Blogs

Our community blogs

  1. Hello,

     

    Comme prévu, on a repris le grind live depuis le dernier billet!

    Tout d'abord, 3 sessions la semaine dernière du lundi au mercredi au CCM:

    - Session lundi: NL400 +610EUR en 6h

    Strictement aucun spot intéressant, très peu de jeu, juste du jeu ultra straightforward, ultra nit early et ultra aggro en position

    - Session mardi: NL400 -100 EUR en 12h

    Les montagnes russes pendant toute la session.  On monte rapidement à +600 avec quelques livraisons magnifiques de mes amis VIP 250 (merci SMC :x et Messaoud :x )qui étaient venus passer le temps en NL400 pendant leur liste d'attente :) .

    D'ailleurs un véritable festival de chip tricks de raclure de SMC qui ont mis une super ambiance à la table:

    - t'as l'impression que je vais fold mais non j'ai les jetons cachés sous les cartes et les lâchent sournoisement

    - t'as l'impression que je vais envoyer une sacoche avec une grosse poignée de jetons mais non je les jette en arrière et checke

    - t'as l'impression que je vais raise ton bet mais non je just calle

    C'était magnifique, il a bien retourné la tête de 2-3 tards qui se sont bien fait retournés :) 

    Ensuite le put**n de setup défavorable >:( où mes :Ac:As se font craquer par :Qh:Qs sur un board :Qh:2s:3d turn :7h pour 1KEUR contre une regfish :( Je spew ensuite 200 pour être à -500 et je me battrai ensuite sans jeu pour remonter péniblement à -100, en faisant encore une tripotée de hero folds qui me sauvent un paquet d'argent.

    - Session mercredi : NL400 +100 EUR en 4h

    Rien de spécial, session détente :)

     

    Suis parti ensuite en week-end en Normandie. Bad beat à Cabourg où on ne laisse pas ma compagne s'asseoir à côté de moi pendant que je joue et j'ai donc sit out pour ne pas la laisser seule.

    Règle compréhensible quand les tables / salles sont pleines et petites mais vraiment une règle à la con quand les salles ont suffisamment de place de ne pas laisser les compagnes s'asseoir à côte. :sais-pas:

     

    Retour grind hier vendredi au CCM: NL400 +360 en 6h

    Jeu encore une fois très en ligne, en volant autant que possible ip.

    Le coup easy de la session:

    :Ad:Ah en SB que je 3bet 72 sur 1 raise 20 callé une fois,

    flop :As:7s:7c , check check

    Turn :2s je passe en mode check call balade à Venise en espérant qu'OR trouve quelque chose qui l'intéresse, check bet 90 call

    River brique check bet 120 raise à hauteur de son tapis (il lui reste 100), il tanke call :Js:Ts

    Je monte alors à +600 au bout de 5h de jeu, je commence à fatiguer sévèrement et spew comme un con 300 >:( sur un misread de board où je ne vois pas qu'il y a possibilité de quinte one-gapper.

    Je me lève 2 coups après pour une session OK mais frustrante.

     

    Sinon, 0 grind online, pas le temps. Je verrai par la suite mais finalement bien envie de cashout un max et me faire un défi de grind à la Paulson qui a publié sur le fofo un magnifique graphe de son grind en NL2 <3 

    Et la bonne nouvelle de la semaine, billets bookés pour le 5e voyage à Végas, départ 19 août, 1 semaine seul à grind, madame qui me rejoint pour la tournée de parcs et 2 jours à Vegas pour un retour le 3 septembre!

     

    Il fait beau, il fait chaud, on a tous besoin d'ondes positives en ce moment vu ce qu'il se passe alors tous sur 2 lignes pour un petit soul train ;) 

     

    That's all folks pour cette fois.

    Au programme du prochain billet, continuation du grind live et discussion sur les tells lives, un sujet complètement sous-estimé que j'adore :) 

  2. Bonjour à tous !

    Je suis revenu plusieurs fois sur l'écriture du billet, pour finalement n'en n'être qu'à moitié satisfait, mais qu'importe ! 

    Bonne lecture.

     

    En ce lendemain de défaite national lors de notre finale pour l'euro, la France s'est incliné- assez injustement de moins de point de vue- 1-0 face au Portugal. Je m'attendais à être réellement suite à cette lose (cf 2006), mais finalement je vis le truc plutôt bien. C'est rigolo, mais je me dis que dans ces situations je relativise mieux la chose car j'ai l'habitude de sortir sur un 2 outer river. 

    Je me résume le tournoi de la sorte:

    On commence par un départ sympa en phase de pool. On run pas trop mal mais on exploite pas assez les faiblesses de nos adversaires en se disant qu'on à du stack , que le tournoi vient de commencer et qu'on peu se permettre de faire quelques erreurs- pourvu qu'on optimise LE coup dans lequel on va mettre beaucoup de jetons. C'est un peu notre marque de fabrique, on a du mal à s'immerger directement dans l'action.

    En 8eme, on commence à se rendre compte qu'il va falloir prendre un peu plus de risques- et donc prendre le risque de sortir pour continuer. On passe un 70-30 en douceur et on domine le quart de finale facilement, ayant à chaque fois des bons timing.

    On arrive en late game- en demi finale- très confiant. L'équivalent d'un 18 left. On run like Jesus contre cette table allemande et on arrive en TF- en finale- ultra cheap leader. Des le départ, on fait valser les jetons pour tenter de dominer la table, sans grand succès. Pour finir, l'excès de confiance à l'entrée de la table finale nous à peut être coûté la victoire. Quoi qu'il en soit, une erreur combiné à un chattage de l'adversaire dissipera la fumée de nos espoirs pour nous révéler finalement, une sévère 2eme place.

    En fait on à juste déchatter, et au vue du parcours c'est plutôt encourageant pour nos Bleus ! Dans 2 ans on gagne le mondial, il faut juste s'habituer à la pression des phases finales ! 

    En réalité, le foot n'a pas une grande importance dans ma vie mais lorsque je sors d'une table de poker- d'une façon moche/ frustrante-  je me dis :"j'ai bien joué, qu'importe le résultat, la line est ok". Je me suis dis la même chose pour les bleus ! Lorsqu'en marchant pour rentrer chez moi j'ai pensé à cela, j'ai tout de suite trouvé l'idée intéressante.

    J'ai utilisé mon masque anti tilt pour l'euro, et ça à marché. Je pense que c'est applicable pour plein d'autres domaines, et je me suis déjà mis en quête de les noter sur un petit carnet à chaque fois que j'identifierai un exemple intéressant à commenter !

    Vivement la Russie ! (j'aurais jamais cru pouvoir dire ça un jour)

     

    Pour finir, après cette magnifique analyse pokeristique de l'Euro,  il m'est arrivé une petite péripétie avant-hier soir lors du match....

    Vers la fin de la première mi-temps, je bois tranquillement une bière en bouteille et ce n'est pas la première, je ne peux rien vous cacher ! 

    Et puis viens le moment ou j'oublie que j'ai une bière entre mes cuisses et décide de me lever pour en chercher une autre (wtf?!) Je me lève et la bière tombe par terre faisant un incroyable tour sur elle même pour finalement retombé parfaitement droite, comme si on l'avait posé. De là, deux potes ayant vu l'action, célèbre cet événement comme un but de la france et explose de rire ! Je vais nettoyer la bière par terre puis et une fois la tache effectué, je reprend celle-ci et prend une franche gorgée. Blurps.

    "Tiens, c'est bizarre, j'ai l'impression d'avoir avalé quelque chose de solide me dis-je".

    J'observe mieux la bière, celle-ci est fendu au niveau du goulot, formant un petit "V". Je touche doucement, et un gros morceau de verre tombe, accompagné de deux-trois petits bouts ! 

    Je regarde sur internet pour voir ce qu'il faut faire en cas d'ingestion de verre- Il me faut du pain. Je dégomme la baguette à sec, et boit un bon demi litre d'eau. 

    Je ressens encore une petite gene dans ma gorge. 

    En rentrant chez moi, j'appel le samu pour obtenir plus d'indications, et si ça craignait vraiment. J'ai donc un médecin au téléphone, elle à une voix rassurante bien qu'un peu rauque,  elle me dit que le verre est indétectable au radios et qu'il n'y a rien a faire si je n'ai pas vraiment mal. Elle ajoute, qu'au bout de 3 jours si je n'ai pas eus de saignement par un de mes orifices, ou si je ne me suis pas réveillé la nuit, tordu de douleur parce que le verre passe dans mon intestin entraînant une hémorragie interne- c'est que ça va ! 

    Ok, merci je suis vachement rassuré. En gros, je peux rien faire qu'attendre et je vais potentiellement finir aux urgences sous 72H. Sympa ! Mais encore une fois, je ne sais pas si c'est mon coté joueur de poker ou joueur tout court, mais comme je ne connais pas du tout les sensations que cela peut faire, et que je ne suis jamais allé à l’hôpital pour quelque chose de tendu, je suis curieux ! Si je m'en sors bien, évidemment. 

    En espérant ne pas me vider de mon fluide sanguin- ou partiellement - je vous dis à la prochaine !

     

    Hu QuoD

  3. Mr Sneeze
    Latest Entry

    Life is my teacher

     

     

     

    J'ai l'impression que je pars avec plein d'inconvenients au poker. Impatient, très loin d'être calme parfois, angoissé socialement. Mon côté bagarreur a le facheux inconvénient de m'inciter à gagner tous les coups que je joue : ce qui est un bien pour un mal au poker, il est évidemment avantageux d'être 'dur à jouer', mais être dur à jouer ne garantit en rien de jouer un poker gagnant.

    Donc je travaille ça, et c'est un fastidieux processus.

     

    Ya tellement d'aspects du jeu que j'ai travaillé et exploré, j'me sens serein (simplement parce que je sais quelles sont mes forces, et pas grand-monde peut test. Oui pendant que tu browse ton smartphone, j'observe tout et j'en arrive à littérallement sentir la table après quelque temps: là est ma sérénité).

     

    Mais dans le même temps, quelle distance (insurmontable presque) me sépare de la maîtrise ! La raison, bien simple, est que mes 'forces' (vitales) sont totalement à double tranchant dans le poker, et me menacent constamment de faire un coup à côté de la plaque. J'suis p'tet dur à jouer, mais put**ng j'ai du mal à me jouer moi-même parfois. Foutu primate alpha male débilos schizophène

     

    Simplement pour survivre dans ce jeu, je dois discipliner ma personnalité beaucoup plus que d'autres. Donc au final je suis un gros bosseur. C'est le côté plus de la journée, bravo Thomas, tu bosses (il paraît que c'est une qualité reconnue socialement).

     

     

     

    J'ai dit dans mon précédent article que j'acceptais les erreurs dans le processus d'apprentissage. En réalité, c'est infernal à quel point ce jeu nous donne toutes les opportunités d'exprimer notre ego (chacun sa façon), pour systématiquement le réduire en pièce. J'arrive pas à mettre de meilleurs mots dessus, sur cette vrilleuse de sens contenue dans un jeu de cartes.

    Comme chacun y met son ego à sa façon, tout le monde n'est pas 'réduit en pièce' de la même façon, ni pour les mêmes raisons.

     

    En ce qui me concerne, ce qui me tilt le plus c'est de faire des mauvais plays. C'est dans cette frustration très fréquente que le poker réduit mon ego en pièces. Qu'il me fait alternativement croire et douter. Poker = matrice de nos propres illusions. Prenez 2 minutes pour mettre à jour vos propres illusions :).

     

    f*ck, ça me rend ouf d'être si loin de la maîtrise. Je veux dire, finalement, c'est ça que je cherche dans le poker: une sorte de dépassement, la conviction que je peux améliorer ma performance avec du travail et du temps. Et je bosse une tonne, de manière autodidacte et non-linéaire, certes, mais ya des trucs qui bougent, tout le temps.

    Dans ce mouvement, que d'erreurs....

