Blogs

Les blogs des membres

  1. Dernier billet

    Semaine 5

    J'ai terminé la semaine précédente avec un upswing sympa, j'ai commencé celle ci avec un joli downswing.
    Globalement cette semaine j'ai atteint mon stop loss 3 fois. Le premier s'est résumé à tomber contre le top des ranges en permanence, le second à me retrouver perdant à la river contre des mains inattendues et le troisième un mix de coolers et de décisions limites.
    Ceci dit, je ne suis pas content de mon jeu, pas assez de discipline, de précision, un peu de gambling et de tilt ca et la. Ca aurait facilement pu etre une semaine break even voire gagnante si j'avais mieux joué.
    Un point positif est que j'ai atteind mon objectif de mains malgrés ces stop loss (bien qu'un ce soit passé dans un intervalle de 30 minutes).
    Cette semaine je veux me concentrer sur la qualité de mon jeu, donc je jouerais seulement 4 à 6 tables la semaine. J'ajouterais peut etre quelques tables pendant le week end. J'essairai tout de meme d'atteindre les 20k mains.
    J'ai été actifs sur le forum en répondant à des mains tous les jours. Je n'ai pas regardé de vidéo ni m'entrainé sur l'équité tous les jours. Je dois être plus sérieux sur ce sujet.

    Graph de la semaine 5 :

    yn4ZQB6.png


    Objectifs de la semaine 6 :

    - 20k mains
    - qualité de jeu
    - une vidéo par jour
    - continuer à poster/répondre sur le forum tous les jours
    - m'entrainé sur l'équité tous les jours

  2. Salut,

     

    J'ai créé ce blog pour pouvoir centraliser mes différentes contributions, il faudrait à un moment donné que je prenne le temps de tout centraliser, mais pour l'instant je fais au compte goutte ^^

     

    On me demande souvent comment je fais pour obtenir mes stats en expressos sur winamax. Et bien je les récupère tout simplement sur les pages des challenges, quand on clique sur un pseudo on a tous les détails. Puis je me suis créé des scripts pour automatiser certains calculs.

     

    J'ai posté sur ce post un code VBA utilisable par tous pour calculer ses stats. C'est une ébauche de code VBA, si jamais un codeur veut l'améliorer et le poster dans les commentaires libre à lui, je pense que ça fera plaisir à beaucoup !

     

    ++

    • 2
      billets
    • 9
      commentaires
    • 366
      vues

    Derniers billets

    mon compte est gele et réponde plus heureusement la commission des jeux vont leur donner un delai puis seront obliger de me répondre ,2 semaines sans réponse

     

  3. Le jour se lève peu après 6 AM. La vue du dernier étage du Hard Rock n’est pas déplaisante, la dame de l’accueil m’a fourgué la « pool view » pour pas un rond.  

    one.thumb.jpg.13f6ad9a63c8ee31aeaba93c76

    Outre répondre aux standards d’un 4 étoiles, un des avantages des chambres du Hard Rock est que l’on peut ouvrir complètement les portes fenêtres, ce qui donne un côté « feel at home » assez réconfortant. Je n’avais pas jusqu’alors eu loisir de ressentir une quelconque sensation de fraicheur dans l’air du Nevada, mes séjours ayant habituellement lieu en juin ou septembre, bref rarement en dessous des 100° fahrenheit. Je laisse la fenêtre ouverte le temps d’aller me doucher et aérer le paddock.

    IMG_20151109_062147.thumb.jpg.8f2eede334

    Stupeur à mon retour : la chambre est envahie de pigeons et autres moineaux. Une bonne quarantaine de volatiles de toutes sortes, façon Hitchcock. Ces rats volants disparaissent à ma vue, me faisant penser alors à un autre film (la scène de la cabane en Alaska du Simpson Movie…).

    Le fait est que pour 65 euros, resort fees inclus, le HRH est une très bonne affaire. L’hôtel présentant également l’intérêt d’être à taille « humaine » (pour les standards de la ville…) j’atteins sans trop de difficultés le « Mr. Lucky’s 24/7 », le diner du casino. Je prends un breakfast copieux au comptoir contre un billet de 20 en regardant les clips de rock 70’s qui passent sur les écrans.  

    luck.thumb.jpg.c9a4a2b0427d4d74048c31bdf

    Malgré les offres assez alléchantes, le casino sonne creux, mais je ne m’attendais pas forcément à autre chose un petit matin de semaine en novembre… faut vraiment en vouloir pour être là...

    Histoire de reprendre mes marques, je mets quelques 20$ dans une slot machine, mais Quelques sollicitations pro m’obligent en effet à aller bosser un peu à mon bureau. Je ferai passer les 25$ de resort fees en frais pro, c’est déjà ça. Le wifi est de bonne qualité. Je n’aurai pas le temps de tester la piscine. Vu mon état de santé, c’était de toutes façons pas la peine de penser à ce genre de passe-temps.

    two.thumb.jpg.35fa65344f13d3e068e69fdb4d

    Le check out étant à 11h, je plie bagage et décide de me rendre au pinball Hall of Fame voisin. J’avais connu l’ancienne version des lieux qui se trouvait dans une sorte de hangar déglingué à la lisière de la ville. Les lieux sont désormais plus faciles d’accès, mais gardent un côté patraque pas déplaisant. Les techniciens ont toujours en fond de salle 3 ou 4 machines en cours de rénovation. On trouve vraiment des pièces rarissimes construites à moins de 10 exemplaires (ex : Q*Bert), des antiquités,  des machines des eighties que je n’avais pas eu entre les mains depuis des lustres. Bref, un lieu vraiment sympa, où l’on passe facilement une ou deux heures pour trois fois rien.

    La destination suivante me fait moins bander, mais fait partie du parcours obligatoire du blaireau de base, j’ai nommé l’Outlet. Je choisis le plus proche de ma destination suivante, à savoir le Las Vegas North Premium Outlet. Cela me permet d’arpenter l’ensemble du Strip, du Sud au Nord. Bien que de nouveaux bâtiments aient été  érigés depuis ces années d’absence, j’égraine les noms des établissements les uns après les autres comme un chapelet. Ya pas à chi**, c’est tout de même bien moche en diurne ces bazars.

    Après avoir coupé par les quartiers les plus glauques de la ville j’arrive au mall.

    Là aussi, les choses ont évolué depuis mon précédent passage. Je garde encore le souvenir d’un endroit où l’on trouvait des fripes un peu ringardes mais à peu près portables pour pas grand-chose. Désormais, l’alternative est simple, soit tu payes un prix proche d’un article non soldé dans nos contrées, soit tu te trouves avec une nippe que tu hésiterais même à porter lors d’une partie de pêche en haute mer ou pour nettoyer un hangar. Les types qui ont conçu ces fringues ont, je l’espère pour eux, sérieusement repensé depuis à leur projet de carrière.

    Bref, je repars de cette « tourist trap » les mains dans les poches.

    Le temps de retraverser les charmants quartiers d’ « upper-west-strip » (ça sonne bien comme ça hein), il est temps d’aller Check in dans mon nouveau home : le glorieux Stratosphere Hotel Casino and Tower. J’ai un peu oublié de bouffer. Mais ce n’est pas bien grave car l’odeur de tabac froid et l’ambiance assez low profile de l’endroit ne suscitent pas en moi un quelconque appétit.

    strat.thumb.jpg.4edabbc44a1187a0977af6d7

    Le temps de monter mon balluchon dans ma chambre, très fonctionnelle et sans fioritures, et je prends la direction du Planet Hollywood pour un daily $65 de 16h00 afin de me mettre en bouche.

    Le parking étant tout à l'arrière du casin', faut se taper le miracle mile, le nouveau petit nom de cet affreuse succession de magasins, tous plus hideux les uns que les autres. J'avais connu l'endroit sous l'appellation de "desert passage" à l'époque de l'Aladdin. Mais toute imagerie ou ambiance arabisante étant proscrite aux USA depuis quelques temps, les indiens qui ont racheté le bazar en faillite l'ont depuis bien "réoccidentalisé".  

    Il faut traverser cet enfer des sens qu'est le PH pour arriver au balcon où se déroulent les tournois, l'ancien "London Club". J'ai peu de souvenirs de ce tournoi. Cela ne s'est pas très bien passé. J'ai rapidement été dégagé. Enfin... Juste le temps de boire 3 buds offertes par la maison... Table pas très sympa, pas de jeu. Je me retape les escaliers roulants dans l'autre sens. Quelques billets dans une slot machine, histoire de me refaire des 65 $ du tournois et 2 gin tonic plus tard et il est temps d'aller au mirage voisin pour faire un tournoi à 80ish $. Là, ça se passe bien au début.

    mir.thumb.jpg.8019658fe794d18387bab6a46a

    Mais au bout d'un moment et après quelques bluffs que je show salement, je réussis à fédérer (façon Roger) contre moi l'ensemble de la table, croupière comprise. Je suis désormais aux yeux de tous l'attraction, la cible à abattre, le French Bounty. Je défends quelques temps nos trois couleurs, mais je tombe au champ d'honneur vers 20 heures, à quelques places d'être payé. Après avoir tenté quelques dizaines de mains de black jack à $25, je décide de regagner mes pénates. Faut que je bouge de là vite fait, ça commence à tilter.

    Je remonte le strip dans ma tire avec certainement dans chaque poche de quoi croupir en prison quelques mois...

    Une fois arrivé au Strat, je me contente de me limiter à des jeux compatibles avec mon grammage. Ma fin de soirée sera consacrée à regarder l’esprit vide des « Double Jocondes » , "wonderwomen" ou autres symboles egyptiens s’aligner plus ou moins correctement sur un écran.

    Les tintements des pièces qui tombaient dans le réceptacle sont désormais un lointain souvenir pour la quasi-totalité des établissements. Des effets sonores beaucoup plus violents et porteurs de messages subliminaux, vraisemblablement testés au préalable sur des chimpanzés ou des junkies les ont remplacés. Seuls quelques sombres établissements off strip proposent dans un coin reclus du casino des antiquités fonctionnant aux quarters ou nickels.

    Si Las Vegas peut parfois offrir des rencontres intéressantes, ce ne doit être que très rarement le cas dans le lieu de perdition où j'ai posé mes valoches qu'est le stat.

