligner une autre notion importante :

*** HOLE CARDS ***

Dealt to ArtPlay [:6s:4s]

4 fold

skipjuhhh: raises $0.50 to $1

ArtPlay: calls $0.50

*** FLOP *** [:7c:Js:8d]

skipjuhhh: bets $1

ArtPlay: raises $2.50 to $3.50

skipjuhhh: folds

Uncalled bet ($2.50) returned to ArtPlay

ArtPlay collected $3.85 from pot

Illustration du raise avec air (bon ok, j'ai une gutshot moisie :/).

Et autre notion importante donc : il est plus rentable de raise les CBets des joueurs qui font des CBets weaks. Typiquement, si un joueur CBet 1$ dans un pot de 2$, comme ici, un raise à 3$ est crédible et donne beaucoup de FE. Pourtant, d'un point de vue risk/reward, vous risquez 3$ pour gagner 3$, magique.

En revanche, si le joueur CBet 2$ dans 2$, pour avoir un risk/reward de 1:1 comme précédemment, il va vous falloir minraise, ce qui va généralement vous donner bien moins de fold equity. Vous devrez donc raise minimum à 6$, risquant 6 pour gagner 4. Vous devrez faire coucher votre adversaire 66% du temps pour être ev0*, contre 50% précédemment.

Corollaire essentiel : faites des CBet strongs :)

Voilà, c'est tout pour aujourd'hui je suis ouvert à toutes les critiques car je pense qu'il s'agit là de situations sur lesquelles je peux encore grandement m'améliorer, en tout cas sans aucun doute possible concernant la pratique.

A bientôt pour de nouvelles aventures !

*ev-, ev+, ev0 : respectivement un coup perdant, gagnant, ou d'espérance de gain nulle sur le long terme.

ArtPlay

Salut à tous,

Bon, comme vous l'avez sûrement remarqué c'est lundi. Je hais les lundis. Pourquoi ? Oh ben c'est plutôt clair :

med_gallery_19155_66_73616.jpg

Comme la semaine dernière, donc, passé la journée à remonter mes suckouts réguliers (average loss avec AA : 8$. Ben put**n j'aurais mieux fait d'avoir des 72.), tout comme lundi dernier. Bon petit avantage je suis revenu positif aujourd'hui (60 cents, mazette !), contrairement à mon -120 de lundi dernier. Et je suis malgré tout content de mon résultat, puisque j'ai quand même 3 BI de disluck dans la tronche. Cf le graph.

Si après tout c'est à ce prix là que je peux avoir les mêmes résultats que la semaine dernière, eh bien pourquoi pas :).

Bon j'ai pas trop de temps pour le développement de mes réflexions actuelles aux blindes que j'ai déjà promis deux fois. Je vous propose néanmoins une main à mon avis typique de l'exploitation de base qu'on peut faire des stats de son adversaire.

POKERSTARS GAME #22319495619: HOLD'EM NO LIMIT ($0.25/$0.50) - 2008/11/24 8:10:43 ET

Table 'Gismonda' 6-max Seat #5 is the button

Seat 1: XyrisMax ($58.95 in chips)

Seat 3: unicario ($46.75 in chips)

Seat 4: tuig ($54.40 in chips)

Seat 5: ArtPlay ($80.10 in chips)

Seat 6: miguesu ($67.40 in chips)

miguesu: posts small blind $0.25

XyrisMax: posts big blind $0.50

*** HOLE CARDS ***

Dealt to ArtPlay [:Th:Td]

unicario: calls $0.50

tuig: raises $2.50 to $3

ArtPlay: calls $3

miguesu: folds

XyrisMax: folds

unicario: calls $2.50

*** FLOP *** [:Ts:4s:6c]

unicario: checks

tuig: bets $9

ArtPlay: raises $15 to $24

unicario: folds

tuig: raises $27.40 to $51.40 and is all-in

ArtPlay: calls $27.40

*** TURN *** [:Ts:4s:6c] [Jh]

*** RIVER *** [:Ts:4s:6c:Jh] [:2h]

*** SHOW DOWN ***

tuig: shows [:Qc:Qd] (a pair of Queens)

ArtPlay: shows [:Th:Td] (three of a kind, Tens)

ArtPlay collected $110.55 from pot

*** SUMMARY ***

Total pot $112.55 | Rake $2

Board [:Ts:4s:6c:Jh:2h]

Seat 4: tuig showed [:Qc:Qd] and lost with a pair of Queens

Seat 5: ArtPlay (button) showed [:Th:Td] and won ($110.55) with three of a kind, Tens

Suite à quoi mon adversaire m'a insulté dans le chat "you should have reraised with this hand in this position".

Phrase avec laquelle je suis en général assez d'accord.

Bouton vs Cutoff, j'ai en plus tendance à 3bet en pur bluff avec 38o, donc ça peut sembler être la meilleure solution. Seulement mon adversaire si prompt à s'énerver comme un âne jouait 13/8/1.5.