    J'admire parfois les joueurs super solides dans le poker, qui suivent leur stratégie de manière très systématique (ils peuvent être soides ET agressifs, hein). Qui ne dévient pas. J'ai un peu choisi de dévier tout le temps on dirait, et du coup, je m'expose à mort. Là aussi, ça peut être une force. Ma résilience aux 'choses' augmente démentiellement. Mais, peut-être, juste peut-être, si j'arrêtais autant de m'exposer à faire des erreurs (c'est-à-dire en faisant comme les joueurs super solides, en oubliant quelque part d'exploiter mes adversaires) alors je gagnerais plus.

    Incertitude.

     

    Bon, les choses prennent du temps. Je sais pas, peut-être suis-je plus exigeant avec moi-même que la moyenne, que c'est normal de galérer sur des trucs comme ça. Au final, le temps, l'expérience, sont décisifs sur ce chemin de 'maîtrise'.

    Je remarque qu'il m'arrive misplay une main précisément parce que je travaille quelque chose. Par exemple, si je veux bosser sur un leak que j'ai, une mauvaise tendance (un moment donné, c'est toujours dynamique évidemment. Par exemple les leaks qui s'exposent ici à Vegas ne sont pas des leaks à Amsterdam ou à Paris. Des leaks qui s'exposent sur le .com ne sont pas forcément des leaks sur le .fr, et vice-versa), je vais le conscientiser, essayer délibéremment de pas faire une erreur. Et dans ces cas là, je vais parfois louper un spot parce que je suis en train de bosser mon truc sur un certain plan. Ex typique: louper un bon bluff quand on essaie de calmer ses tendances maniac. Ou faire un mauvais fold quand on veut arrêter d'être une station dans certaines situations. Faire un bluff de m**de en essayant d'apprendre à bluff plus. Peu importe, vous voyez l'idée.

     

    Quand il y a excès, on cherche à le contenir. Ce faisant, on pousse dans une direction. Et on se retrouve à nouveau déséquilibré.

    C'est assez frustrant.

    Pas encore trouvé de meilleure manière de procéder ceci dit.

     

     

    Pour maintenant, plan de route (ce post est mega auto-centré, j'suis désolé mais c'est mon blog aussi) visant à améliorer la qualité de jeu:

    - Prendre le temps de réflexion river, potentiellement vraiment sortir de la zone, consciemment, pour ré-analyser: c'est important parce que l'environnement m'impose de m'adapter. De manière générale j'aime jouer dans un 'flow', mais ici mon savoir intégré au niveau inconscient (donc du savoir maîtrisé, quelque part) fait des erreurs. Ca indique qu'il est temps de fouiller dans la machine en gros. Re-conscientiser, repenser à un niveau beta plutôt que meta-.

    - Amener un calepin à la table, prendre des notes pour mieux me structurer dans mes reads sur les joueurs (= prendre des décisions aussi éduquées que possible). Je pense que j'ai besoin d'un peu plus de méthode, d'où cette idée.

    - Amener un livre et potentiellement lire parfois, simplement pour diminuer mon intensité, être plus calme, moins combatif.

    - Ré-orienter ma stratégie vers la value, parce que là avec ma dégaine on pense que je tiens plus d'Ole Schemion que de Chris Ferguson (à tout hasard)

     

     

    On va essayer de faire ça bien pour la suite. Un peu frustré de ma première semaine pour l'instant.

     

    Valar Morghulis

     

     

     

  4. benbuss
    Latest Entry

    Salut à tous,

     

    la petite session du vendredi soir à St Gilles.

    Table standard, je connais tout le monde à la table sauf un joueur reg qui sera agressif standard au début puis se calmera après la perte de plusieurs coups. On ne commence qu'à 7 mais assez rapidement, un récréatif qu'on appellera Banque nous rejoint. Je l'ai déjà joué et il a des plays surréalistes, je l'ai vu call flop un shove à 500 avec une ventrale, il joue any 2 préflop etc... Il joue deep et recave sans doute jusqu'à 2K par session.

    Après quelques coups préflop perdus, je suis à 500 sur 600 posés et squeeze :Kd :Qh à 26 sur des limpeurs, on est 4 au flop dont Banque. Flop :Ks :Jd:4h et je cbet 44, call 2 fois dont un short et Banque. Turn :2c et ils check, je 106 et short tank fold, banque snap. river :3s et il quasi snap shove 322!! Comme il peut avoir any 2, je réfléchis 2 sec mais ne vois vraiment pas ce qu'il peut avoir ( :Ax:5x à la limite) bref je call et il claque :3c :4d  sur la table.

    Encore une fois, je passe les coups qui s'arrêtent au flop ou préflop mais j'en perds pas mal vu que tous les pots sont en 3-way minimum et que ça ne foldera jamais top paire avec 30bb effective. 

    je reperds un coup contre Banque ou j'open 22 son option avec :As :6h et il défend, on est 3 au flop, je cbet 28 sur :Kc :3s:4h puis on check le turn :8s et il bet 76 river :3c et show :3h :2d tout fier.

     

    Puis un peu après je limp :Ac :8c avec 300ish de stack et 5 limp jusqu'à la bb de Banque qu'il relance à 30. je flat vu que je suis devant sa range et je suis juste meilleur postflop. short qui avait limp en sb shove ses 150, il flat. Short est asiat donc forcément il peut être light. Je pense toujours être devant la range de Banque donc je shove et il snap. short a :As :Ah, Banque a :Th :Js. flop :Kc :Tc:3d, turn :8s et river :Jh!

     

    ça nous fait donc 1K lâchés en à peine 2h et 2 coups, une session pénible quoi.  

     

     

  5. Le corbeau et le rossignol.

     

     

     

    J’ai toujours adoré les fables, que ce soit celles de Jean de La Fontaine ou celle du titre dont je n’arrive pas à trouver l’auteur. J’espère que l’hommage rendu servira à pardonner mon ignorance sur l’auteur. 

     

    Pas certain que vous la connaissiez, elle est assez courte, du coup je vous la copie ici :

     

     

    Un corbeau et un rossignol, perchés sur une branche, cherchaient à savoir qui des deux chantait le mieux. Et le corbeau d'y aller de sa voix graveleuse: Croâ! Croâ! Croâ! Le rossignol à son tour de sa voix flûtée: Pfui! Pfui! Pfui! Et de chanter chacun leur tour sans être capable de se départager.

     Passe par là un petit cochon. Le corbeau aussitôt lui demande de les aider à savoir qui des deux chante le mieux. Le cochon n'ayant pas d'autre chose à faire accepte de servir de juge.

     Le jeux recommence. Le corbeau: Croâ! Croâ! Croâ! et le rossignol: Pfui! Pfui! Pfui!

     Le cochon écoute, réfléchit et donne pour gagnant le corbeau. Le rossignol fond en larme.

     Le cochon voyant cela dit au rossignol:"Alors? Vous pleurez parce que vous avez perdu?"

     Le rossignol de répondre:"Non! Je pleure parce que j'ai été jugé par un porc!" 

     

     

    Comme pour toutes les fables, chacun fera sa propre interprétation, mais surtout, vous vous demandez ce que vient faire cette fable en plein milieu du journal, ne vous inquiétez pas, ça vient.

     

    De manière cyclique, le travail reprend chaque semaine, certainement le job le plus cool et détente qui soit mais qui dit travail implique forcement des rapports humains et surtout hiérarchique.

     

    Vous le voyez le groin du porc pointé le bout de son nez ? 

     

    Je ne vous apprendrais rien en vous disant qu’il y a des règles au travail, comme d’ailleurs dans pas mal de situations, on appelle ça une charte ou une convention collective, désolé je ne suis pas juriste, mais vous comprenez l’idée. Forcement lorsque l’on s’engage, on est censé lire l’ensemble des conditions, bien que ce soit en anglais et pas dans ma langue natale, je prends le temps de lire, considérant qu’un engagement tel qu’il soit ne doit pas être pris à la légère.

     

    Si l’on considère que l’entreprise dans laquelle je bosse est énorme, ceux qui rédigent ces contrats/règles ont a minima un diplôme juridique et sont donc censés faire respecter les termes dudit contrat.

     

     

    Ca peut paraitre ultra barbant ce que je raconte, rassurez vous, le croustillant arrive après mais il est toujours bon de rappeler les basiques.

     

     

    Comme chaque jour, le soleil se lève et c’est souvent quelques heures après que j’émerge, je me prépare comme à l’accoutumé pour une soirée qui s’annonce chargée. J’arrive donc frais et dispo, comme j’ai pu le faire assez souvent je me grille une cigarette coté casino et non coté boite de nuit, la où il est vrai je ne suis pas censé aller. Bien que ma présence ne gène en aucun cas les autres employés, un d’entre eux se plaint, c’est totalement justifié bien que je croise fréquemment cette même personne chez nous.

     

    Je me fais remonter les bretelles, j’accepte bien évidement puisque ce sont les règles mais je demande en compensation que la personne qui s’est plaint respecte le même engagement, à savoir ne pas envahir mon espace.

     

    N’ayant absolument rien à battre de l’autre coin fumeur et n’étant pas du tout rancunier envers la personne bien plus à plaindre qu’à détester qui m’a signalée, je continue mon existence de manière tout à fait normal, après tout, j’ai rien demandé, tous les témoins présents ont bien assisté à la prise d’engagement mutuelle, un « I agree » ponctuera ce moment très gênant ou tu te retrouves au milieu de personnes se prenant visiblement beaucoup trop au sérieux.

     

    Je poursuis ma mise en place avec les potos, Kate est radieuse comme à son habitude, le genre de fille qui te fait penser que Dieu n’est pas étranger à la création de quelque chose d’aussi joli.

     

    Parce que je suis un garçon organisé bien qu’au premier abord ce ne soit pas flagrant, je finis rapidement mon travail et me dirige nonchalamment vers le coin fumeur qui m’est attribué, et la j’ai la surprise de constater que la personne qui s’est engagée à ne plus venir et qui m’a accessoirement bien briser les burnes, tire une petite latte pépouze. Me voilà circonspect. 

     

     

    Forcement, je prends une photo de la personne pour la transmettre à celui qui a rédigé un bien beau contrat pour montrer qu’il aura fallu que quelques instants pour bafouer un engagement.

     

    Normalement, vous vous dites comme moi que la personne en question va être sanctionnée, c’est à minima prendre les gens pour des endives et il vrai que je trouve cela amusant de prendre quelqu’un à son propre jeu, vouloir jouer au con a des conséquences.

     

    Désolé de vous décevoir, mais cette pathétique histoire qui aurait du se clôturer à ce moment précis, va prendre une ampleur insoupçonnée.

     

    Après un signalement teinté d’ironie mais agrémenté de preuves irréfutables, j’ai la surprise désagréable de voir le petit chef simplement rappeler les termes du contrat sans aucune sanction alors qu’il était spécifié lors de notre échange avec témoin que la moindre incartade serait sanctionnée.

     

    Je m’en bats le steak de la sanction en définitive mais lors de notre échange, le petit chef, bien content de bomber le torse a expliqué qu’il y aurait sanction dès lors qu’il y aurait non respect de l’engagement, c’est un bon moyen de tester le jugement et l’impartialité de la hiérarchie tout en voyant comment ils vont gérer la suite.

     

    Certes les témoins présents ne sont pas réputés pour être les plus malins de la bande, puisque l’on retrouve un garçon sans personnalité parachuté la que le pouvoir a rendu aussi lisse que la chatte de Tori Black et un autre avec des soucis mentaux dont l’intervention est aussi utile que le 3eme gardien dans la liste d’une sélection nationale.

     

    Le petit chef, tel un roquet accroché à mon jeans, au lieu de simplement faire son travail, à savoir respecter un engagement qu’il a lui même formulé, préfère se dire « ah mais si je sanctionne ça sous entend que j’obéis en quelque sorte à Robin ». Quand on sait que 7 ans d’étude ont façonné ce garçon à suivre le droit chemin pour en arriver la, c’est plutôt désastreux. 

