mardi 14 novembre 2017 à 15:48

Accusé par Matt Kirk de lui avoir soutiré deux millions de dollars lors d'une partie de cash game à l'Aria, Leon Tsoukernik contre-attaque devant la justice du Nevada et demande dix millions de dommages et intérêts. Alors que plusieurs grandes figures du circuit critiquent sa démarche, Rob Yong se livre à un récit détaillé des coulisses de l'affaire.

Rob Yong
(crédit : CalvinAyre)

Si vous avez tout raté du feuilleton mettant en scène le pro australien Matt Kirk et le patron du King's Casino de Rozvadov Leon Tsoukernik, la séance de rattrapage passe par ces trois articles :

 

Si en revanche vous êtes à jour, alors notez que l'affaire a pris un tour inattendu la semaine dernière avec la contre-attaque judiciaire de Leon Tsoukernik. Selon CardPlayer, qui assure avoir consulté des documents de justice, l'homme d'affaires a en effet décidé de poursuivre Matt Kirk et l'Aria afin d'obtenir le versement de dix millions de dollars de dommages et intérêts.

 

Pour appuyer sa démarche, l'hôte des derniers WSOP Europe formule plusieurs accusations à l'encontre du joueur et du personnel du casino :

  • l'établissement lui aurait d'abord fourni des quantités d'alcool suffisantes pour altérer de manière visible son jugement, et au passage "l'inciter à jouer pour des sommes importantes" ;
  • son état d'ébriété aurait été tel qu'il n'était parfois plus capable de lire correctement ses cartes, et que son adversaire et le croupier devaient lui venir en aide pour compter ses jetons ;
  • Matt Kirk aurait continué de tirer avantage de son état de fatigue avancé ;
  • après la partie, les deux hommes se seraient d'abord mis d'accord pour régler l'affaire de manière définitive avec le versement par Tsoukernik d'une somme d'un million de dollars, l'Australien revenant finalement à la charge par la suite avec l'objectif affiché de "détruire sa réputation" ;
  • surtout, les accusations publiques de Matt Kirk auraient eu des conséquences fâcheuses pour l'état émotionnel et la réputation du Tchèque, certaines grandes figures du circuit refusant par exemple de s'associer à des événements organisés à Rozvadov.

 

Depuis la publication de ces informations, peu de voix se sont élevées pour soutenir la démarche du champion du Super High Roller du dernier EPT Prague. L'inverse est moins vrai, à l'image de ces tweets rédigés par Doyle Brunson et Daniel Negreanu en soutien de Matt Kirk :

Tweet Doyle Bruson Tsoukernik
Tweet Daniel Negreanu Tsoukernik

Il ne s'agit d'ailleurs que de deux exemples parmi d'autres du début de fronde anti-Tsoukernik, Gavin Griffin y allant lui aussi de son petit couplet dans les colonnes de PokerTube :

Gavin Griffin

Les World Series Of Poker doivent prendre conscience que cet homme n'est pas digne de confiance lorsqu'il est question de poker. Pourquoi, à partir de là, accepteraient-ils de s'associer à lui ? Il trompe et arnaque ses clients de façon régulière, et par dessus le marché participe à des parties high stakes fréquentées par ses victimes.

Mais le témoignage le plus intéressant est sans aucun doute à mettre au crédit de Rob Yong. Dans ses derniers documents produits devant la cour, Leon Tsoukernik nomme le patron du Dusk Till Dawn en témoin potentiel de l'accord à un million de dollars consenti par Matt Kirk. Dans un billet de blog mis en ligne il y a deux jours, le principal intéressé présente donc sa version des faits de manière détaillée :

Rob Yong

Un certain nombre d'articles reviennent en des termes erronés sur mon implication dans un deal entre Matt Kirk et Leon Tsoukernik. Je tiens donc à partager avec la communauté plusieurs faits.

[...]

Le lendemain de la partie, quand j'arrive à la piscine de l'Aria, Matt me raconte qu'il a gagné trois millions de dollars face à Leon mais qu'il craint de ne jamais être payé. Sur le coup, je ne comprends pas pourquoi Leon a eu besoin qu'il lui prête de l'argent pour jouer. Je sais en effet qu'il a quatre millions de dollars en stock suite à des parties de roulette. Je demande donc à Matt ce qui s'est passé.

Il m'explique que la partie est devenue hors de contrôle à cause du degré d'alcoolémie de Leon, lequel lui a emprunté trois millions de dollars sous forme de jetons avant de les reperdre. Je demande à Matt pourquoi il n'a pas arrêté de jouer. Il me répond qu'il ne voulait pas être accusé d'avoir "hit and run" Leon, lequel le mettait d'ailleurs sous pression pour continuer. Il ajoute que la partie s'est d'abord arrêtée sur un gain de deux millions, mais que c'est ensuite en discutant dans l'ascenseur que les deux hommes ont convenu de faire durer le plaisir dans une chambre, avec pour conséquence un gain d'un million supplémentaire par Matt.