3better ici serait à mon avis une très grosse erreur, car en supposant qu'il me call avec la moitié de sa range, cela transforme ma main en bluff. Concrètement il va call 99+ AQ+, et encore, pas sûr qu'il call 99 ... Je ne sais pas si c'est très clair pour tout le monde. En gros si je 3bet TT ici, autant 3bet 27. Car si mon 3bet est payé, je suis sûr d'être contre JJ/QQ plus de 50% du temps.

Je préfère donc jouer mon TT piano ici.

Si il est dans la partie overpair de sa range, j'ai laaaaaaaaargement la cote pour setminer* (vu qu'en plus j'ai une piètre opinion de mon adversaire, je suis à peu près certain de lui prendre tout son stack quel que soit le board s'il est sur JJ+)

S'il est dans la partie AQ/AK de sa range, je suis bien avec mon TT, et je suis près à caller un tour de mise même sur un board avec une overcard. Typiquement si le flop est Q25, je vais call une fois, pas deux.

De même sur un tableau 5842, je ne vais pas call deux barrels. Je vois souvent des joueurs s'enflammer là-dessus avec TT. Seulement contre un adversaire de ce type, avec un AF* de 1,5 et un PFR de 8 qui mise deux fois de suite, vous pouvez être sûr que 80% du temps il a JJ+, et folder le coeur serein.

L'autre erreur commune serait de raise un flop 584. Vous ne serez jamais call que par une paire supérieure. Autant se contenter de call et laisser à AK l'occasion de miser une seconde fois, ça vous coûtera aussi cher. (mais bon, ce serait sûrement idiot aussi dans cette situation précise :P)

Enfin bon j'espère que ça en aidera quelques uns à améliorer leurs décisions preflop, et bien comprendre qu'il est important d'avoir un plan prévu pour rentrer dans une main (déjà ça fera moins chi*er vos potes IRL quand vous prendrez 3 plombes à jouer).

Bon dans l'ensemble après avoir écrit ce billet j'le trouve un peu nul, il apporte pas grand chose. Tant pis, je le publie quand même, mais j'ai presque honte. Presque.

*Setminer : caller preflop avec une pocket pair dans l'espoir d'aller trouver un "set" (brelan) et ainsi pouvoir prendre le stack de son adversaires avec une main somme toute bien camouflée.

Petit précis :

Concrètement, on aura un brelan au flop 1 fois sur 8. Ceci étant donné, on aura généralement 90% de chances de gagner. Grosso modo, si on est sûr que notre adversaire va nous donner tout son stack à chaque fois qu'on aura touché notre brelan, il nous faut en gros pouvoir gagner 10 fois ce qu'on investira preflop. Seulement en pratique il ne nous le donnera pas systématiquement, loin s'en faut. Pour être sûr de vous, autant compter 15 fois le montant à investir preflop, pour y aller sereinement.

*AF : Aggression factor : en dessous de 1 on a un adversaire qui ne sait faire que caller, au dessus de 3 un adversaire agressif dont il faudra se méfier.

Note importante, plus le joueur est tight preflop, plus il est légitime que son AF soit élevé, puisqu'il rentre avec des mains plus fortes. Ici donc, notre adversaire joue 13/8. Un AF de 1,5 est ainsi très bas pour des stats si tight. Attention, donc, à ne pas call plus d'une mise avec TT si on ne touche pas notre set.

ArtPlay

Bilan semainal

Avant-propos : je sais pertinemment que semainal ne veut rien dire. Mais c'est MON blog, j'écris les conneries que je veux.

News du front donc, +200$ hier, un petit +70$ aujourd'hui : j'ai moins joué, j'avais du rangement à faire. Fallait en plus que je me tonde les poils de la poitrine, me rase les épaules, des trucs qu'un homme fait dans l'intimité quoi. Je sais j'ai l'air d'avoir 15 ans sur la photo ci-contre, mais je jure que torse nu j'ai rien à envier à un Wookie*.

Enfin je m'égare (Nooooooooon ?).

Donc semainalement en tout à peu près +10BI pour ma première semaine "pleine" en NL50. Allez hop hop, on se permet même un petit graph.

med_gallery_19155_66_122680.png

On peut même dire, comme le feraient certains joueurs "ouais, si on enlève les coups où j'ai pas eu de chance, j'ai gagné 700$ !!!" (il est évident que les premiers 3,5k où je suis down 250$, c'est de la malchance, et donc que ça ne rentre pas DU TOUT en compte dans le calcul de mon winrate). Eh ouais. Facile le poker, comme d'hab.

Plus sérieusement, je suis plutôt content de ma semaine. Notamment je pense que j'ai pas mal appris d'un point de vue défense de blinde contre des joueurs qui stealent beaucoup. Enfin ça fera sûrement l'objet d'un autre article ce weekend (je ne joue pas le weekend, mais bon ça m'empêche pas d'écrire).