     

    Ce travail est aussi important que mes dents de sagesse, imaginez donc à quel point j’en ai rien à carrer, ça m’embête simplement pour Tim et Kate, les bons potos ainsi que la bonne ambiance qui règne au Star.

     

    Il y a deux choses que je hais, les betteraves et l’injustice, pour les betteraves c’est assez simple à éviter, l’injustice moins. Du coup dans ma lourdeur habituelle, j’insiste fortement pour que la sanction promise soit appliquée en sachant bien que le grand chef va être obligé de désavouer le petit qui forcement va se venger derrière.

     

     

    Nous voici donc au rapport à la fable, le gentil cochon du départ peut devenir rapidement un porc, j’ai beau discuté souvent avec lui, on sent sur ce coup une amertume très difficile à contenir. Etant habitué aux sanctions, je sais que cela va tomber, le grand chef qui n’a de grand que le nom, sanctionne en effet celui qui a manqué à ses obligations après une justification aussi bancale que la tour de Pise. On sent que le grand chef est obligé de sanctionner mais qu’il est dégouté, de plus il doit désavouer son collègue et admettre à demi mot que j’ai bien évidemment raison, ce qu’il fait après un long monologue ou l’on sent déjà que je vais manger par la suite.

     

    Je ris comme un rossignol et perché sur mon arbre j’attends de savoir qui va scier ma branche, je prends soin de me faire tout petit pour rien avoir à me reprocher mais je sais pertinemment qu’on va me reprocher quelque chose que j’ai fait bien avant cette polémique inutile.

     

    Le couperet tombera assez tôt, bien que le grand chef ne s’aventure jamais sur le terrain vestimentaire, il m’avait déjà expliquer que ce n’était pas son domaine, le voilà me reprochant la saleté de mes chaussures, bien que dans cette section du bar tout le monde a les pieds dégueulasses, vous vous doutez bien qu’après une soirée au milieu d’alcool et de jus, on finit tous pourri et je vais pas changer de chaussures tous les jours, je suis le seul à trinquer. Oui, vous aussi vous vous dites « olalalala mais quel débile », bah ouais c’est la vie. Le petit et le grand chef sont satisfaits, ils ont affirmé leur autorité, quand bien même le grand chef n’a aucune congruence et se venge simplement comme un enfant de 8 ans, je ris beaucoup, sa « sanction » me donne raison et le décrédibilise.

     

     

    En définitive, quelles sont les conséquences pour moi ? J’ai toujours 6 chiffres sur mon PEL, je suis toujours en couple avec une fille magnifique et jusqu’à preuve du contraire j’ai toujours ce travail que j’apprécie. Je compte simplement me faire un peu plus petit en espérant passer entre les balles et que les chefs reviendront à la raison même si l’égo de la hiérarchie est toujours compliqué à gérer.

     

     

    Anyway, la vie continue, il est plus facile de me taper dessus que de se remettre en question, la suite dans le prochain épisode pour savoir si malgré mon attitude irréprochable je vais continuer à subir les foudres de personnes que je plains en définitive.

     

     

    La soirée va commencer, prêt pour la guerre. Assez rapidement on est complètement submergé, des gens partout, une queue aussi longue que la mienne se forme au bar et il est quasi impossible de tenir la cadence au vue de la foule. Du coup oui c’est une grosse soirée mais vu le déroulement j’en profite pas du tout, j’en chie plus qu’autre chose.

     

    A environ 1h de la fermeture, les choses se calment, on se regarde derrière le bar et on commence à rigoler nerveusement, on est rempli d’alcool, on dirait qu’un cambriolage a eu lieu tellement l’endroit est dégueulasse et nous tout poisseux. Absolument pas le temps de s’occuper des biches qui galopent dans la boite, pourtant comme à chaque soirée j’avais mon fusil anesthésiant dans le dos prêt à tirer à vue le gibier siliconé.

     

    Paradoxalement, le fait d’être ultra fatigué m’empêche d’avoir sommeil et j’envoie un texto à Emily pour savoir si je peux passer chez elle, un gars du taff peut me déposer pas loin. Bizarrement elle répond à un texto à 7h du matin en me disant de venir. J’arrive chez elle et saute sous la douche pour éviter qu’elle pense que son mec est poissonnier. Elle somnole à moitié, c’est parfait pour lui faire des trucs qu’elle aime pas trop histoire qu’elle ne s’en souvienne pas. Elle ronchonne un peu mais se laisse faire, pas le rapport sexuel le plus fantastique de ma vie, plus proche de la nécrophilie que de la passion amoureuse.

     

     

    Après ces réjouissances, plus de son ni d’image et je me reveille le lendemain à 16h, pas l’idéal lorsqu’on doit être prêt à 19h. Je me rends compte qu’Emily n’est pas la d’ailleurs après avoir gueuler comme un porc d’avoir mon petit déjeuner. Je vois un papier dans la cuisine comme dans les films américains, « je t’ai laissé dormir, claque la porte en sortant » avec un petit coeur. T’aurai pu laisser une assiette grosse pute me dis-je dans ma tête à ce moment la. Heureusement j’ai quelques affaires chez elle et je traine entre manger et me preparer pour être au boulot frais comme un gardon.

     

    La soirée est encore plus apocalyptique que la veille à la difference que cette fois il y a une partie du club réservé par une boite de je ne sais pas quoi pour fêter un truc mais avec des put**ns de bombes atomiques, on se regarde avec Tim en se disant qu’en fin de soirée c’est pour nous. Au lieu de rêvasser à la fin de la soirée, on se dirige vers la partie fermée, la fête bat son plein la bas encore, au vu du field, on a direct les yeux qui pétillent en voyant ce troupeau de bonnasses.

     

    Je me sens comme DSK avant l’arrivé du room service mais on déchante assez vite avec le poto quand il me dit « wait c’est que des putes gros ». Comment ça ? Bah c’est ça qu’on veut, malheureusement le terme de pute que j’utilise fréquemment pour qualifier une meuf qui adore les zizis n’est pas le même pour lui qui en gros m’annonce que ces dames demandent de l’argent en échange d’une partie fine.

     

    f*ck. Doit bien y avoir de la meuf normale ou du moins pas payante ici. Après un tour d’horizon il semble que l’endroit soit plus une maison close qu’une arrière salle de boite de nuit. On se regarde tout penaud comme deux pédophiles à la sortie d’une école primaire pendant les vacances scolaires en se demandant ce qu’on fait. Je vois une brunette à qui je mets facilement 38/10 et demande à Tim « le sosie de Megan Fox la bas, 500 on la prend à 2 ? », il me regarde dubitatif, mate la fille à nouveau et me high five en signe de consentement. On tergiverse pas trop pour aller directement parler à celle qu’on appellera Megan, elle est sympa sans plus, assez hautaine et consciente de son sex appeal pour finir par nous demander 2K. Par réflexe malheureux je lui dis « je veux pas t’épouser hein », apparement on a un humour différent et la meuf se barre directement. J’ai droit à un « well done genius » du poto qui de toute façon aller pas lâcher 1k pour la tordre.

     

    On continue de déambuler comme deux braconniers, on s’assoie quelques minutes histoire de récupérer quand 2 filles s’assoient à coté de nous, ça sent le piège, mesdames j’ai fait le Rhino de Vegas j’ai désormais un radar à tapins mais exprimez vous on sait jamais.

     

    Comme à chaque fois qu’une fille qui dépasse les 5/10 m’aborde c’est qu’il y a une couille dans le potage et comme par hasard ça ne rate pas, un des deux me fait des compliments, commence à s’approcher dangereusement de mon serpent en m’expliquant qu’elle pourrait me faire du bien. Je parle assez peu simplement pour confirmer ses dires tout en attendant le devis pour une partie de jambes en l’air. Elle me demande 300 dollars de l’heure, je lui explique gentiment que je ne suis pas intéressé, elle fait un signe à sa pote et elles dégagent.

     

    On décide d’en faire de même et de se barrer de la, week end de taff assez peu fructueux et éreintant mais plutôt agréable dans l’ensemble. 

     

    Après une grasse mat’ bien méritée je retrouve mon coloc, on se pose dans le jardin tranquille avant de partir à Maroubra Beach, Emily n’est pas la de la semaine, une histoire de famille et elle part donc à Perth pour un mariage. Parfait, on va pouvoir attaquer sereinement Steph.

     

    Le cas Steph est épineux, pas que ce soit une rose, c’est un plante comme une autre à la différence prêt qu’elle a peu près la même vision des relations que moi.

     

    Je m’explique, tout le monde est manipulable, tout le monde a une faille, que ce soit dans la vie en générale ou dans les relations amoureuses, il y a toujours un levier pour arriver à l’effet escompter, que ce soit un supérieur hiérarchique ou une biche, il suffit de trouver le « truc ». Généralement chez les filles c’est cet espèce d’attention whorisme, et croyez moi j’y connais mieux que quiconque dans ce domaine, qui consiste à ne pas supporter de se sentir mis à l’écart, dénigrer, bien évidemment de manière subtil pour que la fille se demande « what, tous les mecs me courent après mais pas lui, en plus il est pas particulièrement beau il devrait me manger dans la main » Je grossis le trait mais basiquement c’est ça. J’ai l’avantage sur ce coup la que ce soit complètement naturel de rien en avoir à foutre d’une ou d’une autre, dans sa globalité, mise à part ma mère l’ensemble de l’humanité peut crever que je remarquerai simplement que la femme de ménage n’est pas venue.

     

    Une fois que l’on a cette mise en perspective, il est facile de comprendre que je peux changer de fille aussi vite qu’un match sur Tinder.

     

    Le problème du coup survient quand la fille a le même raisonnement, c’est le cas de Steph, ce qui a tendance à m’obséder et par la même me fait persévérer la ou d’habitude je lui aurai gentiment dit d’aller se faire mettre.

     

    Vous allez me dire « WTF dude vous vous étiez pas embrassé ? » Bien joué gros tu suis, par contre un bisou ne garanti pas une bonne grosse sucette, ni même une relation, enfin ça veut pas dire grand chose.

     

    Ni une ni deux j’envoie un message à l’intéressée pour lui demander de venir, je lui demande pas ce qu’elle fait, parce que je m’en branle en fait. Elle me répond qu’elle est en cours et qu’elle finit à 15h. 

     

    Parfait, viens à la maison dans ce cas, il y aura du monde, j’insiste sur le fait que nous ne serons pas seuls, je tente le coup du friendzonage, ça peut passer. J’en profite pour inviter ceux qui veulent venir dans la mesure du raisonnable pour pas que chez moi ce soit l’anarchie totale.

     

    Tim, Kate et 3 autres amis nous rejoignent, l’ambiance est sympa, Steph arrive, toujours impeccable, belle avec un grand b. Je la salue avec un check comme j’ai pu le faire avec l’ensemble des invités, je tente le coup du mec qui ne se souvient pas de nos échanges de salive, en mode détaché.

     

    C’est compliqué de pas la regarder mais quand je sens que je faiblis je regarde Kate et je suis calmé. Je parle à tout le monde, on est assez loin l’un de l’autre, elle est à coté de mon coloc, je lui avais demandé d’être pas trop loin d’elle pour me donner la possibilité de me rapprocher de la petite simplement en venant lui parler. Malin la guêpe.

     

    Après une bonne demi heure, je me dirige vers le poto assis à coté de la proie pour lui parler en français dans l’idée que Steph me dise « english please ».

     

    Bingo, les filles sont parfois prévisibles, elle me demande de parler en anglais, je lui réponds « excuse moi mais qui es tu ?! » avec un grand sourire, bizarrement ça ne l’a fait pas rire et me mange un « f*ck off ». Je lui dis de se détendre sinon elle va manger une mandale, et on commence à discuter de tout et de rien, on s’entend bien et cela se vérifie à chaque fois. Malgré tout, je garde en tête ma stratégie, je me lève pour parler à une autre personne en la laissant un peu en plan. Elle semble pas plus perturbée que cela et mon coloc récupère la patate chaude.