    Le seul contact humain que j'aurais ce soir sera avec un certain Lucky (ça boucle avec le diner du matin). Après avoir discuté pendant une bonne demi-heures avec moi, il m'indiquera être un dealer professionnel. Mais pas de cartes. Ses tatouages d'yeux de biche ont vraisemblablement été réalisés avec clou rouillé dans un établissement pénitentiaire du coin. J'aurais  mille difficultés à le persuader que je ne veux pas lui acheter quelques grammes de Crystal meth et m'en débarrasser. Pas méchant le Lucky hein. Presque touchant même... 

    Je finirai au Roxy's diner du Strat (élu best of vegas) vers minuit d'un honnête steak. Je commençais à avoir les crocs, mon dernier repas (solide) datant du petit matin.

    rox.thumb.jpg.5e707de4e7257f1c7df26c5e12

    Bref, une journée que beaucoup jugeront comme minable et pathétique . Certes. Mais elle est telle que je la souhaitais : trash et authentique.

    J'oubliais la dernière étape, essentielle, de cette journée.

    J'ai tout de même un peu choisi le strat pour ça : la tour bordel. On y accède à volonté quand on loge dans une chambre de l'hôtel.

    Je monte vers minuit et demi à 350 mètres d'altitude. La vue est saisissante. Non pas par sa beauté, mais davantage par son côté figé. Sans vie. Inerte.

    Je reste là, 5 minutes.

    Le froid est glacial. Je suis seul sur ce foutu belvédère.

    No picture here, just reminds.

    En rentrant me coucher, je réalise que cette journée m'aura finalement coûté un peu plus de 150€.

  4. En ce 24 janvier, le show calouminou continue, avec un 3eme ITM en 4 tournois...  En 4eme place, c'est le premier ITM de l'année pour pyrrha, gros reg des tournois Winamax, de PLO tout particulièrement. Probablement dans le top 3 des meilleurs joeurs de tournois PLO du fr selon moi, joué plusieurs fois longtemps à sa table et je le trouve vraiment fort, ne faisant pas d'erreurs et changeant très souvent de vitesses. Belle courbe d'ailleurs:

    519366pyrrha.jpg

     

    Mon tournoi:

    Sorti 15eme sur 58eme, j'étais bien dans mon A game.

    Deux mains me semblent un peu tricky, mais je pense que la décision était close de toutes façons.

     

    Main 1:

    Fold vs un 4bet avec QQAXss

    J'ai un blocker AA mais vu son jeu sur les orbites précédentes, je le vois tellement sur AA... contre qui j'ai suelement 30%. De plus j'étais sur une bonne table, donc j'ai préféré attendre de meilleurs spots, mais peut-être est-ce une erreur, je ne sais pas.

     

     

    PL Omaha Tournament
    Winamax - 6 players
    Converted with HandConverter.fr

    Stacks:
    UTG - Rastaferay (25656) - M:14
    MP - Machineee (73068) - M:41
    CO - M.Davidoff (70926) - M:39
    BTN - doigts2fee (88983) - M:49
    SB - zenequaliser (35392) - M:20
    BB - soccerfan78 (32221) - M:18

    Blinds: 600/1200

    Preflop: (1800, 6 players) M.Davidoff is CO with :Qs:4s:Ac:Qc
    Rastaferay raises 2400, 1 fold, M.Davidoff raises 9000, 2 folds, soccerfan78 raises 28800, 2 folds

    Total Pot : 42000

    soccerfan78 wins 42000 from main pot

     

     

     

    Main 2 (sur laquelle je sors)

     

    La question est sur le jeu flop:   bet / call ou check call ?

     

    PL Omaha Tournament
    Winamax - 5 players
    Converted with HandConverter.fr

    Stacks:
    UTG - M.Davidoff (60675) - M:16
    CO - MezuuUuuT (106496) - M:28
    BTN - calouminou (118688) - M:32
    SB - Machineee (90985) - M:24
    BB - Patsoul16 (134432) - M:36

    Blinds: 1250/2500

    Preflop: (3750, 5 players) M.Davidoff is UTG with :Jc:Td:Jh:5h
    M.Davidoff raises 7500, MezuuUuuT calls 7500, 3 folds

    Flop: :Qh:9d:3s (18750, 2 players) 
    M.Davidoff bets 15000, MezuuUuuT raises 63750, M.Davidoff calls 38175

    Turn: :4s (135675, 2 players) 

    River: :Qs (135675, 2 players) 

    Total Pot : 135675
    M.Davidoff shows :Jc:Td:Jh:5h
    MezuuUuuT shows :9s:6d:Qd:Js

    MezuuUuuT wins 135675 from main pot

     

     

     

    Classement 2016

     

    512298rogw4.jpg

    • 1
      billets
    • 0
      commentaires
    • 236
      vues

    Derniers billets

    10959466_777620442321861_2279671688020787291_nS'il est bien un sujet auquel j'attribue toute son importance aujourd'hui, c'est bien celui de l'évolution de la "néo-room-avangardiste" Campok Webcam Poker. En effet, son penseur et maître des lieux, David, ne cesse de déployer efforts et énergie pour nous proposer une plateforme poker social digne de ce nom. (Pour ceux qui ne connaîtraient pas encore Campok (comment est-ce possible???) petit rappel des principes de base, le projet consiste à se retrouver autour d'une table de poker online tout en voyant ses adversaires du moment via webcam, un vrai kiff et de franches parties de rigolades sont bien souvent au rendez-vous )

    Exit sa version Bêta sous Facebook, place maintenant à un logiciel poker! Fort de son équipe de modérateurs et de testeurs, Campok Version 2.0 vient de sortir fraîchement de son cocon et nous propose enfin un logiciel digne de ce nom avec un programme aussi varié que n'importe quelle autre "room" à savoir des MTT, des SNG et du Cash Game. Manque à l'appel pour le moment pour l'inconditionnel PLOïste que je suis cette variante qui me tient tant à coeur, le Omaha, mais je ne désespère pas voir un jour cette variante débarquer sur la plateforme  (David je récidive ici discrètement ma requête  )

    Lundi dernier avait lieu la soirée de "lancement" avec pour l'occasion la présence des 2 ambassadeurs de la "room à l'oeil bleu", Madame Mercier Isabelle et Monsieur Fitoussi Bruno, excusez du peu, tournoi qui à réuni 102 joueurs et tout cela dans une excellente ambiance et convivialité. Merci encore une fois à David, Isabelle et Bruno pour cette superbe initiative, qui j'en suis persuadé en a ravie plus d'un.12509048_951054428311794_8992114959244403533_n

    Mais Campok ne s'arrête pas là et va nous proposer dès lundi soir et ceci sur 4 semaines un championnat entièrement gratuit (et oui!) avec un lot exceptionnel pour son vainqueur, à savoir une entrée pour le prochain BPT (Barrière Poker Tour) de Bordeaux du 19 au 21 février, ticket d'une valeur de 570€... elle est pas belle la vie???? Retenez donc dès aujourd'hui vos soirées des lundis 25 Janvier, 1/8/15 février pour tenter de décrocher ce magnifique ticket.12540758_10156475352795578_4857497903537565578_n

    Pour Télécharger la Room ça se passe ici : http://campok.fr/started.html#download2016-01-22_131450

    Un bonus de 5000P vous sera accordé à l'inscription (le P étant la monnaie Campok)

     

    Si vous possédez une webcam n'hésitez pas à la brancher et tester la convivialité des tables avec.

    Je pense avoir tout dit, je vous donne donc rendez-vous à tous très rapidement et sans aucun doute dès lundi soir pour la 1ère manche de ce championnat qui promet d'être palpitant.

    2016-01-22_131829

     

  5. Hello tout le monde,

    Juste un petit crosspost depuis le forum. Au cas-où certains d'entre vous seraient abonnés à mon blog mais ne liraient jamais le forum CP (ou la section en particulier), j'ai lancé un nouveau thread où je résume mes ambitions pour 2016 : 

    http://www.clubpoker.net/forum-poker/topic/209733-challenge-2016-le-poker-à-mi-temps/

     

    C'est la plus grosse quantité de contenu poker que j'aie posté depuis bieeeeeeeeen longtemps, donc si c'est ça qui vous botte, régalez-vous :)

    Sylvain.

  6. Salut à tous ! Je vous ai malheureusement délaissés ces derniers temps et j'en suis désolée. Plusieurs raisons à cela, les principales étant que je me suis broke contre un gros fish en PLO 2k et que j'ai commencé à travailler ! Beaucoup moins de temps pour grind et moins de motivation, je n'avais pas joué au poker depuis plusieurs mois ! Cependant, je vous avais promis que je vous apprendrais à gagner de l'argent grâce au PLO, et comme je n'ai qu'une parole, je suis de retour ! 

    Du coup, je me suis dit que ce serait une bonne idée de commencer par démontrer que je suis une excellente joueuse de PLO. Pour cela, j'ai fait chauffer la carte bleue de mon papounet, et me voilà lancée en PLO 50 ! M'étant souvent broke par le passé, j'ai l'habitude de jouer toutes les stakes et j'ai aussi l'habitude de les détruire bien évidemment. L'objectif est simple : monter rapidement en PLO 200. Je ferai une update rapide chaque jour où j'ai joué avec graph du jour et quelques HH parfois. Je vais essayer de jouer régulièrement même si mon boulot me prend pas mal de temps !

    Une fois que j'aurai monté une belle bankroll, je viendrai vous apprendre à maîtriser ce jeu ! 

     

    nqIJD9b.jpg

     

    Day 1 : +302bb 

  7. Meilleurs voeux à toutes et à tous :magic:

     

    Je reviens pour vous faire part de mes objectifs et résolutions pour 2016 qui resteront principalement inchangés à ceux de l'an dernier hormis la section SNG ou je n'aurais pas d'objectifs pour la première fois depuis longtemps pour des raisons que j'ai déjà évoqué lors de mon billet précédent .

    Cette année encore mes objectifs principaux se porterons vers la sections sport et hygiène de vie que j'ai une nouvelle fois négligé , j'ai également un nouveau vice à corriger qui est de moins spew bettement dans des conneries ou je men veux le lendemain matin !

    En c'qui concerne le poker je vais tout faire pour rester sur ma bonne dyna de seconde moitiée d'année tout en transformant mes jolies deepruns dans les majeurs par de grosses perfs !

     

    Voila ma liste par catégorie :(j'ai mis entres parenthèses () les motivations qui m'donne envie de les réaliser , parait que ça aide) http://fr.pokernews.com/strategie/psychologie-poker-tenir-ses-resolutions-de-nouvelle-annee-10413.htm

     

    SPORT et HYGIENE de VIE (VItal pour play son Agame et aussi pour la santé,le moral et le mental !):

    -Faire plus de vélo qu'en 2015 et surtout de manière plus régulière et moins par période

    -Faire plus d'exercice d'étirements et d'assouplissements avant et après .