Non pour finir, parlons d'un truc plus fun. Le point d'orgue de ma semaine, sans aucun doute possible. Je vous jure que c'est jouissif :

Seat 1: gotryerye ($120.35 in chips)

Seat 2: diever#1 ($50.75 in chips)

Seat 3: sebaOoOOoo ($42.90 in chips)

Seat 4: ArtPlay ($82.25 in chips)

sebaOoOOoo: posts small blind $0.25

ArtPlay: posts big blind $0.50

*** HOLE CARDS ***

Dealt to ArtPlay [:Qs:Ts]

gotryerye: folds

diever#1: folds

sebaOoOOoo: calls $0.25

ArtPlay: raises $2 to $2.50

pokostar joins the table at seat #5

sebaOoOOoo: raises $3 to $5.50 => Limp/minreraise depuis la SB. Il pue le skill ce jeune sebaOoOoooOoooOOoOOOoo

ArtPlay: calls $3

*** FLOP *** [:Ac:Jd:6s]

ArtPlay said, "?"

sebaOoOOoo is disconnected

DZagreBBB joins the table at seat #6

sebaOoOOoo is connected

sebaOoOOoo said, "****ing connection"

sebaOoOOoo: checks

ArtPlay: bets $7 => Put u on poubelle (attention, potentiellement SUITED* !)

sebaOoOOoo: calls $7 => "Je suis max"

*** TURN *** [:Ac:Jd:6s] [:Js]

sebaOoOOoo: checks

ArtPlay: checks => Au cas où il ait quelque chose, on va pas tenter le diable en bluff. On bluffera river.

*** RIVER *** [:Ac:Jd:6s:Js] [:Th]

ArtPlay said, "indeed"

sebaOoOOoo is disconnected

ArtPlay said, "connection."

sebaOoOOoo is connected

sebaOoOOoo: checks

ArtPlay: checks => Je récupère de la showdown value, voyons voir quel jeu merveilleux il a déployé.

*** SHOW DOWN ***

sebaOoOOoo: shows [:2h:6h] (two pair, Jacks and Sixes) => Warf warf warf. C'est qu'il est fier de show, genre "put**n gros batard t'as vu comment t'es trop chatteux ?!" (en anglais dans le texte)

ArtPlay: shows [:Qs:Ts] (two pair, Jacks and Tens)

ArtPlay collected $23.80 from pot

sebaOoOOoo said, "lucky fish"

PS : on me signale en régie qu'il avait pas le choix de show vu que c'était by rulele premier à devoir show. Je laisse quand même mon commentaire, jsais pas, je l'trouve rigolo.

A mon sens, son analyse : il limp/minraise pour essayer d'exploiter ma tendance à autoraise la SB qui limp quand je suis en BB, et essayer de me voler le flop avec un CBet osé ! (si, si, osé !)

Seulement, il est pas con, et il a bien lu mon article sur le CBet en plus le bougre. Du coup au lieu de naïvement (!) transformer sa main en bluff, il choisit de check/call sur ce safe board AJ6 (Nota : bottom pair bottom kicker il doit se sentir bon, il a peut-être lu Harrington upside down !). Bien lui en prend puisqu'il me catch un bluff énorme alors que j'ai une main qui n'a quasiment AUCUNE chance d'améliorer. Malheureusement comme tous les bons joueurs il se prend un suckout monstrueux à cause de RIVERSTARS. Story of his life :(

Allez, on va arrêter les conneries pour aujourd'hui. Même si rétrospectivement je regrette quand même d'avoir sûrement raté de la bonne grosse value river :( (bluffcatch 2 streets avec 26s sur AJJT2 là ça aurait relevé du génie absolu quand même)

A très bientôt pour un billet sérieux :)

*Suited : (prononcez soutède) se dit d'une main dont les deux cartes sont de la même couleur. Ex 9T à carreau. Le suited le plus recherché est bien entendu le légendaire AA suited.

*Wookie : jewbaccate9.jpg (celui-ci est un spécimen chapeauté-circoncis, très rare)

ArtPlay

Malgré quelques difficultés lundi, quelques donations (généralement inatendues et incompréhensibles) m'ont permis de prendre +363$ en deux jours, sur 4000 mains. Ca fait quand même bien plaisir après mon lundi noir.

Enfin tant que j'y suis de rédiger un billet dont personne n'a rien à cirer sur mes performances (qui sont certes extraordinaires, j'en conviens, n'en jetez plus) je vais en profiter pour rédiger un minipavé de théorie pratique sur le continuation bet, car c'est un des thèmes qui m'a beaucoup préoccupé récemment dans mon jeu. Aussi parce que je suis de bonne humeur. Attendez un peu que je trouve comment on met un titre en gros caractères et je me lance. Voilà :

Continuation betting (résumé du pavé en deux lignes tout en bas de la page pour les feignants)

Tout d'abord, le continuation bet c'est quoi ? Ok, ô lecteur, si tu es vraiment mauvais, voilà une illustration.