     

    Les gens partent au fur et à mesure, mes colocs rentrent, il y a un espèce de ballet de nationalités et de gens assez marrants. Je profite de ce moment de flottement pour revenir à la charge avec Steph pour éviter qu’elle parte. On finit par se retrouver simplement tous les 3 avec mon coloc, je lui fais un signe pour qu’il dégage bien loin pour finir seul avec elle dans le salon.

     

     

     

    Va falloir assurer…La suite dans le prochain épisode.

     

  6. Comme prévu un compte rendu de mes 40K hands jouées depuis cette reprise.

    La dedans, il y a du A game du B game et du C game... J'ai quand même progressé depuis cette reprise. Sur ma range de call 3 bet qui était trop large, sur mon %cbet qui était trop élevé (notament contre des CS). 

    J'ai tout de même des difficultés à trouver mes marques.

    Je joue 22/18/4

    je cbet 67% le fop, 48% la turn et 68% la river. Il faut surrement que je bet plus la turn.

    J'ai un Went to showdown de 24%

    Ci-joint mon graph (en jaune la courbe d'EV all in).

    40KH_nl_5.thumb.jpg.21aab62577e928a2cca2

    Dites moi ce que vous en pensez. Vos conseils sont les bienvenus.

  7. De l'intéret de ne pas jouer le premier soir (ou le meilleur call que j'ai failli faire !!)

    Nous sommes au Flamingo à Vegas il y a 5-6 ans. Je viens d'arriver le jour même après avoir enquillé quelques margueritas dans l'avion avec des ricains qui avaient envie de faire la fête et qui ont anticipé l'arrivée en terre promise. Il faut savoir que si nous allons à Vegas pour une semaine les locaux vont à Vegas sur 3 jours pour enchaîner non stop fête alcool gamble piscine drogue spectacles sex et shopping dans l'ordre que vous voulez avec un minimum de sommeil.

    Bref début de soirée je suis bien explosé je devrais aller me coucher mais bordel j'ai pas voyagé 10 000 km pour aller me coucher. Donc direction la petite poker room de mon hôtel le Flamingo, bien sympathique et à taille humaine. Je cave 200$ à la 1-2 et comme j'ai pas voyagé 10 000 km pour folder pré flop non plus je monte rapidement un stack sympa d'environ 900$. Et la au lieu d'aller me coucher sagement j'essaye d'atteindre les 1000 pour plier bagages. Sauf que ça prend du temps et que je commence à ne plus voir les cartes avec le jetlag et les cuba libre que je siphonne. 

    Arrive cette main. A ma gauche un belge, probablement là pour les wsop. Il a un stack de 1500$ (mdr c'est une 1-2 sans blague) et envoi des pralines à gogo. Il ouvre pré flop 10$, c'est payé

    une fois et je défends avec ;Jh;7h

    Arrive le flop ;Qh;4c;2h

    Le belge C bet 50$, et je suis le seul à voir la turn:

    ;8s

    Le belge continue d'envoyer et il mise un montant proche du pot d'environ 110$. Je paye et tombe la river:

    ;Ad

    Je check pour abandonner le coup et le Belge fait tapis. 

    Rétrospectivement sa mise ne fait pas beaucoup de sens compte tenu du board sauf peut être pocket QQ  ou AA. Et encore avec ces mains il miserait 3/4 pot pour être payé. 

    Mais bon peu importe je suis cramé et je n'ai pas touché donc je vais folder. Donc je regarde mes cartes et je dis:

    CALL. 

    En un quart de seconde gros coup d'adrénaline, je réalise que je viens de perdre 900$ comme un crétin en annonçant l'inverse de ce que je voulais faire. 

    Et la je corrige immédiatement en disant "sorry fold fold". Bref trop tard le dealer indique au Belge que compte tenu de mon annonce il peut décider si il m'autorise à folder ou si le call d'orgine tient. Le belge dit OK pour le fold et retourne ;5h;6h pour empocher le pot. 

    Mrd lui aussi il devait être sérieusement jetlagé pour overbet son stack en bluff sur un pot à 350$. 

    Bon ça m'a bien calmé cette histoire et j'ai eu la lucidité d'aller me coucher direct avec les jetons qui me restaient. 

    Si seulement le Belge avait insta-muck ses cartes j'aurais pu retourner Jack high sur un pot à 1000 blindes et obtenir le respect éternel des locaux à la table !! (mdr ils jouent dur ces frenchies quand même !!) 

    Bref le premier soir à Vegas si vous "devez" jouer allez vous coucher avant de ne plus voir les cartes :zzz:

     

    Le suckout:

    Nous sommes sur un super satellite à 500$ pour le main event des wsop. J'ai bataillé toute la nuit pour ce ticket et nous sommes pas loin de la bulle. 

    Je suis au bouton avec JJ et le short stack à ma droite regarde ses cartes, annonce "ah je sais jamais comment jouer cette main" et décide de faire tapis. 

    En toute logique sur un satellite il ne faut JAMAIS payer près de l'argent mais voler des blindes ou faire tapis en premier pour avoir de la fold equity (first in vigorish comme dit Dan Harrington). Donc je dois folder avec mes JJ mais avec ce qu'il a dit j'arrive à me convaincre qu'il a peut être une petite paire. Si je gagne ce coup je suis assuré des 10K donc je paye comme un greedy fishon. Il retourne AdQd et je perds mon flip pour me retrouver short. 

    Et la grosse galere je fais de la survie en espérant qu'un short bust mais non ils doublent et je me retrouve proche de la bulle avec un tapis famélique. Je vois arriver la BB et je réalise en regardant les autres tables que je suis bientôt mort. Je dois doubler. 

    Un autre short fais tapis et je retourne ;As;2d en BB. 

    Je suis gavé, j'ai bataillé des heures pour être éliminé à la bulle. J'ai un as, c'est maintenant ou jamais, je call. 

    Vilain retourne ;Ah;Qc et c'est parti pour un flop. En voyant ses cartes je suis soulé. 

    flop: ;Qd;9s;2c 

    Turn:;2s (oui papa, le 2 outer à 10 000 :frantics:)

    River: ;4c

    Je quasi double, le short bust et quelques minutes plus tard c'est le soulagement dans la file pour cash out. 

    Ce que je garde de ce coup c'est le fair play du type qui s'est fait éliminer avec son AQ. Grand sourire, le type s'est battu aussi pendant des heures pour finir sur un horreur mais il reste zen. J'essaie de m'en souvenir quand je prend un sale coup. 

    Pour la petite histoire j'ai vendu mes jetons de tournoi 9900$ (ils paient en 20 jetons tournoi de 500$ à utiliser impérativement) dans la queue pour l'inscription au main event. Je devais rentrer en france et modifier mon billet coûtait pas mal de sous. Donc j'aurais pu perdre les 10 000 plus la modification du billet et l'hôtel ça faisait un swing à 15K que je ne pouvais pas gérer à l'époque. Donc j'ai pris les sous.

    Une erreur, j'aurais du le jouer ce ME. Le pognon est au paradis de l'agent (en fumée au ciel ndlr) et j'attends toujours pour le ME !!!!!

    Jeudi 23 juin départ pour Vegas et le monsterstack. 5 days left !!!! :yahoo:

     

     

  8. Petit billet de blog rapide, pour me fixer un objectif pour les prochaines semaines.

    Après une petite pause poker, je m'y remets doucement, avant un beau programme de tournois à Vegas début aout (dont le tournoi PLO du jeudi au Wynn, et grind des tournois à 130$ à l'Aria et Bellagio).

     

    Pour le online, j'ai besoin de motivation, clairement. De petites valorisations honorifiques.

    Je me suis inscrit sur Pocketfives.com il y a peu. Pour ceux qui ne connaissent pas, on peut renseigner sur Pocketfives nos pseudos online. Nos totaux de gains s'additionnent, et des classsements prenant en compte les ITM des douze derniers mois sur les tournois "Scheduled" sont mis à jour, sur 4 niveaux:

    • Monde
    • Pays
    • Région
    • Ville

    Voici ma fiche actuellement (je me suis fait un petit plaisir en mettant ma photo CP Radio :geek: ):

    88621824p5.jpg

     

    405653p52.jpg

     

     

    Pour commencer, on va se fixer un premier objectif atteignable:

     

     

     

    => Objectif level 1:  entrer dans le top 20 de ma ville,  Amsterdam. 

     

     

     

    Let's go.

     

    • 2
      entries
    • 2
      comments
    • 194
      views

    Recent Entries

    A-Oslott-A
    Latest Entry

    Salut à tous,

     

    Bon cela fait un petit moment que je n'ai pas posté sur CP... non par envie mais juste par manque de temps. Je vais donc essayer de prendre un peu de temps pour m'y remettre. 

    Pour ce premier post, je voudrais juste expliquer le titre du blog !!!! La révolution ..... Pourquoi la révolution ? Parce que j'ai trouvé une méthode infaillible pour battre toutes les limites ? Non. Parce que l'année 2016 marquera un tournant dans la vie du poker ? Heu pourquoi pas .....Parce que je viens de prendre un petit billet de 500k€ et que je viens de me mettre à la NL 10K€ ????? Et ben oui ..... Heu ou pas......Et non, malheureusement pour moi je joue toujours les mêmes limites même si ma BK a un peu évolué à la hausse.

    J'ai voulu l'appeler Révolution tout simplement car c'est l'année du changement et des bonnes résolutions : tournoi live, coaching, twitch..... Vous allez me dire que ce n'est pas une révolution ? Vous n'avez pas tort  mais je trouvais que ça claquait plus comme titre :8]

    La première résolution est l'envie de progresser. Cela fait quelques années que je joue au poker (pour ce qui veulent vous pouvez allez voir mes anciens blogs) et depuis toutes ces années, je n'ai pas eu l'impression de progresser énormément (en fait je ne m'en aperçois certainement pas....). Je lis des bouquins, des blogs, je regarde des videos..... Mais j'avais l'impression qu'il me manquait un petit truc.....  Je me suis donc décidé à prendre des séances de coaching !!!!! 

    Première recherche sur le net et je tombe sur Poker Académie (PA pour les intimes)...... Je cherche, cherche et recherche le coach idéal, un ptit ou un grand ? un blond ou un brun ? Des yeux bleus ou marron ? Mouais, en fait après quelques minutes, je me dis que la couleur des yeux n'a pas forcément d'importance :rofl:. Je recherche donc un coach qui est en adéquation avec ce que je recherche : Progresser en MTT sur de la 10€ et 20€.... Et là je tombe sur The Coach : Guillaume Maréchal alias BOB VEGAS ...... Ci-joint un ptit lien : http://www.poker-academie.com/forum/membres/bobvegas.html

    Premier contact plutôt sympa, un bon feeling.... Je me décide donc de dépenser une partie de ma BK pour m'offrir quelques sessions de coaching !!!!!! J'opte pour la full version : un leak finder (première session durant laquelle le coach analyse le niveau du joueur, son style, ses qualités, ses défauts en vue de cibler les points à travailler) + 10 séances de coaching !!!!! séance allant de 40min à 2h suivant les sessions. Les séances ont commencé en septembre et ont duré environ 5 mois.

    Les séances de coaching sont diverses et variées. On parle de tout et de rien ,des nike air aux visas, de la traversée du désert au bon couscous de  Yémma .....Ok je sors !!!!!! Pour en revenir au Coaching je suis super content de l'avoir fait. Guillaume est à l'écoute, il s'adapte à votre jeu et vous propose des solutions pour optimiser votre jeu et non vous imposer son style. De plus Guillaume est disponible..... Vous êtes en train de deep run un petit tournoi à 1h du matin à 20 left et vous avez envie d'être coaché ... Pas de soucis BOB VEGAS est là !!!!!

    Le coaching permet aussi de se remettre en question et de se (re)-poser des questions sur des situations classiques. Cela m'a permis de retrouver un jeu plus varié, moins automatique et plus pensé. Il faut savoir que le coaching ne donne pas des vérités mais offre des pistes de réflexion sur la façon de jouer. C'est un bon complément aux bouquins et aux videos. Il ne faut pas s'attendre à faire 5 mois de coaching et être un nouveau champion du monde...... Pour que le coaching soit efficace, il faut tout d'abord avoir envie de progresser, il faut être ouvert à la critique, il faut être patient et bien sûr avoir un minimum de base pokeristique..........