    -Faire un peu de muscu (abdos, pompes,machine )surtout du haut du corps 2 fois/ semaine (pour éviter les maux de dos et arrèter de fondre )

    - Mieux dormir

    - Manger plus sain

    - Faire plus de trucs à coté et ralentir les séries entre 2 sessions trop chornophage ( c'est bon pour le moral )

    - Travailler le mental (Trouver le temps pour lire le livre de Jared Tendler parait qu'il est pas mal )

    -Trouver le temps pour me remettre un peu plus au tennis, ping pong , pétanque

    -faire de nouveaux trucs comme le saut en parachute , le yoga , la méditation , pourquoi pas le théatre ....

    -voyager régulièrement !

     

    EN MTT :(Pour la gloire , le rêve et l'argent)

    -Continuer d''être gagnant sur les 5/10€ + ( Le niveau reste très faible et il y a des tonnes à se faire en étant sérieux et appliqué !)

    -Perfer enfin sur les 10€ +  (le taf mental et technique sera décisif dans ces moments!)

    -Jouer plus de 10/20€ +

    -Travailler mon jeu via les forums,vidéos,reviews mutuel avec d'autres grinder motivés, groupe skype ainsi que les rails pour se motiver et progresser ...

    - Allez ship un majeur du dimanche Type classico,Sunday surprise, Cinq majeur , coctail ,Big Ten , Big 5 !

    -Allez ship un voir plusieurs majeurs à 5/10k + à la win !

    -Allez ship un W-Séries ou Micro Séries !

    - Continuez de privilègier les sessions à partir de 19h+ (je joue et me sens mieux le soir , ça à toujours été en ce qui concerne le poker )

     

    Voila ma liste pour 2016 ou je devrais vraiment être plus sérieux et tout faire pour retrouver mon karma et mon état d'esprit de fin 2014 pour aller chercher les grosses perfs ; cela passera par le fait que je devrais donner mon maximum pour réaliser le plus possible d' objectifs et résolutions !

     

    Allez salut et un big GL à vous tous pour cette nouvelle année :)!

     

     

     

     

     

  8. Hey, 

    Petit billet sur les résultats de ce weekend. 

    Assez mitigé mais tout de même satisfaisant ! je suis très rapidement monté a 200 € avec un ROI de 30%. C'était trop beau pour être vrai ! j'ai ensuite fait une session plutôt dégelasse mais on reste positif. 

    Plutôt satisfait de ce début, on verra la suite. 

     

    Je me pose actuellement deux question : 

    - Comment travailler son jeu efficacement ? Analyser les mains perdantes via le tracker ? Utiliser un programme d'ICM ? 

    - L'achat de ticket sur la boutique est il le mieux a faire pour un joueur sit & go ? 

     

    A bientôt !

    Capture d’écran 2015-12-20 à 17.51.52.png

    Capture d’écran 2015-12-20 à 17.52.15.png

    • 2
      billets
    • 6
      commentaires
    • 386
      vues

    Derniers billets

    J'écris ce court billet pour vous demander 5 minutes de votre temps! Votez pour mon ami RUDY RICARD qui est nominé à la Top Shark Academy svp !

    Vous pouvez voter si vous disposez d'un compte WINAMAX!

    Voici le lien: https://www.winamax.fr/top-shark-vote

    Merci à ceux qu'il le feront!! 

  9. Bonsoir/Bonjour le CP !  :magic:

     

    Je lache un billet a chaud après ma dernière session de 2015 pour résumer un peu ce mois décembre de bon gros fdp. Je pensais pas run good depuis le début de mes aventures début octobre mais apparemment si... 

    J'ai entamé les Micro Series serein en espérant continuer sur ma lancée sans forcement un gros one time mais au moins une petite demi voir une TF, bon j'ai eu une demi sur le MS35 ou je bust 15eme A5<JJ :( Ca me permet d'even+ la session Micro Series donc je me plains pas non plus 8|

     

    Sur le dernier billet je comptais grind la NL10 mais après un peu de moins de 2kh je me suis rendu compte que j'avais craché 300bb de rake donc je suis vite retourné me faire un set MTTs :>' Je suis quand même up de 500bb sur ce petit sample mais j'ai tout chatté clairement... :>'

    Je met quand même la courbe histoire de mais sans l'EV du coup 8|

    87862395cg.png

    Et j'ai donc repris les MTTs après la fin des Micro Series juste 5 petite session avant des petites vacances bien mérité chez moi dans le sud cool story toussa ! Bref 5 session sur ce set :

    35604030cg.png 

    Pour donner une belle m**de comme ça : (Micro Series compris et ok la je me plains :D)

    483019caca.png

     

    Pas mal de balises spoilers du coup mais je pense que ca permet une meilleure lisibilité dites si je me trompe. Tout ca pour dire que c'est pas très fameux depuis le dernier billet toujours en attente d'un one time solide même un d'1/2k ferait du bien a la motivation. 

    Pour résumé l'année je suis quand même content de moi j'arrive a rester régulier et a beaucoup moins tilter qu'avant, même dans les grosses sessions de m**de ou a 22h il reste plus que 4 tables :/ 

    C'est la première fois pour moi que je grinde autant en volume global ou même par session, un petit bilan en chiffre depuis début Octobre et le début du blog :

     

    Games : 501 (lol)

    ABI : 3,70€

    Coût : 1893€

    Gains : 2752€

    Net : +859€

    ROI : 45%

    ITM : 18,6%

    Rake : 185€

     

     

    9564472015.png

     

    Voila rendez vous en 2016 avec surement un nouveau set et pourquoi avec un nouveau run O:) 

     

    Joyeuses fêtes de fin d'année a tous bisous ! :magic:

    • 2
      billets
    • 4
      commentaires
    • 446
      vues

    Derniers billets

    L'un des plus gros problème que l'ont peut rencontrer en sng DoN dans les plus petites limites en particulier est le fait que certains adversaires vous paieront à la bulle avec des mains qu'ils devraient fold.

    En effet, en DoN, la stratégie lambda vise à survivre puis de passer en mode push or fold lorsque les blinds deviennent très fortes.

    Si quelqu'un fait tapis sur vous, malgré vos 5 blinds, vous devez théoriquement folder meme si vous savez votre adversaire est en train de push any 2 en bvb. Caller ici ferait bcp de mal à votre ITM et votre range vs any 2 devrait plutôt être 66+ et A10s+ (pour du 6 max donc bulle à 4 joueurs à table).

    C'est une règle absolue et bien connue, en QoD, à la bulle on va push light et call tight, c'est la seule façon d'être gagnant, si on élargit notre éventail de call on s'aperçoit que notre % d'ITM descend, il descend même sous la barre des 53%, limite à laquelle on passe de gagnant à perdant. Même si votre range de call est nettement plus fort que celui qui push, on ne peut call en QoD qu'avec des mains très strongs si on veut dégager un profit sur le long thermes.

    Certains joueurs ne connaissant pas les règles stratégiques les plus élémentaires vont call avec des mains extrêmement marginales, ce qui est bien entendu très mauvais et va faire d'eux des joueurs perdants. Jusque la tout va bien, le joueur fait de grosses erreurs et fini par perdre. OUI MAIS, en callant light il va également réduire le % d'ITM du joueur qu'il call et cela peut même faire de vous qui êtes un joueur gagnant, ou en tout cas EV+ dans ce format, un joueur perdant.

    Les reg de QoD savent bien ici de quoi il s'agit car ils sont confrontés régulièrement à ce problème. La grosse problématique de cela c'est que si on ne push plus notre range standard, on ne survit plus à la bulle et si on push, on sait que ce sera la roulette russe vs un fish.

    On pourrait tout à fait comparer ces joueurs à des kamikazes qui n'accordent pas d'importance à la vie, ni à la sienne, ni à celle des autres.

    Je lance donc ce blog afin de trouver ensemble les meilleures solutions contre les kamikazes.

     

    Des éléments de réponses...

    Jouez ultra serré en début de partie dans un field degen peut s'avérer très profitable et vous pourriez jouer la bulle sans même avoir à jouer une main.

    De temps en temps on jouera aussi la bulle en ayant doublé, ce qui est extrêmement confortable.

    Si on a pas doublé et qu'on a un degen à sa gauche, mieux vaut ne pas essayer de voler sa blind avec un push light comme on le ferait vs un reg car ce genre de joueur va call avec des k7o et autres bizarreries qui vont souvent dominer la merguez qu'on push. Tant pis le 53o que j'aime push typiquement contre crazypix ou Labellevie en bvb car c'est un move très profitable à ce moment charnière, tant pis je fold!

    Le coup suivant on est au bouton et 2 cas ce présentent s'il n'y a pas eu d'ouverture par l'UTG:

    on a dit que le joueur à notre gauche était un degen mais ce type de joueur (d'après mon expérience) joue leur sb de manière bcp plus standard contre un push du bouton qu'il ne joue leur BvB, pour etre plus clair, il vous donneront bien plus de crédit dans cette configuration que dans la precedente.

    cas n°1.on a un reg en BB: ici je propose de push un peu plus large que la range habituelle ou standard, ce sera une bonne manière de compenser le spot qu'on a pas en BvB

    cas n°2.on a un degen en BB: ici je préfère jouer bien plus tight qu'à l'habitude et limite push uniquement des monstres, dans cette config on aura souvent all in and call en BvB, un classique entre degen. C'est une façon très efficace de boucler la partie sans prendre de risque.

     

    Attention: Le degen est un fish super agro, c'est de ce type de joueurs dont je parle ici, leur tendance s'est de push et de call light. Si votre adversaire est passif, du genre à juste call en sb , il faut alors jouer une stratégie proche de la stratégie standard mais la c'est un autre sujet.

     

  10. L'objectif était de retourner sur la NL25 avant la fin de l'année avec une gestion de BR très safe.

    J'ai pu grinder correctement le premier mois mais en novembre j'ai manqué de temps à cause du taff et j'ai donc pris pas mal de retard. Je vais donc revoir mes objectifs à la baisse est viser plutôt la NL10 d'ici la fin de l'année. L'objectif est donc de s'installer correctement en NL10 d'ici la fin de l'année ... ou plutôt la fin du mois.