Je relance à 3BB depuis le bouton dernier de parole, avec :Ad:8h. Une main honorable. Un abruti (je prends juste le cas le plus fréquent) en position de big blind me call.

Le flop tombe. :2h:4d:Ks. Ma-gni-fique.

La big blind checke. Eh bien croyez-le ou non en misant vous allez gagner ce pot 2 fois sur 3 alors que vous détenez une magnifique poubelle. Pourquoi ça ? Eh bien de manière générale quand vous avez une main, vous allez "toucher" 30% des flops. Donc il en ira de même pour l'adversaire et vous pourrez voler ainsi beaucoup de pots.

"C'est quoi le prob' alors ArtPlay ?" me direz-vous. (allez quoi, vous allez bien me le dire ?)

Prob' n°1 : la tronche du flop

Ben le premier prob' c'est que souvent le flop est pas aussi beau à voler. Typiquement vous avez toujours votre A8, le flop tombe :5s:6s:Td. Là problème, ya pas le joli :Ks pour faire peur à votre adversaire. Pire que ça, votre adversaire étant un abruti (rappelons-le souvent, c'est une notion primordiale à appréhender au poker), il va très souvent vous payer avec des mains genre 79 / 9T / 56, et là vous aurez généralement l'air fin sur ce genre de board, parce que l'abruti il va vous le payer sans l'ombre d'une hésitation votre continuation bet.

De là, premier constat, en fonction de la range que vous représentez, et de celle sur laquelle vous mettez volontiers votre adversaire, il y a des bons et des mauvais boards à continuation bet. 24K est bon car vous avez beaucoup de rois dans votre range de steal* tandis que votre adversaire en a peu dans sa range de call, et trouve également peu de draws. 56T au contraire est mauvais car vou.... blablabla, vous avez compris.

Prob' n°2 : la tronche de votre main

Ouais, si, si, c'est aussi un problème promis. Reprenons notre tableau :2h:4d:Ks. Imaginons qu'à la place de A8, vous ayez en main :Jh:Jc. Bon vous voyez cette main preflop vous vous dites immédiatement "AMAGAD I HAZ A PREMIUM PAIR I BET !". Meuh si, je vous connais, je me dis pareil dans le coin de mon inconscient que je n'ai pas encore domestiqué.

Devez-vous donc CBet dans cette situation ? Dans le cas général, je pense que la réponse est non. On verra à la fin de ce paragraphe dans quels cas ça va ne pas être non (réfléchissez-y d'ici là).

Cas général, adversaire sérieux.

1/ Vous CBettez. Votre adversaire se couche.

2/ Vous CBettez. Votre adversaire suit ou vous relance.

Quelle range de main va avoir votre adversaire dans ces deux cas ? Simple.

Cas 1 il n'avait jamais mieux que vous. Mais jamais jamais jamais. Vous venez de faire se coucher une main moins bonne que la votre, ce qui est généralement totalement inutile (sauf quand l'adversaire a potentiellement beaucoup de tirages, ce n'est pas le cas ici.)

Cas 2 il a de toute façon 80% du temps mieux que vous, vous jetez de l'argent par les fenêtres.

En résumé, si vous êtes payé c'est par une main supérieure. Sinon l'adversaire se couche et vous auriez aussi bien pu attendre pour miser, afin de sous-représenter votre main. Pourquoi sous-représenter votre main ? Parce qu'en jouant ainsi vous allez vraisemblablement récupérer de l'argent des mains moins bonnes qui vont soit essayer de vous bluffer, soit des mains moins bonnes qui vous paieront un value bet au turn en vous donnant peu de crédit à cause de votre delayed CBet.

Exemple. Vous avez JJ board 24K, votre adversaire, sérieux et agressif, a 33 en main.

Action flop : check/check. Turn : :Kh.

Vous avez toutes les chances que votre adversaire tente de terminer le coup maintenant en excluant la possibilité que vous ayez un roi. Il mise 3/4 du pot, que vous payez. Action river sur :7d : check (il abandonne généralement son bluff)/check. Vous gagnez, en ayant récupéré une mise de plus que vous ne l'auriez fait en CBettant. Et surtout, notez bien ce qui est essentiel, en payant sa mise au turn, MEME s'il a le roi, ça ne vous aura pas coûté plus cher que de miser le flop et d'être payé ou relancé.

Le raisonnement qui sous-tend généralement cette envie furieuse de Cbetter ce genre de flop est qu'on veut SAVOIR si son adversaire à le roi ou non. Vous n'en avez rien à foutre. L'apprendre vous fera perdre de l'argent. Ignorez que vous ne savez pas, c'est comme ça que vous pourrez récupérer de la value, soit sur des bluffs, soit de la 2è façon, en valuebettant.