Celui-ci m'assure à cet instant qu'il regrette d'avoir prêté l'argent à Leon, mais que ce dernier le menaçait de ne plus jamais l'affronter s'il mettait fin à la partie. Je lui réponds que j'ai déjà eu l'occasion d'affronter Leon dans cet état, que je me suis finalement levé et qu'il aurait dû faire la même chose.

Quand Matt m'interroge sur la conduite à adopter désormais, je lui réponds : "Je suis sûr que Leon va te payer l'intégralité de tes gains, mais si tu te sens mal vis-à-vis de lui alors ce serait correct de faire un petit geste". Il me demande de quel ordre, et après réflexion je lui réponds : "Peut-être simplement récupérer deux millions et jouer en heads up pour le million supplémentaire gagné dans la chambre". Matt est d'accord et me demande de proposer ce deal à Leon.

J'envoie donc un message à Leon, puis faute de réponse l'appelle et le réveille. Je lui explique la situation et quand il me rejoint à la piscine il m'assure "Tu peux dire à Matt de ne pas s'inquiéter. Je ne me souviens pas de grand chose, mais quel que soit le montant perdu je lui verserai aujourd'hui". Je lui présente les termes de l'accord et il me confirme "Pas de problème, on fait comme il veut". Je crie alors le nom de Matt. Il rapplique, puis les deux hommes s'embrassent et se serrent la main.

Vingt minutes plus tard, Matt m'appelle à l'entrée de la piscine. Il vient de raccrocher son téléphone. "Il n'y a pas d'accord. Leon doit payer l'intégralité des trois millions". Je lui demande pourquoi et il me répond que la personne qu'il vient d'avoir au téléphone lui a dit "No deal". Je retourne voir Leon et lui dit qu'il n'y a pas d'accord. "C'est ridicule ! Tu me réveilles après une nuit de deux heures, je ne me souviens de rien mais suis d'accord sur tout. Je propose même de ramener l'argent tout de suite, je lui sers la main... et maintenant ça ?!!". Leon s'en va et de mon côté je pars demander à Matt de reporter le règlement de l'affaire après l'Aria Superbowl. À cet instant je regrette mon implication. Leon était partant pour payer les trois millions, Matt a été fair-play en lui proposant une remise, et à l'arrivée tout a capoté. J'aurais sand doute fait un piètre politicien.

Quelques jours plus tard, alors que je suis de retour au Royaume-Uni, mon téléphone sonne. Leon et Matt sont au bout du fil. Leon me dit qu'ils sont au Rio et qu'ils sont parvenus à un accord. "Nous voudrions que tu en sois le témoin. Je verse un million à Matt et il accepte que nous en restions là". Un peu surpris, j'interroge Matt qui me confirme qu'il souhaite passer à autre chose. Sur le coup je n'arrive pas à en croire mes oreilles, mais puisqu'ils me veulent simplement pour témoin je leur confirme que je suis d'accord.

Le soir même, Matt me contacte sur Skype. Il est furieux et me dit qu'il se fiche de l'argent. Son objectif désormais est d'utiliser ce million de dollars pour détruire la réputation de Leon. Il m'explique que lors des négociations avec Leon, ce dernier lui a parlé comme à un gosse et lui a affirmé "C'est une leçon pour toi, tu ne devrais pas prêter de l'argent à des gens bourrés". Je lui demande pourquoi il a accepté cet accord à un million de dollars, et il me répond qu'il était tellement énervé contre Leon et sa façon de lui parler qu'il voulait mettre fin à la discussion.

Quelques jours plus tard, Leon m'envoie un message pour m'expliquer qu'un juriste s'est pointé au Rio pour lui transmettre une action en justice visant le remboursement de deux millions de dollars. Je contacte immédiatement Matt, qui me répond que son avocat lui a conseillé de ne plus me parler.

Depuis, j'ai demandé conseil à plusieurs amis proches issus de la communauté poker. Je suis à l'aise avec la recommandation que j'ai faite à Matt le lendemain des faits, et plusieurs personnes présentes dans l'Ivey's room lors de la partie m'ont confirmé que l'état de Leon était tel qu'il lui arrivait de coucher la main gagnante. [...] Je serais heureux de pouvoir présenter ma version des faits à la justice du Nevada, et de répéter tout ce que j'ai écrit ici sous serment. Que ce soit à la demande des avocats de Matt ou de Leon.

Vos commentaires sur cette news dans le forum :
Affaire Matt Kirk / Leon Tsoukernik : les langues se délient enfin
Cette news a suscité 25 commentaires, et seuls les 15 derniers sont affichés.