    J'ai eu une session assez horrible la semaine dernière, qui devait être ma dernière session de NL5 avant de basculer vers NL10 mais après 4 caves perdus j'ai quand même décidé de mixer lors de la même session NL5 et NL10 et cela ne s'est pas arrangé. J'avais réussi à récupérer mes caves perdues de NL5 en NL10 très rapidement mais je suis tombé sur des fishs qui ont run good et qui ont détruit toute mes mains avec leurs poubelles. Bilan de la soirée ... - 5 caves de NL5 et -1/2 caves de NL10. Du coup je continue encore un peu sur la NL5 avant de basculer définitivement sur la NL10.

    582559Bilancash.jpg

    Côté tournoi, je suis assez satisfait même si j'ai manqué de réussite sur les tournois à 10€. Ce qui est encourageant c'est que je ship quasiment tous les sats (0,5R) donc ils ne me coûtent presque rien (généralement juste un add-on). Je me dis qu'en persistant je vais bien finir par faire une perf dans ces tournois.

    777061GraphMTT.jpg

    Je pense que je vais ouvrir un 3ème compte sur Winamax en plus de mes comptes PS et PMU de façon à avoir plus de choix dans les tournois.

  11. Ca fait des mois que je n'ai pas publié pourtant petit poisson a bien grossi, le bocal ne suffit plus il faut changer d'aquarium.

    j'ai complétement changé de limite grâce à un run de ouf.

    Voici la petite histoire début octobre je cash out mes 1000€ de BR sur Everest et je me rachète 200€ de cash avec mes points fidélité et je me fixe l'objectif d'atteindre de nouveau 1000€ à la fin du mois...le 11 octobre c'était plié....je me fixe alors d'atteindre 2000...le 27 octobre c'était plié....

    Je me fixe alors un nouvel objectif atteindre 5000 pour fin Novembre...le 12 novembre c'était plié. Sur la courbe ce run commence à 1150 jeux

     

    Obligé que ce good run s'arrête rapidement il n'est pas concevable de passer 95% de ses flip aussi longtemps....mais je prends ce qu'il y a à prendre je vais pas me plaindre.

  12. Salut à tous !

     

    Mes 10 derniers jours ont été assez difficiles. J'ai run bad sur 100% de mes tournois et bien évidemment ma bankroll a fondu comme neige au soleil. Je ne parle même pas du Cash-Game. Je m'étais dis de ne plus jouer en CG online et malheureusement, je n'ai pas résisté. Résultat : env. -300€. 

    Pour le Cash-Game, j'ai pris la décision de m'auto bloquer sur les 2 rooms sur lesquelles je joue. J'ai également acheté le logiciel PokerSnowie et à partir de janvier prochain, je vais ré-apprendre les bases du CG avec ce logiciel.

     

    En plus des tournois online, j'ai joué hier soir un tournoi live dans mon casino local à 62€. Après 2 heures de jeu où j'ai réussi à grinder quelques jetons et arriver à un stack de 25bb, j'ouvre les As. Malheursuement, elles n'ont pas tenu contre un vilain qui shove préflop 30bb sa paire de 5. Le pot faisait plus de 60bb avec les calls d'autres vilains. Il touche bien évidemment son brelan et fait même full river. Le badrun continu...

     

    Bref, après ce mauvais moment passé, je me suis inscrit en Cash-Game. Objectif : cash in le minimum sur une table en 2/4€ (25bb) et être en mode push en fold. Et la les dieux du poker ont été avec moi ! Je fini ma soirée à environ 200bb !

     

    Je vous laisse donc le plaisir de découvrir ma superbe courbe...

     

    Point financier "Road to SISMIX !" (J-154)

     sismix-154.thumb.png.258608d9199899b464a

    On arrive à être up de 100 € depuis le début du mois :)

     

     

    Nouveau programme 2016 sur Twitch.tv

    Pour cette nouvelle année, je vais vous proposer du Twitch en veux-tu en voila ! Des sessions en direct les mardi et 1 dimanche / mois + des vidéos enregistrées que je ferai régulièrement pour animer ma chaîne. Le but étant d'avoir un stream 24h/24.

    Je vous donne donc rendez-vous mardi 5 janvier 2016 pour la reprise ! Chaine Twitch.tv : YuSqueeze.

     

    Bonne fêtes de fin d'année et GL au tables :) 

  13. Salut tous le monde, je propose du coaching MTT pour ceux qui savent pas qui je suis ni mes resultats je vous donne mon lien pocketfives : 

    http://www.pocketfives.com/profiles/ramiawad/

    J'ai coache, et je coach actuellement pas mal de joueurs qui jouent jusqu'aux 100E en mtt's, tous les joueurs que j'ai coach ont eu des resultats exponentiels apres nos seances et ont reussi a faire plus de profits aux tables.

    Si vous etes a la recherche d'un coach est etes interesses par mes services faites moi savoir, je serais ravi de vous faire grandir en tant que joueurs.

    Pour plus d'informations n'hesitez pas a me contacter par message.

    Rami 'maragdmia'

  14. Dernier billet

    I Je viens de hit mon stop loss donc j'en profite pour update

    Résultat depuis le début du challenge il y a 2 mois en partant de la NL2

    502056Results.png 903861Capture.png      

     

    Je joue en NL30 maintenant et j'arrive a faire du 12 tabling donc le volume devrait augment dans le future proche.  

  15. Ah ça fait longtemps qu'on était pas passé ici. Ya comme de la poussière dans les coins.

    Je regrette de n'avoir pas plus écrit, car c'est toujours un exercice enrichissant. Et quelques personnes m'ont rappellé que j'avais un blog récemment! Pour ma décharge, j'ai eu une année intense-bizarre-métamorphose, comme ça semble devenir la norme depuis que je cultive la conscience de l'instant présent. Comme si je vivais et renaissais chaque jour. Enfin chaque instant, potentiellement, bien qu'évidemment je ne sois pas TOUJOURS en pleine conscience, ni même que je le recherche, comme une pseudo-toute-puissance. Non, juste je cultive la pratique du boudhisme (cad la méditation), et j'apprend un art de vivre on va dire. BREF. Ca rend ma vie certainement différente d'avant, je change d'avis fréquemment, parfois comme très récemment je prends un break poker de 3 mois et j'en profite pour ne rien faire (pas d'internet du tout pendant un bon moment), et aussi prendre le temps d'aller en Chine.

     

    Mais venons en ce qui vous intéresse, le Pokey.

    Well, the Game. The Game is still there.

    Dans mon dernier post, qui date du début de l'année, je parlais d'un rapport contrasté au poker, marqué par les années. La difficulté du jeu, enfin ce qu'il provoque, aussi des addictions mélées. La difficulté à gérer mes émotions à la table, pas parce que je régresse, mais parce que ma sensibilité et mon contact à mes propres émotions s'enrichit de jour en jour. En commançant les arts martiaux et la méditation, je pensais que ça allait m'aider au poker, et de fait ça me rend la tâche plus difficile, subtilement difficile! Jsuis bon, honnêtement. J'ai du skill, et de la créativité, et la ténacité, l'âme du guerrier. Mais je ressens tellement de choses depuis quelques années, les gens, les endroits, moi-même, parfois je m'y perds comme dans une tempête. Donc voilà, le thème, depuis un bon moment, pour continuer à survivre dans l'écosystème du poker, c'est la gestion émotionnelle. J'ai aucun doute qu'une relation épanouie avec une fille géniale m'apaiserait grandement sur ce plan-là, mais j'en rencontre pas tous les jours!

     

    Ainsi, cette année, j'ai traversé des bons moments de doute. J'ai moins joué à certains moments, j'ai mal joué à d'autres. Bien aussi parfois, excellement parfois. Un peu sur un coup de tête, après 2-3 mois de play moyen, je décide d'aller à Vegas. Je décide aussi d'y aller pour bosser. Pas pour fétarder, pas pour bader non plus.

    Là-bas, pas de pétard pendant un mois. Avec le décalage horaire, j'me réveille les premiers jours aux aurores. C'est cool, ça me permet de courir quand il fait pas encore une chaleur étouffante. J'ai trouvé un supermarché qui vend des bons produits en vrac, des noix, quelques légumes et fruits 'organic', en tout cas je commence à avoir l'oeil à ce niveau-là, vivant à la campagne et aimant la nature. Des super jus de proto-biotiques, des jus mélangés à du thé fermanté généralement, générant ainsi des centaines de millions de bactéries bénéfiques à notre organisme: de fait une tuerie. Comme une drogue, mais absolument saine et naturelle. Ca m'a permis de jouer des MTT avec un niveau de focus jamais vécu. Et, en jouant Martin Jacobson dans un 1.5k WSOP (6 max à ce moment là), je vois qu'il boit la même boisson... Prends soin de ton corps et de tes organes surtout, c'est aussi ça le 'connais toi toi-même'.

    Je fais des salades. Je prends un soin particulier à cuisiner et à bien manger. Mes premiers pas dans un casino de Vegas ont eu lieu au Rio, mais l'endroit a une atmosphère assez sale et dégoulinante, donc je me tourne plus naturellement vers le Venetian, assurément un des meilleurs endroits pour jouer au poker au monde, de ma modeste expérience! Je grind en journée. En 5/10. Je fais des sessions courtes. Je sais que je suis là pour 6 semaines. Je joue au top, ou je quitte. Je fais des breaks quand j'veux, et je reste pas à la table 4 h de suite comme une larve, je vais prendre le soleil pour compenser le drôle d'air climatisé, probablement enrichi en oxygène!

     

     

    Personne me connait ici, et je ne connais rien du poker américain. J'entre discret, 70bb, et discret aussi dans le reste, qui je suis, comment j'me comporte. J'écoute, et je regarde. J'ai des bonnes idées aussi. Des moves que je ne décrirai pas ici, mais qui me permettent de manipuler les situations à mon avantage d'une manière dévastatrice. Pour faire simple, c'est passer pour un reg-fish en étant le meilleur joueur à la table (à ce moment là s'entend, j'étais le plus présent peut-être, plutôt). Bref, je sens les spots, je suis affuté. Je crush en toute tranquilité.

    Quand je grind au bellagio, je prends des jus de carotte toute la journée. Je vais fumer des clopes certes. Je m'emplis aussi de cendre et de feu, le feu de Vegas, le désert autour, toute cette agitation absurde et ce gachis d'eau. Ces gens, qui viennent comme à dysneyland payer super cher pour faire des trucs, honnêtement assez pourris (comparons ça à l'ambiance de certains bars européens que diable!). Genre regarder la fontaine de feu wooow trop cool. Et ensuite payer 25$ pour un burger.

