Courbe grimpante
par Piercy

Jouer mieux que ses adversaires et gagner de l'argent en cash-game online n'est pas toujours facile. Quelques conseils en matière de "métapoker" devraient toutefois vous permettre d'augmenter vos gains.

Attendre d'être de Big Blind pour commencer à jouer

Lorsque vous ouvrez une table de la limite de votre choix et que vous vous y asseyez en déposant une cave, vous avez le choix entre :

 

  • payer le montant de la grosse blind et être servi dès la prochaine main ;
  • attendre d'être en position de grosse blind, payer le montant de celle-ci et être servi.

 

La première solution est à proscrire. En effet, un coup online de Texas Hold'Em dure moins d'une minute. Un tour de table, donc, dure seulement quelques minutes. Quel est l'intérêt de dépenser une grosse blind illico ? Si vous avez ouvert une table, c'est pour y jouer au moins une heure ou deux, au minimum. Payer illico le montant de la grosse blind vous fait donc jouer quelques mains de plus que prévu, certes, mais vous coûte une blind. Et c'est beaucoup trop.

 

Prenons l'exemple d'un excellent joueur qui aurait un winrate de 5bb/100. Cela signifie qu'en moyenne, pour cent mains jouées, il gagne cinq big bets, soit dix grosses blinds (ce qui est un excellent winrate). Un coup joué lui rapporte donc 10BB/100=0.1BB, soit un dixième de grosse blind.

 

Prenons maintenant le cas le plus avantageux : ce joueur s'assied en Full-Ring (table de neuf joueurs) au bouton (même si, online, on ne peut jouer en réalité sa première main au bouton, mais au Cut-Off seulement). S'il choisit de payer tout de suite le montant de la grosse blind, il aura le droit de jouer sept mains avant de se retrouver "normalement" en position de grosse blind. Il aura joué sept mains, et gagné en moyenne 0.7BB alors qu'il en aura dépensé 1. Cette action n'est donc pas rentable, même s'il s'assied au bouton, et qu'il est un excellent joueur.

Attendre d'être de Big Blind pour quitter la table

Que vous veniez de gagner un gros coup ou de subir une déconvenue cuisante, ne vous levez pas de la table avant d’avoir couché votre main UTG (juste avant d’être de grosse blind, donc).

 

Pourquoi ? Il existe deux raisons principales : d’abord, vous allez jouer vos dernières mains gratuitement, sans avoir à payer de blind (ce qui n’est pas négligeable). Imaginez qu’on vous distribue une paire d’as, ce serait dommage de passer à côté.

 

Ensuite, vous allez récolter des informations sur vos adversaires pendant ces dernières mains, gratuitement une fois de plus. Et aucune information n’est à négliger. Une information ainsi glanée vous fera peut-être gagner un coup plus tard contre ce même joueur, si vous le croisez de nouveau.

 

Alors, patientez quelques minutes et profitez des dernières mains qui s'offrent à vous, même si vous avez l'intention de n'en jouer aucune.

Se caver à 100 Big Blinds

En vous asseyant à une table de cash-game No Limit Hold'Em, vous pouvez déposer entre vingt et cent grosses blinds. Il est recommandé de jouer cavé au maximum. Pourquoi ?

 

  • Pour jouer les mains jusqu'à la rivière : imaginons un scénario classique sur une main où deux joueurs ont "quelque chose" : Un joueur relance à 3BB, un deuxième surrelance à 9BB (depuis la petite blind), le premier suit. Il y a 19BB au pot). Au flop, le premier mise deux tiers du pot, soit 12BB, et le deuxième suit. Le pot contient 43BB. Au tournant, les deux joueurs checkent. A la rivière, chaque joueur a encore environ 80 BB, ce qui est largement suffisant pour jouer la rivière, avec éventuellement une mise et une relance. Si les joueurs étaient cavés à moins, disons 50BB chacun, ils auraient tellement investis dans la même situtation qu'ils se retrouveraient "committed", c'est-à-dire que la seule action envisageable serait de faire tapis.
  • Pour profiter de cette profondeur afin de rentabiliser au mieux vos bonnes mains : lorsque vous toucherez votre couleur, il serait frustrant de n'avoir que dix ou vingt blinds à gagner. Mieux vaut essayer d'en gagner cent.

