Aller au contenu
Ce billet
  • billets
    128
  • commentaires
    73
  • vues
    8 069

Hors sujet: La dureté du poker live

FishyDoui

352 vues

 

Juste un petit post pour revenir sur le week end que j'ai passé et la violence psychologique que peut parfois apporter le poker ... 

 

Pour re-situer la chose, je suis partit du jeudi au dimanche à Lyon pour jouer le FPO avec deux potes.

 

Jeudi :

Arrivé à l'hotel, je fais un sat à 100€. Une boucherie, je saute ! 

18h je buy-in le Main en tardif (600€) Je gagne pas un coup... Bust rapidement ! Retour à l'hotel pour attendre les copains... 

 

Je sens déjà les premières sensations de frustration mêlés à de la jalousie ! Jalousie car un de mes potes se qualifie au Day 2 et l'autre chip le sat du Main...

Mais bon rien de grave, demain il y a un autre Day 1 on est motivé et on avait prévu le budget.

 

Vendredi:

Il est 12h32 et le tournoi commence à Midi. Rien de grave puisque la structure est belle. Mon pote dort toujours et on avait convenu d'y aller ensemble. Mais je ne tiens plus en place... Il faut absolument que je joue ! 

Je prend un Uber, je mange en speed et GO pour grind !

Enfin grind c'est un grand mot... Des que mon pote arrive dans le tournois (~1h30 plus tard) j'ai déjà perdu 1/3 de mon stack !

On ne me verra plus dans le tournoi après la prochaine pause... A quoi cela serve que je raconte mes coups c'est toujours "Ce fameux fish qui chatte tout... Il y en a toujours un et ça tombe sur ma gueule !" (La variance)

 

Je retourne à l'hotel pour rejoindre mon pote qui s'était qualifié pour le jour 2. Le troisième nous rejoins pendant le dinner break et nous apprend qu'il a très peu de jetons. 

Le pote déjà qualifié pour le day 2 décide de faire un sat pour le High Roller (20h), mon pote va reprendre son tournoi (20h15) et c'est maintenant que nerveusement ça va se gâter... Car en parallèle j'apprend que d'autres potes vont à une soirée se mettre une cuite et voir des filles.... Ils profitent des plaisirs simple et peu couteux pendant que moi j'ai déjà dépensé 1 300€ (Hors frais annexes) pour rester assis avec des inconnus (que j'ai finit par détester au final) et me voila maintenant tout seul dans cet hôtel miteux à 20h...

Je vrais vraiment resté dans cet hôtel m**dique ?

Hors de question, Nique sa Maman, je retire presque tout le plafond de ma carte et j'emprunte 100 balles à un pote et je fais l'ultime jour 1 du main (Un turbo ou j'apprendrais plus tard qu'en réalité je n'avais pas le droit de le faire...) 

Début du tournoi 21h ! Une table ultra facile, les mecs sont claqués ils ont pas le temps: PARFAIT !

On ne me verra plus à la première pause.... (Pour la petite histoire, si j'avais survécue à la pause, on aurait retiré mes jetons et remboursé le tournoi car je ne pouvais pas participer à 3 day1...)

 

J'attend mon pote qui finit lui son Day 1 de midi. Il me dit qu'il termine avec un stack énorme... Il m'invite au resto... J'essaye de faire bonne mine et le féliciter, d'écouter ses coups... 

Mais j'ai envie de vomir... J'ai pas faim... Pour la première fois de ma vie, j'ai frôlé la dépression... Perdre autant de temps et d'argent pour ça... Je me met soudainement à penser à mon neveu et ma nièce.. Leurs sourires et leurs joies simple... Je pense au fait que je n'ai pas de copine et que je passe beaucoup de temps enfermé dans ce casino, dans un monde faux... 

Je me rend compte que j'ai pris 2 jours de congés et une grosse sommes d'argent pour en réalité passer un week end à déprimer...

Pis finalement, je finis par me remettre les idées en places! Je rentre me foutre sous la couette, un film... Demain est un autre jour ! 

 

Samedi:

J'apprend au réveil que mon pote à chip le sat High Roller... Ils ont tout les deux leur day 2 qui commencent à midi... Et moi je suis la, Broke ! 

Enfin broke, pas totalement, il doit me rester 200€ de plafond. Y'a un 300€ qui commencent à 14h... 300€ ça ne représente plus rien pour moi ! La notion d'argent j'ai zappé!

"T'a 100€ à me prêter?" et Bim me voila inscrit !

Ce fut le moins pire de mes tournois ! j'ai même pris beaucoup de plaisir à jouer j'ai cru que j'allais finir énorme mais un mec qui ne devait s'en doute pas m'apprécier à décider de 5bet shove AQo après mon NewYork Back Raise avec KK. Parfait, un pot à 140K pour 30K de starting: Alons voir un board... AS....

Je termine la journée avec 111K. Structure boucherie, 15bb à 12 places des payés.

Un de mes potes à fait ITM sur le main pour 1.2K€ et il décide de faire le HR avec mon autre pote.

Ils font day 2 parfait, on sera 3 à joué demain ! 

 

Dimanche:

J'emmène mes deux potes à leur day 2 (12h). Et je retourne me reposer à l'hôtel et prendre une douche, mon day 2 ne commençant qu'à 14h. 

J'arrive dans la salle et j'apprend que pour eux tout se passe bien, ils montent des jetons sur le HR. A moi de jouer ! 