    Bref, cette ville n'a aucun sens. Mais je suis là pour bosser, et en l'occurence je fais bien le boulot. Je sens que c'est un tournant. Tout ce que je n'arrivaits pas à faire depuis plusieurs mois, avoir une discipline de jeu (cad, en ce qui me concerne, gérer mes émotions à la table!), MALGRE la méditation et le kung fu (qui de fait, m'aident mieux à gérer ma vie en dehors de la table, nous avons donc là un mystère, un paradoxe)...... ici, à Vegas, le temple de la décadence humaine, je la trouve, cette discipline.

     

    Chaque jour pour aller et revenir du Venetian à mon logement, je marche une demi-heure, souvent donc sur le soleil brûlant. Le temps de vraiment voir la ville. Passer au dessus du highway près du Rio. Voir ces files incessantes de voiture qui vont et viennent dans la ville-lumière au milieu de l'ombre et du désert, le futile au milieu du Rien. Passer dans les rues, sur le strip, voir tout ce qui s'y passe, les milliers de vies qui s'y déploient de manières si différentes. Les gens qui bossent, les autres. Moi je bosse.

     

     

    Je m'essaie aux tournois avec des résultats plus mitigés, mais quand même un deep run dans un wsop (celui où Erwann Pécheux fait runner-up), un mixed max bien sharky pour un 1k5 (9max day1, 6max day 2, HU day 3, TF 8 handed) ; et autres sensations sympa, genre finir chip leader d'un gros mtt du Venetian fin du day 1. Un 3k 6max où j'hérite d'une table très difficile avec un top reg américain et surtout deux jeunes canailles allemandes à ma gauche, des gars vraiment trop bon quoi. J'étais impressionné, moi qui suis toujours à chercher l'edge, là je dois me battre pour pas me faire violer. Je survis jusqu'au bout du Day1. Pas assez de cartes pour batailler sur une table qui n'offre quasi aucun spot. Rare que je ressente ça à une table!

    Et le main event. Non prévu, mais j'ai rarement aussi bien joué de ma vie qu'ici à Vegas, et qu'est-ce que je cherche d'autre dans ce jeu, que de vaincre des sommets?

    Day 1, like a star. J'finis top 10 de mon day. Pas que j'ai spécialement run good, genre stacker flush avec full hein, non j'ai juste bourriné tout le monde et pris tous les spots d'explo. Gérant mon image avec beaucoup de précaution. Un moment, j'ai risqué de perdre 70k sur 90k (stack de départ 30k) dans un bluff que je savais fonctionner 100% du temps, ou pas loin. J'avais saisi mon adversaire. Je sais qu'il a overpaire. Je sais qu'il n'a jamais mieux qu'une paire sur ce board 875 78, moi j'ai seulement AQhi en sandwish dans un pot squeezé. Certes, sa paire est souvent QQ+.

    Je sais aussi, dans ces yeux, dans ce qu'il est, qu'il ne va pas risquer son tournoi, ever, ever, sachant qu'il lui reste 150bb derrière river (ou un truc du style!). Mon image est suffisamment bonne. Les éléments sont alignés correctement. Je vais donc check-raise énorme au flop (snap call), barrel énorme turn (snap call), puis shove river et patienter 1, 2 minutes peut-être, avant de voir mon adversaire muck face up KK. Je ne montre pas le bluff.

    Bref, je m'emballe même pas de mes 'exploits' slash 'hero bluff'. Je bosse, et j'exploite, comme un loup des steppes. Dans un jour comme ça, je vois les formidables progrès dans mon jeu, dans ma gestion aussi.

     

     

    Day 2, 2 jours après. Jme suis préparé. Sur tous les plans. Je pense stratégie. Je pense errements du mental, je pense qui risque de craque,r pourquoi, quand, est-ce que moi je craque? Je sais aussi les illusions qui doivent se créer dans ses cas là avec un gros stack, vouloir gamble avec les jetons. Jle savais, mais je ne croyais pas que ça m'arriverait. Juste un truc à se méfier. Je joue si bien depuis plus d'un mois, certes parfois je fais des erreurs, mais je m'en relève et me gère bien.

    Et là, je ne peux juste pas expliquer. Je suis passé à côté. La pression de l'évènement, qui ne m'avait pas effleurée au day 1, me revient dans la gueule d'un coup. Pris dans une spirale négative de mauvais spots et de mauvaises décisions, comme quelque chose dont on ne peut pas s'extirper. Ca n'a rien à voir avec le poker. C'est juste mon âme que j'explore dans le poker autant que dans tout le reste. Parfois mon âme est en lutte avec elle-même, a des comportements auto-destructifs.

     

    Bon. Au moins je suis pas le seul terrien comme ça. Savoir qui je suis ne me rend pas invincible, ni infaillible, loin de là.

     

    En tout cas, l'enjeu est là. Je grandis, en tant que personne, je développe une grande force interne qui, parfois, me rend très performant à ce jeu. Et parfois, je me prends les pieds dans le tapis, je m'égare moi-même à penser trop, je remets en cause mes reads instinctifs, je doute, et je ne joue plus au top. Pire même, vu que je garde l'habitude de vouloir exploiter tous les edges, parfois je développe des stratégies trop complexes et inadéquates. Parfois je ferais mieux d'oublier mon skill, parce qu'il me fait déjouer.

    Je n'oublie pas que j'ai dû, au cours de ma vie, dépasser une très grande timidité. Et maintenant je m'assois aux tables avec des sharks, et je suis l'un des sharks. J'aime le jeu parce qu'il me force à me dépasser en permanence, et parfois me force à dépasser des gros blocages. Je me sens fort parfois, car je le suis, et je sais que je dégage cette force. Mais je suis aussi fragile, pas si serein, à moitié fou peut-être. Les deux en même temps. Yin et Yang. Nos faiblesses alimentent nos dépassements. Nos égarements nous font trouver la Voie.

    Dans ma vie, j'ai cherché à ouvrir les portes de la perception. Mais je suis encore jeune là-dedans, et peut-être trop intrépide: j'ai accepté de plonger la tête la première dans une nouvelle forme de sensibilité (sentir avec le bide), force est de constater que je ne contrôle pas toujours le dragon que j'ai éveillé en moi!

     

     

    Pourquoi cela arrive-t-il lors du tournoi le plus important du monde? J'ai fait au mieux niveau préparation. Bordel, j'suis vraiment une m**de. J'peux rester des heures à méditer, face au mur, j'peux endurer pas mal de truc, et là j'suis incapable de me tenir? Incapable de rester en contrôle, tight, sans forcer les choses, dans un event où j'ai un edge massif? Je suis rarement scared money, peu importe les montants. Au day 1, le fait de ne pas l'être pas permis de dépeçer ma table. Au day 2, ça m'a fait bust en 4h. J'aurais adoré que l'argent ait une valeur pour moi dans ce day, que je sois un peu plus en phase avec les fish nits qui composent la majorité du field, et qui clairement ne veulent pas bust. Je ne crains pas de bust, cette 'force' s'est révélée en l'ocurrence très préjudiciable.

     

    J'ai chié ; gâché une opportunité. Juste après avoir bust, je suis comme sous le choc de ce que je viens de faire, cette force en moi qui peut brûler 10 000$ parce qu'elle sait que ça n'a aucune importance. Ca m'effraie presque. Jamais je n'aurais fait ça avant. Et puis, je m'allonge, j'essaie de calmer mon esprit, et mon corps, tous deux perturbés par l'échec. Me revient alors clairement une sensation de Deauville, fin du festival, après avoir bust de plusieurs gros MTTs, je m'inscris dans un 1.5k€, résolu à faire de mon mieux. Je fais de mon mieux pendant 3h. Et puis sur un coup à la con, j'engage mon tapis en semi-bluff contre le brelan évident du nit de la table. Je l'savais, j'l'ai fait quand même.

    Je sors de la salle de tournoi, et là me vient le vent marin, les odeurs, les sons des mouettes. En quelques minutes à peine je me sens mieux. Mais dans la salle de tournoi, j'avais la gerbe. Je voulais sortir, j'en pouvais plus de ce jeu, et aussi de ces personnes qui le jouent.

    Dans ces moments là, c'est simplement mon corps qui veut se lever de sa chaise. Sortir de cette compétition acharnée, m'éloigner des gens perdus dans une pâle addiction au jeu. C'est en cela que les pratiques que je fais se révèlent préjudiciables à la table. J'écoute plus mon corps qu'avant, beaucoup plus. C'est devenu la priorité dans ma vie d'être honnête avec moi même, et là, ici et maintenant, avec ce qui vient. Parfois je dois sortir du jeu, souvent, plus souvent que les autres, ce pourquoi je dois être l'un des joueurs pro faisant le moins de volume en France! Mais, j'suis toujours là. En sous-marin, sous le radar.

     

    Cet été je vais grind à Aix-en-Provence. Lors d'une session nocturne sur une 5/10 extrêmement profitable, je spew un stack contre mon pote (bon il me dit après que mon hero call fait sens, que j'ai déchatté la situation, mais quelque part on sait tous les deux qu'il bluff jamais là-dessus, malgré son degré de compétence incroyable. Juste une question de timing plutôt. Il peut bluffer cette situation, mais juste pas là tout de suite). En plus sur une table facile où toute personne rationnelle voudrait ne pas jouer contre son pote, qui est le seul autre shark de la table, et se concentrer sur les joueurs faibles. Les requins ne se mangent pas entre eux n'est-ce pas. Et moi si. C'est mon pote, on se connait super bien, il est fort, moi aussi, c'est lui que je veux affronter. Les autres ils m'ennuient, ils pigent rien. Ils me forcent pas à me dépasser. Qu'est-ce que je cherche, au fond, si j'en viens à oublier / mépriser la première raison qui m'amène à la table, cad gagner de l'argent (facile!) ? Pourquoi ce besoin de chercher plus de difficulté, plus d'obstacles? Ne suis-je pas en train de devenir un gambleur fou, qui gamble avec sa vie et son devenir?

    Je sors de là en me disant sérieusement: c'est fini. Ma carrière, c'est fini. J'observe mon corps et mon esprit méticuleusement auto-détruire mon skill, comme s'ils voulaient me broke pour que je sorte de ce put**n de casino. C'est comme si l'éveil de la conscience boudhiste en moi, la sagesse et la compassion aussi, me rendaient allergique au jeu. Comme un paradoxe existentiel, qui s'exprime malgré tous mes efforts.