Et si jamais cent blinds représentent un montant trop élevé pour votre bankroll, alors jouez à une limite inférieure, toujours cavé à cent blinds.

La sélection de table en cash-game

Sélection de table - FTP
Observez les informations disponibles pour décider de vous asseoir ou non.

L'offre de cash-game online est très importante. Tellement importante que, lorsque vous débutez une session, vous devriez prendre le temps de choisir votre table, afin d'avoir un espoir de gains le plus élevé possible.

 

  • Évitez les tables remplies de shortstacks, ces joueurs cavés au minimum ou presque. Un, voire deux, assis à une table de Short-Handed devrait être le maximum. À partir de trois, les jeu est vraiment déformé et va vous amener à jouer beaucoup trop serré, et le [lexake prélevé sera beaucoup trop faible, abaissant votre éventuel rakeback, ou votre accumulation de points de fidélité.
  • Évitez les tables remplies de nits, ces joueurs trop serrés. Eux aussi contribuent à un rake trop faible.
  • Préférez les tables presque pleines. Il y a moins de chances que ces tables cassent, c'est-à-dire qu'elles soient fermées, faute de joueurs. Vous aurez donc le temps de dresser le profil de vos adversaires dans le but de les exploiter.
  • Préférez les tables où le pourcentage de joueurs au flop est élevé. Il y aura plus d'action et vous pourrez jouer (et gagner) de gros pots.

 

Pour cela, observez les informations à votre disposition sur l'image suivante, extraite du lobby d'une room online :

[img]

 

La table "Measure", dont les statistiques sont entourées, est une table qui semble intéressante. En voici les raisons :

  • Une limite en adéquation avec la bankroll.
  • Le nombre de joueurs : quatre joueurs assis à table.
  • Les tapis des joueurs sont importants : 35$, 17$, 25$ et 25$. Il n'y a pas de shortstacks.
  • Le nombre de joueurs par flop est correct : 53%, soit deux à trois joueurs par flop.
  • Le pot moyen n'est pas énorme, mais correct : 4.65$, soit environ une relance à 3BB suivie, puis un cbet suivi (0.10$ (SB) + 0.25$ (BB) + 0.75$ (relance preflop) + 0.75$ (call) + 1.40$ (cbet à 75% du pot) + 1.40$ (call) = 4.65$). C'est une moyenne, cela indique une table point trop soporifique.

 

Mais ces statistiques ne font pas tout. Une fois assis, vous n'êtes pas pieds et poings liés, contraint de rester à la même table pendant des heures. Parmi vos adversaires, quatre jouent un rôle prépondérant sur votre propension à gagner de l'argent :

 

  • Les deux joueurs assis à votre droite : ils seront tour à tour au bouton quand vous serez en petite ou en grosse blind. Mais surtout, vous aurez la position sur eux la majeure partie du temps : les plus mauvais joueurs de la table devraient être assis là.
  • Les deux joueurs assis à votre gauche : ils seront dans les blinds quand vous serez au bouton. Dans cette situation, il vaudrait mieux qu'ils n'aient pas trop tendance à défendre leurs blinds, afin de vous laisser l'oppotunité de les voler régulièrement. De plus, ils auront la position sur vous le reste du temps : l'idéal serait que ces places soient occupées par des joueurs serrés.

 

Les autres joueurs de la table (ou l'autre joueur de la table si vous jouez en Short-Handed) auront moins d'influence directe sur votre jeu, du fait de leur position éloignée par rapport à vous. L'idéal est d'avoir des joueurs larges et mauvais à votre droite, pour jouer un maximum de pots avec l'avantage de la position, et des joueurs serrés à votre gauche, pour jouer le moins de pots sans la position sur eux.

 

Si les morphologies des positions relatives, de leur niveau, de leur tapis et de la largesse de leur jeu ne vous conviennent pas, levez-vous de la table et allez en chercher une autre : votre rendement peut ainsi être accru.

 

Ne sous-estimez pas l'importance de la sélection de table.

 

Auto-Rebuy en cash-game

Auto-Rebuy - PS
Les différentes options de recave automatique.

Sur plusieurs rooms online, il vous est proposé une option appelé "Auto-Rebuy". Elle permet de se recaver automatiquement dès que l'on descend en dessous d'un certain seuil.

[img]

 

Quelles sont les utilités d'activer une option de recave automatique ?