    Avec le recul, je suis super content d'avoir pris quelques séances de coaching.... Il faut dire que pendant ces 5 mois, j'ai eu la chance de chatter comme un dingue, à vrai dire avec les séances de coaching j'ai pris une assurance chattage... Tu payes 5% du prix en plus et tu chattes comme jamais....(option permise uniquement sur Poker Académie)...:rofl:  Non sans déconner le coaching a re-dynamisé et redonné du sens à mon jeu. Je voulais vraiment remercier Guillaume pour sa pédagogie et sa disponibilité......

    Voilà, je voulais juste partager mon expérience du coaching et en espérant que cela aidera les joueurs qui hésite encore ou qui se pose des questions sur les bienfaits du coaching.... Le prochain post sera certainement consacré aux TWITCH... Et oui j'envisage certainement de faire ma petite chaine twitch histoire de partager sur le poker de manière un peu plus dynamique.... D'ailleurs si vous avez des attentes particulières ou des idées n'hésitez pas je suis preneur..... Ou si vous ne voyez aucun intérêt de suivre un switch d'un joueur jouant sur les MTT à 10 ou 20 balles, n'hésitez pas non plus :)))))

     

     

  9.  

    Cette fois …on y est …

     

    La valise est presque prête, le crane est rasé, le change a été fait et j’ai un programme assez clair pour le côté poker.

     

    Le cash est réparti entre ma nouvelle super ceinture « porte-monnaie » et mes poches. Mon backpack est moins lourd que mes derniers voyages. Cette fois, j’ai décidé d’arrêter de me prendre la tête avec 36’000 tenues pour des hypothétiques activités que je ferais de toute façon pas …vu qu’entre le poker et mon autre activité favorite ….

     

    ….qui est  … la bouffe … je pense que je serais largement dépassé par les possibilités qui vont s’offrir à moi.

     

    Chaque fois que je suis à Las Vegas, mon plus grand problème c’est de réussir à passer dans tous les nouveaux bars, restaurants qui semblent super cool pour tester certains nouveaux concepts food (que je rêverais d’importer proche de chez moi en Suisse)

     

    Mon programme « Bouffe » (non exhaustif)

     

    EggSlut

    Shake Shack

    El Dorado Cantina

    Chayo Cantina

    Guy Fieri’s El Burro Borracho

    Hash House a go go 

    In-N-Out Burger

    Holstein’s Burger

    Taco El Gordo

    Commonwealth

    Le Thai

    Metro Pizza

    Chad Thai

    Born and Raised 

    Borracha Mexican Cantina

    Fatburger

    Bacchanal Buffet

     

    Je balance entre mes anciens coup de coeur et les nouveaux concepts à tester, même si je fais pas forcément des folies en faisant la part belle aux restos mexicain, asiatique et burger.

     

    Je passerai aussi au buffet de l’Excalibur …non parce que c’est bon, mais surtout parce qu’il sera gratuit pour moi :  1x Diner Vendredi ou Samedi, 1x Brunch Samedi ou Dimanche et 1x Breakfast du Lundi au Jeudi …merci MYVEGAS de limiter le choix pour les buffets gratuits à ces buffets relativement moyens. J’aurais pu avoir un buffet à l’Aria ou au Bellagio, mais pour ça il m’aurait fallu dormir dans un hôtel de groupe MGM …ce qui ne m’arrangeait pas cette fois.

     

     

    Mais avant de commencer ce programme alléchant, le premier matin je passe chez Massage Envy SPA pour une remise en état de la bête après le long voyage.

     

    Demain décollage  et après 8h30 + 5h30 de vol et une halte reposante à Montréal de 3h …je serais enfin dans la chaleur étouffante et bienfaisante de Vegas … ça étonne au début lorsque tu arrive de nuit et qu’il fait encore 30 degrés ….outch !!!

     
    Si vous êtes sur Vegas ...n'hésitez pas à me laisser un message ... je bois volontiers quelques bières en parlant français :D
     
    Et si vous avez une bonne adresse de BBQ coréen .. je suis aussi preneur ....:P
    • 1
      entry
    • 4
      comments
    • 173
      views

    Recent Entries

    ARJEL59440
    Latest Entry

    bonjour les amis j évite les présentations  habituelle on en a marre des blogs qui nous ne font plus rêver, avant j avais hâte de lire les nouveaux blogs ,ils me faisaient kiffer grave!!!mais a l  heure actuel  je les trouve bien triste pas vous? soyons honnête qui n a pas rêver un jour d être le nouveau elky ou de vivre une histoire a la isildur ? put**n c est  mec nous font bien rêver!!!c est pas pour ça que l on joue d ailleurs ?moi perso OUI!!!

     

    6xblink2

    Xblink aurait prétendument transformé 11$ en un peu moins d'un million en un mois, après avoir décroché un tournoi de Pot-Limit Omaha sur UB puis réussi une incroyable série aux plus hauts enjeux de cette même variante, toujours sur Ultimate Bet.

     

    2bengrundyPLO2

    Ben Grundy a posté sa courbe de Pot Limit Omaha, affichant au monde son bénéfice de quelques 8 millions de $ sur 320 000 mains.

    Mais ce qui est encore plus surprenant, c'est qu'il joue ce PLO à des limites "nosebleed" (tellement hautes qu'elles font saigner du nez), mais qu'il n'a jamais connu de gros downsing. Et en PLO s'il vous plaît !

    moi j en rêve tout les jours ,quitter ma  routine, mon train train quotidien  j en ai  marre ça me soul grave!!! oui je veux une vie de luxe   oui je veux que l on parle de moi ,oui je veux faire la couverture des magazines!!! et alors au moins je l assume moi et vous pourquoi vous ne débloquer pas votre épargne  constituer a la sueur de votre front pour tenter un truc de fou ? au lieu de vous dire au moins avec ça je vais payer mes put**n  d impôt!!!si  vous avez envie de vous dire a 60 ans a si j avais su mais il sera trop tard les mec la vie elle passe trop vite pour exemple mon père est mort a 50 ans et ma mère a 54 ans et pourtant ils avaient des projets pleins la tête mais la mort ça elle s en fou elle viens vous chercher quand même!!! alors oui j ai envie de mettre du piment dans ma vie mais j ai besoin de votre aide les mec encourager moi , aider moi  aiguillier moi !!!

    mon défi je fais le faire en cash game omaha ! oui j ai pas choisi le plus facile mais bon le no limit ne me fais plus rêver!!

    pour le moment je suis loin d être isildur.... avec mes 400$ de bankroll mais bon d après les magazines ils ont démarrer avec beaucoup moins!!!et bien je vais tenter quand même l aventure! il est fou le mec , il se prend pour qui ? j anticipe déjà vos réponses , mais au moins j aurai tenter et vous aurez peux être sortie   de votre routine de m**de!!!!

    le fou vous annonce déjà ses objectifs:

    -être régulier de la 10 /20$ sur winamax

    -aller vivre a malte pour grinder les plus hautes limites du .com!!!

    d ailleurs voici ma maison a malte ptdr

    Afficher l'image d'origine

     

    ma gestion de bankroll sera porter sur l agressivité  et mes miles durement acquis me serviront a tenter des shoots sur des tables plus hautes pour quitter les micro limites le plus vite possibles !!!!

     

     

     

     

     

  10. Après un jolie run dont je vous avais compté les exploits, j'ai subi le down dont VOUS m'aviez compté les exploits également.

    Oui, j'ai doublé ma BR en 3 jours et après mon post je l'ai dilapidée en 3 jours après mon cash out... 

    Pourquoi ? Parce que j'ai été pris dans une spirale de "je joues plus gros" agrémentée d'un jeu de moins en moins bon, puisque trop confiant dans mon run.

    Bref, j'ai cash in. Seulement 30 euros pour commencer et j'ai suivi vos leçons, j'ai commencé par m'obliger à jouer dans des BI de 3 euros qui m'ennuyaient auparavant. Pour parer à l'ennui, je 3-tables désormais, et ça se passe pas trop mal, puisqu'après quelques montagnes russes, ces 30 euros se sont transformés en 80.

    On est loin de la folie des High-Stakes, je le sais bien... mais j'en suis pas mécontent. J'ai l'impression de m'améliorer à chaque fois, de prendre des spots que j'aurais pas pris avant, je lis beaucoup mieux (pas toujours), je bluffe mieux et j'utilise mieux mon image (je crois).

    Exemple typique, issu du seul véritable écart de BRM que j'ai fait, mais non des moindres : jouer quelques mains de NL50, juste pour le plaisir des sensations et parce que j'en avais vraiment envie !!

     

    Une table très nit préflop et très dangeureuse postflop. Une table pas évidente quoi...
     

    Je vous détaille cette dernière main que j'ai jouée avant de me tirer avec le pognon et dont je ne suis pas peu fier, mais avant une petite recontextualisation me parait nécéssaire :

     

    Mon stack : environ 50 euros à 2 euros près.

    Joueurs : 8

    Sans hud à l'appui j'estime avoir eu des stats du genre

    30 mains jouées.

    VPIP : 35/40 (chiffre élevé à cause des 3/4 dernières mains relancées).

    A% : 60% dont 75 % d'ouverture 1/2 pot.

     

    Main précédente : Je suis une relance en MP  à 3BB de l'UTG+2, tout le monde se couche jusqu'au chip leader très nit qui Squeeze avec un 3bet à11 BB au CO...

    J'avais A10o, je ferme ma gueule et me couche, avec son stack (120 euros), il lui suffirait de miser le pot au flop pour que je me couche, à moins que je touche ma double paire... et encore.

    À chaque fois qu'il y a eu un 3bet dans cette partie, j'ai fold et je l'ai prouvée une fois encore. Jusqu'à présent j'ai pas eu de monstre pour défendre et tout le monde jouais nit...

    Je le savais, je savais que c'était ma faille et je savais (ça fait beaucoup de chose que je savais :relax:) qu'un bon joueur en profiterai, d'autant plus s'il a un gros stack.

    Main suivante : :Ad:4c. Je relance 3BB tout le monde se couche jusqu'à lui et là je me dis : S'il est bon, il va me 3bet quelque soit sa main, parce qu'il sait que j'ai peur, que je joues un peu trop lag au vue de mes dernières mains et qu'il sait que si j'ai pas une poubelle, il me fera folder quand même dans 95 % des cas, au flop si ce n'est pas déjà le cas préflop...

    (Ceci dit, A4o c'était quand même pas terrible pour relancer, mais je savais que je pourrais m'en sortir plus ou moins postflop contre un autre adversaire)

    ET... c'est exactement ce qu'il fait à 9BB.

    Vu mon stack et ma "pas envie de perdre un centime sur cette partie", je me suis dit "put**n faut que tu fold, t'attends les preniums et tu envoie tout." 

    Mais dans le même temps je me dis que si j'ai réussi à me mettre dans sa tête, qu'il a fait exactement ce que je pensais qu'un bon joueur aurait du faire, que c'est un bon joueur, il faut que je tente le coup, que je lui montre qu'un petit conn**d de fish comme moi qui apparaît pour la première fois sur ses tables de NL50 peut lui manquer de respect en suivant sa sur relance !

    Je call en me disant put**n dans ce coup-là, t'engages tes 50 balles. C'est son 1/3 de stack ou c'est ta Fishy BR suivie d'un tilt à dommages collatéraux.

    Flop :Ah:Qh:7c

    Cool je touche la top, pas cool parce que sur une sur-relance - qui plus est d'un joueur nit - il a assez souvent des AT+, KJ+ et grosses paires qui peuvent trouver un beau brelan avec ce Q (cet A ?), sans parler des tirages couleurs éventuels qui peuvent tomber. En plus, il est en position...