     

    Parfois j'me dis, ça serait si simple, il suffit que je joue au poker avec la même conscience que quand je médite. Sans recherche. Et alors le jeu est facile, et surtout je ne me tâche pas, je ne me perds pas dans les illusions du jeu. Souvent, c'est à peu près le cas. Mais quand je me déçois moi-même méchemment, c'est trop dur à vivre, je me dis que c'est ptet pas ma place.

     

    Bref, je sors du jeu. Réellement. Je pense à arrêter définitivement, alors même que Vegas m'a montré que je pouvais jouer avec les meilleurs du monde, et que j'avais ma place dans l'arène. Que je le veuille ou non, j'ai fait mon chemin dans ce jeu. Je pense par moi-même, j'ai mes propres approches. Pu besoin d'imiter les pros dans des vidéos haha, je fais du jeu ce dont j'en ai envie. Je perturbe. Un top reg bulgare vient me voir un jour à Vegas, me dit: j'ai cru au départ que t'étais un fish, maintenant je me rends compte que t'es un des meilleurs ici. Je sais, mec. Je peux l'être. Quand les éléments sont bien alignés. Quand je suis pas entraîné par la tempête de mes ressentis. Comment un être si fragile que moi peut parvenir à être si fort parfois? Si fort dans l'adversité généralement?

    Bref, j'en ai marre, ce jeu crée trop de souffrance, je dois trop forcer ma nature pour être bon.

     

    Je ne joue pas pendant 3 mois. Je m'assois dans des cafés, pendant des heures, j'écris, des choses, mais pas sur le poker, plutôt sur les mouvements d'âme, sur l'existence, les gens qui passent et m'entourent sur cette place magnifique d'Aix. J'écris ce qu'ils m'inspirent, le reflet du soleil et les sons. J'me dis, il serait peut-être temps de faire autre chose de ta vie. Ecrire un bouquin, revenir à l'Art, revenir à la sérénité. Faire un job simple, plutôt qu'un combat du quotidien. Et d'ailleurs, pourquoi ai-je un guerrier en moi? Pourquoi cet appel du sang en même temps que cet appel à en sortir?

    Méditer, c'est juste s'assoir. Je fais ça. Je suis assis, je laisse le monde être autour de moi. Il me donne une grande inspiration.

     

    Je passe des jours sans internet, simplement à 'être'. Lire, écrire. Rester conscient du temps réel, plutôt que me perdre dans l'Ecran Rétinien. Que c'est bon, de ce permettre cette respiration. Mon plus long break depuis que je joue. Et je pense, beaucoup de personnes, quand elles prennent des vacances, s'agitent à faire des choses. Moi j'ai accepté de laisser couler, laisser infuser. Je connais très peu de gens qui aiment à faire comme je fais, cad sentir comme chaque jour est unique. Même quand on se fait chi**, c'est unique. Fuir dans le divertissement permanent comme notre société le permet tellement, ça ne résoud pas l'Angoisse, et ça je pense qu'on le sait tous, quelque part.

    Je pars en Chine. J'apprends des choses. Je vois qu'un jour futur, peut-être, j'irai là-bas apprendre auprès de ce maître de Tai Chi, dans une montagne taoiste sacrée en plein milieu de la Chine. Un chemin de vie qui se dessine, un possible.

    Et en même temps, 'chaque choix en efface mille autres'.

     

    Et là je reviens, tout doucement. Le poker est toujours là. Je tâche à ce qu'il ne soit pas au centre de mes pensées, je tâche à ce qu'il passe toujours après la Pratique, désormais. Ca reste un travail. On verra, si j'arrive à continuer mon bout de chemin dans ce monde. J'ai les forces pour, il s'agit pour maintenant de les faire travailler ensemble, ces forces, plutôt que les voir s'opposer! Trouver l'apaisement en fait. Je suis bien la seule baltringue engagé dans une quête existentielle dans le poker, tout en ayant une partie de moi profondément anarchiste et chaotique, qui crache sur l'argent, la réussite, la gloire, toutes ses illusions dont se nourrissent les Hommes pour croire qu'ils existent.

    J'aime mon pseudo, avec les années. Mr Sneeze. Mr Atchoum. C'est ça. C'est qui je suis. Parfois j'éternue de toute mon âme. Vivre, c'est un gigantesque chaos. Une tempête incessante, qui nous porte comme feuille morte. Mais qui est prêt à voir cette réalité? La réalité que nous vivons et mourrons? Que la mort, précisément, n'est pas un accident ; même la seule chose non-accidentelle, puisqu'inéluctable. La Vie, plutôt, est l'accident perpétuel dans la Mort.

     

     

    Lors du main event day 1, le soir vers le dinner break, une grosse tempête s'abat sur Vegas. Le Rio est proche de mon logement, alors je cours sous les trombes d'eau pour manger un morceau. Pour revenir, la pluie a presque cessé, mais les rues sont inondées. Plus personne dans les rues, et l'eau, l'eau partout dans cette ville au milieu du désert. Il y a comme une atmosphère de catastrophe, enfin tout est à l'envers à l'endroit. L'eau partout, donc plus vraiment de trottoir dans la rue. Il faut sauter au dessus des flaques énormes, passer dans la boue, escalader une grille un moment. Les voitures, paralysées. Et là, baigné dans la lumière du soleil d'Orage, je sens que j'adore ça. J'adore ce chaos, quand les éléments se perturbent, et que je me sens vivre, simplement dans le contact avec mes sens, la matière et les choses. La Réalité de la tempête, les éléments qui prennent le dessus sur les Hommes, et leur ville bizarre. Dans le Rio, l'eau traverse le plafond, inonde légèrement la salle de tournoi. Le Réel, qui pénètre dans l'Illusion.

     

    Et moi, un sourire aux lèvres et dans ma cage thoracique, à sauter dans la boue, au milieu de la Force Brute des éléments.

     

  16. Il est temps de faire un bilan de mon année de jeu, un mois avant la fin de l'année et vous allez comprendre rapidement la raison de la sortie un peu en avance de ce billet. Je vous avait laissé ici à mon retour en France, avec une bankroll à 1.000€ et la promesse que j'allais arrêter les cash-out pour de bon. Évidemment, je ne m'y suis pas tenu et j'ai retiré presque tout ce que j'ai gagné, parce que ça coûte cher la coke et les putes  les sorties entre amis toussa toussa.

     

    Venons en aux résultats, points par points :

    • Volume : Considérablement abaissé par rapport aux deux années précédentes, 42 sessions pour 191h en 2015, contre 61 pour 381h et 88 pour 473h respectivement pour 2014 et 2013. Cette baisse de volume est liée à quatre facteurs : les trois premiers mois j'étais en Pologne, je n'ai pas pu jouer, j'ai eu un agenda professionnel bien rempli, j'ai eu globalement moins de motivation et enfin il reste encore un mois à grind. J'ai joué un total de 444 MTTs (924 en 2014, 1.119 en 2013), 100 SNG HU (508 en 2014, 654 en 2013) et pour la première fois cette année, 151 SNG Jackpot (expressos, Spin'n'go et Twisters).
    • Résultats et hourly : +4.760€, dont 4.500€ aux tables et le reste en rakeback. C'est ma plus petite année depuis 2012, mais avec moins de 200h de jeu, c'est assez compréhensible. Mon hourly est correct : 25€/h, contre 22€/h en 2014 et 28€/h en 2013. J'ai quand même fais 4 mois à 500€+ ,dont deux à 1.000€+, et aucun négatif, ce qui montre que je peux maintenir une régularité. J'ai brièvement vendu des parts d'un set pour les Summer Shots de Winamax qui s'est joué à un flip en TF d'un gros field de me faire passer positif, mais qui finira un peu négatif pour les stakeurs. Globalement dans les tendances, on voit un accroissement du nombre de sessions positives, et seulement une seule session sous la barre des -200€ (-241€) contre 3 à +500€, mais à noter que mon ROI en MTT est légèrement plus bas que les années précédentes, bien qu'encore tout à fait à ma convenance.

    1.thumb.JPG.763f69fc4864ddfb81faa1f04489

    • Les perfs : Pas de gros résultats cette année, même pas une perf à 4 chiffres. La raison est un ABI qui reste aux alentours de 12€, une sélection de fields en moyenne plus petits et à l'ouverture d'un compte sur PMU comme room d'appoint. Malgré tout je deal à 3 l'Eldorado (Encore, c'est la 3ème fois sur ce MTT ^^) et je gagne le Brunch, pour respectivement environ 900€ et 930€. Je dénombre également 21 tables finales sur des tournois de plus de 100 joueurs, dont 5 victoires supplémentaires. Le nombre de victoires total passe à 16 si on les compte toutes, mais certaines sont assez risibles car on peut trouver des victoires qui ont rapporté moins de 100€, voire une de 47€ seulement. Le jour où j'ai gagné le Brunch, j'ai également gagné deux 5R sur PMU, ainsi qu'un Deepstack sur Winamax, pour un total de 1.550€ net dans la soirée.
    • HU SNG et SNG Jackpot : J'ai pu jouer seulement 100 HU cette année et le manque de motivation passe même devant les problèmes de trafic. Ils étaient tous au Buy-in de 20€, avec une majorité de regulars et quelques turbos, et j'en ai gagné 59. J'étais à 43/80 et j'ai enchainé sur une jolie winning streak de 16/20 sur la fin, ce qui me laisse un ROI sympa de 11.22% et un gain net de 224€ pour 12h passées dessus. Pour les Jackpots, j'étais pas très chaud à propos de cette variante au départ et je n'avais jamais accroché au concept. Mais le superbe thread de Pad et sa vidéo sur Kill Tilt m'ont convaincu de tester et j'y ai accordé 7h pour en jouer environ 150 à 10€. Je vous avoue que je n'ai pas encore le recul nécessaire pour commenter ces résultats, mais visiblement j'ai bien run sur les gros coeff, même si apparemment mon rake moyen d 11.3% m'indique que je n'en ai pas eu beaucoup. Globalement j'ai l'impression que les probas théoriques et effectives convergent assez vite et que mon rake moyen va se stabiliser aux alentours des 10.8%, ce qui est le rake moyen sans toucher de gros coeff (il est de 7% en moyenne, en comptant les gros coeff que les gens normaux ne touchent jamais). Au final, je prends quand même 190€ sur ce format.