 

  • Vous êtes certain d'être toujours cavé à la hauteur à laquelle vous voulez être cavé à une table, et êtes ainsi sûr de grappiller le moindre dollar lorsque vous décavez un joueur.
  • Vous ne tiltez donc pas dans le but de vous refaire, puisque vous ne voyez ainsi plus votre argent partir petit à petit.

Ce deuxième point est également un inconvénient : en effet, ne pas voir son argent lentement filer empêche de se rendre compte des pertes lentes mais parfois prolongées que l'on subit. Et sans être attentif, on peut voir sa bankroll dégringoler malgré soi. Néanmoins, se concentrer sur la rentabilité de ses décisions indépendamment du solde actuel de sa session fait gagner indirectement de l'argent.

Multitabler en cash-game

Les mains jouées online défilent à grande vitesse, c'est un fait. Mais pas assez vite au goût de certains. C'est pourquoi il est intéressant, surtout en Full-Ring (tables de neuf ou dix joueurs) car on y joue moins de mains qu'en Short-Handed (tables de six joueurs ou moins), de jouer simultanément sur plusieurs tables. C'est ce qu'on appele le multitabling.

 

Alors, combien de tables peut-on jouer en même temps ? Il est certain que, plus vous jouez de tables, moins bien vous jouez. En effet, la qualité de votre jeu diminue parallèlement au temps dont vous disposez pour prendre chacune de vos décisions. Étant donné le trafic des plus grosses rooms, ce n'est pas l'offre qui manque : il est techniquement possible de jouer sur plusieurs dizaines de tables (certains en font même une discipline de tous les records). Mais alors, vous joueriez de manière robotique, et certainement peu profitable, voire perdante.

 

Limitez-vous donc à quelques tables, deux pour commencer, puis trois, voire quatre. L'essentiel est d'avoir le temps de prendre ses décisions. Si vous n'avez pas le temps, diminuez le nombre de tables ouvertes. Vous gagnerez plus.

Configuration graphique en cash-game

Configuration graphique en cash-game - PS
Les parties encadrées en rouge diminuent le parasitage visuel.

Fond de table figurant un saloon ou une pin-up, cartes illustrées : vous avez tout loisir de personnaliser l'apparence des tables de cash-game sur lesquelles vous jouez. Il convient toutefois d'éviter certains excès.

 

En effet, si vous jouez sérieusement au poker, vous savez qu'il est difficile de prendre les bonnes décisions, notamment parce que vous devez prendre en compte un nombre élevé de paramètres : tailles des tapis, position relative, statistiques, historique, notes, cartes fermées, cartes du tableau, tailles des mises, actions depuis le début du coup en cours mais également, si vous êtes tatillon, temps de réaction des adversaires, pseudo, avatar, etc.

 

C'est pourquoi il est intéressant de minimiser les parasites visuels et d'optimiser l'accès aux informations cruciales. Voici un exemple de configuration graphique d'une table de cash-game :

 

[img]

  • À gauche : le montant de la mise de Posner24 est indiqué à côté de sa pile de jetons : activer cette option permet de ne pas avoir à compter le nombre de jetons de sa pile pour savoir combien il a misé : il est plus rapide de lire "3$" que de compter "1,2,3 jetons bleus".
  • En haut à droite : un fond très sobre, qui ne nuit pas au champ de vision par des motifs trop fouillis.
  • Au centre, les cartes sont de quatre couleurs : les piques sont noirs, les cœurs rouges, les carreaux bleus et les trèfles verts. Identifier la couleur du fond d'une carte est plus rapide qu'identifier la forme d'un motif de la carte.
  • Les valeurs des cartes sont énormes pour les mêmes raisons. Lire un gros "K" au milieu d'une carte est plus rapide que lire un petit "K" dans un coin d'une carte.

 

Ainsi, avec tous ces paramètres simplifiés (réglés une fois pour toute, simplement en parcourant les différentes options à ma disposition), votre cerveau peut concentrer son énergie à essayer de prendre les bonnes décisions, ce qui n'est pas en soi une mince affaire.