Imaginez le même cas mais avec un adversaire peu agressif. Vous avez toutes les chances, lorsque le 2è roi sortira, de pouvoir miser le turn et d'être payé par la paire de 3, qui ne vous donnera aucune crédibilité, alors qu'elle vous en aurait donné au flop.

Pour en revenir au cas où il faut CBet ici c'est si vous savez que votre adversaire est très collant au flop, et qu'il call énormément les CBets, même parfois avec des A-high. Si c'est le cas, ne vous en privez pas, et misez, généralement flop et river s'il ne se réveille pas.

Prob' n°3 (décidément) : la tronche de votre range

Ouais. Votre range. Parce que bon c'est bien beau de vouloir checker vos mains qui ont une showdown value moyennement bonne, mais si vous faites ça tout le temps, et CBet tous les autres cas, vous allez vite vous faire outplay par des adversaires qui ouvrent leurs petits yeux torves. J'admets cependant qu'il n'y en a pas forcément beaucoup.

Ce que je recommande (et qui marche d'ailleurs pas mal), selon que vous soyez en position ou hors de position :

Out Of Position :

CBettez si vous n'avez rien sur un board qui s'y prête (ex :Ks:2d:4h), si vous avez un tirage, une grosse main, ou une main avec une showdown value très très limite. Exemple de SD value très très limite : :6h:6d sur un board :5h:Td:Ks. En gros une main avec laquelle vous ne voulez pas aller check/call, car même si votre adversaire est en bluff sur le flop, il aura tellement d'occasion d'améliorer sa main après coup que vous ne serez que très légèrement favori. Le reste du temps vous callerez dans le vent.

Ne CBettez pas systématiquement avec des mains ayant une bonne SD value. Typiquement votre :As:8h sur un board :Ac:4c:7d est bon, mais pas extraordinaire. Jouer en check/call vous ramène énormément de bluffs, en même temps que de vous permettre de ne pas rentrer dans un pot bodybuildé si vous êtes dominé par un meilleur as. (typiquement AK).

De plus si vous êtes relancé sur ce genre de board, vous serez souvent obligé de fold alors qu'il est possible que vous ayez la meilleure main.

Naturellement ce ne doit pas être systématique, afin que votre adversaire ne puisse pas se dire "ah tiens un board avec un A qu'il ne CBet pas, il a forcément un A". Mais mixer suivant vos adversaires devrait vous rendre déjà assez illisible. Typiquement avant de se rendre compte que avec A8 contre quelqu'un qui fold 80% des CBets vous check/callez, alors que vous CBettez contre quelqu'un qui en fold 40%, votre adversaire devra avoir un sacré paquet de mains sur vous et être très attentif.

In position :

Plus ou moins pareil, à ceci près que vous pouvez vous permettre de checker vos mains qui ont une SD value très faible, pour ne pas les transformer en bluff. Si on reprend :6h:6d sur :5h:Td:Ks, je pense que je la checkerais très souvent, et folderais également souvent sur un bet turn (sauf read sur mon adversaire), tout simplement parce que les gens ont beaucoup moins tendance à bluffer lorsqu'ils sont hors de position.

Le corollaire de cela est que dans l'ensemble vous ferez moins de CBets. Et que quand vous n'aurez rien vous serez donc généralement davantage respecté.

Corollaire numéro 2 : vous aurez tendance à beaucoup CBet vos draws, vos très grosses mains et rien du tout. Cela risque de dissuader en partie vos adversaires de relancer : si vous n'avez rien ils n'y gagnent rien, mais s'exposent à perdre beaucoup si vous êtes dans la partie "monster" de votre range. De cette façon vous serez moins souvent relancé lorsque vous êtes à tirage.

A terme peut-être qu'on peut ajouter occasionnellement des check/raise avec des draws et des monstres contre des adversaires très agressifs lorsqu'on check OOP. Je pense d'un point de vue théorique que ça peut être bon. Faudra juste que je trouve des situations où essayer :)

Résumé :

Moins CBet vos mains à faible showdown value pour ne pas les tourner en bluffs, mais au contraire les transformer en "bluff-catchers" et du même coup augmenter l'impact apparent de vos CBets quand vous n'avez rien.

Voilà je crois que j'ai à peu près terminé mon pavé du soir, bravo et merci à ceux qui ont tout lu :P.

*steal : se dit lorsqu'on est au CutOff (CO, avant dernière position) ou au bouton (D, dernière position), et que l'on relancer pour voler les blindes.

ArtPlay

Chasing loss ...

Bien. Aujourd'hui, belle journée de 3800 mains où je n'ai jamais été positif.