    Parce que j'ai pas de couilles, je décide de n'ouvrir qu'à 1/2 pot et puis couilles ou pas, j'aurais jamais ouvert à la taille du pot  (sauf si j'avais un très gros stack contre un fish).

    Ni une ni deux il me suit, évidemment.

    Notamment parce qu'ouverture1/2 pot ça peut vouloir dire :

    - "J'ai un tirage et je veux que tu te couche au cas où je le touche pas"

    -"J'ai la Q, mais je veux te te faire croire que je veux te value"

    - "Même si j'ai rien, je veux surtout pas lâcher ce pot"

    -" Je suis un fish et je veux te bluffer"

    Et j'en passe...


    Turn : 

     

    :9d

    J'ouvre à nouveau 1/2 pot dans l'idée que mon 2barrel le fera folder...

    Suivi.

    m**de m**de m**de.


    River : 

     

    :2h

     

    m**de ! Evidemment, je check dans l'idée d'un fold s'il mise au minimum 1/2 pot... même 1/3 j'aurais foldé.

    Et grande surprise il check back...

    Je ne saurais jamais ce qu'il avait puisque j'ai gagné cette main à 25 euros ! :dance:

     

    Bref, très content de ce read issu de la connaissance de mon image, même s'il était possible qu'il ait eu KK ou JJ... Allez savoir !

     

    Ce soir je me calme en retournant sur une session 3/4 tables de 50/50 en 6-max, 

     

    Ah... et j'ai investi dans un hud : Xeester pour les low games BI < ou = à 20 euros car pas cher, mais je me rends compte qu'il manque de pas mal de stats qui me paraitrait vraiment intéressante pour exploiter autrui, entre autres sur les tailles de mises (%age de min raise, %age d'ouverture pot ou 1/2 pot, etc).

    Ouais je sais, c'est une remarque étonnante pour un mec qui joues sur son smartphone...
     

    Prochain objectif : montée ma BRà 200 euros, Cash out 50 euros (comme ça vous m’engueulerez moins) et montée aux BI à 5 euros.

    Sinon j'ai joué un MTT "The Storm 5 euros", j'étais 7eme/200 dont pas mal de re-entries après 1h30 de tournoi, j me voyais déjà ITM et là je tombe sur KK que j'utilise pour 3 bet le raise de l'UTG.

    Je sais pas pourquoi, mais j'en étais sûr : je me fais 4bet shove par le mec à ma gauche, étonnamment 6eme du tournoi à ce moment là.

    Je le sais, tu as ta paire d'as, mais parce que je ne suis pas encore assez bon pour lâcher ma paire de roi, je vais te laisser m'éliminer...

    Et il en fut ainsi !

    Obligé de me coucher après pour pas être mort le lendemain au taf je m'endors énervé et avec une frénétique envie de jouer le lendemain matin, vous vous en douterez...



    Bref, je reposterai quand j'aurais triplé ma BR.


    Palpa-teenager

     

    Désolé pour tous les "put**n", c'est pas très correct.

  11. Jeudi 5 mai – 7h15 – intérieur jour…

    Blague à part, c’est partit pour l’Open de la Plaine d’Aunis, l’open de mon club de poker. Il est donc 7h15, réveil – douche… grin.gif

    Mes affaires sont prêtes depuis la veille au soir : fringues – patch RKH – card protect – écouteurs… Je profite du café pour revoir la structure du tournoi et mon plan de jeu. Rien de révolutionnaire, prendre le temps avant chaque action, analyser les situations, les profils, les stacks, les sizing, anticiper les actions sur les streets suivantes… Pas de plan concernant la range de mains sur mon début de tournoi, j’envisage de m’adapter à la table et prendre le temps d’observer les joueurs.

    Au moment de partir, je croise mon voisin qui me parle de notre discussion d’hier, je l’écoute à moitié et finis de lui dire : « on verra ça plus tard ».

    Dans la voiture, je me dis qu’il ne faut pas que je me mette trop de pression. Ce n’est pas un EPT… Mais c’est mon EPT à moi ! Malgré mes récent début live, mes 2 victoires en tournoi au club, je me suis fixé le challenge de gagner un open ; j’ai un besoin quasi « viscéral » de gagner ! J’y peux rien. Peut-être tant mieux, ou pas, toute façon je n’ai pas le choix ; je n’essaye pas d’avoir le choix non plus. J’ai besoin de prouver que tout le temps passé à travailler mon jeu, lire, visionner, jouer, porte ses fruits. Passer un cap. ev+.gif

    Arrivé au club 8h40, à cette heure il n’y a que mes potes du club qui s’affairent avant l’arrivée des participants. Il est prévu environ 115 joueurs. Je prends un coffee.gif, une rarissime clop compte tenu de l’heure, et je récupère mon ticket : Table 12 ! Sur 12 ! Donc une des premières à casser, inutile de créer de metagame, je vais simplement observer les joueurs que je pourrais retrouver plus tard. Ça ne m’amuse pas mais je dois rester concentré. Ce n’est pas si grave. Next.

    9h30 – début du tournoi, je perds les 2 premiers coups que je joue. Je n’insiste pas sur les coups compliqués où je n’ai rien touché.  Je m’impose de ne pas jouer de coup trop élaboré. Faire simple. Ouverture UTG d’un joueur sérieux de mon club, call par mon voisin de droite, je découvre A♥A♦. Ok on est à 50/100, l’ouverture est à 225 + 1 call.

    Connaissant l’open raiseur il peut être sur une très bonne main. Je prépare d’abord 675 puis me ravise, je dois isoler. J’opte pour un 3bet à 875. Je ne veux en garder qu’un. Et s’il a JJ+ ou AK je pense qu’il va call et que le calleur va fold. Tous fold jusqu’au relanceur initiale… Il prend son temps… Je le connais mais lui aussi me connait… Forcément. m**de, il fold ! Idem pour le calleur. Plus tard il me dira avoir 88. Il a décidé, lui aussi, de jouer low variance en ce début de tournoi.

    A la reprise de la 1ère pause, la table casse. Table 9… Super ! Encore une qui devrait casser rapidement ! Pfff Et Là je tombe sur une table de dégen facepalm.gif. Enfin surtout un et les autres ont sans doute pris la dynamique. C’est le moment de toucher des premiums  ! 2 joueurs étaient à ma table précédente, un dégen, un qui semble d’un niveau très faible. En face de moi, par contre, un très bon joueur (vu au TIC) ; il joue large et très fort post flop.

    Après 3 heures à cette table, j’ai plus été spectateur qu’acteur. Sans carte et avec des pots qui s’emballent vite preflop, je n’ai pas trop le choix. La plupart des pots son 3bet voire 4bet.  

    Dans ce désert de carte, j’ouvre J♥Q♥ UTG+1. Compte tenu de mon image je pense qu’on me situe sur autre chose que QJ, un call ligh par un joueur en position sur moi ne me dérangerait pas. Et puis le but est de me faire payer quand j’aurai de grosses mains ; quitte à en perdre avant. Sauf que je me fais 3bet par un joueur en MP. Il call beaucoup mais je ne l’ai pas vu trop 3bet… Je fold d’autant qu’il m’envoie 5.000 sur mon ouverture à 2.200 (blind 500/1000). Le sizing + mon image + son play (3bet vs call + souvent) = fold. Et de toute façon, JQ est une main que je n’aurais pas jouée habituellement dans cette position.

    Nouvelle main : un joueur modérément actif ouvre à 2.200 en position UTG + 1, (blind 500/1000), 3bet par le 2ème joueur à sa gauche à 5.000. Ce joueur est plutôt serré. Je découvre A♣A♥ ! Au vu des profils et des actions, je pense qu’il doit y avoir du lourd. A un moment j’envisage de faire tapis… Mais j’ai le stack moyen à 25.000 env. et puis ça me parait ridicule de push. J’opte pour un cold 4bet à 15.000 ; je décide de faire chère car je veux iso bien sûr mais en plus mes 10.000 restant me commit selon moi ce qui devrait freiner un des 2 joueurs.  Le scénario s’annonce parfait puisque l’open raiseur fais tapis et nous couvre tous les 2 ; mais de peu. Je le mets immédiatement sur les rois et le joueur qui a 3bet devrait fold.  C’est mon premier 4bet. Le relanceur initial 5bet shove sur 3 et 4bet ; comment pourrait-il payer ? Il call en - de 10 secondes !!! Qu’est-ce qu’il peut avoir pour call dans cette situation ? QQ ? AK ? ça me parait optimiste ! L’open raiseur est selon moi un bon joueur contrairement au 3betteur ! Bah call, je ne sais pas si je dois être content ou pas ? Mais je ne vais pas fold !!!

    AA vs KK (open raiseur) vs QQ (3betteur) board : XXX X Q envy.gif

    Là j’ai fait ce que je n’aime pas, tellement dégouté ! Je lui demande : Tu nous vois sur quoi quand je 4bet 15.000 avec un stack de 25.000 et qu’il shove ces 30 blind PF  après 3bet, 4bet ?

    Bah à rien en fait, je suis idiot car j’ai bien vu son niveau ! Il a vu QQ et c’est tout et si ma main avait tenu j’aurai été content ! Il finit par me dire qu’il pense que j’ai …… roulements de tambour : KJ !!! J’ai pas relevé sur le moment, totalement incrédule. Avec le side pot je me retrouve à 6.000.

    La suite va devenir peu passionnante niveau poker ! push or fold !

    Je push all in avec 53s vs une ouverture d’une joueuse assez large (pas physiquement hin !) et un autre push avec  TT non call qui me fait monter à 9.000.

    Un gros stack arrivé depuis peu à la table ouvre en MP, call par le bouton, une joueuse compétente et plutôt active, j’ai 7♣7♠ de SB . Je suis prêt à jouer un 50/50 même si prendre le coup direct me va bien . Il y a avec 77 le risque d’être en 20/80 est important, mais bon, au vu du spot :Je push… call par OR avec A♣K♥ et fold du 3ème joueur.

    Board : XXK X A et voilà mon open terminé !ko.gif

    Avec le recul je me demande si je pouvais patienter encore un peu de meilleurs mains et des spots avec une fold equity + importante ? Votre avis m’intéresse si vous avez lu jusque-là !  

    … Après une nuit perturbée où je n’ais cessé de penser à ce pot en 3 way, je repense à la main sur laquelle le joueur au QQ, que je n’ai pas vu finir la journée, m’a dit : KJ ! Et je repense alors à ce coup de BB. Le joueur très bon (des TIC J) ouvre du bouton et je l’ai 3bet avec K♣10♣. J’ai remporté le coup à l’abattage. Ce serait donc ça ! Il m’a vu 3bet light sur une ouverture du bouton et il a associé ce coup à celui où je 4bet !!! Ok ok !!! Bref. facepalm.gif

    Voilà, prochain tournoi ce week-end à Tours cool.gif, un beau tournoi sur 3 DAY ! Ajustement : m’enlever la pression, prendre du plaisir (j'en prend même avec la pression mais bon) ; et nouveau challenge : rester impassible au bad ninja.gif. Ça frise le masochisme vu la violence quand on sort d’un tournoi… Mais je ne peux pas m’en passer J

    A+ rock.gif

  12. Bon voila, une journée un peu plus longue !

    On était donc sur 6 victoire et 4 défaite hier !

    Aujourd'hui :

    Début de Session : 15h35

    Fin de Session : 17h30

    Nombre de Partie : 18

    Win/Loose : 12/6

    Bankroll : 27.56€

    Ce qui nous donne donc pour le moment 18 victoires pour 10 défaites ! Soit 64% de victoires, on bat tout juste le rack !