    4.thumb.JPG.3cc859cce688980a72375223822e

    • Le rakeback : Cette année il est de 251€, soit 37%, ce qui est beaucoup par rapport à l'année dernière, et pourtant sans jamais avoir dépassé Silverstar (d'ailleurs atteint une seule fois cette année) ni Bronze. C'est principalement dû aux promos "dépot jackpot" de Pokerstars, sur lequel j'ai optimisé en déposant chaque fois qu'il était possible et en faisant 2x un 50€ et 2x un 20€, plus plein de fois des 2€ et 3€. J'ai aussi débloqué quelques tranches de bonus deposit traditionnel, un stellar, quelques itms sur des tournois privilèges et tournois vip sur Winamax, ainsi que plusieurs milliers de miles, fpp et points PMU. Je trouve que c'est plutôt pas mal pour un grinder qui joue moins de 20h par mois et qui a rake 680€ toutes rooms confondues sur une année entière.

    3.thumb.JPG.0f0726711c6265780cd8710e86b9

    • Coaching : au cours de l'année j'ai eu 3 élèves, dont encore 1 avec qui je n'ai pas terminé le programme. J'ai simplifié le mode de paiement en proposant un forfait complet pour 250€. Il y a donc 750€ qui sont rentrés cette année et j'y ai passé 26h, avec encore 5-6 à venir en compagnie de l'élève qu'il me reste. Je vais peut-être essayer d'en reprendre un de plus d'ici la fin de l'année et un entre janvier et février. En dehors de ça, j'irais peut-être donner des cours au sein de mon ancienne école, pro bono cette fois.
    • Challenge CP : Le challenge le plus intéressant de l'année pour moi était sans conteste le Team Challenge #2 sur le thème de Game Of Thrones. J'étais en équipe avec Allaniut et on a dominé à deux une grande partie du challenge, mais si vous ne l'avez pas lu, je ne vais pas vous le spoiler. Actuellement, je participe au Team challenge #3 sur le thème de Star Wars , encore avec Allaniut mais aussi D-vil cette fois. Malgré les très bons résultats de ce dernier, et ma maigre contribution, il semblerait qu'on s'achemine vers la 2ème place encore une fois (et la bulle, du coup). Il reste encore 3 grosses semaines pour mettre un gros coup de collier et rattraper le gros retard que nous avons sur les premiers.

    2.thumb.JPG.a1a52bf7184768ed13aea3960933

    • Vidéos : J'ai posté quatre séries au cours des 9 derniers mois :

    - Une série en 4 parties en live du début à la fin dont voici la première partie, où on peut voir notamment un tournoi de la première main jusqu'à la win pour 500€ environ

     

    - Une série spéciale Summer Shots en 7 parties, en live au départ, puis en analyse post-mortem sur les parties 3-7. On peut y voir notamment deux gros deep run sur le Classico et un Summer Shot 4-max.

     

    - Une série en 6 parties pas depuis le début mais jusqu'à la fin de la soirée ,où j'ai gagné 4 tournois pour un peu plus de 1550€. On peut me voir aussi tester PMU pour la première fois.

     

     

    - Une partie un peu plus théorique où je fais des mini-cours de 30-45min sur des thèmes précis. On peut aussi compter la vidéo où je review les mains clés de ma 3ème place de l'Eldorado dans cette série

     

    -En plus de ces vidéos, j'ai été l'invité des streamers de Jack-High lors d'un twitch en MTT live. Vous pouvez voir le replay ici, mais je vous conseille de commencer à la 30ème minute à cause de problèmes de son de la première demi-heure. :

     

     

    Mes plans pour les vidéos suivantes sont les suivants :

    -Un hors série sur les échecs et sur le stratego

    -Un vidéo sur les Spin And Go et une sur les SNG HU

    -Une vidéo-cours sur le limp au bouton

    -Une vidéo-cours niveau débutant sur la stratégie préflop

    -Une série sur les Micro-séries qui commencent dimanche

    -Un match vs Madskill813, qui me le doit toujours.

     

     

    Voilà, je crois que j'ai fais le tour de mon année au poker, il est temps de penser aux objectifs à venir. Comme le titre l'indique, mes potos du chan MTT auquel j'appartiens prévoient de partir 3 semaines à Las Vegas pour le début des WSOP. Ayant longtemps lurké les joueurs de tout le CP y participer chaque année, je me suis convaincu que cette fois c'était la bonne : j'allais y participer. Le premier problème, c'est du point de vue professionnel : je cherche actuellement un emploi (jeune diplômé) et il m'est difficile de prévoir ce que je ferai dans 7 mois, et encore plus si je pourrais obtenir 3 semaines, ou même 2 semaines de congés pour fin mai-début juin prochain.

     

    Mais en admettant que ça soit possible, j'ai décidé de payer le voyage et les tournois joués/activité là bas uniquement avec mes gains de poker. Seulement voilà, après avoir continué de cash-out pour diverses raisons, il ne me reste actuellement pas assez online pour financer avion/logement/restauration et surtout tournois, même si je n'ai pas l'intention de jouer des $1.500 non plus. Ma bankroll strictement réservée au poker est actuellement d'environ 1.300€ (+70€ de rakeback latent) sur les sites online, et 45% des parts d'un staking à 2.000€ d'un bon joueur (je sais j'avais dis que j’arrêtais les stakings, mais celui-ci à une très bonne équité). Mon objectif est d'arriver à environ 4.000€ d'ici mi-février, soit la deadline pour réserver avion/villa. Si je pars du principe que je récupérerais entre 1.000€ et 1.200€ du staking, cela me laisse entre 1.700€ et 1.500€ à gagner en deux mois et demi. (Si vraiment je n'y parvient pas, je paierais certainement de ma poche car j'ai les sous irl, mais dans la mesure du possible je préfère éviter d'y toucher pour le moment)

     

    The task has been set, ce n'est ni un objectif simple, ni insurmontable et ça me motive beaucoup à jouer. Je pense que pour le mois à venir, je vais certainement passer à un rythme de deux sessions longues (MTTs) par semaine, avec sans doute deux sessions courtes (HU et Jackpot). On en reparle dans 2 mois ?

    gr.thumb.JPG.7266e42f9daea8d5ab70b276319

     

     

     

  17. Oui, je sais, bien longtemps que je ne suis pas venue par ici, il était grand temps de vous annoncer que mon "ascension" continue ! Juste à un rythme escagotesque :cafe:

     

    Depuis 2 mois maintenant, ma vie réelle ( celle qui existe quand on se retourne de devant son écran pc, savez ? ) m'a fait des petites entourloupes ne m'aillant pas encore permis de faire un quelconque dépôt.... snif !:help: 

    Pas grave, j'en ai profité pour faire pleins de petites choses qui me semblaient importantes ! :creuse:

    Par exemple, je continue de suivre de prêt les Poker Pros pour en apprendre un max sur la meilleure façon de jouer tout type de mains dans telles et telles situations, j'ai un bureau maintenant affublé de posters multicolores des tables de push/fold pour MTT :pompom: , j'ai suivi toutes les heures de cours de Môssieur Yoh Viral ( qu'il a gracieusement diffusé sur internet lors de son professorat à la maison du bluff) qui m'en ont appris énormément ( merci merci merci :victory:) et j'ai été conviée à un Home Games avec quelques très bons joueurs, réguliers des Twitch live ( entre autres, j'y ai appris que "limper c'est mal" hihi dédicace à eux <3:thankyou: )

    En partant de complètement ZERO EURO, je suis aujourd'hui à la tête d'une fortune incroyable :sifflote: de 17,35 €  et de nombreux tickets de tournois. ( Je vous ai tout cumulé : pokerstars et unibet) ( le premier qui se moque... :boxing:)

     

    Je tiens d'ailleurs à faire une réclamation à Unibet :lis-ca: : c'est pas marrant de voir sur Sharkscope qu'on est dans le rouge alors qu'on a joué un ticket gagné mdr, ça me fait de sacrés gains à re-cumuler pour retrouver une courbe verte toute belle à cause de ça, c'pa bô ! :ptrrrrr:

     

    Toujours à fond dans tous les freerolls qui passent, tous les micro tournoi  (jusqu'à 20 cts, je ne vais pas au delà pour ne pas manger ma petite bankroll si délicate) :*

    Je craque de temps à autre pour un p'tit Spin&go à 25 cts sur Pokerstars aussi, ça maintient en forme même si je trouve que les joueurs en face sont trop random. 

     

    Mes p'tites stats de joueuse pauvre me plaisent bien

    Pokerstars : 

    • Fins prématurées (10%)
      2,8%
    • Fins prématurées en milieu de partie (20%)
      11,8%
    • Fins tardives (10%)
      16%
    • Fins en milieu de partie (40%)
      44,4%

    Unibet :

    • Fins prématurées (10%)
      7,3%
    • Fins prématurées en milieu de partie (20%)
      32,7%
    • Fins tardives (10%)
      14,5%
    • Fins en milieu de partie (40%)
      34,5%

     

    Je trouve une grande différence entre les joueurs freeroll d'Unibet, frileux pour beaucoup :brr:, et les joueurs freeroll de Pokerstars, hargneux et têtus pour certains :super:.

    Je me fais souvent avoir parce que je ne sais décidément pas comment doser mes plus belles mains ...

    Genre la paire de flèches  ;As;Ahqui se fait scratcher en plein vol par un ;7c et ;3h  des plus indélicats qui obtient une suite à la river avec un tapis validé pré flop.... :bye:

     

     ou une jolie paire de ;Kc;Kd qui finit à la poubelle parce qu'une paire de 2 ;2c;2h obtient son brelan :mouchoir:

    Il est difficile parfois de faire comprendre qu'on est le plus fort quand l'adversaire à décidé de suivre coûte que coûte quitte à perdre. La plupart du temps, ça fonctionne dans le bon sens, mais ce genre d'imprévus restent récurrents. Je mets ça sur le dos du côté "gratuit" de la chose et je me dis que quand j'irais dans des tournois plus chers, je serais surement moins confrontés à ce genre de snap call miraculeux :)

     

    Je pense avoir encore tellement à apprendre ! C'est infini !

    J'apprécie particulièrement les conseils de Yoh, Yu , Bendo, YellowHat ( qui me font tous les 4 en + mourir de rire et passer des moments inoubliables :party: ), VietFou, Glouby.  Merci les gars, je vous aime <3 :P et je vous les conseille vivement !