Malheureusement, je ne trouverais aucun spot favorable pour doubler mon stack. Je ne réussirait même pas à prendre les blindes une fois... 

Le directeur annonce que nous jouerons le main par main jusqu'a la prochaine élimination. Il me reste 2BB et je suis de BB.... QTs... On y va ! 

BubbleMan !

 

Et la c'est devenue tendu... Mais vraiment tendu... Je savais que j'allais devoir attendre mes potes pendant très longtemps... Sans nul part ou aller (Nous avions rendu la chambre) seul avec moi même... Dans ce casino.... 

Je n'ai même pas honte de le dire: j'ai eu envie de pleurer ! Ce jeu que j'aime tant est en train de m'anéantir ! Je suis en train de réaliser que les joies qu'il apporte ne sont rien comparé aux souffrances... 

Je vais fumer, je vais dans la voiture, je joue à un jeu m**dique.. Je regarde le week end des gens sur les réseaux sociaux... Je finit même par claquer 20€ sur une machine à sous débile.... Seul, ça tourne plus très rond dans ma tête.... 

En fait, je suis seul sans être seul... Nous sommes une centaine à errer, refaire les coups ou fumer clope sur clope dans le froid... Personne ne parle à personne... Chacun reste enfermé dans son désespoir... Comme la plupart du temps on est entré dans ce casino la tête rempli de rêves et on y est maintenant enfermé et rattrapé par la réalité ! 

 

La réalité que j'ai gâché plus d'un smic et 2 jours de congés,  pour les passer loin de ceux que j'aime et prés de ceux qui me haïssent... Car oui, les connaissances du poker ne sont qu'éphémère et l'amitié y est impossible ! 

Après quelques heures de solitude.... Un pote finit pas bust . Un zombie de plus dans cette enfer... Mais au moins un zombie avec qui discuter !

Mon autre pote finira par sauter également... On prendra la voiture peut de temps plus tard... Et au bout de 20 min de route, les sourires reviennent et la vie reprendra son cours comme si de rien n'était.... 

On a qu'une seule idée en tête: Quand est-ce qu'on retourne faire un tournoi?! :x

 

 

 

A tête reposer et quand on lit ces lignes on peut se dire que c'est une histoire classique du poker ! Et c'est malheureusement vrai... C'est l'histoire de 95% des joueurs de poker ! Des perdants qui perdent leur temps et leurs argents pour écrire quelques belles histoires... Mais pas la leur ! 

Un quotidien dont finalement peut de gens parlent ! J'avait vu une seule fois un joueur pro, briser le silence et dire qu'il avait fait une dépression l'ayant mené jusqu'a une tentative de suicide.... 

Car pour moi, aussi douloureux qu'est été ce week end, j'étais dans un bon état d'esprit en partant, j'ai un travail et l'argent que j'ai utilisé ne m'était pas vitale.

Mais que ce passe-t-il pour quelqu'un qui est dans un mauvais état d'esprit, qui n'a plus une thune et qui n'a pour unique revenue que le poker ? ^/

 

Pour clôturer ce post et comme il vient de sortir je vous invite à regarder le reportage Un jour viendra . Il retrace en grande partie le sentiment de ce post...  Les témoignages y sont poignant car gorgés de réelles expériences ! 

Evidemment, je retournerai jouer en live et évidement ce jeu est magnifique !! Mais si vous donnez à ce jeu trop d'importance par rapport au reste de votre vie, si vous comptez uniquement sur ce jeu pour vous construire et générer vos revenues.... Vous serez parmi une foule d'une centaine de personnes dont un seul aura le ticket gagnant ! 

J'ai eu la chance une fois de gagner 19 000€ dans un tournoi... Un One Time qui finalement ne sert qu'a tenir peu de temps... On rêve, on profite, on profite, on recommence... Et mince... C'est plus notre tour ! 

 

Je sais que j'ai pas beaucoup de lecteur de ce blog, mais je rappel que ce blog est avant une manière pour moi de faire ressortir mes émotions. C'est mon journal intime :cafe:

Ca m'aide à dédramatiser . 



7 Commentaires


Commentaires recommandés

Par contre faut arrêter de dramatiser le poker pro hein, tous ceux qui ont un BRM solide sont à des années lumières de tous ces ressentiments. Et les autres, désolé pour eux, n'ont rien compris à ce jeu (ça vaut pour les protagonistes du docu)

Peace et bonne chance :noel:

Partager ce commentaire


Lien vers le commentaire
Il y a 14 heures, FCN@ a écrit :

Par contre faut arrêter de dramatiser le poker pro hein, tous ceux qui ont un BRM solide sont à des années lumières de tous ces ressentiments. Et les autres, désolé pour eux, n'ont rien compris à ce jeu (ça vaut pour les protagonistes du docu)

Peace et bonne chance :noel:

Oui c'est vrai... Mais au final, si 10% des joueurs respectent leur BRM c'est le grand maximum ! 

C'était surtout un post pour me dire que n'avoir que le poker comme source de revenue et avec la bankroll que j'ai est impossible... Soit je gagnerai trop peu et perdrait beaucoup de temps et d'énergie soit (plus probable) je prendrai des risques en misant sur un good run !

 

Merci pour ton soutien ;-)

Partager ce commentaire


Lien vers le commentaire

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant

English
Retour en haut de page
×
Unibet : Calendrier de l'Avent
Unibet : Calendrier de l'Avent