  13. De retour sur Paris, un petit bilan s'impose sur cette "trop" courte semaine à Vegas...

    Tout d'abord je tiens à remercier Krystofff pour ses conseils, les moments passés ensemble en tournoi, la soirée Margarita...kzu pour cette folle soirée cash et bières...Wanass pour les plans hotels:up)

    Et bien sûr tous les Cpistes, ceux que je connais déjà (Zizi, Calou,Yoyo...) et ceux que je serai peut être amené à rencontrer...d'avoir suivi mon blog et pour leur soutien, leur message, leur avis:potes:

    Je dois l'avouer quand l'idée m'a pris de faire ce blog, je ne pensais pas avoir autant de lecteurs et rapidement j'ai été un peu débordé par le manque de temps et la mise en forme. J'ai essayé de faire mon mieux afin de vous rendre la lecture interessante, distrayante et le plus proche possible de mon quotidien (poker, soirées, rencontres, vie à Vegas, joies, peines, galéres...)

     

    Au niveau financier, même si je partais aussi pour des vacances (le cout d'un séjour à Vegas n'est pas plus élevé qu'une autre destination) la réussite n'est pas présente. Je ne rentre pas gagnant et l'objectif de rembourser mon voyage n'est pas atteint:mouchoir:

    - Sur 7 jours (le dimanche du retour ne compte pas) j'ai joué 8 tournois pour 2 ITM et 3 demi-finales (dont 11e et 12e place)

    cout des buy in: 1350$ et seulement 746$ de gains = -607$

    J'avoue avoir les nerfs, car revenir perdant avec 2 ITM + une 12e et 13e place, pas cool !!! Mais c'est ainsi, on a pas passé les flips et pris 2, 3 bad en fin de tournoi qui n'ont pas permis de faire dans le top 3, places qui permettent de prendre le gros gain, surtout que generallement ça deal rapidement à Vegas.

    On se consolera avec 2 lignes Hendon Mob de plus, même si cela ne me rapporte rien...sauf la gloire !!!

    - Coté cash game, on est pas mieux même si on s'est refait légèrement sur les derniers jours - 310$. Après un départ catastrophique -900$, faute d'avoir joué fatigué, énervé parfois, sans préparation mental, impatient, sans sélection de ses poker room et joueurs aux tables, directement derriere les tournois et quelques bads...mais tellement l'envie de jouer et de ne pas perdre son temps. On a réussi à avoir la présence d'esprit de se calmer et de revenir aux fondamentaux pour ne faire que des sessions gagnantes (mais jamais d'exploit, comme pour les ITM) à partir du mercredi.

    Ce qui me fait vraiment chi** car revenir perdant de Vegas en cash game, 1ere fois en 4 séjours, normalement pas possible en jouant sérieux:sais-pas: Mais j'en connais les raisons et ça me rassure un peu même si ça ne m'excuse pas !!! A ne pas oublier pour une prochaine fois papa...moi qui pensais tester la 2/4 cette année, on a connu la 1/1 du Linq !!!

    Pertes totales poker: -917$, on a pas tué sa bankroll $ mais on ne joue pas pour perdre non plus:lis-ca: et cela gâche un peu le plaisir de revenir perdant.

     

    J'espère avoir réussi à vous faire un peu rêver en attendant l'arrivée des "vrais joueurs" pour les WSOP et leurs exploits; même si je pensais avoir plus de choses à vous raconter et à vous montrer|^...7 jours pleins à Vegas vraiment trop court !!!

    Moi en tous cas j'ai kiffé mon séjour, comme à chaque fois...On aurait pu faire mieux mais on a mal géré quelques situations, l'experience et se souvenir de ses erreurs pour faire mieux la prochaine fois.

     

    image.jpg

  14. Salut !

     

    Je poste ce petit billet pour signaler aux âmes égarées qui seraient tombées sur ce blog par hasard que je suis toujours là, même si j'ai considérablement ralenti mon temps de jeu au poker et me suis imposé des limites de responsible gaming (jeu responsable) pour éviter de perdre trop d'argent :)

     

    On va dire que globalement, je gère à peu près mais ça reste difficile de ne pas craquer dès que j'arrive à monter une BR... Du coup ma technique c'est de me forcer à cashouter ce qui m'évite de tout perdre... C'est probablement très risible pour la plupart d'entre-vous (ceux qui jouent et arrivent à faire croître leur BR sans jamais dérailler) mais c'est la seule solution que j'ai trouvée pour éviter de devoir systématiquement arrêter pendant de longues périodes après avoir trop perdu...

     

    Je me suis par ailleurs "spécialisé" (certains en voyant mes vidéos poker se diront très certainement que je suis un gros fish, donc le mot n'est peut-être pas bien choisi... On dira donc plutôt que je me consacre presque exclusivement à ce type de jeu, bref...) dans les formats "Spin and Go" et "Expresso" que j'affectionne beaucoup.

     

    Le fait de devoir gérer des tapis peu profonds rend le jeu mathématiquement plus simple à rendre "profitable" et globalement je m'en sors pas trop mal.

     

    J'ai récemment commencé à enregistrer mes sessions de poker sur tablette Android pour les poster sur ma chaîne YouTube, en attendant d'avoir à nouveau ré-installé mon bureau et le PC (j'ai déménagé l'année dernière, j'ai encore pas mal de choses à finir avant de m'attaquer au bureau).

     

    Bref, j'invite les plus curieux d'entre-vous à regarder mes vidéos et à -- si ça vous plaît -- me faire part de vos avis et retours via les commentaires.

     

    Merci à vous !

     

                      hehe2 / RotoGluOn

     

    Chaîne YouTube : http://www.youtube.com/user/rotogluon

     

    Premier épisode : https://www.youtube.com/watch?v=6-pBwcgcJDY&index=1&list=PLe1Ls9I2t49HmXlY6pTn8W_WYRfLbANnh

     

     

     

     

     

     

     

     

    rotoglueye-fx-2448x2448.jpeg

  15. Bon pour faire bref, comme j'ai un peu break even et que j'ai pas eu beaucoup de temps, j'ai pas touché aux cartes ces dernières semaines .

    J'aurais plus de temps fin Mai, à bientôt .

  16. Semaine 13

    J'ai du m'absenter 2 jours pour visiter ma famille. En revenant à la maison, j'étais pas trop motivé pour revenir au grind alors j'ai décidé de me prendre un jour ou deux tranquille... Terrible erreur, je n'ai pas touché au poker pendant une semaine entière.
    Leçon à retenir, ne pas prendre 2 jours off de suite.

    Semaine 14

    Finalement je me suis remis aux tables et joué environ 20k mains. J'ai repris en NL10 et retenté la NL 20 ensuite et j'ai plutot bien run.
    J'ai recommencé à étudier le cours intermédiaire et ai fini les chapitres sur le preflop.

    Graph de la semaine 14

     

    t5AF3Nc.png

     

    Semaine 15

    Commencé par un stoploss, puis un run pas terrible le reste de la semaine. Globalement je ne me sens pas mal aux tables. J'ai probablement pas un gros winrate en NL20 pour le moment mais je suis confiant dans le fait que ca va s'améliorer sur le long terme.
    J'ai joué de nouveau 20k mains et ai étudié beaucoup les chapitres sur le flop.

    Graph de la semaine 15

     

    yosutT3.png

     

    Objectifs de la semaine 16

    - jouer 25k mains
    - finir les chapitres sur le flop

  17. Cinquième soirée 

    8 MTT pour 350 euros 
    0 ITM + une qualif jour 2 
    et résultat net -350 

    Détails 

    Pas de détails pour ce soir, pas la motive après cette soirée frustrante 

     

    Event 10 : 

     

    Qualifié au jour 2 avec 72 000 

     

    Event 33 : 916 / 1594, gain net : -30 


    Event 34 : 262 / 803, gain net -200 


    Event 35 : 2056 / 3719, gain net -20 


    Event 36 : 179 / 613, gain net -20 


    Event 39 : 137 / 1188, gain net -50 


    Event 40 : 2617 / 4590, gain net -10 


    Event 42 : 1165 / 2170, gain net -20

  18. Super , après 800 games je me retrouve toujours à grinder les 50 centimes, je viens de me prendre un sale run , je vous ne montre pas la courbe ça pique les yeux. Du coup de retour en 0.50 ...

  19. Bonjour à tous !

    Pour ceux qui ne l'ont pas lu dans mon dernier billet de novembre dernier , je vous avais annoncé que je partirai pour mon premier pèlerinage à Las Vegas en juin pour jouer les tournois annexes à la marge des WSOPs.  J'avais également précisé que je me donnais 6 mois pour financer le voyage (avion, hôtel, nourriture, sorties) et les tournois sur place avec mes gains poker, ce qui n'était pas une mince affaire dans la mesure où je ne joue qu'une fois par semaine. Faisons un peu le point après le premier trimestre de l'année.

    Résultats 2016Q1

    Le bilan est très positif : un peu plus de 3300€ (tables + rakeback), et ce malgré un début très difficile sur le mois de janvier et des Winamax Séries catastrophiques. Une fois n'est pas coutume, je ne vais pas faire le détail des perfs pour le moment et vous réserve un bilan pour le mois de juin histoire d'avoir des tableaux tout propres le temps venu.

    Le mois de janvier a été négatif d'environ 400€ pour 6 sessions sur les Winamax Séries (1 even, 5 perdantes) mais j'ai limité les pertes en vendant des parts. La suite s'est mieux passée :  8 sessions ces deux derniers mois dont 6 gagnantes, 1 even et 1 perdante. J'ai joué 76h, quasiment que du MTTs (146 games avec un ABI à 15.50€, en comptant le fait que les tournois des WS sont comptés à hauteur de mes parts), ce qui me fait un hourly très correct de 43.70€/h et un ROI de 141% (ce n'est sans doute pas sustainable soit dit en passant). Le gros du chiffre d'affaires a été fait grâce à une victoire sur le Sunday KO pour 2560€, une autre victoire sur un gros 5€ pour 600ish€ et diverses petites perfs à 200-300€, essentiellement sur PS et Winamax vu que sur PMU j'ai fais du sur-place malgré un début prometteur.

    J'ai tourné quelques sessions sur ma chaîne youtube ( https://www.youtube.com/channel/UC6S3MteXNQQD8F3Mggrye7g ) pour ceux que ça intéresse :

    -1) La dernière session de l'année 2015

    -2) Une des sessions des Winamax Séries (je tournerai l'épisode 2 avec Hassou quand on trouvera un créneau pour la review)

    -3) Ma victoire du Sunday KO

     

     Quelques stats :

    1.thumb.PNG.cb9ab6f205d004fa9da3d16ed1ce2.thumb.PNG.98990c62a79c23ddd9e1fd2030353.thumb.PNG.8748fea0076617e2a9219790b1d74.thumb.PNG.ca008a8ccfa852b6f787fd53a886

    En dehors des résultats aux tables, j'ai eu l'occasion d'être invité au ClubPoker Radio aux côtés de Cocovitch45. On y évoque des questions sur le staking, la différence entre Cash-Games et MTTs, et on discute de mains très complexes et intéressantes. Vous pouvez écouter le replay ici si le coeur vous en dit.coach.thumb.PNG.798065100e932f540a94b0d7

     

    Le voyage (du 15 juin au 4 juillet, soit 20 jours/19 nuits

    Même si au départ, nous devions partir à 8-10 membres du chan, sur lequel on avait lancé ce projet, tous les mecs ont tous rapidement abandonné l'idée pour diverses raisons. Qu'à cela ne tienne, je maintiens malgré tout mon départ  parce que j'ai pas pris de vacances hors de France depuis 2007. Le programme ressemblera à ça :

    Le 14 juin départ pour Paris chez un ami qui m'hébergera pour que je puisse arriver à l'aéroport suffisamment tôt, puis départ à 11h du mat' le lendemain. 12h de vol pour arriver à Chicago pour une escale de 3h, puis les deux dernières heures de vol pour arriver vers 17h30 heures locale. Je logerai au Westgate pour les 11 premières nuits (puis MGM Grand les 4 nuits suivantes et enfin le Linq sur les 4 dernières nuits). Il est alors temps de regarder le programme que nous a concocté Salette pour choisir les tournois à jouer. En gros je recherche des tournois à 100-600, ayant la meilleure structure possible, pour le rake le plus bas possible, et uniquement en NLHE. On a quand même le choix, et tous les programmes ne sont pas sortis !