Nom de dieu. Heureusement que je joue beaucoup, autrement j'aurais parfois résolument l'impression de stagner. Enfin l'avantage c'est que quand on est passé par -272$ et qu'on remonte à -120, on finit quand même la journée de meilleure humeur qu'en passant par +272 et en terminant à +120.

Mouais ... Dans mes rêves.

med_gallery_19155_66_104573.png

L'avantage est que je suis à peu près sûr d'avoir correctement joué. Certes il doit bien y avoir 2-3$ par-ci par là qui partent en sucette en semi-début-de-tilt, mais dans l'ensemble je pense que je visualise bien les ranges de mes adversaires et que je m'y adapte bien. La plupart de mes 3bet bluffs passent bien, bref je sens bien le flow des tables.

Je ne résiste quand même pas à l'envie de poster ma main du jour face à un adversaire qui a dû être bien deg', en plus vu notre historique.

Pour information ça tient en trois mains, il joue 40/30/4 mais pas trop trop déglingo dès que les pots gonflent.

Main 1 je lui passe un gros bluff que je lui show en lui faisant fold TPWK au turn.

Main 2 j'essaie de profiter de mon image pour créer un gros pot avec QK sur un board Qxy. Bon manque de bol s'il a bien dû effectivement me voir en bluff lui il avait AQ :/ Pot de 200BB perdu. Il est maintenant bien deep.

Main 3 j'ai redeepé dans l'intervalle, et là jme fais plaisir.

POKERSTARS GAME #22119373640: HOLD'EM NO LIMIT ($0.25/$0.50) - 2008/11/17 11:21:11 ET

Table 'Belnika' 6-max Seat #2 is the button

Seat 1: talrushi ($190.65 in chips)

Seat 2: tepix ($56.55 in chips)

Seat 3: ArtPlay ($90.80 in chips)

Seat 6: spuneman ($79.05 in chips)

ArtPlay: posts small blind $0.25

spuneman: posts big blind $0.50

*** HOLE CARDS ***

Dealt to ArtPlay [:4h:3h]

BlackFortuna joins the table at seat #4

Tryn2Survive has returned

talrushi: raises $1 to $1.50

tepix: calls $1.50

ArtPlay: raises $6 to $7.50 Ok c'est parti on va squeeze* tout ça

spuneman: folds

talrushi: raises $7 to $14.50 Oups

tepix: folds

ArtPlay: calls $7 Bon il me minraise. On va dire qu'il a un bon monstre QQ+, peut-être AK joué comme une bite. Tant pis, on va aller chatter un flop vu la cote qu'il me laisse.

*** FLOP *** [:3s:6h:9d]

ArtPlay: checks

talrushi: checks Pas assez de chatte. Je vais pour checkfold mais TIENS je me dis qu'il slowplay son monstre.

*** TURN *** [:3s:6h:9d] [:3d]

ArtPlay: checks

talrushi: checks Easy poker. Bon apparemment pas de monstre, peut-être AK :(

*** RIVER *** [:3s:6h:9d:3d] [:Kd]

ArtPlay: checks

talrushi: bets $29

ArtPlay: raises $47.30 to $76.30 and is all-in Ah ben ouais.

talrushi: calls $47.30

*** SHOW DOWN ***

ArtPlay: shows [:4h:3h] (three of a kind, Threes)

talrushi: mucks hand

ArtPlay collected $181.60 from pot

*** SUMMARY ***

Total pot $183.60 | Rake $2

Seat 1: talrushi mucked [:Kc:Ah]

Mon seul moment de joie de la journée :').

Objectif pour demain : être positif à un moment ou à un autre de la journée. (Wah Art, tu places pas la barre un peu haut là ?)

*Squeeze : lorsqu'un joueur a relancé preflop et a rencontré 1 ou plusieurs callers, action de surrelancer dans l'optique de récupérer immédiatement l'argent du raiser original ainsi que celui des callers intercalés

ArtPlay

Salut à tous. Tout d'abord pour une introduction lire le billet ci-dessous (loin en dessous :)).

Puis précison pour les débutants qui vont me lire : dans chaque billet, les termes suivis d'une astérisque seront repris à la fin dans un lexique.

Pour l'instant (faut au moins comprendre le titre quoi) :

oop = out of position, se dit lorsqu'on parle en premier dans le coup

overbet shove = overbet c'est le fait de miser plus que le pot, shove un synonyme de tapis, allin, ce que vous voulez.

Ceci étant précisé, voyons un peu la main en question. Mon adversaire joue 28/13/1*

POKERSTARS GAME #22027932725: HOLD'EM NO LIMIT ($0.25/$0.50) - 2008/11/14 7:56:45 ET

Table 'Botein IV' 6-max Seat #1 is the button

Seat 1: aFuYo ($56.10 in chips)

Seat 2: ArtPlay ($65.35 in chips)

Seat 3: TaRzAnOnAcId ($50 in chips)

Seat 4: PerkeoX ($52.70 in chips)

Seat 5: geezerlfc ($82.50 in chips)

ArtPlay: posts small blind $0.25

TaRzAnOnAcId: posts big blind $0.50

*** HOLE CARDS ***

Dealt to ArtPlay [:Ks:Kc]

PerkeoX: folds

geezerlfc: raises $1 to $1.50

aFuYo: folds

ArtPlay: raises $4 to $5.50

TaRzAnOnAcId: folds

geezerlfc: calls $4

Bon pour l'instant tout est plutôt clair, je reçois les rois en SB (small blind), je fais une surrelance classique, payée.