Ouf cette histoire quand meme c'est pas la 1e fois qu'on a se genre d'histoire mais la c'est pas un joueur lambda le boug est propriétaire d'un casino drop 2 millions et ne paye pas? Je pense pas que sa lui fasse une bonne pub mais bon dans le monde du poker plus rien ne m'étonne l'argent ca rend fou 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Et le volet numero deux de l'histoire. Il aurait fait le meme coup avec Elton Tsang un regular du Big Game de Macau lors du dernier EPT Barcelona. Elton Tsang n 'en avait pas pas parle mais une fois l'affaire Matt Kirk publique, il a change d'avis: http://somuchpoker.com/elton-tsang-shares-his-story-and-sheds-new-light-on-recent-tsoukernik-scandal/

 

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
News

Déjà mis à mal par le pro australien Matt Kirk, Leon Tsoukernik est aujourd'hui accusé par Elton Tsang de refuser d'honorer une dette de jeu de deux millions d'euros. Le vainqueur du Monte Carlo One Drop Extravaganza donne sa version des faits dans une interview accordée au site CalvinAyre.

[...] Lire la suite…




(crédit : Neil Stoddart)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
News

Selon Matt Kirk, Leon Tsoukernik aurait refusé de lui rembourser les deux tiers d'un prêt de trois millions de dollars accordé fin mai autour d'une table de cash game de l'Aria. Le pro australien a en conséquence saisi la justice américaine, laquelle vient de prononcer une première décision plutôt à l'avantage de l'homme d'affaires.

[...] Lire la suite…



Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Le 27/06/2017 à 15:16, Duncan301 a écrit :

personne a 2 millions à me prêter ? promis je rembourse vite !

Possible. Faut juste que tu m'envoie 50k pour que je vérifie que tu as un minimum de solvabilité et que le compte est bien à toi. On voit ça par MP;

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
News

Accusé par Matt Kirk de lui avoir soutiré deux millions de dollars lors d'une partie de cash game à l'Aria, Leon Tsoukernik contre-attaque devant la justice du Nevada et demande dix millions de dommages et intérêts. Alors que plusieurs grandes figures du circuit critiquent sa démarche, Rob Yong se livre à un récit détaillé des coulisses de l'affaire.

[...] Lire la suite…




(crédit : CalvinAyre)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 46 minutes, I'll squeeze a écrit :

Gros addict au jeu, soûlard et arnaqueur, quel belle image pour un gérant de casino.....

Et pour le poker  qui ne jouit pas d'une belle réputation auprès du grand public .

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

D'un point de vue moral, je ne sais pas ce qui est préférable : Ne pas honorer une dette lorsque completement bourré ou profiter justement d'un mec archi-mort, jusqu'à continuer à jouer dans une chambre pour lui soutirer 1 million de plus ? 

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Lire les 25 commentaires sur le forum
Les news à la Une
vendredi 15 décembre 2017 à 14:43
PokerStars officialise le retour de l'European Poker Tour en 2018

Dans le jargon, on appelle ça un rétropédalage. Il y a un an, la room au pique rouge annonçait la fin de l'European Poker Tour et de ses autres tournois historiques (comme le LAPT) au profit des marques PokerStars Championship et PokerStars Festival. Volte-face confirmée à Prague aujourd'hui avec le grand retour de l'EPT !

lundi 11 décembre 2017 à 13:52
Télex

Comme chaque année à pareille époque, Prague accueille le gratin du poker mondial à l'occasion du passage du PokerStars Championship. Flegmatic est sur place pour suivre le déroulement du 1 100 € National Championship et du 50 000 € Super High Roller. Un emploi du temps chargé qui ne l'empêche pas de trouver cinq minutes pour vous annoncer la présence de Xari sur Twitch ce lundi à 20h.

lundi 11 décembre 2017 à 9:07
Télex

Mais quelle mouche a donc piqué nos CPistes ! Quelques jours après la belle victoire de max_potter au terme du Big O, c'est au tour de ketal-77 de retenter sa chance dans la course à la bague. Notre représentant s'était déjà hissé à la seconde place du Starter. Il abordera ce soir la table finale du Last Ring avec un tapis décent et beaucoup d'ambition.

Tournois gratuits et prix ajoutés

Le Club Poker organise des freerolls avec bonus et des tournois spéciaux avec ajouts de prix.
Pour en bénéficier gratuitement, inscrivez-vous sur nos sites de poker partenaires :

Tournois Club Poker
6-MAX
$2.20
Big Poker League
mercredi 20 décembre 2017 à 20:04
$125 ajoutés
6-MAX
$2.20
Big Poker League
mercredi 27 décembre 2017 à 20:04
$125 ajoutés