    Le Westgate : westgate.thumb.jpg.d6093a329abb5728bd384

    Le MGM :8731050.thumb.jpg.18f4df41b33ad6e8c0bead

    Le Linq :guest-room-high-roller.thumb.jpg.a53d7c7

    Une fois en place, j'aurais un choix difficile à faire :  j'aimerais jouer le $600 Mégastack du Venetian, mais c'est à 11h le lendemain et j'aurais certainement envie de visiter un peu, ou je serai tout simplement trop fatigué à cause du jetlag. Je me le mets donc de côté, même s'il est beau ce n'est pas grave si je le loupe si ne me sens pas de jouer en forme. Trois autres events ont attiré mon oeil attentif :

    -21 juin : L'Ultimate Goliath $600 du Phamous

    -25 juin : Le DES $600 du Venetian

    -29 juin : Le $500k garantee à $570 du Golden Nugget

    Soit un "Main Event" tous les 4 jours. Je remplierai le reste du séjour de $100-$400 moins longs et garderai le reste du temps pour visiter, faire du shopping, sortir, etc.

    Alors oui, je sais, il n'y a même pas le moindre WSOP, quel dommage. Aux dates où je suis présent, il y en a 3-4 intéressants, dont  notamment le Monster Stack et le Solstice (respectivement double stack et 90' levels), mais c'est à une range de prix pas abordable pour moi pour l'instant. Reste à voir si je ramasse une ou deux liasses dés le début, je pourrais décider d'en réinvestir une partie. A noter que je ne peux pas non plus faire le WPT500 de l'Aria car il a été décalé et la table finale démarre après mon départ.

    Niveau budget, j'ai réussi à gérer avion et hôtels (taxes et resort inclues) pour environ 2.200€ mais j'aurais pu faire beaucoup moins si je n'avais pas cherché à me faire plaisir sur les hôtels. Il reste à prévoir de quoi manger, sortir, bouger sur place, plus un petit budget de 3-4k€ pour les tournois pour le programme complet. Inutile de dire qu'avec mes 3300€, il manquera un peu. Mais j'espère gagner un peu plus d'ici là, et j'ai aussi un staking d'un pote dont la sortie est prévue fin mai et qui devrait compléter le financement de sorte que je n'ai pas trop à mettre de ma poche. S'il le faut, je mettrais un peu au bout, mais ça serait vraiment cool de rien avoir à mettre de mon "argent irl".

    Pour ne rien louper de ce voyage, je ferai un report écrit/vidéo en tant que "first-timer", il sera complet, interactif et simultanément sur facebook, twitter, youtube et le CP.

    Offre de coaching

    Afin de varier mon portefeuille de revenus, je me suis lancé dans le coaching depuis quelques temps déjà. A cause de mon travail qui me prend beaucoup de temps, je m'étais limité à 3 élèves maximum simultanément, mais à partir d'avril j'aurais un peu plus l'occasion de m'y consacrer et pourrait monter jusqu'à 5-6. Je profite donc de ce blog pour faire connaître mes prestations si par hasard certains d'entre vous sont intéressés.

     

    Qui suis-je et quelle est ma légitimité à donner des cours ?

    Je suis un joueur de MTTs à low buy-in, je ne sais jouer quasiment que cette variante et ne connait vraiment que ces tranches de buy-in, mais je les connais vraiment bien. Contrairement à beaucoup de regs d'un niveau technique équivalent ou supérieur au mien, j'ai beaucoup travaillé et réfléchi sur les optimisations off-game qui permettent de maximiser le gain horaire compte tenu d'un risque donné. Je fais partie d'un réseau de réguliers de tournois avec qui je discute de stratégie plusieurs heures par semaine et grâce à qui on peut obtenir un second, voire un 3ème regard sur sa façon de jouer. Enfin, les élèves que j'ai eu jusqu'à présent, dont beaucoup sont sur le CP, ont apprécié mon côté didactique et ont amélioré leur résultats pendant ou peu après mon coaching.

    Quels sont les joueurs visés pour ce coaching ?

    Je recherche des joueurs de MTTs ou d'autres variantes venant faire la transition totale ou partielle en MTTs. Si possible, ayant déjà une expérience significative, avec ou sans résultats notable, dans les micros et/ou dans les low buy-in. Mon objectif est d'améliorer la façon dont l'élève joue, organise ses sessions, choisis ses tournois et à terme lui améliorer sensiblement son hourly rate.

    Combien ça coute ?

    Un coaching standard de joueur de MTTs évoluera entre 60€/h et 150€/h pour les meilleurs et ceux évoluant sur les hautes limites. Ces prix sont justifiés par le fait qu'il permettra à l'élève d'améliorer sensiblement son gain horaire, par exemple de 25€/h à 50€/h.

    Mes tarifs sont quant à eux adaptés aux bankrolls plus modestes des joueurs évoluant en micro/low limites, et aussi bien sûr car je n'ai pas la prétention de crush les 100€+, car n'est pas Levietfou ou Hwolovitz qui veut.

    Les cours sont composés d'un mix d'analyse du jeu en post-mortem, en live, suivi personnalisé sur des thèmes précis sur lesquels l'élève à des lacunes, aide à l'organisation d'une session et d'un brm adapté, session en live avec partage d'écran, discussion sur un thème avec un intervenant tiers (reg d'un bon niveau, selon disponibilités) La première session est un rapide check up qui sert à cerner le joueur et ses besoins et n'est pas comptée dans le forfait. Je propose 3 packs que voici :

    -5h : 160€

    -12h : 340€

    -30h : 750€

    En gros un joueur qui a de nombreuses lacunes ou pense en avoir a tout intérêt à prendre un gros forfait, qui sera rentabilisé très vite s'il acquiert les automatismes pour devenir un joueur gagnant, tandis qu'un joueur déjà gagnant cherchant à corriger les petits défauts restant de son jeu qui l'empêchent de gagner les 20-30% de ROI supplémentaires qu'il lui manque. Le coaching n'est pas limité dans le temps, on s'arrange sur les dates de disponibilités avec l'élève. Si vous avez des questions ou êtes intéressés, n'hésitez pas à me contacter par MP ou directement sur skype.

     

    Voilà, c'était tout pour ce billet ! A dans trois mois pour le bilan de milieu d'année.

     

     

     

  20. Salut les loulous,

    Ce soir, c'est bibi qui régal !!! J'ai décidé d'ouvrir mon petit outil de tracking :) Fait maison, 100% online et sans installation.

    Plutôt que de le garder pour moi, j'ai décidé de vous en faire profiter. Où çaaaaaaaa ??? Comment fait-onn ????

    On se calme, l'adresse.... la voici: http://www.pinguin-poker.fr

    C'est développé maison, et comme expliqué sur la première page.... allez lire :P

    Des questions, des remarques, des youpi, du champagne ou autre ? Envoyez moi tout ça.

    Sur ce, je vous souhaite une bonne nuit ou un bon CashGame.

    Tchuss

  21. Salut à tous,

     

    Je ne vais pas y aller par quatre chemins, ma première semaine de shots en NL 10 ne c'est pas bien passé. Je vais donc rapidement, dans cet article, revenir sur ce qui c'est passé cette semaine et ce que je compte faire pour la suite.

     

    • Les résultats

    graph__2.2.thumb.png.b4cb9b21e0398647dce

    Pas de suspense cette semaine, les résultats ne sont pas brillants. En plus la courbe est fausse, le résultat réel est de -73,19 €. 

     

    • Pourquoi les shots ce sont mal passés ?

    Plusieurs raisons peuvent expliquer cet échec :

    - J'ai vraiment eu du mal à me concentrer sur la plupart des sessions. Pas mal de fatigue durant cette semaine, j'ai essayé de faire des pauses, je n'ai pas joué tous les jours, seulement le dimanche, lundi, mardi, jeudi et samedi. Mais rien à faire, j'étais assez loin de mon A-game, notamment samedi ou j'ai réussi à perdre 5 caves en 650 mains et à arrêter ma session au bout de seulement trois quart d'heure tellement que je n'arrivais pas à jouer ; 

    - J'ai eu du mal à m'adapter au niveau de la NL 10. Les écarts de niveau entre les joueurs sont plus grands qu'en NL 2. Il y a beaucoup plus de joueurs réguliers qui ont un niveau qui me semble supérieur ou égal au mien. Du coup j'ai eu pas mal de difficultés à prendre de la value. 

    - J'ai run assez moyennement, malgré que je sois 4,5 caves au dessus de l'all-in EV. Durant toutes les sessions, j'ai eu le sentiment de ne pouvoir rien faire j'ai eu beaucoup de set-up en ma défaveur et la plupart des gros coup que j'ai gagné sont des set-up en ma défaveur qui se sont transformés en bad beat pour mon adversaire.

    Petit exemple (même si villain joue plutôt mal ce coup) :

    Winamax - €0.10 NL (5 max) - Holdem - 5 players

    CO: 62.7 BB
    Hero (BTN): 110.7 BB
    SB: 100 BB
    BB: 180.1 BB
    UTG: 66.3 BB

    SB posts SB 0.5 BB, BB posts BB 1 BB

    Pre Flop: (pot: 1.5 BB) Hero has  :9c :9d  

    fold, fold, Hero raises to 3 BB, fold, BB raises to 5 BB, Hero calls 2 BB

    Flop: (10.5 BB, 2 players)  :Tc :Qd :9h 
    BB bets 44.4 BB, Hero raises to 105.7 BB and is all-in, BB raises to 167 BB

    Turn: (221.9 BB, 2 players)  :Td  

    River: (221.9 BB, 2 players)  :3d 

    Hero shows  :9c :9d  (Full House, Nines full of Tens)
     (Pre 53%, Flop 35%, Turn 100%)
    BB shows  :Jc :Kc (Straight, King High)
     (Pre 47%, Flop 65%, Turn 0%)
    Hero wins 207.5 BB
    BB wins 61.3 BB

     

     

    • Qu'est ce que je vais faire pour la suite ?

    Pas de panique ! Il me reste 295,54 € de bankroll, donc pour la suite je vais faire ou mettre en place plusieurs choses pour avancer sur la route de la NL 50 :

    - Tout d'abord, je vais descendre de limite. Je vais jouer en NL 5 le temps de remonter 10 caves, débloquer mon bonus VIP du mois de mars et atteindre les 350 € de bankroll pour recommencé à shot la NL 10 ;

    - Travailler mon jeu. Je vais continué à lire des contenus stratégiques et analyser mon jeu pour progresser ;

    - Mettre en place une sorte de rituel avant chaque session. Je m'explique, un des plus gros problème que j'ai eu cette semaine à été la concentration. Avant chaque session je vais donc faire une mini séance de relaxation avec dans un premier temps une série de cinquante respirations qui auront pour but de me vider la tête de tout ce qui ne concerne pas le poker puis je vais me remémorer pendant deux ou trois minutes le plan de jeu que je veux appliquer durant la session de sorte à retrouver mon A-game.

     

    Je vais maintenant prendre mon temps pour monter ces dix caves en NL 5 et j'espère que ça va bien se passer. À la prochaine pour la suite de mon aventure ;)

     

  22. SpankMeAgain
    Latest Entry

    Comme d'habitude en ce moment, je commence une session de cash et fait vite une grosse boulette.

    Je passe le reste de la session a récupérer la boulette (OK on est en low stake mais bon...)

    Et puis, une fois que c'est fait, quand je vais arrêter de jouer arrive la dernière main de la session.

    Je ne sais pas si je l'ai top bien joué (le call flop n'est pas forcément top et il avait des brelans supérieurs dans son range au flop) mais quand je vois ces cartes je suis content. Jusqu'à cette maudit rivière : https://www.winamax.fr/replayer/replayer.html?2016-2744daaa52dd6aa06cc138e0a7d8337b231195ddc3b3818de3ab8c69870faa54&lang=fr_FR

  • Blog Statistics

    2198
    Total Blogs
    6005
    Total Entries