Automatiquement dans un coin de ma tête, pour payer un 3bet* oop, je mets mon adversaire sur une range* très orientée 88=>JJ, avec quelques Ax aléatoires s'il est nul, et quelques XX totalement aléatoires s'il est très nul. Mais vu qu'il semble peu relancer preflop ça me surprendrait.

A noter que nous sommes 130BB deep*

*** FLOP *** [:Tc:2s:8s]

ArtPlay: bets $7

geezerlfc: calls $7

Un flop plutôt décent, même s'il donne des brelans à une petite partie du range de mon adversaire (8 et T). Je suis disons content de ne pas voir d'as, la journée ayant été difficile pour mes paires de rois.

Je mise 7 dans le pot de 11,5$, un continuation bet* un peu plus léger que si le pot n'avait été relancé qu'une fois, en particulier parce que le flop n'est pas extrêmement drawy*.

Il est important ici de noter que sans le roi de pique j'aurais sûrement miser plus, mais celui-ci constitue un bon blocker contre les tirages couleur : il élimine AK à pique, et enlève des outs aux autres tirages couleur bancals.

Je suis callé. Généralement dans ce genre de situation ça sent pas mal la paire de valets qui n'a pas envie de se broke directement contre une paire de Q, K ou A. Mais l'adversaire étant passif, je n'élimine pas qu'il ait déjà touché un truc énorme genre 888 ou TTT.

*** TURN *** [:Tc:2s:8s] [:Jh]

ArtPlay: checks

Là par contre le turn est assez catastrophique pour ma main, si mon read sur sa range est bon. JJ trouve son brelan, le reste de sa range trouve énormément d'outs pour s'améliorer avec un tirage de suite. Donc plutôt que de miser et de fold sur une relance, je choisis de check pour induire des bluffs, en me mettant comme plan dans la tête "s'il mise turn et river, je fold river".

En effet beaucoup de joueurs à ces limites assez faibles vont aller miser le turn en bluff/semibluff* mais abandonner à la river. Sans compter qu'en plus j'ai 5% de chance de toucher mon brelan de rois river. Autant dire que je suis énormissime.

Ici beaucoup de joueurs je pense iraient bet/fold sur raise (beaucoup iraient sûrement bet/call allin d'ailleurs, je peux pas trop les en blâmer) en se disant "là je peux pas jouer il me faut de l'info sur sa main". Le fait est qu'en misant, si l'adversaire n'a rien, il va toujours se coucher. S'il a un monstre il va toujours raise.

En revanche en checkant, certes il va miser pareil quand il aura un monstre, la différence étant que quand il n'a rien, ou peu, il va parfois bluffer. Et c'est là-dessus qu'on récupère de la value.

Bref, c'était le plan.

geezerlfc: bets $70 and is all-in

Ok. Allin. Cool. Le "plan" vient de voler en éclat. J'ai un pote qui me dit souvent "quand un fish overbet, c'est quasi toujours un bluff". Mouaaaais. J'ai déjà testé, c'était quasi toujours les nuts (la meilleure main), surtout chez les fishs tight*. Ceci dit, si je reste sur mon read : je pense que son call au flop me confirme que sa range est effectivement 88 => JJ. Et j'inclus même QQ on sait jamais. En admettant qu'il fasse allin avec TOUTE sa range sur cette turn, ses monstres comme ses mains faibles (99 et QQ), la simulation PokerStove me donne perdant à 48%.

Alors certes par rapport à l'argent déjà dans le pot je serais gagnant. Cependant vu le profil du joueur, je doute fortement qu'il joue ainsi 99 et QQ, et son overbet ressemble énormément à la fois à une mise de protection* et à une simulation d'arrachage. Je pense typiquement que si j'avais JJ dans sa position je ferais à peu près la même chose. Bon je ferais peut-être pas tapis direct, mais je n'exclurais pas un léger overbet, car le board est devenu TRES drawy.

En conséquence, la fin du coup :

ArtPlay said, "i hope you'll show"

ArtPlay said, ":)"

ArtPlay: folds

Uncalled bet ($70) returned to geezerlfc

geezerlfc collected $24.30 from pot

geezerlfc: doesn't show hand

Bon, il a pas show ce bâtard (ce qui m'amène à penser qu'il avait effectivement une main). Mais je pense pas avoir fait un mauvais fold. Thoughts anyone ?