     

    Me voila donc en train de rajouter sur mon pc le petit lobby de Winamax, parait qu'ils ont 12 freerolls quotidiens ! ça me plait bien ! 

     

    Et maintenant j'attends Noël :noel:, j'attends cet instant magique pour entrer dans la cours des plus grands en jouant du vrai argent ( la dînette, ça va bien 5 minutes)

    Je vous laisse sur ses bonnes paroles, j'ai pleins de trucs à lire sur les fofos du CP depuis ma dernière visite !!! 

     

    Mon ascension continue, maintenant que mon matériel est vérifié et mes cordes bien tendues je peux monter plus tranquillement :kiss:

     

     

     

     

  18. descendu a 4.5€

    j'ai vraiment trop la grosse tete quand je joue !!

  19. Dernier billet

    Bonjour à tous, 

    Nous sommes sur la brèche et je vous annonce, d'ores et déjà, qu'il me reste 80h sur le forfait AOL !

    Au programme : le trésor de Papy, une HH inédite analysée en profondeur, une dyslexie numérique  et un plan infaillible. Tout cela n'étant ni forcément exhaustif, ni dans l'ordre. 

    Tout à commencé hier soir, après une humeur écrivaine maîtrisée, surement consécutive au visionnage des poètes disparus, je me suis lancé coudes au corps à la lutte pour me rapprocher de ma dulcinée tout en tentant de ne pas finir comme eux. 

    Quelle ne fut pas ma surprise, en ouvrant mon porte monnaie virtuel de constater que des 63€ de départ, il n'en restait plus que 48 ! Cet écart comptable regrettable, d'un montant équivoque représentant quelques dizaines de %, étant, je pense, dû à une dyslexie numérique consécutive à un état d'euphorie post Lucie Wylde (de(ux) gros horizons s'ouvrent grâce à l'internet!). 

    Si je devais décrire succinctement mon avancée dans l'aventure, matérialisée par le trajet Centre-Rhones Alpes, je dirais que j'ai roulé 2 heures en direction de la Vendée.  

    Devant cet état de fait, il m'a fallut réagir ! 

    J'ai donc lancé mon plan infaillible : Pourquoi jouer des tournois deepstack, quand on peut obtenir un edge énorme dans les hyper turbo 3 max à dotation aléatoire, grâce à un équilibre mathématique t'invitant à pousser 62o 100bb deep ? 

    Explication :

    Quand tu insta push 62o 100bb deep, tu vas être payé par 3% de ses mains. 

    97% du temps tu gagnes 1,5bb soit : 145.5bb gagnées

    3% du temps tu tombes sur un 82/18 te faisant perdre 99.5bb (ba oui t'as posé ta petite blinde) soit : 81.59bb perdues

    Résultat : en pushan 62o 100 bb deep tu gagnes 63.91bb pour 100 occurrences.  

    Si je devais décrire succinctement mon avancée dans l'aventure, matérialisée par le trajet Centre-Rhones Alpes, je suis donc dans l'Atlantique.

    La faute n'est pourtant pas à mettre du côté de la qualité du jeu tant les value thin étaient au rendez-vous, en témoigne cette HH hautement représentative : 

     


    Seat 1: GENIE (902)
    Seat 2: HERO (188)
    Seat 3: ON S'EN FOU IL FOLD(410)
    GENIE posts small blind 20
    HERO posts big blind 40
    Nous avons 9H7H (soit 9 et 7 de cœur) 
    PRE-FLOP
    ON S'EN FOU IL FOLD folds =>  Ça se tient.
    GENIE Limp 20
    HERO checks => assez de profondeur pour jouer post flop
    FLOP 3H JD 10S
    GENIE checks
    HERO checks => Clairement easy check back, on a la position, une back door flush et une ventrale
    TURN
    3H JD 10S JS
    GENIE checks
    HERO bets 40 => bon ba vu que c'est la pire carte à bluff, on bet ofc
    GENIE raises 40 to 80 => Raise pouvant être analysé comme :  "Salut, j'ai rien :D"
    HERO raises 68 to 148 and is all-in => C'est donc le moment de placer un raise 4 value
    GENIE calls 68 => Call hauteur 7, standard. 

    RIVER
    3H JD 10S JS 10C

     

    SHOW DOWN

    HERO shows 
    9H 7H (Deux paires: Jacks and Tens kicker 9)

    GENIE shows 
    5D 7C (Deux paires : Jacks and Tens kicker 7)


    HERO collected 376 from pot
     

    Voilà donc comment value thin, même si, soyons indulgent, cela peut s'apparenter à un setup. 

     

    Quand, malgré ces thinking process mutanesques, on finit par perdre (le poker comporte une part de "chance" appelée variance), on se dit qu'il n'y a pas de mal à forcer un peu le destin. Ainsi, j'ai appris que papy jouait désormais au pmu depuis sa ferme, lui permettant, de ce fait, de se bitturer seul en s'enfilant une bouteille d’absinthe, pour le  prix de ses deux verres de vinaigre habituels. L'excédent  monétaire pouvant être transformé en investissement sur un quelconque Stewbal sauteur d'obstacle unijambiste (le cheval, pas l'obstacle). 

    J'ai ainsi, une fois n'est pas coutume, piraté le compte de Papy et me voici à la tête d'un capital supplémentaire de 50€ !

    Allez j'y retourne ! 

    To be continued... 

     

  20. WSOP 2016

    • 1
      billets
    • 1
      commentaire
    • 222
      vues

    Derniers billets

    Dernier billet

    Bonjour.Je voudrai participer au WSOP 2016 au tournoi de STUD High/Low en me qualifiant sur des satellites via internet.Le problème est que depuis que l'ARJEL à Sarkozy a été crée,je n'ai plus la possibilité de le faire.Quelqu'un a -t-il une solution? Merci pour vos retours.

    • 1
      billets
    • 1
      commentaire
    • 229
      vues

    Derniers billets

    Voila, après des semaines de formation, j'ai obtenus mon agrément qui me permet d'être croupier et ce définitivement. J'arrive donc avec mon équipe débutante comme moi le Samedi soir pour notre premier tournois a 21h00 celui-ci seras un tournois à 300€ tournois satellite pour le gros tournois de fin Novembre le WiPT à 1200€. Il y a plus de 70 joueurs inscrit, ce seras un re-entry.

    Il est 20h45, nous descendons tous, nous sommes 8 nouveaux croupiers à commencer ce soir et nous devrions dealer tous le tournois. Rencontre avec le floor, dernières explications et nous voila installés chacun à une table avec un dealer "confirmé" derrière pour nous aider et nous donner quelques conseil. J'ai chatter la table 27, s’assoit à ma table plusieurs joueuse et quelques joueurs, pas mal de régulier à voir leurs discutions, tous se connaissent. Il est 21h00, le Shuffle up and deal résonne et me voila à lancer les premières cartes, je sait au fond de moi que les premiers coups serons déterminants à me mettre dans le bain et à avoir confiance en moi. Les premiers coups se passe très bien, aucune erreur que ce soit dans le jeu, les remarques faites aux joueurs ou dans les lectures de board. Au bout de 20 minutes, première relève et première pause, on monte en salle de pause pour faire un peu baisser la pression. Un verre de Coca, on redescend avec les 2 autres croupier en pause et on repars pour une rotation de 3 tables jusqu'au break. Encore une fois tous se passe bien, j'entend des réflexions sur le fait que l'on soit que des nouveaux, des remarques sympas pour certains qui disent que faut nous laisser le temps, que c'est comme le permis, on nous apprend à conduire mais une fois qu'on a le permis on est pas des as du volant et que c'est pareil avec le temps on avanceras. Le tournois avance et j'ai l'impression d'être de mieux en mieux, un peu long, un peu d'erreur mais rien de grave, les joueurs sont au final plus cool que ce que je pensais, essaye de nous aider quand ils voient que j'ai un peu de mal, me rassure sur le fait que faut bien débuter, certains me disent de prendre mon temps et de souffler que tout se passeras bien. Nous avons subis une abandon dans la première heure d'un croupier débutant de notre équipe, c'est dommage, mais nous ne sommes plus que 7. Il est 3h du matin, le tournois viens de se terminer avec 20 tickets distribués c'est donc une fin de journée pour nous mais pas pour deux croupiers débutant qui vont finir la nuit en Cash Game avec un population qui il me semble est bien différente. J'aide à la création des stacks pour le tournois du lendemain (Je Déteste le Dimanche) qui débuteras à 17h et qui semblerais auras un field bien plus grand. Il est 5h l'heure d'aller se coucher après une première journée ou j'ai l'impression d'avoir évoluer mais qui semble ne pas suffire au vus des demandes ultra importante des joueurs.

    Dimanche 16h00, j'arrive avec mon équipe au complet encore, on discute de nos impression de la veille, certain stress encore, d'autre comme moi non, on revient sur la nuit des deux qui ont été en cash, l'un nous dis que ça c'est bien passer, l'autre que ça a été plus compliquer qu'il a fait beaucoup d'erreurs et a beaucoup stresser. On descend, nouveau floor, nouveau tournois, nouvelle structure avec dealer bonus, tous les joueurs à ma table l'on pris, c'est cool, je les remercie donc, je les laisse s'installer, je les écoute parler de foot, des fermetures des autres cercles, du Grand Paris, du tournois de la veille. On voit que ma table est très hétérogène, un jeune avec des écouteurs, une mamie bien propre sur elle mais habituée des lieux, une jeune joueuse régulière aussi avec lunettes, un joueur âgé, il y a vraiment de tout à la table. Le premier niveau, la première rotation tous se passe très bien, le break arrive. Après la pause première erreur, j'ai laisser des cartes à des joueurs qui étaient absent et du coup miss deal les joueurs refusant de me donner leurs cartes. Tous le tournois se passe bien, c'est cool, je m'amuse bien ce soir malgré la pression des joueurs. Il est 1h du matin, ma journée est terminée, je m'en vais enfin, journée dure et fatigante vivement que je trouve mon lit.

    Voila pour mes début, j'ai aussi dealer hier soir dans le tournois Bounty je ferais le CR dans mon prochain ticket avec celui de ce soir et celui de demain en attendant le Ladies de Samedi.

     

    GL aux tables & HF !

     

    Ps : Essayer d'être sympas avec nous les débutants quand vous êtes à une table, dites vous qu'on vas s'améliorer et que vous comme nous avons besoin les uns des autres.

  • Stats des blogs

    2 191
    Nombre de blogs
    5 922
    Nombre de billets