Ne donnez aucune information gratuite

Au poker, tout se paie. Les cartes se paient (vous ne verrez cette fameuse rivière sans payer la mise du tournant), les tirages se paient (vous devrez payer le mise pour compléter votre tirage) et, plus généralement, toute information se paie. C'est pourquoi il convient d'appliquer également ces conseils :

 

  • Si possible, ne faites pas figurer d'avatar lorsque vous jouez : dans l'exemple précédent, Posner joue sans avatar, contrairement aux autres joueurs. Faite comme lui, sans quoi vos adversaires vous identifieraient trop facilement à la table.
  • Choisissez un pseudo le plus passe-partout possible, toujours dans le but d'éviter que vos adversaires vous identifient trop vite.
  • Ne montrez jamais vos cartes si l'adversaire n'a pas payé pour les voir. Que ce soit un bluff réussi ou une très jolie main, gardez-la pour vous. Si vos adversaires veulent savoir si vous avez bluffé ou si vous avez une très bonne main, ils doivent payer.
  • Ne montrez pas votre statut VIP. Selon les rooms, vous pouvez atteindre, par votre volume de jeu, divers statuts (SilverStar, Supernova par exemple sur Pokerstars). Ce statut peut, au choix du joueur, être affiché à la table, par une icône ou une couleur. Ne l'affichez pas. Les adversaires pourraient utiliser cette information à vos dépens.

Conclusion

Apprendre à bien jouer techniquement en cash-game est ce qui vous rapportera le plus d'argent. Mais n'oubliez pas tous ces petits à-côtés qui peuvent améliorer indirectement votre rendement. Ils ne sont pas que de simples détails, ils font partie intégrante de votre winrate. Alors ne les négligez pas.

Sommaire des articles : Cash-game online

Le bankroll management du cash-game online

Bankroll Management, par Dudley

Bien jouer au poker est une chose, savoir gérer son capital en est une autre. Une bonne gestion, appelée par les initiés "bankroll management", vous épargnera de passer par la case banqueroute.

Augmenter son winrate en cash-game online

Courbe grimpante

Jouer mieux que ses adversaires et gagner de l'argent en cash-game online n'est pas toujours facile. Quelques conseils en matière de "métapoker" devraient toutefois vous permettre d'augmenter vos gains.

Dans la même rubrique
STRATÉGIE POKER EN LIGNE
Dernières news Stratégie et technique poker
vendredi 1 décembre 2017 à 9:29
Télex

Constatant que l'overbet restait largement sous-employé sur ses tables, Gaëlle Baumann a décidé de consacrer une vidéo de 30 minutes au concept. Pourquoi, quand et comment l'utiliser ? La réponse à travers cette review de situations diverses dans laquelle l'ambassadrice de Winamax a tout loisir de développer son processus de réflexion.

lundi 16 octobre 2017 à 13:13
Télex

Vous en entendez de plus en plus parler, mais ne savez pas toujours qu'en penser. Les solveurs, ce sont ces logiciels qui permettent de calculer des équilibres entre adversaires en fonction d'un certain nombre de paramètres (éventails de mains, taille des tapis, du pot etc). olivierp, l'un de nos meilleurs professeurs, vous dit tout de leur utilisation et de leurs limites.

Inscription Club Poker
Tournois gratuits et prix ajoutés

Le Club Poker organise des freerolls avec bonus et des tournois spéciaux avec ajouts de prix.
Pour en bénéficier gratuitement, inscrivez-vous sur nos sites de poker partenaires :

Prochains Tournois Club Poker
Venez jouer des tournois à l'ambiance détendue, avec la communauté Club Poker :
Aucun Tournoi de poker en ligne n'est actuellement prévu.
278 points
2.
232 points
3.
173 points
4.
157 points
5.
156 points
Tournois États-Unis
80 $
jeu. 18 janv. 2018 - 14:00
55 $
jeu. 18 janv. 2018 - 19:00
2 500 $ garantis
220 $
jeu. 18 janv. 2018 - 19:00
60 $
jeu. 18 janv. 2018 - 16:00
500 $ garantis
Le chat joue au poker en ligne. Sisi.
Nouveau au poker ? Voici toutes les infos et réponses pratiques pour bien débuter et comprendre le poker en ligne.

Des tests complets et les bonus des poker rooms pour mieux choisir votre préférée.

Nos tournois, pour jouer entre nous, avec des prix et des cadeaux ajoutés chaque semaine.

Trouvez des infos pratiques et discutez sur le poker en ligne.

Pour les joueurs confirmés, apprenez à analyser vos mains au poker.