PS : ce premier billet est très touffu pour être bien clair avec d'éventuels débutants absolus. J'essaierai d'être plus concis à l'avenir.

Petit lexique :

28/13/1 : trois chiffres obscurs essentiels qui représentent

1/ Le % du temps où l'adversaire investi de l'argent dans un pot, que ce soit en se contentant de compléter la grosse blinde, en raisant ou en payant un raise.

2/ Le % du temps où l'adversaire rentre dans un pot en relançant

3/ Un chiffre que-personne-sait-comment-qu'on-l'obtient-mais-qu'il-représente-l'agressivité-du-joueur. Concrètement au dessus de 3 c'est généralement un joueur agressif, en dessous de 1-1,5 c'est un joueur passif.

3bet : surrelance, que ce soit preflop ou postflop.

Range : l'ensemble des mains que peut avoir un adversaire à un instant donné. Exemple extrême, si on sait qu'un adversaire ne relance qu'1% de ses mains, sa range est exactement AA/KK.

#BB deep : exprime combien de Big Blinds vont au maximum être investies dans le coup. En clair c'est la taille du plus petit tapis investi dans le coup. C'est souvent très important, typiquement ici avec seulement 100BB dans mon tapis j'aurais peut-être bien payé.

Continuation bet : mise effectuée après avoir relancé preflop, souvent en bluff afin d'emporter le coup sans avoir touché le flop.

Drawy : se dit d'un board/tableau sur lequel de nombreux tirages (suite/couleur) sont possibles

Semibluff : un bluff effectué avec un tirage. A savoir que si vous êtes payé vous avez encore une bonne chance d'améliorer votre main avec les cartes qui suivent.

Tight : se dit d'un joueur qui joue peu de mains

Protection : miser afin d'empêcher un adversaire de jouer ses tirages gratuitement.

ArtPlay

Ok, salut à tous et à toutes.

Première question quand on en arrive à lire un blog : "qui c'est ce type là ?". Bon, deuxième question en fait, la première devant normalement être : "pourquoi suis-je désespéré au point de lire des blogs ?". Ca arrive de déprimer, pas de problème.

Donc je suis un "jeune joueur du net" - comme dirait Patriiick - de 22 ans, jouant actuellement en NL50 (50$ la cave), répondant au prénom de Sylvain, et au doux pseudonyme d'ArtPlay dans la vraie v... sur PokerStars. Actuellement je suis ingénieur diplômé en recherche d'un premier emploi.

Problème je suis pas passionné par le job moyen de sortie de mon école (pisseur de code dans un labo de R&D en traitement de l'image) donc ça risque de durer un moment d'ici à ce que je trouve un truc qui m'intéresse. Mais Sylvain tu vas faire quoi en attendant ?! Simple. Je vais grinder*. J'ai l'avantage pour ça d'habiter avec ma copine qui ELLE travaille, donc pour l'instant m'entretient. Mais chuuuuut.

Ceci étant dit, pourquoi est-ce que j'édite un blog ? CA c'est une vraie bonne question, sachant que je suis généralement réfractaire au concept (ouais, pour résumer, je m'en fous de vos vies sleep.gif). Mais ma foi certains blogs poker sont parfois intéressants, non pas que je pousse le vice jusqu'à les lire non plus (faut pas déconner), mais je vais me laisser tenter avec plusieurs objectifs :

1 - Pouvoir suivre objectivement mes résultats et y revenir à tête reposée le soir à la fin de mes sessions quotidiennes. Même si pour le "objectivement" je me leurre pas trop, quand j'aurai des journées à -5 buy-in je viendrai sûrement pas éditer de billet.

2 - Pouvoir être globalement mieux compris de mon entourage. Mais oui vous savez, vous aussi vous devez bien avoir un pote qui vous explique qu'un jour vous allez perdre BEAUCOUP** d'argent. Non ? Bon vous avez bien de la chance ok.

3 - Eventuellement pouvoir faire progresser mes vrais potes de la vraie vie - sisi, j'en ai - en leur faisant comprendre quelque chose aux concepts de base du poker. Parce que les home games à 2¤ passées à s'envoyer en l'air avec une paire de 2*** ça va bien maintenant.

4 - Débattre sur certaines mains que je joue dans les commentaires de certains billets. Bon là je rêve peut-être, dans la mesure où je sais pas combien de membres du ClubPoker lisent les blogs encore moins combien sont prêts à débattre dessus. On verra à l'usage.

5 - Parce que j'aime bien parler de moi wub.gif

Oui, le point 5 implique que même si ça ne vous intéresse pas du tout je continuerai. C'est con hein ?

Bien. A très bientôt.

Sylvain / Art

*Grinder : Jouer beaucoup de mains sur beaucoup de tables

**, *** : Vous vous reconnaîtrez bande de taches

English
Retour en haut de page
×